Coronavirus : Contrepoints perd 2500 euros par mois à cause d’une liste noire publicitaire

The great divide by Joshua Gould (libre de droits source https://www.reshot.com/photos/the-great-divide_rs_2g2B9O)

Notre lectorat décolle. Nos revenus publicitaires s’effondrent. Allez-vous nous soutenir ?

Par la rédaction de Contrepoints.

En ces temps de crise sanitaire et économique, et malgré un lectorat record, nos revenus publicitaires ont diminué de moitié.

Contrepoints est en train d’enregistrer la plus grande hausse de fréquentation de son histoire. Ainsi, dimanche dernier, notre lectorat a été multiplié par cinq.
Pourtant, des annonceurs utilisent une technologie de « liste noire » pour empêcher à leurs publicités d’apparaître à côté de tous les articles mentionnant la pandémie actuelle.

Lorsque les annonceurs lancent des campagnes de publicité en ligne, ils utilisent ces listes noires de mots clés (comme « épidémie » ou « mort ») qui bloquent automatiquement la diffusion des publicités dans les articles potentiellement problématiques qui les contiennent.

Cela signifie qu’au moment même où Contrepoints gagne un nombre record de lecteurs cherchant à se tenir informés de la pandémie, nous rencontrons des difficultés à tirer des revenus publicitaires de cette affluence.

Il nous faut trouver rapidement 10 000 euros pour équilibrer nos comptes et continuer notre travail.

Contrairement à de nombreux journaux, nous avons fait le choix de maintenir nos articles accessibles à tous. Chez nous, pas d’abonnement payant ; et nous ne vous demandons pas votre adresse email pour consulter un article.

Nous nous adressons en effet au lectorat le plus large possible pour essaimer VOS idées et convaincre de l’urgence de protéger les libertés civiles et économiques et d’engager des réformes sérieuses pour sauver le pays.

De même, alors que le reste de la presse bénéficie de plusieurs milliards d’aides publiques, nous sommes fiers de refuser toute subvention.

Lors de cette crise où nos libertés sont attaquées de toutes parts, nos articles donnent accès à une information libérale de qualité, et indépendante.

Chaque contribution, petite ou grande, est essentielle pour faire vivre notre journal.

Soutenez Contrepoints dès aujourd’hui en cliquant ici : https://www.contrepoints.org/aider-contrepoints
Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.