François Hollande a trouvé le vrai responsable de l’échec du PS !

Qui a assassiné le Parti Socialiste, l’a réduit à 6 % et à une trentaine de députés soit moins que le PCF dans les années soixante ? François Hollande y répond dans son livre « Les leçons du pouvoir », et c’est édifiant.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
François Hollande et Stéphane Hessel aux Journées de Nantes By: Jean-Marc Ayrault - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

François Hollande a trouvé le vrai responsable de l’échec du PS !

Publié le 14 avril 2018
- A +

Par Serge Federbusch.

Nous avions depuis longtemps le sentiment que l’ancien président de la République François Hollande, était le plus mauvais depuis Albert Lebrun et encore ça peut se discuter, Albert Lebrun ayant eu des vertus, était atteint d’une insensibilité nerveuse qui frisait le phénomène.

Dans le livre qui manifeste que le mort est encore vivant et qu’il vient de faire paraître, il se pose en résolveur d’énigme à succès du genre « qui était Jack l’Éventreur ? » ou « le masque de fer était il le frère de Louis XIV ? ».

La question ici posée est : qui a assassiné le Parti Socialiste, l’a réduit à 6 % et à une trentaine de députés soit moins que le PCF dans les années soixante ? Le commissaire divisionnaire Hollande a la réponse et elle résulte d’une redoutable logique.

L’assassin était donc un frondeur

L’assassin s’appelle Christian Paul, chef de file de feu les députés frondeurs qui aurait empêché un président à l’immense popularité et aux succès éclatants en politique économique de faire valoir son bilan si apprécié auprès des Français.

Reprenant le théorème d’Audiard sur ceux qui osent tout, l’à nouveau joufflu François conclut que sa politique n’a pas été sanctionnée et que la défaite ne l’a pas affecté puisque le candidat du PS était un frondeur et qu’il a fait le score que l’on connait. Lui, Hollande, aurait certainement eu un sort bien différent.

[related-post id=289950 mode=ModeSquare]

À ce degré de mauvaise foi, où le blanc est noir et le noir est blanc, on se dit que Freud a eu raison d’écrire quelque part que la seule certitude que puisse avoir l’humanité est celle de l’avenir de l’imbécillité.

La faute à pas de chance

Reconnaissons toutefois que l’habile François n’a pas eu de chance : avoir moins de deux points de croissance sur les trois premières années de son quinquennat ne peut pas plus lui être imputé qu’une grande marée basse ; de la même façon, les deux points par an dont bénéficie depuis un an Macron ne doivent rien à la politique gouvernementale mais tout au retour de la marée haute dont le principal ingénieur, enfin pour les marées, est la Lune. N’importe quel étudiant en sciences économiques, même un apprenti zadiste de Tolbiac sait que la croissance est cyclique, qu’elle va et vient. Du reste Chirac le démontrait en roulant les doigts…

Mais quand même : un président sortant, incapable de se présenter devant son propre parti, qui ne serait pour rien dans son ignominieuse, il n’y a pas d’autre mot, déposition, c’est un raisonnement qui tient davantage du Sapeur Camember que de l’honorable Lord Keynes qu’au demeurant Hollande n’a pas lu.

Sur le web

Voir les commentaires (16)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (16)
  • L’ÉLITE dans sa splendeur !!! bon débarras.. aucun intérêt. …mais qu’il ferme sa bouche. ..oublie-nous….

  • je me demande quelle image peut renvoyer un miroir quand ces gens là qui ne doutent de rien , se regardent dedans …….

  • FH est mauvais, très mauvais même et, de plus, imbu de ses rondeurs ! Cependant, je rappelle que des français l’ont mis au pouvoir. Il n’a pas fait un coup d’état. Non, il s’est servi de la bêtise des français. C’est cela qu’il faut prendre en considération. Tout le reste n’est que littérature sans importance. La France se délite de plus en plus rapidement.

    • Vous avez raison de rappeler que les français l’ont élu. Tout comme ils ont élu son conseiller économique, qui lui a soufflé les augmentations dingues d’impôts et de taxes en 2013-14, puis ministre de l’économie. C’est l’imbécillité des français qui est responsable de la ruine, économique, morale, du pays!

      • Macron a été conseiller économique d’Hollande mais cela ne veut pas dire que c’est lui qui décidait ou que c’est lui qui a conseillé l’idée d’augmentation de la fiscalité. Vous surestimez grandement l’influence qu’a eu Macron comme conseiller.
        Quand on voit ses idées et sa politique on peut avoir de sérieux doutes sur le fait qu’il ait approuvé l’augmentation de la fiscalité d’Hollande.

        En effet, c’est plutôt Piketty qui a influencé la politique fiscale d’Hollande de son mandat. On voit le résultat des politiques préconisés par Piketty. Il fut écouté par le candidat François Hollande qui, dans son programme (page 17), reprenait à son compte l’intitulé de son livre précédent (« Pour une révolution fiscale »). Lors d’un entretien réalisé par Mediapart le 28 janvier 2011, François Hollande affirmait ainsi « le constat est implacable : on paye d’autant plus d’impôts qu’on a de bas revenus, on a un système antiredistributif ». Mais le diagnostic fait par l’économiste était erroné. http://www.lopinion.fr/13-mai-2014/philippe-aghion-theorie-piketty-est-contestable-ainsi-que-l-analyse-empirique-qu-il Prendre en compte ce qui permet réellement de comparer la pression fiscale entre les catégories des 50 millions de Français majeurs permet d’effectuer un premier correctif sur ses résultats et de montrer que l’on passe de 24 à 40 % d’imposition sur l’échelle des revenus, au lieu de 40 à 33 %. Puis en intégrant les prestations, la courbe passe de 17 à 40 % ! Notre système d’impôt sur le revenu est donc nettement progressif. Confiant dans le diagnostic erroné, le caricaturant même, François Hollande a commencé son mandat en imposant… tous ceux qui payent l’impôt sur le revenu, classes moyennes et supérieures, qui dans son esprit pouvaient supporter sans problème une hausse de prélèvements ! On sait désormais quelles ont été les conséquences dramatiques pour l’économie de cette politique fiscale.

    • Si les Français n’étaient pas bêtes, ils comprendraient qu’il ne leur sert à rien de voter pour des politiques puisque ce ne sont pas eux qui décident mais la technostructure.
      Jusqu’à Hollande ca ne s’était pas trop vu, mais son extrême molesse nous a fait découvrir le pot aux roses : les decisions ne sont pas muries à l’Elysée. Les politiques font là où on leur dit de faire. Avec Macron c’est la même chose, mais son dynamisme donne le change…

  • Et les médias toujours aussi complaisant à son égard.
    Quelques compliments, une bonne blague, un tour en scooter et hop tout le monde dans sa poche.

  • parasite qui n’a rien fait de sa vie.

  • Mitterrand avait réussi (en facilitant la montée du FN) à tuer le PC .. Plus fort, Hollande a réussi à détruire son propre parti, avec une politique erratique et à contresens

  • Que l’on soit de gauche ou de droite, indépendamment de la politique (ou absence de politique…) qu’il a menée, aussi désastreuse soit-elle de mon point de vue, je crois que ce que les Français dans leur immense majorité ne lui pardonneront jamais, c’est d’avoir eu honte pendant 5 ans qu’un tel personnage les puisse les représenter, eux et leur pays. Ce n’est pas tant le personnage public que l’homme et sa personnalité profonde qui est vomi…

  • LE responsable de son échec , c’est lui et ceux qui ont voté pour cet incapable. Dans sa pub électorale, il a clairement établi les 10 conditions de l’échec irréfutable d’un quinquennat: il n’en a pas manqué une seule! il devrait avoir au moins la décence de se relire…

  • N’oubliez pas qu’il a été élu parce que les libéraux prêchaient l’abstention!

  • et que pense le frondeur?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
1
Sauvegarder cet article

Candidat sous la casaque présidentielle, Manuel Valls a été éliminé dès le premier tour de la 5e circonscription des Français de l’étranger regroupant Monaco, Andorre, l'Espagne, et le Portugal. La claque l’a laissé sans voix : il a même décidé de fermer son compte Twitter.

🔴 Après sa défaite dès le premier tour des élections #Législatives, Manuel Valls supprime son compte Twitter. pic.twitter.com/pwNVKemzwx

— Élections 2022 🗳 (@2022Elections) June 5, 2022

La défaite de l’ancien Premier minist... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

C’est fou : la sphère politicienne macroniste est en passe de s’étendre de la socialie la plus solférinienne à la droite LR la plus sarkozyste ; de François Rebsamen et Claude Bartolone à Éric Woerth !

Pour les deux premiers, respectivement ministre du Travail et président de l’Assemblée nationale à l’époque du quinquennat Hollande, le ralliement n’est pas encore totalement officiel. Mais pour Woerth, c’est fait : l’ancien ministre de Chirac et Sarkozy et actuel député LR a annoncé avant-hier qu’il allait se mettre en congé des Républ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles