La longue montée de l’ignorance

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
L'âne By: Annie Roi - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La longue montée de l’ignorance

Publié le 23 mai 2017
- A +

Par Jean-Baptiste Noé.

La montée de l’illettrisme et de l’ignorance est un danger pour nos démocraties. Sujet aux théories farfelues, aux théories des complots et aux fausses informations, les citoyens électeurs ne peuvent pas réaliser sereinement leurs choix.

C’est cette longue montée de l’ignorance que Dimitri Casali analyse dans son dernier essai. Un des paradoxes de notre époque c’est que le savoir est facilement accessible au plus grand nombre, via de nombreux sites internet et des ressources en accès libres.

Le savoir ne se réduit pas à un clic

Mais pour que ce savoir soit réellement accessible il ne suffit pas qu’il soit atteignable d’une portée de clic, il faut que les personnes pensent à s’y rendre et qu’elles aient les facultés intellectuelles pour comprendre ce qu’elles lisent et pour séparer ce qui est vrai de ce qui est faux.

Ce n’est pas la possibilité d’accès au savoir qui compte, mais la possibilité de traiter ce savoir, ce qui est loin d’être le cas.

On constate ainsi le développement des théories créationnistes, la croyance que la Terre a moins de 10 000 ans ou encore des ignorances béates quant au déroulement de l’Histoire. Cette ignorance est inquiétante, car elle est à l’origine des dictatures et des asservissements.

L’essai de Dimitri Casali va à l’encontre de l’admiration béate du progrès qui voudrait que tout aille mieux et que l’humanité marche vers davantage de développement. Les régressions sont toujours possibles et les reculs aussi. Il n’y a pas de fatalité, mais cela passe nécessairement par un système éducatif performant.

Dimitri Casali, La longue montée de l’ignorance, éditions First, 2017, 304 pages.

Sur le web

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Ce n’est pas tant un problème d’ignorance que de conviction qui pousse les uns et les autres à refuser une vérité.
    « Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. »
    -Friedrich Nietzsche-

    • Les convictions sont elles mêmes basées sur l’ignorance. Celui qui sait qu’il ne sait rien, il va pas avoir des convictions inébranlables.

  • Confirmé par le refus des OGM, des nanotechnologies, de la vaccination, de la nourriture normale, de la médecine moderne au profit des médecines dites douces, en fait archaïques et inefficaces, etc…
    L’Occident est en pleine décadence à cause des écologistes et du mouvement new-age pro nature. L’obscurantisme est à la mode chez les bobos!

    • Quand on me dit « c’est bon, c’est naturel » je réponds systématiquement : « le cyanure et l’arsenic sont naturels aussi. Est-ce que tu en mangerais pour autant…? »
      Quant au « c’est bon, c’est bio »… sans commentaire…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Non, Monsieur Zemmour, un remake de l’école d’avant ne relèvera pas la France économiquement et n’apportera aucune solution à la situation actuelle que vous n’êtes pas le seul à déplorer ! La bataille se joue en effet à l’école : la France s’est fourvoyée, mais pas comme vous l’entendez !

Oui, la France doit viser l’excellence et son école, l’éclosion d’intelligences multiples.

Sachez que vos propositions qui rappellent les incantations sur le « lire, écrire, compter » de certains ministres de l’Éducation – issus du sérail - , q... Poursuivre la lecture

Par John Osterhoudt. Un article de Reason magazine

"Avec la réserve fédérale, vous avez quelque chose qui n'est pas contrôlable, n'est-ce pas ? C'est un système monétaire qui est complètement opaque pour tout le monde", explique Jimmy Song, un auteur, podcasteur et programmeur informatique qui organise des séminaires de deux jours dans le monde entier pour former des codeurs à travailler dans l'industrie du bitcoin. "Avec le bitcoin, vous avez la possibilité de procéder vous-même à des vérifications, et c'est ce que j'enseigne ... Poursuivre la lecture

Par Natsuko D'Aprile. Un article de The Conversation

La notoriété culturelle de la France a toujours été ancrée dans l’esprit des audiences étrangères. Qui n’a jamais entendu parler des Misérables, n’a pas souhaité s’aventurer dans les galeries du Château de Versailles ou ne s’est pas émerveillé devant les pâtisseries de Pierre Hermé ?

C’est de cela que traite le concept de soft power. Conceptualisé par Joseph Nye dans les années 1990, le soft power (littéralement « pouvoir doux »), désigne la capacité d’un État à séduire et à a... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles