Ce que Contrepoints vous prépare en 2019

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
A woman's hand by Ansgar Krützmann

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Ce que Contrepoints vous prépare en 2019

Publié le 26 novembre 2018
- A +

Chère lectrice, cher lecteur,

 

Quels sont les projets de Contrepoints en 2019 ? Vous avez été nombreux à me le demander.

 

La rédaction de votre journal travaille sur six projets pour mieux faire connaître vos idées, vos valeurs en 2019.

 

Mais avant de vous les présenter, je veux vous faire un rapide rapport de l’année qui s’achève.

 

En 2018, Contrepoints c’est :

  • 2 millions de lecteurs par mois ;
  • Plus de 30 500 abonnés à notre newsletter du matin ;
  • De 8 à 10 nouveaux articles publiés chaque jour ;
  • Plus de 1 000 auteurs qui décryptent l’actualité pour vous.

 

Ce que vous venez de lire n’est pas qu’une liste de statistiques d’audience et de mesures du travail quotidien accompli par nos auteurs et la rédaction.

 

Ce que ces nombres signifient, c’est que, depuis 2010 et grâce à votre soutien, Contrepoints s’est imposé comme l’une des principales voix du libéralisme en France.

 

Nous nous engageons à faire en sorte que, face à une actualité souvent astreignante, la pensée libérale soit à la fois accessible au public et aussi rigoureusement produite que possible.

 

Mais ce n’est pas tout. Il y a un dernier résultat qui nous importe beaucoup.

 

Au cours de l’année, 86 % des visiteurs de notre site Internet étaient des nouveaux lecteurs. Cela veut dire que Contrepoints n’est pas un journal libéral pour les libéraux mais qu’il permet d’offrir ses perspectives, VOS perspectives, à un large public pour faire grossir le nombre de ceux qui veulent que la France se réforme enfin.

 

Venons-en aux projets de Contrepoints en 2019 si vous le voulez bien.

 

En 2019, il est temps pour Contrepoints de :

  1. Produire des enquêtes originales sur les sujets qui ne sont pas traités par les autres journaux ;
  2. Commissionner à certains de nos auteurs des études sur l’actualité des domaines où ils ont une expertise. C’est en effet l’une des forces de Contrepoints : pour parler d’un sujet précis, nous ne faisons pas appel à un journaliste généraliste mais directement à un professionnel du secteur ;
  3. Se coordonner davantage avec les laboratoires d’idées libéraux français afin de relayer leurs travaux de recherche auprès du plus grand nombre.

 

Mais ce n’est pas tout. Au cours de l’année prochaine :

  1. Nous accroîtrons la visibilité du journal via l’engagement d’un responsable de nos réseaux sociaux. Vous êtes en effet plus de 20 000 à nous suivre sur Twitter et plus de 54 000 à être abonnés à notre page sur Facebook. Il est temps pour votre journal d’animer ses comptes sociaux pour mieux faire partager nos articles auprès d’un public toujours plus large ;
  2. Nous relancerons notre chaîne YouTube en y postant régulièrement des vidéos originales montées et sous-titrées pour un impact plus fort sur les réseaux sociaux et pour toucher les citoyens d’aujourd’hui mais aussi de demain ;
  3. Nous créerons un podcast (une émission de radio écoutable à la demande sur Internet) afin de créer un espace pour des discussions plus longues afin de traiter de manière nuancée des sujets plus complexes.

 

Vous le voyez, Contrepoints a de nombreux projets ambitieux pour 2019. La grande responsabilité que constitue notre audience de deux millions de lecteurs par mois nous pousse à améliorer la qualité de nos articles et à produire des contenus adaptés aux canaux de diffusion qui sont les plus populaires aujourd’hui.

 

En 2019 et plus que jamais, nous serons le porte-voix de vos valeurs libérales pour peser dans le débat national.

 

Même si notre auditoire s’élargit, avec l’augmentation de nos frais informatiques et toutes les dépenses liées à la production d’un journal, nous devons compter sur vous, nos lecteurs les plus engagés, pour nous développer.

 

Puis-je vous demander d’investir dans le développement de votre journal en 2019 ? Faire un don ne prend que quelques clics en visitant cette page : https://www.contrepoints.org/aider-contrepoints

 

Sans vos dons, pas de journal.

Sans votre journal, pas de porte-voix pour vos valeurs.

 

Merci de votre soutien.

 

Votre dévoué,

 

Ludovic Delory

Rédacteur-en-chef

Contrepoints

 

N.B. : En raison du statut de l’association Liberaux.org qui publie Contrepoints, votre soutien financier est déductible d’impôt. Chaque don vous permet de réduire votre impôt sur le revenu. Pour 100 € de don, vous réduisez votre impôt sur le revenu de 66 € et ne payez en fait que 34 €.

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • « Se coordonner davantage avec les laboratoires d’idées libéraux français »

    Deux questions :

    – Qu’entendez vous par coordination ? Cela recouvre-t-il une mise en commun de ressources ?

    – Fondapol/Trop-Libre qui est subventionné à 74% par l’état fera-t-il parti de la liste ?

  • J’apprécie ce journal (auquel je contribue épisodiquement). Effectivement, on y trouve des articles politiquement incorrects. J’aurais un souhait : j’aimerais que l’on puisse trouver des dossiers, remis à jour régulièrement, sur les sujets de société (transition énergétique, écologique, économies d’énergie, santé, etc.). Ces dossiers seraient accessibles de manière permanente (et pas seulement du fait d’un article éphémère). Bonne chance à « Contrepoints » pour l’avenir.

  • Bon programme. La présence renforcée sur Youtube et autres est un must. Merci pour votre travail.

  • Pour contrer les sondages classiques souvent orientés, pourquoi ne pas faire des sondages avec des questions claires sans ambiguités et sans arrière-pensée?

    • ceci me paraît très difficile : il est difficile de faire un sondage sur une question technique, comme la transition énergétique, la taxe carbone, etc. Sur tous ces sujets, il faut beaucoup d’information (et « Contrepoints » y contribue), ce que les gens n’ont pas en général. Ils vont réagir de manière irrationnelle.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La contribution à l'audiovisuel public, plus connue sous son petit nom de redevance télé, est sur la sellette. Les candidats présidentiels Macron, Pécresse, Le Pen et Zemmour ont prévu de la supprimer, les deux derniers envisageant en outre de privatiser certains éléments de notre audiovisuel public. Parmi les motivations avancées, la question du pouvoir d'achat des Français et celle du pluralisme et de l'indépendance des médias.

Marine Le Pen

Éric Zemmour

Valérie Pécresse

Emmanuel Macron

S'agissant du p... Poursuivre la lecture

Don Contrepoints
0
Sauvegarder cet article
Cher lecteur,

Il y a quelques jours, nous vous disions avoir besoin de 11 000 euros pour continuer à faire vivre Contrepoints. Beaucoup d'entre vous ont répondu à l'appel et nous avons réuni cette somme en trois jours. Merci à vous !

Mais nous avons encore besoin de l'aide de ceux qui n'ont pas donné. Depuis le début de l'aventure Contrepoints, vous avez été environ 4500 à nous soutenir financièrement. Cela peut sembler beaucoup, mais c'est moins de 1 % de ceux qui nous lisent.

Les 11 000 euros récoltés ces derniers jours nous p... Poursuivre la lecture

Don Contrepoints
0
Sauvegarder cet article

Chers amis,

Il y a une semaine et demi, Contrepoints changeait de maquette. La plupart des fonctions du site sont reparties. La très forte lenteur observée au moment du lancement de la nouvelle maquette a été résolue, et nous avons mis en place un plan pour accélérer le site. Le gros point noir reste l'absence des images dans les flux RSS et les applications iPhone et Android, qui ont redémarré en début de semaine, que nous sommes en train de résoudre. Les avatars des comptes auteurs et comptes utilisateurs devraient également revenir ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles