Laurent Wauquiez n’apportera rien au libéralisme

Laurent Wauquiez souhaite rassembler la droite. Mais son attachement à l’étatisme ne peut séduire les libéraux.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Laurent Wauquiez by Fondation France Israël(CC BY-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Laurent Wauquiez n’apportera rien au libéralisme

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 30 octobre 2017
- A +

Par Jacques Garello.

Laurent Wauquiez sera sans doute élu à la tête des Républicains en décembre. Il est cependant l’objet de nombreuses critiques dans son parti parce qu’il se situe trop à droite, ce qui ne plaît ni aux centristes juppéistes ni aux sarkoziens gaullistes.

Laurent Wauquiez, grand rassembleur ?

Si l’on raisonne classiquement en termes politiques et électoraux Wauquiez n’a pas tort de chercher à rassembler les brebis qui s’étaient perdues dans le Front National.

Il ne fait aucun doute en effet qu’une large partie de l’électorat de Marine Le Pen est venue de la droite la plus conservatrice, qui a enfin découvert qu’on l’a bernée en introduisant le loup Philippot dans la bergerie, et que les attaques de la présidente elle-même contre la mondialisation, la finance, le « grand capital » et l’Europe ressemblaient étrangement à celles de Mélenchon, aux immigrés près.

Laurent Wauquiez, partisan d’un État fort

Si l’on raisonne en termes doctrinaux et prospectifs, Wauquiez n’apportera rien à la cause libérale. La droite française n’a signifié à cette heure que l’étatisme le plus poussé, dans la tradition bonapartiste, légitimiste et gaulliste, et cet État fort est devenu socialiste quand il s’est mué en État Providence depuis 1945.

Laurent Wauquiez a toujours pris soin de marquer son attachement au modèle social français. Une fois de plus rappelons que les progrès du collectivisme en France n’ont pas été l’apanage de la gauche, mais tout autant de la droite.

Il arrivera bien un temps où les Français se rendront enfin à la réalité : refuser les politiques socialistes de droite comme de gauche, et ouvrir la voie libérale, la seule qui soit à la fois adaptée à la mondialisation économique et à l’éthique de liberté et de dignité de la personne humaine.

Les Républicains, Laurent Wauquiez en tête, seront-ils en avance sur ce temps ? Peuvent-ils entendre le message des libéraux ? Pour l’instant, se borner à réunir la droite n’a pas vraiment de sens.

Sur le web

Voir les commentaires (19)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (19)
  • arrêter de parler de De gaule comme la référence politique. je n’oublierais jamais qu’i a fuis la France pendant la 2ème guerre mondi

    • mondiale alors que d’autres se sont fait tuer en rance pour défendre leur pays. D’autre part, il a promis l’Algérien française et a donné ce département français au FLN communiste . Il a abandonné tous les pays africains colonies française alors que ceux ci n’avaient pas les moyens de se développer sans une infrastructure administrative, législative, éducative, sanitaire. La preuve , l’état de délabrement des ces pays actuellement. Pour moi, il ne peut pas être une référence

      • Ch.De Gaulle a « trahi » la France (et a été condamné à mort et déchu de la nationalité française) à cause de l’armistice signé par Ph.Pétain avec lequel il n’était plus d’accord. Que je sache, son procès n’a pas été révisé!!!
        Les « événements » d’Algérie n’est effectivement pas une page glorieuse de la France! Quant à la colonisation française, ça ne mérite qu’un « coup de torchon »!

        Ce qui m’étonne dans l’article, c’est la liaison « sarkoziens-gaullistes » (1ier alinéa).
        L.Wauqiez doit, comme tout chef de parti, réunir des adhérents ET cotisants les plus nombreux possibles, en ratissant large! LR n’est qu’un rassemblement « de droite », à l’interprétation très large aussi, avec une frontière plus nette avec le FN (pas forcément ses adhérents), d’un côté, qu’avec LREM où cette frontière est clairement plus perméable et plus floue!
        Le parti LR n’est qu’une machine à gagner (et à perdre, souvent!) les élections! D’où la formule: « la droite la plus … »

      • Pardon, il a fuit les allemands. Sans lui les communistes auraient pris le pouvoir et les ricains auraient été obligé de les virer et de mettre la France sous tutelle. Le révisionnisme historique cela suffit. Pétain a fait cesser les combats contre l’invasion allemande.

    • C’est sûr que prisonnier en Allemagne, Charles de Gaulle aurait pu puissamment contribué à la libération de la France. Comme les 2 millions de soldats que Pétain a enjoint de « cesser le combat » unilatéralement le 17 juin 1940, permettant aux Allemands de les neutraliser pendant toute la guerre. Et je ne parle pas de la flotte de Toulon qui s’est détruite toute seule au lieu de « fuir » et se battre.
      Garder sa liberté de manœuvre, cela ne vous dit rien ???

  • le pays des droits de l’homme ..quand ça les arrangent…qu’il s’occupe du peuple et arrête de donner des leçons. ..

    • La France a usurpé le titre de pays des droits de l »homme, car cela n’a jamais été le cas! Ce sont les anglo-saxons qui ont inventé les droits de l’homme, le Bill of right date de 1689, juste un siècle avant la révolution française, qui n’a fait que copier sur les anglais et les américains.

  • Ça existe un énarque libéral ?

    Je n’ai rien contre les énarques mais on ne fait pas l’ENA dans le but de diminuer l’influence de l’état mais de renforcer l’état,ou utiliser l’état pour sa propre gloire….la LR est aussi foutu que la france avec ce type à sa tête.

  • Bonjour,

    La droite est morte avec l’affaire Fillon, et Macron qui fait avec des transfuges de droites une politique ‘au centre’.
    Dommage, F Fillon proposait un zeste de libéralisme avec 500k fonctionnaires en moins et moins de secu (qui a inquiété son électorat).
    On attend un nouveau R Barre qui fut le dernier a avoir un budget de l’état et des comptes sociaux en équilibre en 1980. 37 ans !

  • Laurent Wauquiez est un apparatchik de droite. C’est un homme qui est surtout motivé par son ambition personnelle. Il n’hésitera pas à changer de convictions pour faire avancer sa carrière. Il suffit de voir le passé: c’est une girouette (un coup tenant du centre droit pro européen, un autre de la droite dure eurosceptique). Comment peut on avoir confiance en un tel homme ?
    En effet, il est pas libéral. Le problème c’est qu’il n’y a personne dans la droite francaise qui semble libérale. Ni les tenants du centre droit ni les tenants de l’aile droite.
    La droite francaise est pitoyable par sa médiocrité

  • Wauquiez, tout comme Marine LePen d’ailleurs, n’a absolument rien à opposer sur le fond à Macron. Ils sont tous pour l’état providence, le monopole de la sécu et la retraite par répartition….le tout prolongé par des petites réformettes d’énarques pour prolonger le système. Ce sont des minables.

  • a gillib …Barre n’est pas une référence. .je m’explique en 1976 lors de la crise ..ce mr disait nous sommes a l’entrée du tunnel …nous reussirons …rien n’a ete fait..il a augmentait de 10 a 30 % les impots le chomage etait là. ..pour resorber le chomage l’armée embauché a tout va…non ce mr n’est pas un exemple…
    la France a commence a decliner …la finance de l’etat par la banque de france…a % intérêt .sous Pompidou une loi fut faite interdisant l’etat d’emprunter a la banque de france mais de faire des pret aux banque privée
    environ 8%…encore un de rotchild…
    ce fut la chute de l’etat FRANCAIS…PIB …
    mais le deficit du PIB Les dettes c’est le meilleur rendement …mr SOROS c’enrichi sur la speculation de la monnaie …pour se donner une bonne morale a creer une fondation ..mais il a appauvri les nation…

  • En France il n’y a que des socialistes, à droite comme à gauche!

    • @ Virgile
      « socialistes », peut-être pas, « étatistes », certainement! Qui ne compte pas sur « l’état » en France?

  • Eh les libéraux vous êtes quand même très dogmatique…Évidamment que wauquiez n’est pas libéral car AUCUN homme politique en France ne l’est…Mais au moins il dit vouloir réduir la dépense administrative de l’état comme il l’a fait dans sa région afin de baisser les impôts.Il semble ausi vouloir aller plus loin que Macron sur la flexilibisation du marché du travail.Donc c’est loin d’être parfait,mais c’est mieux que Melenchon ,Lepen ou Macron…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’été se déroule tranquillement du côté des Républicains. Les législatives n’ont pas été l’échec retentissant envisagé. De 101 députés qu’ils étaient, coincés entre Emmanuel Macron et Marine le Pen, les plus pessimistes craignaient de se compter sur les doigts de la main tel le PS en 2017. Finalement, 62 députés sont encore à l’Hémicycle. Assez pour exister. Ils ont pris leur place au Palais-Bourbon, proposent et votent des textes avec la majorité. En somme, rien n’a changé, la vie parlementaire continue.

Au loin, pourtant, des nuages ... Poursuivre la lecture

 

Votre parcours est atypique et assez éloigné du formatage traditionnel des élites françaises. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Je m’appelle Guillaume Kiefer, j’ai 39 ans et je suis l’heureux papa de 2 garçons et de 2 filles de 2, 4, 8 et 9 ans. Dans la vraie vie, après des études de droit public, je suis devenu cadre commercial dans l’import. Sur le plan politique, après une décennie à tourner autour du pot, j’ai adhéré à LR il y a un an et demi et suis aujourd’hui délégué de la sixième circons... Poursuivre la lecture

Prix des carburants
4
Sauvegarder cet article

Lors de son allocution du 14 Juillet, le Président de la République fût comme à l’accoutumée excellent dans son analyse. En déclarant que « la France essuie les conséquences de la guerre en Ukraine, notamment sur les prix de l’énergie », on peut toutefois lui reprocher de ne pas avoir suffisamment insisté sur les causes profondes de la crise énergétique apparue à l’été 2021. Cette dernière repose principalement sur une rupture structurelle offre/demande dont les sources remontent à 2015. Un problème évident dès 2018 et sur lequel je me suis e... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles