Pourquoi les gens confondent-ils toujours l’intérêt collectif avec l’intérêt général ?

Quand vous devez financer une entreprise nationale déficitaire avec vos impôts, c’est au nom de l’intérêt général. En bref, l’intérêt général, c’est le nom que donnent certains groupes particuliers pour obtenir des privilèges aux dépens de la collectivité.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pourquoi les gens confondent-ils toujours l’intérêt collectif avec l’intérêt général ?

Publié le 3 mars 2019
- A +

Par Corentin de Salle.

Quand une loi vous empêche d’acheter un produit en provenance d’un autre pays, c’est au nom de l’intérêt général. Quand vous devez financer une entreprise nationale déficitaire avec vos impôts, c’est au nom de l’intérêt général. En bref, l’intérêt général, c’est le nom que donnent certains groupes particuliers pour obtenir des privilèges aux dépens de la collectivité. Pourtant, il existe une vraie définition de l’intérêt général selon Friedrich von Hayek, comme le montre ici Corentin de Salle.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Philippe Silberzahn.

Depuis quelques années a émergé un phénomène qui porte un nom étrange, celui de l’entrepreneuriat « à impact » ou entrepreneuriat social. Plutôt que la recherche du profit personnel, les entrepreneurs à impact affirment mettre leur talent au service de l’intérêt général. C’est là une curieuse présomption, à double titre : d’une part, la recherche du profit a eu historiquement un impact considérable au service de l’intérêt général, et d’autre part, nombre d’entre eux n’auront pas le moindre impact en raison même... Poursuivre la lecture

Par Marius-Joseph Marchetti.

Les économistes du Choix Public sont en général méconnus malgré l’important apport que leur doit l’économie.

Ce sont eux qui nous démontrent que les fonctionnaires et les politiciens n’ont pas pour vocation un quelconque intérêt général, mais qu’au contraire, ils suivent leur intérêt personnel comme toute autre personne, qui est la croissance de leur pouvoir, comme le dit James Buchanan, qui n’est pourtant pas anarchiste.

Ainsi, le politique a devant lui un marché politique, où il est l'offreu... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

Vous désespérez de trouver un jour un homme politique vraiment honnête et sincèrement dévoué au bien-être de ses concitoyens ? Alors reprenez espoir, souriez, chantez, dansez de joie, car François Bayrou, bijou auto-proclamé rarissime et scintillant au sein du cloaque de la politique française, est exactement l’homme sans tache et sans reproche qu’il vous faut !

Voici en effet ce qu’il déclarait sans rire, mais en souriant de satisfaction, au 20 heures de France 2 à la veille de sa nomination officielle co... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles