Macron-Trump au D-Day : règlement de comptes à Omaha Beach

Emmanuel Macron n’a pas pu s’abstenir, hier sur les plages normandes, d’envoyer des salves à Donald Trump. Le président américain était venu, lui, rendre hommage aux soldats tombés le D-Day.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Macron-Trump au D-Day : règlement de comptes à Omaha Beach

Publié le 7 juin 2019
- A +

Par Ludovic Delory.

Sur les plages du Calvados encore souillées par le souvenir des milliers de soldats morts, Emmanuel Macron n’a pas seulement convoqué l’Histoire. Il a aussi évoqué la basse actualité politique du moment.

Dans son discours de commémoration du 75e anniversaire du Débarquement de Normandie, le président de la République n’a pas pu s’empêcher de faire une allusion très nette à l’état actuel des relations franco-américaines. S’adressant directement à Donald Trump, il a déclaré, en se tournant vers l’hôte de la Maison Blanche :

L’Amérique, cher Président Trump, n’est jamais aussi grande que lorsqu’elle se bat pour la liberté des autres.

Cette petite phrase n’avait rien d’anodin. Les commentateurs politiques (surtout français) ont immédiatement souligné le côté politique du discours macronien, avec des allusions à peine voilées au multilatéralisme que « pourfend » le président Trump, selon les termes de l’AFP.

Et c’est ainsi que, dans les allées du cimetière de Colleville-sur-Mer, devant une poignée de vétérans, devant 10 000 personnes venues se souvenir auprès des 9387 tombes blanches qui surplombent Omaha Beach, Emmanuel Macron a disserté sur l’état actuel du monde. En insistant sur ses divisions. Trump critique les instances internationales ? Macron cite en exemple les Nations Unies et l’OTAN. Trump soutient le Brexit ? Macron cite l’Union européenne.

Macron politique, Trump patriotique

Ce règlement de comptes avait-il sa place sur un lieu de mémoire ? Certes, les récentes attaques de Donald Trump envers la politique européenne — et française en particulier — n’ont pas manqué de secouer les rédactions et les corps diplomatiques, au cours des derniers mois.

Mais de son côté, le président des États-Unis a livré un discours patriotique ne laissant place à aucune allusion polémique. Un discours émaillé d’anecdotes historiques et d’hommages personnalisés aux vétérans présents sur place.

Hier, le contraste était saisissant. Un discours politique face à un discours d’hommage.

Sur cette terre de France libérée par les Alliés, le président Macron a, certes, rendu hommage à la « relation historique » qui lie son pays aux États-Unis, mais il n’a pu s’empêcher de multiplier les allusions à ce qui, aujourd’hui, sépare la France de son allié transatlantique : le dossier nucléaire iranien ou la coulée à pic des accords de Paris sur le climat.

Et, comme pour alimenter encore l’hostilité latente en ce jour du souvenir, une poignée de membres de collectifs ont manifesté, à Caen, contre la présence de Donald Trump.

Voici l’image que donne la France à son allié américain, 75 ans après l’un des jours les plus importants de son Histoire : celle d’un pays désarçonné, enferré dans son conformisme jacobin, probablement revanchard mais, fort heureusement, jamais oublieux de sa dette.

Voir les commentaires (70)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (70)
  • On pense ce que l’on veut de Donald Trump mais son discours était un grand discours. Il s’est situé tout en bas, au niveau de ces hommes qui ont rassemblé tout leur courage, qui se sont battus et quoi, pour beaucoup trop d’entre eux, ont trouvé la mort. Emouvant et surtout vrai.

    • Entièrement d’accord….C’est la grande force des Américains : cette valeur du patriotisme et de l’aide aux autres. Macron est un petit rigolo de classe primaire à côté de Trump.

  • que pèse macron face aux USA?.. a peu prés le meme poids que ses électeurs.. c’est a dire 1 français sur 4..

  • SI le pays de Trump n’était pas intervenu pour sauver la France de la dictature Nazi, il n’est pas impossible que le petit Emmanuel Macron, ne soit pas né et puisse vivre dans un pays libre

    • Dans la mesure où Macaron semble allergique aux notions de « liberté » et de « pays », il est improbable que cette pensée se soit formée dans sa vaste caboche.
      Une opportunité de faire le petit coq devant le POTUS, par contre, ça l’a gardé éveillé toute la nuit.

    • Il ferait partie en opportuniste malsain de la nomenklatura nazie ou soviétique .Il fait d’ailleurs partie de la « soft »(douce) nomenklatura française(avec entreprise de connivence pour un plus grand confort) … Garçon ! vite un Cote du Rhone pour me remonter un camembert bien fait pour couvrir l’odeur ….

  • il y a un chef d’état et un petit politicaillon!!

  • La manie de ce petit presidenticule de faire les gros bras en public en dit long sur son mental.

  • Si Macron n’était pas obsédé par la politique politicienne, il aurait invité Poutine

    • @La petite bête
      Bonjour,
      Avait-il invité Trudeau et May ?
      N’aurait-il pas dû inviter Merkel ? parce que sans l’ennemi de l’époque, les alliés n’en sont plus et n’auraient pu « briller ».

    • Vous oubliez que Poutine a provoqué 2 guerres en envahissant la Géorgie et l’Ukraine!
      Tout comme la Russie envahit la Pologne et les pays baltes en 1939!
      Ce sont les Russes qui en s’alliant à Hitler par le pacte germano-soviétique, pour annexer la moitié de la Pologne et les 3 pays baltes, ont permis à Hitler de déclencher la guerre. Ce qu’il n’aurait pu si l’URSS était restée son adversaire! Il craignait l’armée soviétique et ses milliers de chars!

  • notre président n’a ni culture, ni éducation, ni intelligence des situations.
    le fait de n’avoir par invité W Poutine en est un autre exemple.

    dommage pour la France.

  • On a face à face les produits de deux sociétés. D’un coté, un haut fonctionnaire, méprisant et prétentieux, pur produit de la France, ou plutôt de l’état Français qui contrôle ce pays. En face de lui un homme de ce pays si détesté des médias francais mais qui le domine de la tete et des épaules. Un petit garcon, premier de la classe, représentant d’un pays en déclin, face à un homme puissant , représentant d’un pays puissant, et qui l’assume. Quel contraste !

  • Qu’est-ce qu’il pouvait faire d’autre le Macron ? Il ne pouvait pas rendre hommage, lui qui n’a aucun honneur et qui crache sur les français. Après l’hommage de l’an dernier à Verdun, avec l’invitation d’un rappeur qui crache sur la France, qu’est-ce qu’il pouvait faire d’autre que se ridiculiser et nous foutre la honte ?

    • au moins Trump ne fait pas courir des d’jeunes sur les tombes de Colleville (comme Hollande en 2016 sur les tombes de Verdun).

      • Vous avez dit Hollande…la négation d’un président

        • @DIMITRI71
          Bonjour,
          « Vous avez dit Hollande…la négation d’un président »
          Oui, le non-président qui trônait tout seul comme un grand chef au milieu d’une cour… sur une chaise.

      • @breizh
        Bonjour,
        Certes, et Macron se permet de ne pas accueillir des soldats morts au combat pour sauver deux touristes pris en otage, lesquels ont été reçus eux.
        Dans « Designed survivor », Tom Kirkman, Président U.S, socialiste jusqu’au trognon, interprété par Kiefer Sutherland, accueille à leur arrivée des soldats morts aux combats.. soldats qu’il a envoyés au carton.

      • Hollande, ce n’est pas le type qu’il faut envoyer en Afrique pour stopper la sécheresse ❓
        Du coup les africains vont avoir l’impression d’être dans un polder.

    • Merci de me rappeler cet épisode….le rappeur qui crache sur la France à Verdun….ooh la la!!….Macron est payé pour détruire la France: voilà le vrai sujet.

  • * On peut remercier ces GIs qui ont évité de nous retrouver en Germanie. et Michel Sardou ( les ricains) n’a pas tord.. mais A.Lacroix-Riz argue que c’était pour éviter que les soviétiques finissent de libérer toute l’Europe du nazisme seuls…
    http://www.lefigaro.fr/musique/2015/12/27/03006-20151227ARTFIG00006-l-histoire-secrete-des-ricains-le-premier-succes-de-michel-sardou.php
    * Cet évènement réveille l’antagonisme entre souverainistes endurcis et intégrationnistes dans l’UE avec Macron qui a signé le Traité d’Aix-la-Chapelle à notre détriment. C’est 1 peu la fable du corbeau et du renard de LaFontaine… Merkel flatte Macron dans ses tocades fédéralistes européïstes alors que Merkel (et les autres partis allemands aussi ) ne rêvent que d’installer leur pangermanisme dominateur et d’asservir les autres Etats voisins de l’UE ! Il n’y a plus d’amitié F/A lorsque chaque Etat de l’UE essaie d’accroître son influence au détriment des autres dans les instances UE… Il n’y a pas de paix dans cette UE quand l’UE dépend à 100% des intérêts de l’OTAN qui vient de ré-installer ses missiles de moyenne portée dans l’UE pour parer à 1 éventuel conflit avec la Russie ? nous serions en 1ére ligne !… https://www.voltairenet.org/article206038.html?fbclid=IwAR1YJ8f4ff55FQkz2ykzEtx2CCJasZu5wt606B4526VOB2ntezhnto3RtkE
    L’OTAN fête ses 70 ans à Florence mais peu de gens savent ce qui se cache derrière cette organisation défendant la sécurité militaire des USA ! … De leur côté, à Florence, quelques militants de la paix appelaient à la sortie de l’Otan pour rester des PAYS SOUVERAINS & NEUTRES ; une position paradoxalement proche de celle de Donald Trump.==> lire le texte de leur déclaration :
    https://www.voltairenet.org/article206296.html?fbclid=IwAR1TANf5kO6srVTpOz3-OuXaP6C2RuY_YFwZ7AP09gIcU6-AryY167Yv_4s

    • « soviétiques » et « libérer » ça va pas trop ensemble 🙂
      Les habitants de Varsovie en ont fait l’amère expérience..

    • Si vous croyez les mensonges de Voltaire on n’a pas fini.
      C’est faux! Les USA installent des missiles anti-missiles en Pologne et Roumanie. Ce sont les Russes qui ont installé, bafouant le traité qui les interdit, des missiles Iskander de moyenne portée à Kaliningrad.
      Vous ne savez strictement rien de l’OTAN vu ce que vous dites. C’est une Alliance de défense dont les pays membres s’engagent à défendre celui d’entre eux qui serait attaqué, mais à par ça ils n’ont strictement aucune obligation envers les USA! Les pays le composant restent souverains et neutres s’ils le souhaitent.

  • – « Mister President,

    Macron the frog is here !

    – Slide him under the door ! « 

  • et les « journalistes » de France TV ont sortis quelques commentaires désobligeants sur Trump ce qui était totalement déplacé et aurait dû être sanctionné

  • On comprend qu’il ait des mauvais souvenirs de son voyage américain. Cela d’autant que lui-même parle fort bien américain. Il doit savoir America first
    En tant que maître de cérémonie c’était déplacé

  • Comportement de petit coq très désagréable de M. Macron, ce qui ne le grandit pas! Face à lui, M. Trump a été impérial.

    • Coq ?

      Moi, je trouve que ça fait un peu roquet. J’en ai connu des petits chiens de 2 kg qui aboyait après les bulldog pour se donner un genre (jusqu’à ce que le bulldog le fixe dans les yeux) …

  • maccron lamentable et arrogant comme toujours un vrai minus.
    s’il connaissait ce petit roquet les dialogues d’Audiard :
    « quand un gars de 120 ks parle un homme de 60 ks l’ecoute »
    c’est dans 100.000 dollards au soleil.
    la fin du discours de trump a remis les pendules a l’heure et a renvoyé notre minus dans les cordes !

  • « Ce règlement de comptes avait-il sa place sur un lieu de mémoire ? Certes, les récentes attaques de Donald Trump envers la politique européenne — et française en particulier — n’ont pas manqué de secouer les rédactions et les corps diplomatiques, au cours des derniers mois. »


    Permettez-moi de rappeler, étant donné que l’auteur de l’article semble reluctant à le faire, le contenu d’une de ces attaques que Trump a initié. Voici la vacherie que Trump a tweeté le 13 novembre 2018 :
    «Emmanuel Macron suggère de se doter d’une armée propre pour protéger l’Europe contre les Etats-Unis, la Chine et la Russie. Mais c’était l’Allemagne, lors de la Première et Seconde guerres mondiales. Comment la France s’en est-elle sortie ? On commençait à apprendre l’allemand à Paris avant que les Etats-Unis n’interviennent. Payez pour l’OTAN ou non !»

    En résumé : Trump, que l’auteur de l’article nous présente comme étant quelqu’un d’hyper courtois qui tente à tout prix d’éviter les polémiques, s’est complètement foutu de la gueule de la France. Trump a manqué de respect aux Français, non pas parce qu’il a critiqué Macron (Trump a raison de le critiquer au sujet par exemple des accords de Paris sur le climat), mais parce qu’il (Trump) a insinué que les Français ne sont rien sans les Américains, en oubliant que l’inverse est tout aussi vrai (pour vous en convaincre relisez par exemple l’histoire de la guerre d’indépendance américaine.)
    C’est très courant aux USA de se moquer ainsi des Français. Si n’importe quel autre chef d’État étranger se permettait de telle vacherie les Français n’hésiteraient pas à sortir la guillotine.

    Bref, l’article est une perte de temps, contrepoints.org mérite mieux que des articles du genre : « le gentil c’est Trump, le méchant c’est Macron » ou « Macron est gentil, Trump est orange et chauve. » Toute la presse s’occupe déjà de nous bombarder de ce genre d’articles puérils.

    • « de tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent ».

      vu l’état de notre pays, et l’incapacité du président et son gouvernement à simplement équilibrer les comptes, la France n’a plus aucune crédibilité.
      L’intelligence est donc de se taire.

      • @breizh : Trump fait de la merde en politique étrangère (il soutient le génocide que commettent les dirigeants saoudiens au Yémen ; il implique inutilement les USA dans le merdier Vénézuélien, ce qui permet aux gauchistes de blamer une fois de plus l’impérialisme US plutôt que le socialisme des chavez, castro et compagnie… Même les réussites de Trump avec la Corée du nord sont discréditées à cause de ses grotesques éloges du dictateur coréen.)
        Trump fait aussi de la merde au sujet du droit au port d’arme (alors que durant sa campagne électorale il semblait parfaitement comprendre l’importance du respect de ce droit.)
        Trump fait également de la merde au niveau économique (non seulement ses politiques protectionnistes détruisent toutes les retombées positives qu’avaient produites ses réductions fiscales et réglementaires, mais en plus de ça Trump, exactement comme Obama, n’en a rien foutre de réduire la dette publique américaine qui ne cesse pourtant d’augmenter, tel qu’expliqué ici : https://www.contrepoints.org/2018/12/11/332214-dette-us-trump-sen-fiche-il-ne-sera-plus-la )
        Et je pourrai continuer ainsi pendant des heures à lister toute la merde que fait Trump…

        En conclusion : Vous voulez «cracher» sur Macron ? Vous avez parfaitement raison. Moi aussi je veux lui «cracher» dessus.
        Vous voulez «cracher» sur Macron tout en léchant les bottes de Trump ? Désolé mais moi je lèche les bottes d’aucun politicard.

        • je ne crache sur personne et ne lèche les bottes de personnes.

          et je vous laisse à vos jugements.

          je constate juste que lorsque l’on est obligé de mendier pour boucler ses fins de mois (situation de notre Etat au sens large), on est mal placé pour donner des leçons.
          Mordre la main qui nourrit n’est pas une preuve d’intelligence à mon humble avis.

          • La main qui nourrit, c’est surtout celle de son maître…

          • Breizh :
            La dette nationale américaine n’en finit pas de s’alourdir. Elle a atteint 22.000 milliards de dollars – record historique et a dépassé le PIB américain. Par comparaison la dette de la France n’a pas encore atteint le montant de son PIB, s’élevait à un peu plus de 2.300 milliards d’euros fin septembre (2.600 milliards de dollars environ).

            • ?? C’est tout ce que vous avez trouvé?
              Quand les USA se trouveront plus personne pour acheter leur dette on en reparlera. La France peut continuer à emprunter essentiellement grâce à l’Europe parce qu’elle fait partie du système euro et non parce que les prêteurs ont une grande confiance dans son fonctionnement économique (à l’inverse des USA).

              C’est quand même amusant: quand Obama creusait allègrement la dette américaine, tous nos thuriféraires de la gauche applaudissaient des deux mains car c’était, évidemment, pour la « bonne cause ». La dette US a augmenté de 9000 milliards de dollars pendant les 2 mandats d’Obama soit près de 80% d’augmentation. Quand c’est Trump, c’est troporible!!
              Si vous regardez l’évolution de la dette US, sa croissance se ralentie nettement depuis que la politique de Trump commence à faire effet (les dettes des Etats et collectivités locales ont même commencé à baisser). Cela ne peut que renforcer la confiance des prêteurs même si la Chine se met à vendre de la dette US.
              Les journaux français ne rapportent souvent le montant global de la Dette US mais se gardent bien d’en montrer l’évolution. Manipulation?
              http://www.politologue.com/dette/dette-publique-usa/

              • Si personne ne veut acheter de la dette US, les USA (première armée du monde, de très loin et pour longtemps) iront chercher des matières premières et de l’argent là où on en trouve. Et personne ne pourra rien y redire.

                La France est un nain, elle se doit de jouer les règles. Les USA sont un géant, ils dictent les règles.

                A la fin, on en revient toujours à la loi du plus fort. Et la France ne fait pas peur à grand monde.

            • Si, si, la dette française a déjà dépassé les 100% du PIB (même si ça ne veut strictement rien dire en pratique).

        • Remarquer que Trump à eu un discours adapté aux circonstances et en phase avec l’importance de cette commémoration alors que Macron n’a fait que de la politicaillerie, c’est lécher les bottes de Trump?
          Donc, selon commando, les seules remarques qu’on ne doive faire sur Trump doivent être critiques et négatives sinon c’est qu’on « lèche les bottes de Trump ».

          Quant à juger de la politique économique de Trump, pour l’instant l’économie américaine n’a pas l’air de mal se porter. Attendons un peu avant de juger. Vous me rappelez les critiques de la politique économique de Reagan à son début.

          « il soutient le génocide que commettent les dirigeants saoudiens au Yémen  »
          Ah oui! C’est sale. Très sale. Cela fait malheureusement partie des réalités diplomatiques et des luttes d’influences qu’exercent les différents pays. On peut certes le lui reprocher. Cependant, la France n’a pas de leçon à donner avec son implication plutôt louche dans le génocide rwandais.
          S’il fallait stopper toute relation avec un pays qui est (ou a été) impliqué dans ce genre de chose, cela ferait de sérieuses économies dans le budget du ministère des Affaires Étrangères.

          « Et je pourrai continuer ainsi pendant des heures à lister toute la merde que fait Trump… »
          Pour l’instant, on est très très loin de la taille de la liste des merdes d’Obama. 🙂 A la décharge de ce dernier, Obama a mis 8 ans à la constituer sa liste de merde…

        • commando:
          quel pseudo pompeux , vos remarques et les âneries incontrôlées que vous écrivez sont baveuses , loin du sujet,( le 50eme anniversaire du D-DAY ,revoyez l’histoire dans les faits ) ; mais tout a fait révélatrices du formatage LREM . changer votre pseudo il est ridicule !!essayer aussi d’ecrire avec plus de tact ; le mot merde revient souvent chez vous ! c’est un beau mot OK Macron nous y a mis jusqu’au cou mais en abuser est éreintant !
          reposez vous un peu!
          (un ancien co du 6- pour votre gouverne ! )

        • @ Commando
          Vu votre ignorance en politique vous devriez éviter vos jugements à l’emporte pièce sur Trump!

    • Vous avez raison, je trouve ce forum encore plus minable que d’habitude aujourd’hui.

      • « je trouve ce forum encore plus minable que d’habitude aujourd’hui. »
        Vu que vous êtes un participant actif à ce forum et depuis longtemps, faut-il y voir une relation? 🙂

    • C’est pas très « libéral » d’assimiler la population et le pouvoir en place.
      C’est quand même « grâce » à Pétain et à Vichy que Paris a été occupé sans qu’il y ait débat sur la suite. Trump n’a pas manqué de respect « aux Français », mais bel et bien au pouvoir français de l’époque. Ne pas oublier non plus que De Gaulle ne pouvait toujours pas aligner une armée digne de ce nom au moment du débarquement…
      Par ailleurs, il est question de D-Day dans l’article, pas d’une situation générale. Lors de cette commémoration, Trump a été effectivement « quelqu’un d’hyper courtois qui tente à tout prix d’éviter les polémiques », ne vous en déplaise. L’article ne fait pas d’affirmations d’ordre général sur Trump.
      Le fait que vous ne supportez pas Trump ne vous donne pas le droit d’écrire n’importe quoi à son encontre 😉

    • « la vacherie que Trump a tweeté le 13 novembre 2018 : … »
      Le 13 novembre est une date de commémoration d’un évènement où des 10aine de milliers d’hommes sont morts pour libérer un continent? Je ne crois pas. Ce n’était même pas un discours à l’occasion d’un évènement particulier impliquant la France.
      Donc Trump a bien le droit de dire ce qu’il veut.

      Vous trouvez que c’était une vacherie? Mais en quoi ce qu’il a dit est faux?
      Si les USA principalement mais également le Canada et l’UK n’étaient pas intervenus, votre commentaire, vous l’auriez fait en allemand (si jamais on vous avait permis de la faire). 🙂

      « Trump a manqué de respect aux Français, »
      Le 1er respect, c’est d’arrêter de sans cesse faire la morale aux autres alors qu’on a soit-même les pieds dans la merde. Si on ne le fait pas, il ne faut pas s’étonner de se faire régulièrement moucher.

    • @ Commando
      Parce que vous trouver normal et approuvez que Macron place les USA dans la même catégorie que la Russie et la Chine, alors qu’ils ont sauvé par 2 fois la France?
      C’est ce que Trump à rappeler au roquet !

  • A Caen, 150 jeunes avec des drapeaux rouges NPA sont allés à 18 h pacifiquement vers la préfecture puis se sont évaporés. Donald était parti de uis au moins 1 heure. Il n’a heureusement pas vu ces idiots qui n’ont connu ni le communisme bolchévique ni les malheurs des populations tchèque ou polonais qui riraient de ces idiots.

  • Si les « Ricains » n’étaient pas venus nous serions tous en « Germanie ». Rappelons nous le bien.

    • C’est à nuancer…
      Environ 400 000 soldats américains sont tombés pendant la guerre, dont 1/4 environ dans le Pacifique contre le Japon. Reste 300 000.
      Côté russe, c’est 10 millions de soldats. S’ils n’avaient pas affaibli l’Allemagne sur l’est, il n’y aurait pas eu de victoire à l’ouest.
      La réalité est souvent moins simple que ce qu’on nous raconte. Et l’histoire est toujours écrite par les dominants du moment, et au passif de leurs adversaires.
      https://www.voltairenet.org/article206687.html

      • Les victimes russes sont en grande partie dues à l’incompétence de leurs chefs (Staline inclus), ainsi qu’à leur faible préoccupation quant au nombre de victimes. Tout le contraire des Américains ou Britanniques.
        Qui plus est, les convois par Mourmansk ont pallié à l’impréparation de Staline et lui ont fait gagner un temps précieux.
        La propagande coco marche toujours à fond, mais il n’y a pas de mérite supplémentaire pour les Russes, comme veut le faire entendre Poutine même aujourd’hui.
        La réalité est souvent moins simple que ce qu’on nous raconte. Je ne vous le fais pas dire 😉

        • Puis bon l’URSS est coresponsable du déclenchement de la guerre, pas évident de leur dire un grand merci…

        • Et on oublie vite le pacte germano-soviétique qui a abouti au partage de l’Europe de l’Est au début de la guerre avec l’URSS. URSS qui a alimenté la machine de guerre nazie en matières premières jusqu’à ce qu’elle se fasse envahir elle-même. Ce qui explique l’absence complète de communistes dans la résistance française au début de la guerre…

          • Le pacte Ribbentrop – Molotov est en grande partie responsable du déclenchement de la guerre, comme l’a rappelé Pouf ci-dessus.
            Quant aux cocos français, ils ont accueilli leurs « frères » en libérateurs et sont allés de suite négocier les conditions de sortie de l’Huma’. Entre autres preuves, sans oublier le sabotage de l’effort de guerre dès ’39 ou la désertion (par exemple, Thorez).

            • N’oublions pas le sabotage des armes pendant la guerre d’Indochine. La racaille communiste n’a jamais perdu une occasion de pisser sur la France.

      • @ La petite bête
        Bizarre que les gens oublient systématiquement les événements de 1939 qui ont permis à Hitler de déclencher la guerre!
        Et en particulier le Pacte Germano-Soviétique qui permettait à la Russie d’annexer la moitié de la Pologne et les 3 pays Baltes!
        C’est cette infamie qui provoqua le Seconde guerre mondiale, Hitler n’ayant plus à craindre une intervention de l’Armée rouge et de ses 10.000 chars. Il put attaquer la Pologne, déclenchant la guerre!
        Les Russes n’ont donc eu que la monnaie de leur trahison!
        Et cesser de citer le site de Voltaire qui falsifie tout.

  • Pour ma part en tant que citoyen français je comprends la position de notre président et j’ai du mal à comprendre ceux qui portent Trump aux nues; dont le mot d’ordre et la ligne de conduite est bien « America first ».
    Trump n’est pas Roosevelt, il ne faut pas se tromper, et si son discours était bon je ne suis pas sûr qu’il en soit l’auteur ni encore moins l’inspirateur

    • « si son discours était bon je ne suis pas sûr qu’il en soit l’auteur ni encore moins l’inspirateur »
      Qu’il n’en soit pas directement l’auteur, c’est évident. La plupart des hommes d’État n’écrivent pas eux-même leurs discours, Macron inclus.
      Cependant, ce sont eux qui en orientent la teneur et les idées générales. Trump n’aurait pas fait ce discours s’il n’avait pas été d’accord avec son contenu. Idem pour Macron. On peut ne pas les apprécier mais de la à dire qu’ils ne sont pas d’accord avec le contenu de leurs propres discours ou qu’ils ne comprennent pas ce qu’ils disent…

    • Le mot d’ordre et la conduite d’un Président devraient toujours être « mes compatriotes d’abord », et jamais « ma petite personne d’abord ».

    • « ont le mot d’ordre et la ligne de conduite est bien « America first ». »
      Et alors?? Il défend son pays. Tous les autres font la même chose.
      Macron fait de même en ne cessant de vanter le modèle français à travers l’Europe et en essayer d’orienter la politique et l’organisation européenne pour qu’elle se rapproche du système français. Croyez-vous que c’est pour le bien de l’Europe quand on en voit les résultats en France?
      Essayer d’imposer la mutualisation des dettes souveraines des pays européens, ce n’est pas faire du « France first » en voulant faire payer la dette française et les conséquences de la politique française par les autres?
      Sauf que la France n’a pas les moyens de ses ambitions… 🙂 🙂

  • En résumé, un Président qui travaille -avec succès jusqu’a present- pour son pays : Trump.
    Et un pantin qui parle, s’agite et tripote des noirs bodybuilders.

  • Mais justement Trump se bat pour la liberté des autres, puisqu’il lutte contre le politiquement correct des petits cons comme Macronelle!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Il y a 150 ans naissait John Calvin Coolidge qui devait être le plus libéral de tous les présidents américains. Il n'est guère connu en France. Bien sûr, certains parlent du « Président Coolidge » comme d'un « géant englouti » mais ils font référence à une épave de la Seconde Guerre mondiale, un luxueux paquebot baptisé en son honneur et réquisitionné par l'armée qui devait couler, victime d'un champ de mines, au large d'Espirtu Santo (Nouvelles Hébrides), le 26 octobre 1942.

 

Un président méconnu qui mérite le détour

Ils ... Poursuivre la lecture

Par Dan Sanchez.

Il semble que l'économie américaine en difficulté va mettre un frein aux célébrations du 4 juillet cette année.

Le Wall Street Journal a rapporté jeudi dernier :

"Dans toute l'Amérique, les feux d'artifice du 4 juillet ne seront pas tirés le 4 juillet. »

Certaines villes et communes reprogramment leurs spectacles pyrotechniques de la fête de l'Indépendance en raison d'une pénurie de feux d'artifice ou de travailleurs.

Et comme le révèlent de nombreux médias, les repas seront beaucoup plus ch... Poursuivre la lecture

Par Eric Boehm.

L'annulation, la semaine dernière, de l'arrêt Roe v. Wade (1973) par la Cour suprême des États-Unis a été rendue possible, du moins en partie, par ce que le chef de la majorité au Sénat de l'époque, Harry Reid (démocrate du Nevada), a fait en novembre 2013.

À la recherche d'une victoire politique à court terme, Reid a mis en œuvre ce que les démocrates et les républicains avaient tour à tour menacé de faire pendant la majeure partie de la dernière décennie : abolir le filibuster (obstruction parlementaire corresp... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles