Le mainnet de Tezos est lancé !

Tezos est sur le point de véritablement démarrer.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Arthur Breitman

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le mainnet de Tezos est lancé !

Publié le 20 septembre 2018
- A +

Par la rédaction de Contrepoints.

En novembre 2016, Contrepoints était le premier à vous proposer un entretien en Français avec Arthur Breitman suite à sa levée de fonds record.

[related-post id=271038 mode=ModeSquare]

Malgré de nombreux obstacles, comme un conflit maintenant résolu avec la fondation chargée de gérer le réseau et des procès encore en cours, Tezos est sur le point de véritablement démarrer.

Le réseau s’est développé en 3 grandes phases : l’alphanet, le betanet et le mainnet.

L’alphanet, aussi appelé testnet par d’autres projets, sert à la mise au point du réseau. Ses tokens sont faciles à créer et n’ont pas de valeur.

Le betanet est initialisé avec les tokens attribués par la Fondation Tezos aux donateurs de la levée de fonds. Il a fonctionné sans problème majeur depuis fin juin. Il s’agit du réseau final mais son nom est là pour rappeler qu’il n’en est qu’à ses débuts avec les risques associés. Le passage au mainnet n’est donc qu’une communication de la Fondation qui montre qu’elle pense que le niveau de maturité est suffisant.

Tezos se développe

La Fondation a annoncé vendredi que cette étape aurait lieu lundi alors que beaucoup pensaient qu’ils attendaient encore 2 semaines, c’est-à-dire la fin de la période prévue initialement. Cela s’est confirmé.

Même si l’écosystème autour de Tezos reste limité, il commence à se développer. Citons par exemple, Clause (clause.io) qui propose d’automatiser des contrats légaux sur la blockchain de Tezos. Bitfinex a été la première plate-forme d’échanges majeure à annoncer l’intégration de Tezos et on peut penser que d’autres attendaient le signal du mainnet.

Pour en savoir plus sur Tezos, le mieux est sans doute de regarder la vidéo du Meetup organisé à Genève le mois dernier (en anglais) :

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Article disponible en podcast ici.

Chaque crise crypto apporte son lot de drama. La dernière crise a fait chuter Terra, l’un des plus importants et médiatiques projets crypto des dernières années. Au cœur de l’écosystème de Terra se trouvait son TerraUSD, un stablecoin qui devait toujours valoir 1 dollar, mais que la crise a pourtant fait chuter à 10 cents, conduisant le projet au cimetière.

À quoi sert un stablecoin ? Comment fonctionne-t-il ? Pour celui de Terra, pourquoi s’est-il effondré ? Nous allons répondre à toutes ces... Poursuivre la lecture

Par François Jolain.

Facebook a été hors ligne à cause d’une erreur dans la configuration de leur DNS. Voyons plus en détails ce qu’il se cache derrière.

Le Domain Name System (DNS) est un rouage essentiel d’internet qui permet de relier les humains aux ordinateurs. En effet, ce qui fait office de navigation sur internet est le protocole TCP/IP. À chaque machine connectée à internet est assignée une adresse IP telle que 208.76.34.154. Cette suite de chiffres sert aux machines à s’identifier entre elles et ainsi à faire transiter... Poursuivre la lecture

Par Ghassan Yacoub et Maria Castillo. Un article de The Conversation

La blockchain est considérée comme l’une des technologies les plus prometteuses, avec une valeur économique estimée à plus de 3000 milliards de dollars d’ici 2030. Mais comment la blockchain peut-elle être utilisée quotidiennement par les entreprises et les consommateurs ? Et quel est le mécanisme par lequel la confiance pourrait être transmise et pérennisée ?

En effet, bien que la blockchain soit qualifiée de « machine de confiance » disruptive, les cas d’usag... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles