Assemblée nationale : les frais de personnel les plus importants d’Europe

Assemblée 2, Bundestag 1, mais l’Allemagne gagne. Un parlement n’est pas un terrain de foot.

Un article de l’Iref-Europe

C’était en novembre 2008 : grâce à une fuite dans la presse, quelques éléments du fameux rapport « interdit » de la Cour des comptes avaient pu être révélés. La Cour considérait que « les frais de personnel de l’Assemblée nationale étaient les plus importants d’Europe » : 25 % du budget global contre 15 % pour la Chambre des Communes et 12 % environ au Bundestag.

Dix ans après, grâce à ses correspondants allemands, l’IREF a actualisé la comparaison avec le Bundestag. Selon ses sources, la Diète fédérale emploie 2 555.5 personnes : 1 454.5 fonctionnaires (Beamte) et 1 101 employés (contractuels, etc…). Les frais (155 millions d’euros) de ce personnel représentaient 17.8 % de son budget total en 2017.

Notre Assemblée nationale française, maintenant : selon ses propres documents budgétaires, repris dans le rapport interne des deux secrétaires généraux ainsi que dans celui du rapporteur spécial, le coût (frais de personnel) de ses 1 278 employés (fonctionnaires + contractuels et autres) s’élève à 175 millions d’euros, donc 31 % du total de ses ressources. Un montant presque deux fois supérieur à celui des frais du Bundestag, qui emploie pourtant deux fois plus de personnes ! Un simple calcul nous montre que le coût moyen d’un employé de l’Assemblée nationale est de 136.932 euros par an. Contre 60 665 euros par an pour un employé du Bundestag… soit 2.25 fois plus !

Employés Assemblée nationale vs Employés Bundestag
Assemblée nationale Bundestag
Nombre employés (fonctionnaires + contractuels, autres…) 1 278 2 555.5
Frais de personnel (en % du budget total) 31 % 17.8 %
Coût d’un employé/an 136.932 euros 60.665 euros
Sources : doc budgétaires Assemblée (2017) et Rapport Bundestag (2017)

Sur le web