Jean Castex, le « super mec » du déconfinement ?

Qui est Jean Castex, « Monsieur Déconfinement » nommé par le Premier ministre ? On s’extasie devant sa totale disponibilité et sa polyvalence.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Jean Castex-Wikimedia commons

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Jean Castex, le « super mec » du déconfinement ?

Publié le 3 juillet 2020
- A +

Par Nathalie MP Meyer.

De fait, le parcours de Jean Castex, 55 ans, est essentiellement celui d’un haut fonctionnaire très classiquement formé à Sciences-Po et à l’ENA.

Après un passage à la Cour des comptes et à la préfecture du Vaucluse, il intègre le ministère de la Santé comme Directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (époque Chirac, 2005-2006) puis devient le Directeur de cabinet de Xavier Bertrand lorsque celui-ci passe au ministre du Travail après l’élection de Nicolas Sarkozy (2007-2008).

En 2010, il rejoint l’Élysée, d’abord comme conseiller du Président Sarkozy pour les Affaires sociales en remplacement de Raymond Soubie, puis en tant que secrétaire général adjoint de l’Élysée, fonction qui prend fin en 2012 avec l’élection de François Hollande.

Entretemps, en 2008, il a été élu maire UMP (puis LR) de Prades, commune de 6000 habitants située dans les Pyrénées-Orientales, puis réélu au premier tour en 2014 avec plus de 70 % des suffrages et à nouveau réélu au premier tour en mars dernier avec un score de 75 %. Il est également Conseiller départemental des Pyrénées-Orientales depuis 2015 et Président de la communauté de commune « Conflent Canigo ».

Proche du Premier ministre Édouard Philippe qui vient comme lui de la droite, il retrouve le chemin des fonctions officielles avec l’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir. C’est ainsi qu’en 2017, il est nommé délégué interministériel aux JO 2024 de Paris, fonction qui s’élargit en 2018 à celle de délégué interministériel aux grands événements sportifs puis, en 2019, à celle de Président de l’Agence nationale du Sport créée à cette occasion.

Pour résumer, disons que Jean Castex a été le « Monsieur Santé et Hospitalisation » de Xavier Bertrand, le « Monsieur Social » de Nicolas Sarkozy puis le « Monsieur Sports et JO » d’Emmanuel Macron avant de devenir ensuite son « Monsieur Déconfinement ».

Sachant qu’à l’instigation d’Édouard Philippe, il a bien failli être aussi « Monsieur Intérieur » en remplacement de Gérard Collomb et « Monsieur SNCF » en remplacement de Guillaume Pepy, on ne peut que s’extasier devant la totale disponibilité et la remarquable polyvalence dont il fait montre. Pas étonnant que ses amis parlent de couteau suisse à son sujet : non seulement il y va « sans réfléchir » quand l’État en détresse l’appelle mais il semble taillé pour le sortir de tous les mauvais pas.

Nul doute que son expérience de la haute fonction publique conjuguée à ses qualités d’élu de terrain plébiscité par ses administrés et à ses relations politiques cultivées aussi bien à droite qu’à gauche y sont pour beaucoup.

Ajoutez son petit accent du sud-ouest qui contribue à faire oublier son profil d’énarque, et vous avez le « super mec » idéal (terme de l’urgentiste Patrick Pelloux) pour faire passer le plus harmonieusement possible la pilule du déconfinement dans tous les recoins de la société.

Pour le Premier ministre qui l’a nommé « Monsieur Déconfinement », Jean Castex est avant tout :

« un haut fonctionnaire qui connaît parfaitement le monde de la santé et qui est redoutable d’efficacité ».

Une description basée sur ses capacités administratives qui en dit long sur ce qu’on attendait de lui dans cette mission : qu’il mobilise toute la technocratie dans laquelle il évolue depuis toujours pour élaborer un de ces plans millimétrés d’autorisations et d’interdictions dont l’État français a le secret.

Une mission captée cinq sur cinq par l’impétrant :

« J’ai été appelé […] pour prendre en charge une mission technique et administrative et en aucun cas politique et ministérielle. »

Sur le papier, cela paraissait magnifique. Dans la pratique, les Français, à nouveau infantilisés et déresponsabilisés, ont été une fois de plus les grands exclus de décisions qui les concernaient au premier chef.

Ce vendredi Jean Castex est nommé Premier ministre par Emmanuel Macron. Il succède à Édouard Philippe, qui a passé plus de trois ans à Matignon.

Voir les commentaires (68)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (68)
  • claude henry de chasne
    27 avril 2020 at 6 h 23 min

    çà serait comique si cela n’était pas un drame , vouloir faire un plan national est encore une fois une connerie, Rouvrir les écoles mi mai pour 15 jours (on sait très bien qu’a partir de juin on n’y fout plus rien) une operation kafkaïenne . imposer 1 m de distance veut dire
    annuler les transports en commun donc , ridicule si ils sont maintenus.. que vont bien pouvoir faire des gosses les gens qui travaillent en juillet août? papy mamie pas question ,, allô! il y a quelqu’un?

    Bref pour moi traiter la Dordogne comme la Seine st Denis montre la vraie connerie administrative centralisée ,, on voit là le fleuron de la gestion administrative a la française qui va accoucher , encore une fois , d’une bêtise monstrueuse,,, dont on pourra juger des effets quand la deuxième vague va tuer des milliers d’individus ,mais ce n’est pas grave pourvu que les services hospitaliers ne soient pas encombrés!
    Le de-confinement c’est protéger! tester en masse !et isoler ! protéger on a pas les masques ,
    tester on a pas les tests!, isoler on a pas les moyens!
    pas besoin d’avoir fait l’ENA pour piger que dans ces conditions çà va foirer

    Quand on jugera des dégâts causés par l’incurie de l’etat, depuis le début,je vous parie qu’on ne trouvera aucun responsable

    • La petite bête
      27 avril 2020 at 9 h 53 min

      Un très bon article pour résumer le rôle de l’Etat dans cette affaire, et le guêpier du déconfinement
      https://www.causeur.fr/letat-ne-tient-plus-rien-mais-il-bloque-tout-175611

    • Combien d’heures de travail productif perdues pour comprendre les circulaires administratives pondues par les énarques? Combien de réunions (syndicales , assoc,) et dépenses inutiles engagées par les collectivités locales pour réorganiser des lieux ( écoles, cantines, garderies etc ) pour quelques semaines de garderies. Rien d’autre . Côté positif , peut-être , mettre en place des réglements intérieurs cohérents pour tous les établissements sur le plan de l’hygiène, des fonctionnements , en dehors de toute chapelle idéologique.
      Maurice THOREZ avait dit  » produisez d’abord , vous revendiquerez ensuite  » et ce n’est pas de droite !!!!!!

  • « quand mon pays va mal, je ne réfléchis pas, j’y vais » : là, je suis franchement inquiet.

  • Castex ? C’est qui ce mec ?

    • Le petit prince
      27 avril 2020 at 8 h 24 min

      un mec qui s’est pris dans les filets des incapables qui nous gouvernent pour permettre à ces incapables de se dédouaner de leur incompétences et ainsi éviter d’être jugé.il en va de même de la délégation aux préfets et maires…..

    • France Stratégie à lui tout seul…

    • Encore un fusible de plus qui sautera à la première surtension sociale si le déconfinement ne se passe pas comme ( im)prévu! Traiter la Lozère comme le 93, les villes comme les campagnes, voilà bien des idées de haut fonctionnaire/énarque/ déconnecté des réalités/…….
      (Rayer les mentions inutiles!)

      • C’est un provincial, maire d’un village perdu dans la brousse, donc il aurait du savoir que c’est pas pareil.

    • un science Po ENA. Donc a priori les maths et la logique n’étaient pas ses matières fortes. Sinon il serait allé vers prépa commerce ou ingé…

    • Castex : le seul mec qui n’a rien à perdre ! les bons n’ont pas envie de se griller en ralliant un exécutif à la dérive !

  • Encore un Jean-Paul Delevoye BIS
    Les problèmes ne peuvent être résolus par ceux qui les ont crées !

    • Jerémy Lapurée
      27 avril 2020 at 11 h 02 min

      En effet, il a un CV trop long pour ne pas avoir déjà trempé dans une affaire sordide… Connaîtrait-il le sort de Delevoye ? J’en salive d’avance. Je sais, c’est pas gentil ! …

  • Ena,haute fonction publique,gauche ou droite toujours le même parcours finalement pour toujours les mêmes résultats depuis plus de 40 ans,plus une louche(ou une truelle plutôt) maçonnique qui fait que ces « Fils de la Lumière » s’autorisent à nous imposer les pires inepties.

  • La petite bête
    27 avril 2020 at 9 h 51 min

    « Stratégie », « Plan » de quoi s’inquiéter.
    Les chiffres de cette épidémie sont discutables depuis le début, et utilisés dans un but politique.
    Si notre pays a utant de décès, cela vient aussi de la façon de les comptabiliser. L’Italie a revu ses chiffres: seulement 12% de ses décès seraient réellement dus au coronavirus. Quel rôle ont joué les « experts » de l’OMS (présents dans tous les pays) dans les décomptes ?
    La farce française continuera, ils sont capables d’inventer une deuxième vague qui ne serait en réalité qu’une vaguelette.

    • Jerémy Lapurée
      27 avril 2020 at 11 h 03 min

      D’où vient ce chiffre de 12 %?

      • @Jeremy il est difficile d’avoir des chiffres. Une personne de ma famille est en hôpital spécialisée en gériatrie. Les personnes agées -souvent atteintes de maux chroniques- ne vont plus consulter leurs généralistes du coup elles vont à l’hôpital dans un état critique qu’il est difficile de surmonter à la grande tristesse de ma connaissance . Ce sont les nombreuses victimes collatérales (car elles n’ont pas le covid) du covid. Ce n’est pas du tout anecdotique.

        • Je confirme sur le terrain : c’est un mois de juin catastrophique avec plein d’infarctus, de diagnostic de cancers,… retrouvés aussi chez confrères du voisinage….

  • Bah, des mecs.comme lui il y en a au moins un par pays et autour d’eux une nuée de courtisans… Il était bien plus simple de faire comme d’habitude rien, le confinage a la mode européenne à donné tellement peu de résultats positifs qu’on aurait mieux fait de s’abstenir.
    Et on verra dans un an, les larmes dans le yeux que la mortalité européenne, et bien, est toujours la même mais nous a coûté des centaines de milliards et on dira, cela aurait pu être pire pour consoler les électeurs contribuable.
    M’enfin, ce n’ est qu’une deuxième etape, un test grandeur réelle, dans l’art de paniquer les peuples pour mieux les contrôler après l’échec climatique où la Greta fut l’apotheose.. Et le clap de fin.

  • Si au moins, on avait donné à ce personange -que je ne connais pas- tous les pouvoirs pour agir, sans la moindre interférence des ministres ou autres hauts fonctionanires, cela aurait peut-être un sens, mais dans notre technocratie bancale, il y tout à parier que si ce Monsieur avait des idées (on peut rêver) il y aurait au moins dix ministres , médias ou autres pour lui mettre tous les batons dans les roues possible.
    Bref, tout à parier qu’il ne servira à rien dans le foutoir qu’est ce pays.

  • Encore un clown à roulettes qui a bouffé à tous les râteliers et qui a une opinion politique claire … comme un girouette ! Un énarque s’attaquant au déconfinement…?! Attention les dégâts ! Et les paroles du premier pitre du gouvernement ne sont guère rassurantes : « un haut fonctionnaire qui connaît parfaitement le monde de la santé et qui est redoutable d’efficacité  » … qui a sans nul doute participé activement au délabrement du service hospitalier public… Attendons-nous au pire pour ce déconfinement, et essayons par nous-même de nous organiser pour nous protéger.

    • Il a été efficace effectivement vue la décrépitude du « système » de santé français. Si c’est la même efficacit é pour le déconfinement ….
      C’est étrange que celui qui organise le confinement ne soit pas capable de s’occuper du déconfinement. C’est comme si le garagiste qui démonte la voiture pour la réparer ne soit plus capable de la réparer !
      Par ailleurs je ne sui spas certains d’une reprise de l’épidemie, si l’hypothèse saisonnière s’avère exacte.

  • IEP, ENA.
    Ces 6 lettres suffisent pour savoir dans quel sens on va.

  • Du barratin politique tout çà

  • J’avoue que j’ai un peu de mal à vous (commentateurs) comprendre et à saisir ce que vous voulez exactement. Restés confiner jusqu’à …2022 ? (vaccination générale) ou laisser chacun se « déconfiner » à sa guise ou trouver l’Homme providentiel qui va régler tous les problèmes (Lequel ?quand ? et comment ?) ou ….???. Trop tôt, trop tard ???? Bien sûr, il va y avoir des ratés, bien sûr …etc etc etc Mais il faut bien que quelqu’un fasse quelque chose et coordonne un tant soit peu.

    • Oui, il y en a quelques-uns ici qui se contentent du réflexe rotulien comme argumentation.
      Le préjugé n’est pas une qualité très libérale.

    • @irvina ce que l’on voudrait est que l’état cesse d empêcher tout ce qui aurait pu fonctionner , jusqu’ici l’état a : 1,ordonné des elections 2, réquisitionné les masques, 3 a interdit aux pharmacies d’en vendre, 4 a interdit aux médecins de ville de prescrire le protocole Raoult . Ca fait déjà pas mal de choses . On aimerait juste qu’il arrête ses c*nneries . Ce serai déja un bon début.

      • Arrêtez d’agiter la chiffonnette des élections . Ce n’est certainement pas dans le bureau de vote (distanciation, chacun son stylo etc etc) que je risquais le plus d’attraper un virus mais dans toutes les boutiques d’alimentation diverses et variées où il y a 15 jours encore aucune mesure de protection n’avait été prise. Et même maintenant ??? mais il semblerait que les livraisons reprennent. 2) Ils ont réquisitionné les masques pour les Hôpitaux et interdit leur vente pour éviter autant que faire ce peut le Marché noir. Ok il n’y en avait pas et là c’est une faute de l’administration (n’oublions pas quand même le torrent de boue qui avait été déversé sur la tête de Roselyn Bachelot). 3) sur l’interdiction du protocole du Professeur Raoult . Là, j’avoue que je ne sais pas. J’ai 2 médecins un pour et un contre. Donc? Comme tout le monde j’aurais bien aimé que ..le traitement miracle … Mais le complot de l’Etat qui nous en prive juste pour nous embêter. Non, Merci. Comprenons-nous bien, je ne dis pas que ce gouvernement, Président, Etat etc.. sont bien mais là où nous en sommes il vaut mieux les avoir que de sombrer dans la grande révolution rouge, verte ..la guerre civile Merci.

        • @irvina  » Ils ont réquisitionné les masques pour les Hôpitaux et interdit leur vente pour éviter autant que faire ce peut le Marché noir » mais c’est exactement en faisant cela que l’on crée un marché noir …. vous inversez les causes et les conséquences . Et nous risquons de sombrer dans la révolution verte et rouge ou brune .. à cause d’eux justement…

        • Il y a une bonne question d’un député : où sont passés les 5000 respirateurs commandés et livrés avec les masques par Bachelot.

      • Et, pour mettre de l’eau à votre, notre moulin, je vous suggère d’aller jeter un oeil à l’organigramme de l’ARS grand Est. (plus de 800 personnes, des chefs et des sous chefs à n’en plus finir. Face visible de l’iceberg). Et là, je suis d’accord, il y a un sacré ménage à faire.

      • Heureusement qu’il a interdit le protocole de Raoult qui semble faire bien plus de victime que de guéris…
        Il aura au moins servi à ça.

        • la, ca sent le suppot de big pharma, meme un ane de maternelle comprendrait que le protocole Raoult sauve des vies …

          • Factuellement, non.
            Il semblerait même qu’elle tue, ou tout au moins qu’elle n’a que très peu d’action.
            Et en tout état de cause, son étude est une insulte à la science.

    • Qu’est-ce que vous voulez faire de plus que d’abroger les textes scandaleux ayant instauré le confinement ? Plus de loi, plus de confinement. Tout le reste est vain. Pas besoin d’homme providentiel pour supprimer des lois. Laisser chacun se déconfiner à sa guise, c’est exactement ce qu’il convient de faire. Le confinement relève de la responsabilité individuelle. Vous savez qu’il existe un virus. Si vous ne voulez pas risquer de l’attraper, vous êtes libre de rester chez vous. En quoi cette décision strictement personnelle devrait concerner votre voisin ? Chaque fois que l’Etat se mêle de ce qui ne le regarde pas, c’est un raté. L’Etat obèse est en soi un raté. Franchement, on ne comprend pas ce que vous avez du mal à comprendre et du mal à saisir. C’est pourtant limpide.

      • « En quoi cette décision strictement personnelle devrait concerner votre voisin ? »

        Vous êtes plus lucide d’habitude!
        Chacun est libre de prendre les risques qu’il veut pour lui-même.
        Personne n’est libre de faire prendre des risques aux autres (ou de les empêcher de sortir pour éviter vos libres crachats).
        C’est pourtant limpide.

        • Votre étonnement étonne alors que le discours n’a pas varié depuis le début de cette lamentable affaire de confinement inutile. Une vision déformée du risque réel vous fait perdre vos nerfs.

          Etre contaminé n’est pas un risque pour la quasi totalité de la population. C’est au contraire une chance en terme d’immunité collective, chaque contaminé asymptomatique (l’écrasante majorité des cas) ou guéri étant demain une barrière au virus pour les personnes à risque.

          Quel risque si vous choisissez de rester chez vous ? Le confinement concerne les personnes à risque et elles seules. Il n’y a aucune raison de bloquer tout un pays pour une infime minorité qui doit se prendre en charge, avec l’aide du corps médical et un éventuel soutien des assurances sociales.

          Personne ne vous fait prendre le moindre risque. Le risque, c’est vous qui acceptez ou pas de le prendre à titre strictement personnel. A vous de vous prendre en charge librement au lieu d’imposer votre point de vue aux autres. Laissez les autres vivre leur vie et apprécier le risque pour eux-mêmes.

          • Décidément sur ce coup-là vous ne comprenez rien (ou vous faites semblant?). Ca m’étonne de vous.

            • J’ai dû mal m’exprimer. A partir du moment où les personnes à risque sont volontairement confinées, quel risque faites-vous prendre aux autres ?

              En cas d’épidémie de gastro ou de grippe, comment faisiez-vous avant ? Je vous propose simplement de faire pareil aujourd’hui pour le cocoronavirus.

        • jacques lemiere
          28 avril 2020 at 7 h 06 min

          si vous acceptez l’idée que contaminer par une personne non volontairement est reprehensible..c’est valable pour la grippe aussi, qui peut tuer aussi..

      • Je suis d’accord : ce confinement n’a pas lieu d’être. Surtout aujourd’hui que l’on sait le profil des personnes à risques, très majoritairement retraitées. Qu’on laisse les autres vivre normalement. C’est quoi cette psychose collective qui pousse les gens dans les bras des totalitaires de tout poil ?
        Bien des pays n’ont pas confiné autoritairement comme la France et s’en sortent mieux à tous les niveaux : sanitaire, économique, au plan des libertés et du sens des responsabilités personnelles.

        • claude henry de chasne
          28 avril 2020 at 4 h 59 min

          oui , une fois les risques clairement identifiés c’est a l’individu de prendre les mesures en conséquence,, je vais vous faire un aveu , je vais continuer a rester chez moi , ne sortir que pour ce qui est nécessaire , avec un masque , jusqu’à la fin de l’année.*,a m’occuper de mon territoire et de mes animaux
          je n’irai pas en vacance , au restaurant , au café et autres visites ou manifestation.*,
          avec les économies monstrueuses que je vais faire , j’irai me balader au japon ou en Amérique du sud l’année prochaine et basta

        • jacques lemiere
          28 avril 2020 at 7 h 09 min

          je ne dirai pas ça..à l instar de toutes les lois qui relèvent de l’arbitraire, le confinement est « acceptable ».. parce qu’on vit en société et qu’il ya des lois.. sinon on discute des toutes les lois et règles..

          pour le reste… justement à cause que démocratie..le vrai problème est le décalage entre acceptation de l’idée de confinement et population.. si l a majeure partie des gens ne respectent pas les règles de confinement, il y a un problème à les imposer..

  • ScPipô, ENA, directeur de l’hospitalisation (époque Chirac), directeur de cabinet de Bertrand, conseiller de Sarkozy pour les affaires sociales, proche d’Édouard Philippe.

    Quel CV ! Quelle carrière ! Il ne lui manque plus qu’une petite ligne verdâtre, escrolo-compatible, genre directeur des éoliennes sociales et solidaires. Un champion olympique de la dépenses décontractée de l’argent des autres (il y en a tellement). Un grand productif devant l’Eternel, pas du tout un parasite professionnel. En bref, un socialo-étatiste pur suc, un des innombrables rouages de l’Etat obèse. Le monde d’avant dans toute sa laideur.

    Le déconfinement n’est pas encore commencé qu’il est déjà la promesse que l’Obèse veut et va faire pire qu’avant.

    • Elu d’une région et ville qui ne brille(nt) pas pour son insolente santé économique.
      La Catalogne du nord fait peine à voir tant la pauvreté y est visible.

  • avec un tel pédigrée, il n’est pas président de la république ?

    « je ne réfléchis pas… » : mal parti !

    • Bien vu. C’est sans doute parce qu’il ne réfléchit pas qu’il est « redoutable d’efficacité. »

  • Bon, l’objectif de tout cela est quand même de trouver des postes rentables à espèces protégées. Comme pour le second groupe de conseil médical (le CARE, on croirait du Ségolène dans le texte!) dont on attend toute la substantifique moëlle, à l’instar du CESE et autres hauts conseils. Quand même quelque part, le seul intérêt de la surface « France » pour les pays du Nord, Allemagne comprise, dans le cadre de l’UE est la façade maritime de la France, sa ZEE et accessoirement ses espaces ruraux et montagneux pour zones touristiques. Le confinement n’ayant servi à rien de plus que de ratisser économiquement les derniers pans non services à la personne, le déconfinement forcément bordélique va permettre de liquider les opposants par infection rapide et efficace dans les bétaillières de la République. Amen…

  • Encore un premier de la classe, qui va bien suivre son manuel de solutions universelles, et stupides. A la fin il dira: meuh, j’ai tout bien fait comme c’est écrit dans le grand livre des principes universels de précaution, de caution, et d’invocations républicaines, je comprends pô, c’est pas ma fôte!

  • Et quand les médecins pourront-ils enfin soigner les gens comme leur expérience et leur bon sens leur dit de le faire et non pas comme une bande de déconnectés de la réalité leur impose…

  • Vous avez tous raison….mais cela ne sert à rien…..quand fermons nous l’ENA où les futures énarques n’apprennent qu’une seule chose: faire carrière…..la vie s’apprend surtout sur le terrain et pas seulement dans les livres….quand cesserons nous d’avoir des idéologues ententés féru de marxisme et déc socialisme à la tête devient science po? Voilà les vraies questions et solutions qu’il faut poser si nous voulons que la France cesse de se suicider…..

  • La terre tourne et l’état tourne en rond, il y a vraiment 66 millions de français en France ou seulement quelques Énarques quelques comédiens, quelques distingués médiatiques, en gros 200 personnes plus quelques doublures ?

    • La France c’est pas le pied !

      Mais il faut quand-même reconnaître qu’on fait un effort au niveau de la culture : on diffuse Guignol en H24 sur 4 chaînes TV.

  • C’est Castex qui va qui va casse-pipe. Et au casse-tête…

  • Attendez, en lisant l’article, je viens en fait d’apprendre que notre nouveau premier ministre a un cumul de mandat, l’un de maire (réélu au premier tour) et celui de premier ministre ? Alors qu’Edouard Philippe a justement quitté le poste de premier ministre parce qu’il avait un cumul de maire ?
    Cool, un mec en fraude juste devant nos yeux ! 🙂

  • « Dans la pratique, les Français, à nouveau infantilisés et déresponsabilisés, ont été une fois de plus les grands exclus de décisions qui les concernaient au premier chef. »
    On ne va quand même pas faire des « votations » permanentes comme en Suisse ???
    Et demander sans cesse l’avis des français, de plus en plus décérébrés et ignorants grâce à la dés-éducation nationale actuelle, non ???
    Quan vous voyez le rendu de la commission citoyenne pour le climat, cela vous donne une idée des désastre à venir si on consulte le Peuple pour tout et rien.
    Si il faut bac plus 5 pour faire un ingénieur, bac plus 7 pour un doctorant, bac plus 8/10 pour un médecin ( exemples…), il doit bien y avoir une raison….
    Ceci dit sans aucun mépris pour quelque métier que ce soit.

    • ben si : au moins, on prendrait le risque de bonne surprise. Le peuple a parfois du bon sens que nos gouvernants n’ont plus depuis des décennies, vu qu’ils ne paient pas les conséquences de leurs erreurs (alors que le peuple paie).

  • Qui aurait pensé que derrière tout ce binzz c’est Sarkozy qui tire les ficelles.? La chute de Fillion aura un jour une explication.

  • Va-t-il échapper à la règle des 3 L ?
    Louer, lâcher, lyncher.

    • Oui puisque que le premier item est déjà plus que relatif.
      Seuls l’univers politico-médiatique l’utilise.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
1
Sauvegarder cet article

https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=NRxWc1GbBqM

Ce 20 janvier, à l'occasion d'une conférence de presse le Premier ministre Jean Castex, a présenté aux côtés d'Olivier Véran un calendrier de levée des restrictions liées au covid. Néanmoins, comparé à  certains pays européens, cet allègement est faible et une vraie sortie de crise semble encore loin.

Levée de certaines restrictions

En matière de levée de restrictions, le calendrier est le suivant :

2 février : fin du télétravail obligatoire, des jauges dans les stade... Poursuivre la lecture

Ah vraiment, pendant les vacances de Noël, Jean-Michel de l'Éducation nationale a fait des étincelles : il nous a concocté un protocole sanitaire de derrière les fagots qu'il a très finement fourni aux établissements scolaires au dernier moment et dont la mise en application, aussi précise que bien pensée, a immédiatement remporté un franc succès tant chez les enseignants que chez les élèves et surtout leurs parents.

Manque de bol : après quelques jours d'application studieuse du magnifique ouvrage de Jean-Michel Blanquer et poussé par... Poursuivre la lecture

Par Nathalie Janson.

La reprise économique après un an et demi de vie entre parenthèses s’accompagne de tension sur de nombreux marchés et fait flamber les prix, en particulier ceux des matières premières. Ces tensions font craindre une potentielle reprise de l’inflation. Hésitation entre flambée des prix conjoncturelle en raison de goulots d’étranglement ou véritable augmentation des prix due à une accélération de la demande.

Difficile à ce jour de savoir si l’inflation est aujourd’hui conjoncturelle ou structurelle, une possib... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles