Baisse de la pauvreté ou hausse des inégalités ? Les choix d’OXFAM

Vivons-nous réellement une explosion sans précédent des inégalités, comme le soutient Oxfam ? Pas si sûr…

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
OTW 2008 By: Bart Rousseau - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Baisse de la pauvreté ou hausse des inégalités ? Les choix d’OXFAM

Publié le 1 février 2019
- A +

Par Cécile Philippe et Nicolas Marques.
Un article de l’Institut économique Molinari

Comme chaque année, l’ONG Oxfam a publié en amont du Forum économique mondial de Davos un rapport sur les inégalités dans le monde. Une opération de communication bien ficelée, lancée dans le monde entier le 21 janvier dernier et reprise dans nombre de médias.

Ainsi, dans son éditorial du 27 janvier, Paul Journet reprend à son compte une idée phare du rapport, à savoir que les inégalités augmentent et que les gouvernements n’en font pas assez pour les réduire. L’imperfection de la méthodologie d’Oxfam, reconnue par le journaliste, aurait dû le rendre plus prudent quant à l’utilisation de ses résultats.

Loin de l’unanimité

Commençons par l’extrême pauvreté. La communication d’Oxfam tente d’accréditer « la mise en échec de la lutte contre l’extrême pauvreté ». Or, cette vision ne fait pas l’unanimité, loin de là.

Les statistiques de la Banque mondiale montrent que dans les 25 dernières années, le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté a reculé de 1,1 milliard.

Il a baissé de 60 % alors que la population augmentait dans la même période de 38 %. Alors qu’en 1990, presque 36 % de la population vivait avec moins de 1,90 dollar par jour, la proportion était de 10 % en 2015.

Toutes les régions du monde affichent une baisse. L’Asie de l’Est-Pacifique et l’Europe-Asie centrale ont été particulièrement performantes avec un taux ramené à moins de 3 %. Même l’Afrique subsaharienne voit son taux de pauvreté reculer en dépit des conflits et des déplacements associés. Le premier objectif du millénaire pour le développement était de réduire de moitié le taux de pauvreté de 1990 à l’horizon 2015. Cet objectif a été atteint dès 2010. Loin de s’en réjouir, Oxfam préfère présenter une vision alarmiste et tronquée.

Différences de revenus

Continuons avec les différences de revenus que l’éditorialiste déplore. De 1990 à 2015, la part des revenus des 50 % les plus pauvres est passée de 8,8 à 9,7 % dans le monde. Elle a augmenté plus vite que les revenus des 10 % les plus riches (de 51,1 à 52,1 %).

Difficile, donc, d’en déduire avec Oxfam que nous assistons à une explosion des inégalités, d’autant plus que ces chiffres sont avant impôts et transferts sociaux.

Certes, Oxfam affirme que les gouvernements « sous-financent les services publics », mais là encore, l’argument ne fait pas l’unanimité. Les données de l’OCDE montrent que le ratio charges et impôts sur PIB continue de progresser. Il est passé de 31,9 % en 1990 à 33,7 % en 2015.

Choisir son combat

Soulignons surtout qu’il n’y a sans doute pas de lien entre réduction de la pauvreté et réduction des inégalités. Il est même probable qu’il faille choisir son combat, la réduction de la pauvreté pouvant s’accompagner d’une hausse des inégalités.

La situation est particulièrement emblématique en Chine, où la proportion de la population vivant avec moins de 1,90 dollar par jour est passée de 66,6 % en 1990 à 0,7 % en 2015. Au même moment, les inégalités augmentaient. Le 1 % des Chinois les mieux lotis possèdent désormais 13,9 % des revenus contre 8,1 % en 1990. Ils possèdent 29,6 % des richesses en 2015 contre 15,8 % 25 ans plus tôt.

Vue de Chine, la priorité est radicalement différente de celle d’Oxfam. Elle est de rendre possible un développement économique, ce qui permet de réduire la pauvreté, quitte à créer des inégalités. Sur le long terme, ce choix est gagnant-gagnant. L’histoire montre que le développement est le meilleur remède contre la pauvreté.

Sur le web

Voir les commentaires (28)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (28)
  • bonjour, ce qui est désolant c’est que même le moine bouddhiste Matthieu Ricard ne l’a pas compris au vu de son dernier article de blog.
    Son premier paragraphe paraphrase Oxfam puis l’analyse bouddhiste prend le relais avec justesse MAIS le mal est fait ! Affligeant.

    • L’analyse bouddhiste, je ne la connais pas celle là… les individus feraient mieux de faire leur propre analyse plutôt que d’utiliser un filtre, quel qu’il soit.
      En plus un bouddhiste qui fait le mal, faut se méfier. Alors si en plus il a le nom d’une boisseau connut pour ses effets délétères…

  • Baisse de la pauvreté !…Et hausse de la misère !!! quelle avancé ?

    • « Baisse de la pauvreté !…Et hausse de la misère !!! »
      ??? Vous pouvez nous développer cela ?

    • QUELLE hausse de la misère ? Pouvez-vous expliciter de quoi vous parlez ?

    • si vous parlez de la France oui, le pays ou la dépense publique est la plus élevée un phare pour oxfam…

      rappelons que Melenchon ne comprend pas que l’on puisse faire de reproche à chavez compte tenu qu’ il a mis en place une politique de lutte contre la pauvreté??

      si au moins on arrive à faire comprendre que si on lutte contre les inégalités de richesses par la redistribution ou autre…on a un monde globalement moins prospère..

  • Comment est il possible que cette organisation soit encore en tête de gondole,elle n’a que de la propagande a vendre !

  • Il vaudrait mieux ignorer le rapport d’Oxfam que de se donner la peine de répéter les évidences contre lui. Quand on se donne cette peine, on justifie en quelque sorte son existence et celle d’Oxfam. Personne ne sait ce qui s’est dit à Davos cette année, si l’an prochain c’est pareil, fini Davos, et qui ira lire les rapports d’Oxfam ?

  • Que les ONG commencent par vivre des dons de leurs sympathisants et non de l’argent distribué par les gouvernements, ce qui est un comble !

    Ces organisations non-démocratiques doivent être combattues par la loi lorsqu’elles pensent pouvoir s’en affranchir.

  • Merci Cécile.
    80% des medias, plus peut être, ont la même ligne de lecture qu’Oxfam. A savoir, une conception marxiste de l’économie, une relecture subjective de l’histoire, en particulier du 19eme, systématiquement et exclusivement lue sous l’angle de l’exploitation de l’homme par l’homme, et le dogme quasi religieux que l’égalité est bonne et souhaitable, parce que.
    A force, plus personne ne se donne la peine de contrer ce mauvais bouillon de consensus mou adoubé de deux neurones, grand max.
    Donc, merci Cécile.

  • La principale inégalité en France consiste à demander à moins de 18 millions des Français de créer toutes les richesses, de prendre tous les risques, pour faire vivre 67 millions d’habitants, au nom de la redistribution socialiste.

    Le collectivisme est un esclavagisme soft.

    • Mille fois d’accord avec cavaignac et tintincan
      Battons nous sans relâche pour expliquer notre vision. Faites la guerre aux idées par vos idées et soyez convaincants.

    • Soft au début. Hard à la fin 🙁

    • Merci. Ah et les 18 millions sont priés de s’excuser d’oser gagner plus que les autres (même si après la redistribution il leur reste peut-être moins qu’à certains des 67 millions).

  • Question bête sans doute mais ce n’est pas précisé : les 1,9 $ de 1990 et de 2015 en Chine sont comparables ? Je veux dire, si les gens sont passés à 3 euros mais ne savent même pas se payer un bol de nouilles, ben ça change rien..

    • A voir comment c’était en Chine en 91 quand j’y suis allé pour la première fois, et combien les touristes chinois dépensent aujourd’hui quand ils passent en France, il n’y a aucun doute sur leur sortie massive de la faim et de la misère.

      • Oui c’est pas faux. Notons aussi à quel point la Chine, grâce à un système libertarien, aucune planification de l’Etat ni d’intervention, ni protectionnisme etc, est parvenu à sortir tant de gens de la pauvreté. Waouh. Faut prendre exemple !
        Quoi ? Je m’ai trompé ? Ah bon… Désolé…

      • Il y a même DES groupes de Chinois à Luxembourg.

        • Euh.. Luxembourg ville ? Jardin du Luxembourg ? Palais du Luxembourg (je sais que ça existe, mais je ne sais pas ce que c’est)

  • La Chine n’est pas devenue plus inégalitaire, bien au contraire. Le communisme est un régime très inégalitaire. Les dirigeant possèdent tout. Et ont un niveau de vie très éloigné du commun de la population, qui n’a pas accès à plein de produits. Mais ce n’est pas mesuré. C’est dans La route de la servitude qu’il y a un chiffre. Mais je ne l’ai pas retenu. Le communisme promet l’égalité, mais crée l’inégalité: ceux qui sont au pouvoir ont tout. Ceux qui sont proche du pouvoir ont les miettes. Les autres ne trouvent même pas chaussures à leur pointure. L’économie de marché, a contrario, permet l’émergence d’une classe moyenne.

  • @Gally , humpty- dumpty , cela vous surprend
    baisse de la pauvrete mais hausse de la misère , l’on peut donner une hausse pécuniaire pour vous faire sortir du seuil de la Pauvreté mais ne vous sortira pas d’une vie
    misérable où chaque centimes est compté ou un repas avec un peu de viande est une fête,
    n’on pas de smartphone , etc où chez eux c’est le strict minimum une table 4 chaises ect…et vous pouvez les croiser , ils sont discret … ils font tout pour ne pas le montrer , ils vivent dans la plus simple expression !! mais mots peut surprendre , regarder autour de vous : vous voyer la pauvreté , la misère non !!

  • SVP OXFAM avec l’ex Vert duflot , les parasites , nous n’avons pas trouvé d’insectiside pour l’oublier !!! elle s’accroche
    pour vivre aux depend des autres !!!
    marquer dans la Constitution … d’interdire L’ÉTAT de donner des dons et supprimer la niche fiscale de ces dons …Quand on est genereux l’on donne sans contrepartie !!

  • « Les 26 personnes les plus riches détiennent non pas autant que la moitié de l’humanité mais 1/10e de ce montant. OXFAM semble déformer la réalité à un tel point qu’on peut se demander si ce n’est pas une entreprise délibérée de falsification des faits. » https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/rapport-sur-les-inegalites-oxfam-a-tout-faux-et-c-est-piketty-qui-le-dit-804910.html

    Si vous prenez les 350 salariés d’Oxfam, avec leurs beaux salaires, chacun détient plus que 92,5% de la planète. Si vous considérez Oxfam comme un pays, il est le 3ème plus riche de la planète. Vous voyez qu’on peut faire dire beaucoup de choses aux chiffres » https://twitter.com/bfmbusiness/status/1087736995131068416

    Non gouvernemental, mais très politique. https://www.lopinion.fr/journal/liseuse/1657
    Certaines ONG sont ultra politisés. Oxfam penche à l’extrême gauche.

    Les 26 plus riches possèdent autant que la moitié de l’humanité.
    c’est toujours aussi faux, mais ça fait vendre du papier. En gros, Oxfam est une ONG qui biaise ses chiffres pour sensibiliser aux inégalités.
    En janvier 2017, c’était les 8 les plus riches qui avaient autant que la moitié la plus pauvre.
    En janvier 2016 c’était les 1% les plus riches.
    Et en janvier 2014 c’était les 85 les plus riches. Mais si on prend le patrimoine réel de l’humanité, les 70 personnes les plus riches pèsent environ 0,4%.
    Oui, ça choque moins, ça ferait moins cliquer, donc on évite les comparaisons réelles chez
    oxfam, pour comparer des choux et des carottes.
    Source sur le patrimoine réel de l’humanité :
    Thomas Piketty, le capital au XXIe siècle, 2013, page 694.
    Et si vous voulez d’autres chiffres:
    Le top 1% possèderait 46% des richesses globales (Branko Milanovic, Global inequality, 2016)

    Le rapport d’Oxfam sur les inégalités: une succession d’erreurs (volontaires ?) et de mauvaise interprétation (idem ?) des résultats publiés par le FMI. https://capx.co/oxfams-inequality-claims-arent-just-misleading-theyre-untrue/

    Selon Oxfam, avec dix euros, vous êtes plus riche que deux milliards de personnes réunies
    http://www.slate.fr/story/172863/tribune-oxfam-inegalites-richesse-statistiques

    Voici d’autres articles critiquant les rapports d’oxfam précédents mais bon la méthodologie utilisé reste la même): http://www.slate.fr/story/97045/oxfam-chiffres
    http://www.trop-libre.fr/quelle-r%C3%A9alit%C3%A9-sur-l%E2%80%99accroissement-des-in%C3%A9galit%C3%A9s-un-rapport-oxfam-contestable/
    http://www.institutmolinari.org/reduire-la-faim-dans-le-monde-ou,2074.html
    encore un article article démontant la méthodologie d’Oxfam: http://blogs.reuters.com/felix-salmon/2014/04/04/stop-adding-up-the-wealth-of-the-poor/
    en suivant la logique de ce rapport: «ma nièce qui vient de recevoir ses 50 premiers centimes d’argent de poche est plus riche que les 2 milliards de gens les plus pauvres combinés».
    Une bonne partie des classes moyennes des pays occidentaux font partie du 1% on manipule les gens en leur laissant croire que ceux qui font partis du 1% ce sont les multimillionnaires alors que pas du tout. Au niveau du patrimoine: si votre patrimoine net dépasse le seuil de 76 754 dollars/ 61 898 euros vous faites parti du 10% mondial. Et pour être dans le 1%, il faut avoir un patrimoine net de 621265. http://web.archive.org/web/20180124181618/https://pbs.twimg.com/media/DUUBWUSX4AEDZZ8.jpg un français sur deux fait partie des 10% les plus riches de la planète.https://ordrespontane.blogspot.be/2016/04/la-moitie-des-francais-sont-plus-riches.html?m=1
    Et au niveau de la France, avec 500.000€ de patrimoine, on fait partie des 10% les plus riches de France. Et au niveau des salaires, c’est plus au moins 40 000 euros par an pour faire parti du top des 10% des francais les plus riches.
    C’est toujours hallucinant de voir comme les gens n’ont aucune idée d’où ils se situent dans l échelle des salaires. Les gens dans le top 5% qui pensent être au niveau médian.
    Il faut toucher 7.350 € net par mois et par personne pour faire partie de ces 1% des plus riches de France.
    Et au niveau du patrimoine, pour faire parti du 1% les plus riches en France, il faut avoir 1.800.000 € de patrimoine
    http://www.atlantico.fr/decryptage/qu-faut-gagner-pour-etre-dans-1-francais-plus-riches-nathalie-cariou-1698781.html
    (P.S en général quand on parle des 1% on parle selon les revenus. C’est ce qui est le plus souvent utilisé. Le patrimoine tends à être beaucoup moins utilisé quand on parle du 1%)

    Tous les égalitaristes perdent toute crédibilité quand on voit qu’ils passent sous silence le rôle joué par l’état dans la montée des inégalités. Par exemple, les banques centrales jouent un grande rôle dans la montée des inégalités expliquée ici
    http://davidstockmanscontracorner.com/how-central-banks-cause-income-inequality-mises-org/
    Pourtant, les gauchistes ne parlent jamais de cela. Cela me fait marré tous les gauchistes qui sont immigrationnistes et qui sont favorable aux QE: les QE creusent les inégalités tout comme l’immigration dans les pays riches accroissent les inégalités dans ces pays. C’est incohérent de défendre l’immigration puis reprocher qu’il y a trop d’inégalités dans notre pays.
    http://www.emploi-2017.org/quel-lien-entre-immigration-et-inegalites,a0478.html
    L’université de Linnæus a démontré que sans l’immigration les inégalités n’avaient pas augmenté en Suède. Je pense que dans bcp de pays riches, si on faisait de tels études, on arriverait à de tels résultats à savoir que sans l’immigration, il n’y a pas eu d’augmentation des inégalités.
    Que l’immigration pauvre dans les pays riches cause une montée des inégalités est un fait avéré par une multitude d’études. Cette étude montre que 46% de l’augmentation des inégalités entre 1990 et 1995 au Canada s’explique par l’immigration. https://www.jstor.org/stable/3552487?seq=1#page_scan_tab_contents
    Autre étude sur le sujet : http://www.statcan.gc.ca/pub/11f0019m/11f0019m2003198-fra.pdf

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Lionel Chanel.

Les Ouïghours, cette population turcophone et musulmane de la province chinoise du Xinjiang, sont assujettis au pouvoir communiste de Pékin depuis 1950. Les camps de rééducation, lieux d’enfermement et de tortures physique et psychologique, représentent l’aspect le plus répugnant du totalitarisme à l’œuvre en Chine contre cette minorité.

Des témoignages, comme celui de Gulbahar Haitiwaji, une rescapée de ces camps qui vient de sortir un livre sur son expérience de détenue, permettent de se faire une idée de l’... Poursuivre la lecture

Surprise ces derniers jours : l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dont le but semble de se mêler de plus en plus de politique, a clairement pris position contre l'actuelle stratégie zéro covid actuellement déployée en Chine, rejoignant en cela les critiques déjà nombreuses de l'opinion internationale vis-à-vis de la politique interne de la Chine.

Eh oui : même pour une organisation ayant nettement tendance à préférer la centralisation et les mesures fortes (voire dictatoriales), ce qui est actuellement mis en place par les autor... Poursuivre la lecture

Il y a moins d’un an, en juillet 2021, le Secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) et président de la République populaire de Chine Xi Jinping avait toutes les raisons d’être heureux : non seulement c’est à lui qu’est revenu l’honneur de célébrer le centième anniversaire du PCC, mais surtout, c’est lui et aucun autre de ses prédécesseurs depuis Deng Xiaoping qui a réussi à impulser et incarner la troisième ère du glorieux socialisme chinois. Un socialisme « moderne », inspiré de Mao et de Deng malgré leurs contradictions et leurs ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles