Quels pays protègent le mieux les droits de propriété ?

Même de faibles impôts et une réglementation souple ne produiront pas de croissance si les investisseurs et les entrepreneurs ne peuvent faire confiance au Droit et à son respect par le pouvoir.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Propriété privée by screenpunk(CC BY-NC 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quels pays protègent le mieux les droits de propriété ?

Publié le 20 août 2018
- A +

Par Dan J. Mitchell.

Ma publication annuelle préférée est celle du Fraser Institute sur la liberté économique dans le monde (Economic Freedom of the World), qui mesure le degré de liberté économique dans 159 pays. Le classement est basé sur cinq catégories également coefficientées, bien que la catégorie « Système légal et droits de propriété » me paraisse plus importante, dans la mesure où même de faibles impôts et une réglementation souple ne produiront pas de croissance si les investisseurs et les entrepreneurs ne peuvent faire confiance au Droit et à son respect par le pouvoir.

C’est pourquoi j’apprécie également la publication annuelle de l’indice international des droits de propriété (International Property Rights Index, IPRI). Cet index explique en quoi le droit de posséder, utiliser et échanger des propriétés est essentiel pour une société libre.

Le droit de propriété est considéré comme un pilier de la liberté des individus, agissant comme un moteur de la croissance économique et sociale et comme une protection contre les tentations autoritaires. […] La propriété est la base de la liberté de contracter, qui n’est rien d’autre que la liberté en action. Sans la liberté d’échanger, un tiers, généralement l’État, intervient à travers la classe politico-bureaucratique au pouvoir. La liberté, c’est plus que le droit de posséder une propriété ou le droit de faire des transactions, d’échanger, d’acheter et de vendre. Sitôt que les citoyens perdent le droit de posséder, ils perdent la possibilité de contrôler leur propre vie. […] Cet indice a été développé pour servir de baromètre de l’état des droits de propriété dans tous les pays du monde.

Voici la méthodologie de l’indice. Il y a trois catégories principales, chacune d’entre elles comprenant plusieurs sous-indices.

Passons maintenant aux classements.

Comme on pouvait s’y attendre, les pays nordiques et les juridictions anglo-saxonnes dominent le classement, ainsi que quelques autres pays européens.

La Finlande mène avec un score de 8.6924 […] La Nouvelle-Zélande est deuxième avec 8.6322 […] Puis viennent la Suisse (8.6183), la Norvège (8.4504), Singapour (8.4049), la Suède (8.3970), l’Australie (8.3295), les Pays-Bas (8.3252), le Luxembourg (8.2978), le Canada (8.2974), le Japon (8.2315), le Danemark (8.1640), le Royaume-Uni (8.1413), les États-Unis (8.1243) et l’Autriche (8.0050).

Félicitations à la Finlande, la Nouvelle-Zélande et la Suisse qui remportent respectivement les médaille d’or, d’argent et de bronze.

En observant le classement complet ci-dessous, on peut voir les États-Unis à la 14e place (comme l’année dernière).

Haïti est à la dernière place, même derrière le Venezuela.

Notons aussi que le Chili est le pays le mieux classé d’Amérique Latine.

Passons maintenant aux pays présentant les plus grandes variations dans un sens ou dans l’autre. Il est facile de faire un grand saut pour les pays très mal classés, donc c’est probablement à Chypre (qui est maintenant vers le haut du 3e quintile) que revient le plus grand mérite.

Cette année, les cinq pays qui montrent les hausses absolues les plus importantes sont l’Azerbaïdjan (1.09), l’Ukraine (0.86), la Russie (0.85) la Moldavie (0.82) et Chypre (0.79) ; tandis que ceux avec les plus fortes baisses sont l’Afrique du Sud (-0.65), l’Éthiopie (-0.30), le Libéria (-0.27), l’Ouganda (-0.25) et l’Uruguay (-0.22).

Le déclin de l’Afrique du Sud est particulièrement attristant puisqu’il a toujours fait partie des meilleures nations africaines.

Au fait, si vous vous demandez pourquoi le droit de propriété est si important, ce graphique, qui montre le revenu annuel moyen par personne en fonction du classement, devrait être une indication suffisante.

Finissons par une bonne nouvelle.

Les données disponibles ne s’étendent pas sur de longues périodes, mais les chiffres qui existent montrent une amélioration continue.

Et vu que nous avons aussi des preuves que la liberté économique mondiale augmente, nous avons de quoi être optimiste.

Traduction par Contrepoints de « Which Countries Have the Best Record in Protecting Property Rights ? »

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • Merci à l’auteur de cet excellent article.

    Cela fait écho à une vidéo de l’Ecole de la Liberté publiée le 1er juillet : l’argument s’appuie sur Locke et finit par préconiser un revenu minimal et par justifier que les propriétaires paient un impôt cadastral au motif qu’ils doivent dédommager ceux qui n’ont rien.

    Le point de vue ainsi défendu est que le droit d’appropriation n’est légitime pour le propriétaire que s’il reste par ailleurs à la disposition d’autrui assez de nature disponible, et d’aussi bonne qualité, pour qu’à son tour autrui puisse la valoriser par son travail et en devenir propriétaire.

    La seconde condition de l’appropriation légitime selon ce point de vue est que le propriétaire ne gaspille pas la ressource naturelle. Si le propriétaire gâche la ressource naturelle par une action nuisible au lieu de la valoriser par un travail utile, son droit de propriété devient abusif et il devient alors légitime qu’il en soit exproprié.

    Or, depuis Locke, nous avons réalisé que le monde de la nature s’étend à la matière grise qui est une ressource d’autant plus inépuisable qu’elle auto-créatrice.

    De fait, la valeur d’un droit de propriété n’est toujours que de la matière grise qui recrée de la valeur en permanence. La rente n’existe pas. Si le propriétaire s’arrête de travailler pour recréer en permanence la valeur de ce qu’il possède, elle disparaît. Il n’y a donc rien à compenser, pas d’impôt cadastral à payer pour dédommager quiconque car, comme le disait Descartes, le bon sens est la chose du monde la mieux partagée.

    Quant à la sagesse ancestrale, elle rappelle toujours à chacun de ne pas gaspiller ses talents. Si je ne les cultive pas, je ne suis pas légitime à prétendre à quoi que ce soit, sauf à une indemnité pour invalidité au cas où effectivement je serais handicapé. Là la solidarité d’autrui s’impose et personne ne la conteste.

    Pour le reste, chacun a toutes ses chances pour faire croire à autrui qu’il a quelque chose à vendre qui peut avoir de la valeur pour lui. De toute façon, nous vivons dans un monde d’illusions où toute valeur n’est que celle que chacun est capable de lui accorder. Rien n’a de valeur intrinsèque, rien n’est donné comme porteur de valeur ; par contre, tout peut en acquérir pour celui qui sait en créer pour autrui.

    Les populations qui comprennent cela sont riches de rien. Celles qui ne le comprennent pas sont pauvres de tout ; cela les rend en permanence rongées par le mal de l’envie qui explose en prédations diverses sous formes de prélèvements-rackets, impôts, taxes, compensations et empilement de réglementations vexatoires qui épuisent la principale ressource, celle de l’intelligence.

    C’est pourquoi, dans les pays qui respectent un droit de propriété bien compris, le QI est au top, dans les autres, comme en France, il est en baisse.

    La politique fiscale de la France qui repose sur une conception erronée de la rente, de la propriété privée et de la richesse de manière générale, est débilitante. Plus elle redistribue, plus elle dédommage autrui de privations imaginaires, et plus elle appauvrit la principale ressource qui fait la richesse.

    Finalement, Locke se retourne contre nous : une population qui gaspille à ce point ses talents n’est pas légitime à être propriétaire de quoi que ce soit; elle ne peut qu’être dépossédée de tout et voir son pays bradé au plus offrant. Cette population va même jusqu’à élire des dirigeants qui se chargent de ce sale boulot : Macron à la suite de Hollande, de Sarkozy etc. Dire que ce sont des traîtres n’est pas le mot juste, ils ne sont que les créatures qui émanent d’une population en cruel manque d’imagination.

    Mille excuses pour le caractère sommaire de ce mot d’humeur qui partage néanmoins l’optimisme de l’auteur de cet article salutaire.

  • Et c’est là le problème en France où les juges de gauche se permettent de décider en fonction de leurs opinions et non de la loi. Quant aux politiciens ce n’est même pas la peine de faire le compte de leurs abus!

  • Pour que la propriété (property) privée soit réellement assurée, il faut d’abord qu’il n’y ait pas de « property tax ». En effet toutes les taxes assises sur la propriété rognent la dite propriété du montant de la taxe. La propriété est ainsi rognée au fur et à mesure par l’état qui finit par prendre tout. Comme il y a des property taxes dans tous les pays du premier groupe, je mets fortement en doute ce classement.
    Pour info, les deux seuls pays européens à ne pas lever de taxes foncières sont Monaco et Malte.

  • Le point qui m’interroge c’est la disparité entre la France et l’Italie. Il faudrait que je lise la source pour voir le pourquoi du comment.

    Sinon la France n’est certes pas dans le top et on peut le regretter mais je ne vois pas non plus là de quoi jouer les pleureuses; nous sommes tout de même dans le deuxième décile. A moins que nous perdions des places année et là ce serait grave.

    @ Virgin De là à faire un lien entre ce classement et le QI (dont je ne connais pas de classement par pays, mais je n’ai pas cherché…) c’est gros. J’ai regardé le classement sur https://iq-research.info/fr/average-iq-by-country et je ne vois pas de corrélation.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La France vise la neutralité carbone en 2050 afin de lutter contre le réchauffement climatique. La certitude que l’on peut avoir est que l’exploitation des énergies fossiles qui a permis la croissance des moyens de production alimentaire et du confort de vie ne pourra perdurer que dans la limite de l’existence de ces ressources.

D’après l’ADEME, 47 % de l’énergie produite est consommée par les ménages à des fins domestiques (éclairage, chauffage, cuisine, hygiène) mais la majeure partie est constituée par le chauffage et le cas échéant... Poursuivre la lecture

La Commission européenne a dévoilé son sixième paquet de sanctions envisagées contre Moscou visant à tarir le financement de la guerre contre l'Ukraine. Bruxelles entend mettre un terme aux transactions immobilières avec les citoyens, résidents et sociétés russes.

La proposition vise à mettre fin aux transactions immobilières avec des citoyens, des résidents et des sociétés russes - interdisant la vente ou le transfert, directement ou indirectement, de « droits de propriété sur des biens immobiliers situés sur le territoire de l’Union ... Poursuivre la lecture

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe

Encore un sujet qui n’aura pas été abordé lors de la campagne présidentielle : la question de la rénovation des logements dits énergivores qui pose elle-même une question autrement importante, celle du respect du droit de propriété en France.

La réglementation sur le diagnostic des performances énergétiques

Créé en 2006 en congruence avec une directive communautaire pour la performance énergétique des bâtiments, le diagnostic de performance énergétique, dit DPE, constitue l... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles