Conférence à Paris le 27 mars : La République doit-elle rester une et indivisible ? 

Students for Liberty organise mardi 27 mars à Paris une conférence sur « l’indépendantisme en France » à 19h30 au siège de l’Aleps, 35 avenue MacMahon.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Conférence à Paris le 27 mars : La République doit-elle rester une et indivisible ? 

Publié le 16 mars 2018
- A +
Une Conférence de Students for Liberty

 

Logo ESFL (Crédits : European Students for Liberty, tous droits réservés)

La France cultive depuis longtemps une tradition politique jacobine, quoi qu’elle connaît depuis quelques décennies un discours plus favorable à la décentralisation. En Europe certains États-nations font l’objet de vives remises en question comme l’illustrent les cas de la Catalogne et de l’Écosse.

Cette remise en question n’épargne pas la République française. La victoire des nationalistes corses aux dernières élections régionales atteste le désir d’une plus grande proximité des centres de décisions chez certaines populations. Se pose alors la question de l’avenir de la France en tant que « République une et indivisible ».

Pour débattre sur cette thématique, nous aurons le plaisir de recevoir :

Paul André Colombani, député de la Corse
Paul Molac, député du Morbihan
Christian Michel, entrepreneur et auteur libéral

La modération sera assurée par Ferghane Azihari, journaliste et analyste indépendant en politiques publiques.

La conférence sera organisée en quatre parties

I – La tradition jacobine française est-elle indépassable ?

II – Les mouvements autonomistes menacent-ils les espaces de solidarité établis ?

III – Les aspirations autonomistes sont-elles compatibles avec les défis de la mondialisation ?

IV – Questions avec la salle.

Inscription et informations supplémentaires : https://www.facebook.com/events/1754530431270480/ « 

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Le 1er décembre 1991 s’est tenu le référendum d’indépendance de l’Ukraine vis-à-vis de l’Union soviétique. Avec un taux de participation de 82 %, 92 % des votants ont approuvé la déclaration d’indépendance.

Ce référendum reste un évènement important compte tenu de la situation actuelle, d’autant plus que les résultats sont révélateurs des disparités entre les régions malgré une tendance à l’unité nationale.

 

L’ouest plus favorable à l’indépendance que l’est

Dans toutes les régions de l’Ukraine, la majorité a voté en... Poursuivre la lecture

Certains de mes amis, partisans comme moi de l’exploration de Mars par vols habités, ne partagent pas mon opinion sur le caractère indispensable et quasiment inéluctable d’un établissement permanent et autonome sur la planète rouge (du moins autant qu’il lui sera techniquement possible de l’être). Je leur réponds.

Il y a plusieurs raisons de vouloir envoyer des hommes sur Mars. La première ou plutôt la plus immédiate, c’est son exploration scientifique. On voit bien qu’avec le décalage temporel résultant de la finitude de la vitesse de... Poursuivre la lecture

Le 9 janvier 1822 marque le début de l'indépendance du Brésil. Fico ! Un mot, un seul, et tout a basculé ce jour là . « Se é para o bem de todos e felicidade geral da nação, diga ao povo que fico » proclame Dom Pedro. Ce qui donne en bon français approximativement : « puisque c'est pour le bien de tous, dites au peuple que je reste ». Ce « je reste » (Fico) jeté à la face du Portugal était l'aboutissement d'un processus déclenché plusieurs années auparavant.

L'indépendance brésilienne est la plus originale du continent américain. Les h... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles