Panique, improvisation, 100 balles et un Jupiter

Oui oui, on va distribuer 100€ aux smicards. On ne sait ni où, ni comment, ni même combien (le comble), mais on va le faire. Peut-être.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
One hundred billion dollars in Zimbabwe-100 000 000 000 by Teseum(CC BY-NC 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Panique, improvisation, 100 balles et un Jupiter

Publié le 17 décembre 2018
- A +

Depuis plus de dix ans et malgré une actualité toujours frémissante, des catastrophes (naturelles ou non), des attentats ou des crises sociales ou politiques majeures, la République aura bénéficié d’une constance d’airain : les gouvernements qui se sont succédé au moins depuis Sarkozy ont tous fait preuve du plus solide amateurisme.

C’est un véritable point de repère dans le bouillonnement d’événements qui secoue le pays depuis plusieurs lustres, un roc de constance dans le tourbillon de l’instantané, du fugace et du temps qui passe (trop vite) : quoi qu’il arrive, on est systématiquement assuré que les politiciens en responsabilité feront toujours preuve du jemenfoutisme le plus compact, de cette forme de décontraction paniquée que seule la déconnexion complète suite à l’exercice du pouvoir permet de bien maîtriser.

Ni Sarkozy, ni Hollande (véritable maître en matière d’amateurisme) n’ont jamais cessé cette improvisation sur fond de panique complète qui ont fait la marque de leurs quinquennats respectifs. Et maintenant, à la suite de la dernière allocution du chef de l’État, le quinquennat de Macron s’est résolument placé sous les mêmes auspices foutraques de l’accident de parcours, de la réaction à chaud mal calculée et des mesures décidées à la petite semaine sans la moindre considération pour le moindre planning ou les lois élémentaires de la physique de base.

On pourrait croire qu’on exagère en parlant ainsi de panique et d’improvisation au sommet de l’État. Il n’en est rien puisque la presse elle-même finit par toucher du doigt cette réalité assez inquiétante. Malgré ses subventions, malgré un attachement indéniable à l’actuel locataire de l’Élysée, il lui est difficile de nier ces deux caractères maintenant visibles de l’actuel Exécutif français.

Pour la partie panique, il suffira de relire avec attention les quelques articles sortis sur les préparatifs qui furent mis en place pour le chef de l’État à l’occasion de l’acte IV des Gilets jaunes (samedi 8 décembre) : exfiltration du Président par un hélicoptère prêt à décoller en urgence au cas où, présence d' »armes secrètes » policières dévoilées par un amusant article de Marianne mal démenti par des déclarations officielles (tout est faux puisque ce n’est pas un liquide, c’est une poudre !), bref, on sentait le calme, la résolution et une solide sérénité au sommet de l’État.

Pour la partie amateurisme, la semaine qui aura suivi le lundi 10 en aura été la parfaite illustration.

Dans son allocution, le Chef de l’État a tenté de calmer la colère populaire en promettant aux smicards la revalorisation immédiate, dès le premier janvier prochain, de leurs rémunérations par une augmentation de 100 euros directement visible sur leur fiche de paie.

Tout avait bien commencé puisque le Président avait clairement annoncé que ces 100 euros pour chaque smicard seraient défiscalisés et ne supporteraient pas les charges sociales. Certes, il n’avait pas spécifié d’où l’argent proviendrait, mais certains, hardis, imaginaient déjà qu’il serait simplement obtenu par une diminution des charges patronales à hauteur de ces mêmes 100 euros, ce qui aurait été effectivement neutre pour les entreprises.

Malheureusement, les jours qui ont suivi cette déclaration ont permis de mesurer avec une précision diabolique le degré réel de préparation des institutions de l’État pour faire face à cette proposition d’Emmanuel Macron. Le résultat est sans appel : cette préparation est absolument nulle, un zéro parfait.

Les ministres et les déclarations se sont succédé pour tenter de bien faire comprendre la situation aux Français (les concernés et les autres) : rien n’était réellement figé dans le marbre, et ces 100 euros recelaient déjà plein de surprises, obligeant nos élus divers et variés à s’entrecroiser dans une danse ni chaloupée, ni gracieuse.

Il fut un temps question d’une simple accélération dans la mise en place de la prime d’activité. La presse, docile, commença donc à détailler le procédé de mise en place, dans une série d’articles balbutiant des explications de plus en plus floues.

C’était confus ? Le gouvernement est donc à nouveau intervenu, pour y ajouter une bonne dose de confusion supplémentaire : ces 100 euros seront finalement payés par la Caisse d’Allocation Familiale (CAF), il suffira d’une petite adaptation logicielle et tout ira bien. Rappelez-vous que l’informatique étatique est redoutablement bien conçue, efficace et adaptable.

Proposition que la CAF a été obligée de repousser : compte-tenu de son informatique délicate et de la présence toujours possible de bugs rigolos dans ses myriades de codes complexes, l’institution ne se sent prête qu’à partir de juin au mieux. Pour une augmentation de 100 euros en janvier, c’est donc mal enquillé.

On se perd réellement dans les explications des institutions, des intervenants et des ministres à tel point qu’une nouvelle idée lumineuse est rapidement apparue : et si l’État faisait directement un petit chèque aux smicards concernés ?

Devant cette magnifique improvisation free-style, on se prend à imaginer le Président, un carnet de chèques à la main et un petit bout de langue dépassant de ses lèvres pincées par l’effort de concentration, signant l’un après l’autre les millions de chèques de 100 euros au nom de l’État, ses doigts engourdis par les ampoules.

La réalité sera cependant moins réjouissante (mais pas forcément plus agréable pour Macron) : on ne sait toujours pas quelle institution (Bercy, la CAF…) sera mise à contribution. Compte-tenu des volumes et des modalités, on n’a aucune idée de ce qui va réellement être mis en place. Y aura-t-il effectivement des chèques, ces moyens de paiement antédiluviens, émis pour être ensuite encaissés par des millions de smicards ou l’administration, résolument moderne, va-t-elle frôler le XXIe siècle par le bon bout et proposer un virement bancaire (qui a toutes les chances de cumuler les erreurs de montant et de destinataires) ?

Nul ne sait vraiment, et en réalité, peu importe : la carabistouille présidentielle commence d’ores et déjà à se dégonfler pour découvrir l’effarante réalité. Lundi dernier, le Président est allé au charbon sans avoir la moindre idée de ce qui était réalisable techniquement et budgétairement. Tel un monarque distribuant les écus du royaume par un geste auguste et généreux, il a distribué l’argent des contribuables qu’il n’avait pas, qu’il ne savait où trouver, par un truchement totalement improvisé et d’ailleurs impraticable, dans un contexte où, de surcroît, les caisses sont vides et ne risquent pas de se remplir.

Sarkozy comme Hollande nous avaient habitué à une forme de grotesque pathétique avec leurs apparitions publiques, leurs déclarations idiotes (on se souviendra longtemps de l’affaire Leonarda par exemple). Mais là où ces deux clowns tentaient essentiellement des manœuvres de communication pour plaire au peuple ou camoufler leur inaction par une excitation médiatique ridicule, Macron a, pour sa part, tenté de calmer la colère d’un peuple qui n’en peut déjà plus de sa présence par une manœuvre stupéfiante d’amateurisme et d’impréparation.

Le remède ainsi proposé semble déjà bien pire que le mal lui-même : au-delà des évidentes catastrophes informatiques, budgétaires et politiques que cette promesse va provoquer, la désinvolture ainsi affichée empiète maintenant dans l’enfumage grossier voire, plus grave, dans le mépris.

Forcément, cela va bien se passer.

Voir les commentaires (65)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (65)
  • 2019 promet déjà d’être extrêmement rigolo. J’imagine des cochons (les ministres) barbotants dans une grosse couche de caca fumant. Un coq au loin s’essayant encore au chant sur son clocher délabré. Un paysan en guenilles sur un vieux tracteur qui tousse. L’URSSAF (notre ami) et son pote Bercy venants avec l’huissier pour faire cracher ce vieux radin d’agriculteur. Salopard de paysan capitaliste va. Salopard de Gafa. Salopards d’exilés. Salopards de riches qui possèdent de l’immobilier. Et puis ces sodas ? Hein on y pense aux sodas ? C’est vraiment le pays du caca. Scato-France.

  • Encore que ça ressemble furieusement à l’improvisation de la taxe à 75%!
    Les pommes ne tombent jamais très loin des pommiers…

  • sans la moindre considération pour le moindre planning ou les lois élémentaires de la physique de base

    Il s’est visiblement affranchi des lois de la gravitation… Jésus Christ n’était qu’un amateur…

    • @MichelC
      Bonsoir,
      Jupiter/Zeus venait fouler le plancher des vaches pour tromper les hommes, leur filer des cornes en couchant avec leurs épouses, autant que pour coucher avec des femme/jeunes femmes en les trompant aussi puis les laissait engrossées, sans s’occuper de ses moutards.
      Au moins J.C, une fois qu’il s’est « affranchi de la gravité » pour faire son ascension, il n’est pas redescendu nous les briser !

      • ces mecs confondent Esprit-Saint et cocaïne. Faut reconnaître que c’est pas mal pour donner l’illusion d’avoir un éclair de génie. Il y a des jours où je me demande ce que les apôtres avaient bu ou sniffé le jour de la Pentecôte…

  • Bon ben, je croyais que la France était plus « vivable » que les USA en revenant en 2015 … et bien 2019 sera je pense l’année de mon départ aux USA car je commence à en avoir ras le bol !! barrez-vous, y a rien à tirer de positif à rester là ! la France n’a que des politicards sans envergure , et qui osent de moquer de Trump !!! ils sont pires car au moins Trump, lui, ne se contredit pas.

    • On observe le même problème partout, créé par la même fracture entre les bobos (dont les media sont les représentants) et le peuple (alias les beaufs). Chaque pays semble réagir conformément à sa tradition : les US élisent un réac, les Anglais coupent les ponts avec le continent, les Italiens virent à l’extrême-droite, les Français font la révolution.

      Que vont faire les Allemands ? Courage, fuyons …

      • Enorme
        la SNCF va verser la fameuse prime exceptionnelle à tous ses employés.
        Les mecs viennent de nous refourguer 45 milliards de dette et , nonobstant notre anus considérablement élargi, nous remettent ça en distribuant du pognon qu’ils n’ont pas!!!
        Mais c’est quoi ce cirque? Ils sont tous devenus fous!!

        • quand t’es en commission de surendettement, t’emmène pas madame en week end à St Moritz!!

        • en effet , l’exécutif panique , le moindre froncement de sourcil hop
          il distribue notre fric a n’importe qui .. alors qu’on gueule contre l’impôt il donne une prime a ceux qui vivent de l’impôt.. comme quoi il a tout compris

          • J arrive pas à concevoir que ces mecs soient sérieux.. son plan a du être bricolé sur un coin de table 1/4 d’heure avant son allocution, sans prévenir les ministres compétents qui doivent se démerder après avec le SAV… et le mec ose dire « vous savez pas à quel point je suis pas aidé » … mais il se fout de nous ouvertement!!!

            • C’était déjà la cas lors de la campagne électorale : suppression de la TH pour 80% des gens, aucune idée du financement.
              Le merdier actuel vient d’ailleurs en grande partie de cette mesure pour laquelle le gouvernement a cherché des sous partout. On voit le résultat de l’amateur !!
              Au secours !

          • Vous vous rappelez que Bono et Rihanna ont été reçus par le morveux, qui leur a aussitôt refilé quelques millions de notre argent !
            C’est comme ça dans le Royaume de France, le fait du prince!

        • Non ?! J’hallucine ! Pas par l’image de l’anus (quoique) mais par l’idée que ceux qui nous ont refilé 45 milliards de dettes vont distribuer une prime ! Tros forts, ils sont ! Et pendant ce temps-là, y’en a qui tournent autour des ronds-points…

        • oui et je suis étonné que cette déclaration n’intéresse pas nos médias habituels surtout que nos promoteurs de transports publics oublient toujours de dire que le prix du ticket ne correspond pas à l’état financier de la sncf

        • @ regnarok
          Ben non!
          Mais une grève pour les fêtes, ça fait mauvais genre!
          Ça mérite bien un geste!
          Surtout que c’est pas nous qu’on paie!

      • Les Français font surtout la révolution de 360° autour des ronds-points, le « plus ça change et plus c’est la même chose »… mais c’est quand même quelque chose. A notre que les 100€ ne seront attribués qu’à ceux qui ne travailleraient pas pour les obtenir, et que c’est un immense encouragement à préférer se marier et avoir des enfants plutôt que travailler, et via la dette une application sans faille du principe « Make our planet penurious again ! »

      • @ Alan
        « On observe le même problème partout » en France, peut-être, pas ailleurs! en tout cas, pas chez moi!
        Non E.Macron est le nouveau-vieux LouisXIV qui était sans le sou, lui non plus, après sa carrière de vedette!
        Faudrait quand même prévenir les père ou mère que les cadeaux, c’est eux qui les payeront: ils ont droit de savoir!

  • @MMC il est certain qu’aux USA ils ne persécutent pas les citoyens de la sorte. Mais « en même temps »c’est normal car ils ont des armes. Eux ! En pouvoir d’achat et qualité de vie c’est sur que c’est carrément mieux. Et l’avantage est qu’il y a le choix aux niveau climat. De la Floride au Canada on a l’embarras du choix. Quant à nous c’est Paris ou Paris. Fonctionnaire ou syndicat. Bon on tranche avec l’écologie. C’est triste de laisser ces tarés au pouvoir nous massacrer notre pays. L’on ne peut rien faire. Les GJ sont déjà cuits. Macron nous offre une brioche et une tape sur les fesses. In se demande par quel trou ils vont nous enfiler en 2019.

  • les tarés au pouvoir d’un autre monde , il a raison le morveux , sa médiocrité qu’il aille joué avec sa poupée barbie !!!

  • Ce qu’il faut bien piger c’est que le president a des pouvoirs certes mais a part celui de distribuer des postes il n’ a rien.;
    Les promesses électorales véhiculent souvent des impostures ,
    comme faire croire a l’électeur que la volonté du president s’impose a tous.. c’est faux il n’y a pas plus de « jupiter » que de beurre en branche, sauf pour ceux qui vont a la soupe..

    pour les primes de fin d’année ,aucun probleme pour les fonctionnaires ou les salariés des entreprises d’etat..vous verrez
    ou comment une révolte contre les taxes est exploitée par ceux qui vivent des taxes pour obtenir encore un acquis social..
    évidement la CGT y veillera..
    on vous a fait miroiter une élimination de la taxe d’habitation? mais c’est juste pour permettre se sur_taxer les propriétaires en fonction de leurs revenus.. vous verrez

    Les gens que vous élisez n’ont pas le pouvoir qu’ils prétendent avoir, seule l’administration decide et elle ne decide que ce qui est bon pour elle.. votez qui vous voulez
    Nous vivions dans une dictature administrative , faudra que vous le compreniez

    • Ca n’est vrai que parce que le président est nul en économie et n’a pas un seul conseiller compétent(*). Sinon, le pouvoir de nommer et donc de révoquer suffirait parfaitement…
      (*) L’intervention télévisée en a été une superbe démonstration : il ne savait pas de quoi il parlait.

      • non c’est surtout que c’est un type dont le vécu et le cursus ne le destinaient a son age qu’a etre un chef de service , pas un homme d’etat.. c’est Emmanuel Pinocchio son histoire , fabriqué par François gepetto voila tout

        • @ claude henry de chasne
          Joli et désopilant! Mais non! Les 2 précédents n’ont rien fait de mieux! C’est la cata! Il faudrait un génie pour redresser tout ce boxon! Pas le temps, d’icila prochaine présidentielle!

      • Et l’ENA la fabrique de parasites. Quand en plus le morveux est un pur produit de l’EN socialiste, plus passé par le parti, mais pas assez intelligent pour constater que TOUS les pays socialistes ont fait faillite. Pourtant le Venezuela et Nicaragua le rappelle tous les jours!

    • Euh… Excusez moi, mais les fonctionnaires ne gagnent rien de plus. Salaires gelés depuis 2010. Pour moi, enseignante dans le primaire, un des plus bas salaire de l’OCDE. Cette année, il a même baissé à cause d’une hausse d’une taxe, qui doit être encore augmentée en janvier…
      Pour moi, pas de possibilité d’heures sup, pas de prime, pas d’avantage quelconque (pas de CE, centres de vacances, cheque cadeau noel, 13eme mois…).
      Bac + 5, on commence à 1750 euros, et on y reste longtemps…

      • Vous avez raison. Cela est vrai pour nos fonctionnaires et toutes les professions règlementées (voir la consultation de nos medecins généralistes…)
        Seriez vous comblée par une diminution des effectifs de 50% dans les administrations qui ne servent à rien.. et une augmentation de votre traitement de 50% ? Parce que c’est a peu près le ratio dans les autres pays de l’OCDE

        • Les fonctionnaires qui bossent au contact (enseignants, infirmiers, policiers…) seraient mieux payés, et nos dépenses publiques seraient quand meme allégées

        • Bien sur ! Il y a des fonctionnaires indispensables, qui bossent beaucoup, qui donnent de leur personne et qui ont peu d’absentéisme… C’est le cas des enseignants (au primaire en tout cas).
          Mais ca peut être différent ailleurs : avant de me tourner vers l’enseignement, j’ai travaillé en PME à l’export. Suite à un déménagement, j’ai accepté un CDD dans une CCI, il y a presque 20 ans… Là, j’ai vu des gens brasser du vent. Perso, pas grand chose à faire… quel ennui ! J’ai aussi vu les accumulations de couches entre région et état, les régions gagnant des prérogatives, l’état gardant les siennes… Résultat : des doublons inutiles de gens bien payés (mieux payée que les enseignants..)

      • C’est exact mais lorsqu’on parle de l’administration, ce n’est pas des petits besogneux comme vous de l’EN, les plus mal payés de tous les pays occidentaux. Ce qui est un véritable scandale vu que seuls les pays de l’est, où le niveau de vie est bien plus bas vu la sortie du communisme, et la Grèce ont des salaires plus bas!

      • Désolé pour vous, mais il y a fonctionnaire et fonctionnaire.
        Même chez vous, à l’EdNat, combien de milliers de syndicalistes qui n’ont jamais vu un gosse dans un cadre institutionnel ? Et vous croyez vraiment que ceux-là n’ont « pas de CE, centres de vacances, cheque cadeau noel » ? Permettez-moi d’avoir quelques doutes…
        Sans même parler de l’armée mexicaine de hauts fonctionnaires casés dans une myriade de comités Théodule…
        Ceux qui ont le pouvoir de nuisance ne sont pas les fonctionnaires de terrain, qui ont un vrai travail. Alors, pas du tout.

      • faut pas aller dans cette galère alors! vous pouvez démissionner
        si vous jugez que les conditions ne sont pas bonnes

      • @claire
        Bonsoir,
        « Cette année, il a même baissé à cause d’une hausse d’une taxe, qui doit être encore augmentée en janvier… »
        Et avec le Prélèvement à la Source… en janvier aussi. Tiens !? je me demande combien l’E.N va me filer au total en janvier, ou plutôt combien elle va m’enlever. A combien vais-je tomber ? (695€ mensuels actuellement)

      • Bonjour Claire,
        le fait de vous trouver ici sur Contrepoints me laisse à penser qu’au moins vous vous posez des questions sur le sens de l’E.N.
        Mais je ne peux m’empêcher de penser que ces fonctionnaires, qui prêchent la doxa étatique à nos enfants pour les transformer en objets utiles à la société, ne font que recevoir la facture de ce socialisme destructeur de richesses qu’il contribuent à propager…

  • @lou, oui en effet…entre la Barbie made in USA et la Française forcément comptable le choix est cornélien. Mais j’ai la solution. Devenir musulman, habiter en France, avoir 2 femmes et 15 gosses. Prendre un RSA et une cmu cmu complémentaire. Un bon HLM sympatoche…et c’est ki ki roule en grosse audi RS8 ?
    Mais chut…faut pas le dire.

  • @claude. Pas uniquement administrative. Je vous souligne qu’il y a la cour des comptes, bercy, la banque de france, insee, etc… Depuis la mitt c’est une tradition d’enc… le pays et les citoyens avec. Ils le font bien comme il faut et c’est même calculé. On avance année après année un peu plus dans la misère communiste. A priori nous pouvons désormais exclure une jacquerie fiscale. L’Etat est au service de lui même. Le reste n’est pas digne d’intérêt !

    • Dans tous les régimes communistes il y a le peuple qui travaille pour la prospérité de la Nomenklatura qui s’octroie des privilèges et vit sur la bête, c’est le cas de le dire!
      h16 a raison de dire que la France est communiste, sa Nomenklatura en est la meilleure preuve!

    • @golum
      évidement , mais c’est çà la france!
      on mets ne place uns structure pour accumuler les privilèges ..
      on construit des citadelles , titres et avantages , et on pompe la substance..jusqu’à plus soif.. jusqu’au jour ou tout pete..
      on fonctionne comme çà depuis des siecles, il suffit d’observer notre histoire

  • Dans tous les pays communistes le peuple travaille pour assurer la prospérité de la Nomenklatura qui s’octroie des privilèges et vit sur le dos de la bête! C’est le cas de le dire.
    h16 a raison de dire que la France est communiste, sa nomenklatura le prouve!

  • Genre notre Ségo ou autres placardisés à l’Europe.

    • Tous les hauts fonctionnaires, les employés de la banque de France, les copains et famille casés dans des comités et commissions bidons qui ne servent à rien, etc…

      • les gosses placés a la télé ou dans les grands groupes..
        on a coutume de dire qu’en france un individu qui reste ministre 6 mois , met toute sa famille et amis a l’abri du besoin pour 3 générations

  • Finalement l’Etat ça ressemble plus au blob qu’à un truc machin organisé. Bah oui c’est un parasite qui gonfle en absorbant ses victimes. Je ne vois pas mieux comme symbole pour ce pays.

  • Info importante, les gardes du corps de Macron portent des pistolets à eau. Avis au GJ !

  • les policiers qui veulent faire entrer Casimir dans leur scénic : fantastique !!!

  • La prime à la SNCF , Ils y avait un préavis de grève le 14 décembre !! Maintenant la police , donc il faut trouver une solution est rapidement avant mercredi !! le jupiter court après le temps .. Et tout ça, pour une suppression de taxe d’habitation , comme tout ce qui fait , sans reflexion donc le resultat est connerie sur connerie , le dilletenlisme , normal avec un peuple d’illettrés , incultes et j’en passe ….une Com
    et des explications , incompréhensible , tout est son contraire ….. .la fin de l’année 2018 ,
    ça risque de chauffer…bagnoles….l’année 2019 , il va y avoir du sport !!! Bravo H16 ..
    tout est dit , 2019 année exceptionnelle ,sera un grand cru !!!

  • Le sujet d’H16 à déjà fait couler beaucoup d’encre.
    Je suis évidemment d’accord avec son analyse.
    Il y manque cependant, selon moi, une dimension très importante pour parfaire la description.
    Certes, la médiocrité touche dorénavant toutes les couches de la société, jusqu’au plus haut de l’état, mais nos dirigeants sont frappés par une autre tare au moins aussi conséquente (certains diraient qu’elle va de pair avec la première), je veux parler de l’endoctrinement idéologique.
    Hollande est socialiste (ce concept me fait froid dans le dos à chaque fois que je l’énonce). Tout, dans ce qu’il a produit, a été teinté par la vision du monde qui en résulte.
    S’il à fait peu de choses palpables à court terme, il a amplifié la déconstruction des valeurs et de l’identité française.
    Macron poursuit dans cette voie et, s’il démontre quand même plus de finesse et moins de socialisme, il reste un étatiste avec une vision dépravée (comme l’aurait dit Tocqueville) de la liberté.
    In fine, la médiocrité est à la fois la cause et la conséquence d’une vision du monde fondamentalement pervertie.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

 

Lors de sa confirmation comme ministre de l’Économie et des Finances du nouveau quinquennat du Président Macron, Bruno Le Maire a déclaré que la priorité du nouveau gouvernement sera la "protection des Français contre l'inflation", proche de 5 % sur un an en avril 2022.

"Dès demain nous allons donc nous atteler à la préparation du projet de loi sur le pouvoir d’achat », a affirmé le ministre de l'Économie et des Finances, reconduit vendredi 20 mai 2022 dans ses fonctions. "Je recevrai dès lundi les acteurs économiques pour étu... Poursuivre la lecture

L'Élysée maintient la consigne déjà édictée par Emmanuel Macron il y a cinq ans, et héritée de Nicolas Sarkozy en 2007. Les ministres défaits lors du scrutin des 12 et 19 juin devront quitter le gouvernement, a confirmé le palais présidentiel ce dimanche. Élisabeth Borne, fraîchement nommée à Matignon, ne dérogera pas à la règle. La moitié du gouvernement est concernée.

Bien que la situation soit nettement différente de celle de 2017 - ils n'étaient que six concernés -, l'Élysée a décidé de maintenir la consigne déjà édictée par Emmanu... Poursuivre la lecture

Macron Macron lettre dette
1
Sauvegarder cet article

Lors de sa campagne de réélection, le président faisait la promesse d’une planification écologique de l’économie.

Selon La Tribune, le président candidat a expliqué lors d'un meeting à Marseille :

« Cela concerne tous les domaines, tous les secteurs, toutes les dépenses, tous les équipements, tous les investissements. »

Il a remplacé son Premier ministre par une écologiste, ex-ministre de la Transition écologique !

Le président maintient le cap. Mais pourquoi pas ? Personne ne s’oppose.

Dans une tribune publ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles