La lutte contre les terroristes routiers continue : Coyote, Waze, TomTom bientôt interdits ?

Sous prétexte antiterroriste, un décret va bientôt passer pour empêcher les applications comme Waze de prévenir des contrôles routiers.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
By: Circula Seguro - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La lutte contre les terroristes routiers continue : Coyote, Waze, TomTom bientôt interdits ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 28 avril 2017
- A +

Jadis, lorsque des automobilistes voyaient, sur l’autre bas-côté, la maréchaussée en embuscade, radar en pogne et carnet à souche prêt à sortir, il leur arrivait de faire un petit appel de phares pour prévenir leurs infortunés congénères de l’autre côté, histoire de leur éviter la désagréable prune qu’une conduite un peu rapide pouvait parfois occasionner. Et puis la technologie est arrivée.

Avec elle, les appels de phares disparurent au profit d’une mise à jour en temps réel des différents dangers de la route et autres brigandages interventions des forces de l’ordre. Petit à petit, les applications spécialement destinées à aider la navigation routières se virent dotées de possibilités de marquer les embouteillages, les déviations, les accidents et, bien sûr, les radars automatiques et mobiles, les patrouilles de police et les contrôles, visibles ou non.

Évidemment, le détroussement du voyageur par loi interposée n’a plus du tout la même productivité financière lorsque tout le monde sait qu’une embuscade l’attend, et où. Rapidement, les forces de l’ordre ont compris que les réseaux sociaux et ces applications comme Waze, Coyote, Tomtom ou d’autres, qui permettent d’indiquer leurs positions en temps réel, ne leur donnent plus guère l’opportunité de rentabiliser leurs opérations.

Dans cette optique, il n’est absolument pas étonnant que les autorités, outrées qu’on puisse ainsi se soustraire à la ponction planifiée, se soient retournées contre les organisateurs de pages facebook destinées à indiquer, justement, la localisation de ces opérations routières de police. On se rappelle qu’en juin 2015, ces autorités avaient même poussé le vice jusqu’à poursuivre en justice les associations et particuliers qui tentaient d’organiser, dans le cadre pourtant clair de la loi, une riposte intelligente à ces brigandages policiers.

… Loi qui fut d’ailleurs rappelée en Cour de Cassation, en septembre dernier, et qui mit fin à ces poursuites iniques : oui, jusqu’à preuve du contraire, échanger de façon pacifique l’information de la localisation des forces de l’ordre dans le cadre de leur exercice de prévention routière ne constitue ni un crime, ni un délit, et est tout à fait conforme à la loi.

Mais ça, c’était avant.

Encore une fois et grâce à l’action indispensable d’une de ces personnes que la République paie grassement pour martyriser le citoyen au sein d’une assemblée quelconque, un décret va bientôt mettre fin à toute cette abominable liberté des automobilistes à se parler et s’avertir entre eux.

En effet, peu après le jugement de la Cour de Cassation, le sénateur Jean-Pierre-Grand, socialiste de droite encarté LR et sans la moindre honte, a plaidé pour une interdiction de la « diffusion de message de nature à signaler la présence des forces de l’ordre dans des périmètres définis par ces autorités », interdiction concernant les « contrôles sensibles, notamment dans le cadre de la lutte contre le terrorisme ou la criminalité organisée, de la recherche de détenus évadés ou de personnes enlevées », bien évidemment, ainsi que l’ensemble des opérations de sécurité routière.

Bref, toute opération de contrôle de police sera donc concernée par l’interdiction pour l’usager d’en prévenir l’existence et la localisation sur tout type de support ou de technologie. On remarquera l’utilisation délicieusement crapuleuse du concept de terrorisme pour camoufler cette nouvelle atteinte à la liberté d’information et de simple dialogue entre citoyens : sans aucun doute le Sénateur, pas politicien pour rien, s’est-il dit que sa petite manipulation passerait inaperçue.

Accessoirement, on ne s’étonnera plus de l’incohérence de ces élus qui n’ont que le mot « solidarité » à la bouche lorsqu’il s’agit de justifier l’une ou l’autre ponction ou dépense supplémentaire et qui font grise mine lorsque cette même solidarité est justement mise à profit par certains pour éviter une diminution de leur pouvoir d’achat. L’hypocrisie n’est décidément pas une ressource en voie de disparition chez nos parlementaires.

C’est finalement sous forme d’un décret que cette interdiction sera, sauf exception, mise en place, et même poussée à l’échelon européen compte tenu de la méthode choisie par l’actuel gouvernement pour passer sa fripouillerie juste avant de se faire débarquer.

On ne pourra guère s’étonner de la réaction outrée de la Ligue de Défense du Conducteur (qui devrait plutôt s’appeler Ligue de Défense des DAB Sur Roues, la notion d’automobiliste devenant à ce compte tous les jours plus proche de celle de Distributeur Automatique de Billets de banque) : pour la Ligue, le gouvernement utilise « de façon indécente le risque terroriste », et on ne peut lui donner tort. En outre, et l’argument se tient, le but logique des forces de l’ordre dans leurs contrôles routiers doit toujours rester d’augmenter la sécurité routière et non de récolter de l’argent ; dans cette hypothèse, tout moyen qui vise à augmenter la vigilance des automobilistes est donc un élément de plus dans la sécurisation des lieux, et avertir le conducteur de la présence des forces de l’ordre entre bien dans ce cadre.

On comprendra donc le lancement d’une pétition en ligne permettant à ceux qui le souhaitent d’exprimer leur opposition à ce genre de décrets. Je vous encourage, outre la signer, à la faire connaître autour de vous : certes, Hollande et sa clique ont largement savonné la planche des prochains arrivants en multipliant les mesures de la sorte et les dépenses prévisionnelles absurdes (j’éviterai de parler de la Guyane ici), mais ce n’est pas une raison pour laisser passer cette nouvelle atteinte scandaleuse à une liberté fondamentale sans réagir.

En définitive, ce décret illustre très bien les raisons du rejet de plus en plus massif des Français pour leurs élus.

Je peux facilement imaginer qu’à aucun moment, les électeurs de ce sénateur n’ont émis le souhait qu’un tel décret voie le jour. On peut même parier que la majorité de ses électeurs y sont farouchement opposés tant la tonte de l’automobiliste se fait courte et répétée ces derniers mois. Cela n’a en rien empêché l’élu dans son idée. De la même façon, l’actuel gouvernement n’a jamais eu comme mandat ni d’augmenter les amendes et les retraits de permis, ni de faire passer des décrets pour empêcher ses concitoyens d’échanger des informations entre eux.

Et pourtant, ce gouvernement et ce sénateur l’ont fait avec toute la décontraction des cyniques qui savent qu’ils n’auront jamais à rendre compte de leurs exactions. C’est probablement là que réside la source de ces problèmes…


—-
Sur le web

Voir les commentaires (27)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (27)
  • Est ce difficile de rouler à 90 lorsque bêtement la route est limitée à 90…..oui
    Je suis pour cette interdiction….si on interdit aussi le conseillers fiscaux ,la ceinture de sécurité et le casque..ainsi que les antibiotiques le vaccin ……..

    • Lorsque la route est bêtement limitée à 90… vous avez tout dis…

    • A titre personnel, j’utilise un Coyote et/ou Waze pour me signaler la présence de radars de feu que j’évite comme la peste, ayant vu plusieurs voitures se faire aplatir par des camions à cause de ce type d’équipements…la durée d’un feu en agglomération est de 2 secondes…ces deux secondes sont suffisantes lorsque la limite est de 50km/h…beaucoup moins sur une nationale traversant une agglomération…depuis l’installation du radar en question, on compte plus de 6 morts à cet emplacement précis (on ne compte plus les blessé / véhicules endommagés)…alors qu’en 50 ans d’existence de ce feu, il y avait bien quelques petits accrochages de temps à autre, mais il n’y avait jamais eu de morts…

      Que défendez-vous exactement ? Le droit pour le gouvernement de tuer légalement ses citoyens en plus de les braquer légalement ?

      Rand avait raison :
      The only proper purpose of a government is to protect man’s rights, which means: to protect him from physical violence. A proper government is only a policeman, acting as an agent of man’s self-defense, and, as such, may resort to force only against those who start the use of force. The only proper functions of a government are: the police, to protect you from criminals; the army, to protect you from foreign invaders; and the courts, to protect your property and contracts from breach or fraud by others, to settle disputes by rational rules, according to objective law. But a government that initiates the employment of force against men who had forced no one, the employment of armed compulsion against disarmed victims, is a nightmare infernal machine designed to annihilate morality: such a government reverses its only moral purpose and switches from the role of protector to the role of man’s deadliest enemy, from the role of policeman to the role of a criminal vested with the right to the wielding of violence against victims deprived of the right of self-defense. Such a government substitutes for morality the following rule of social conduct: you may do whatever you please to your neighbor, provided your gang is bigger than his.

      • Chacun choisit son style de vie moi, j’utilise le limiteur de vitesse qui de sa voix charmante m’indique que je dépasse les bornes.je ne suis pas un aventurier devant en permanence vivre dans la peur du gendarme et c’est plutôt cool de conduire ainsi et de n’être concentré que sur la mauvaise conduite des autres

        • Selon la circulation routière, homme ou femmes commettent en moyenne environ 500 infractions sérieuses à la circulation par année, vous n’êtes pas meilleurs que la moyenne, vous vous conformez simplement d’une manière rigide à une seule règle qui n’est souvent pas adaptée.


          Exemple 70 dans un virage dangereux sans visibilité avec croisement et 50 en rase campagne parce que la limite cadastrale du village débute bêtement là.


          J’ai pris deux prunes dans ma vie en France, les deux fois c’était pour 1km/h (donc je roulais à 56km/h compteur) et justement en rase campagne parce que les pandores étaient sur de faire une « bonne récolte » vu que cette limitation n’a aucun sens à cet endroit. J’ai eu de la chance de connaître le coin, les autres en décélération normale pour atteindre le village roulaient encore en général à 70-80.


          Vous n’avez jamais démontré ici des facultés de compréhension extraordinaire, vous ne comprenez pas non plus la différence entre racket, piège et sécurité routière, Dieu sait quel autre comportement dangereux vous avez sans même vous en rendre compte.

          • Selon la circulation routière………quand cela arrange…….

            Faut arrêter un peu, une limite n’a aucune raison d’être dépassée.
            Moi aussi j’ai pris un flash…et c’était totalement mérité,il n’y a aucunes excuses possibles!

            • J’ai pris deux fois un flash dans ma vie, chaque fois en dépassant.

              Difficile de nier que les pandores se mettent dans des endroits propices à coincer l’honnête conducteur.

            • reactitude : Moi aussi j’ai pris un flash…et c’était totalement mérité

              Si vous eu une vitesse dangereuse c’est exact et je ne vous félicite pas. Dans mon cas c’était un bout droit sans route débouchant de 500m de long, tout le monde y roule à 80-90 parce que la limitation à cet endroit est parfaitement stupide et les pandores le savaient. Par contre je ne les ai jamais vu dans le long virage qui a vu 7 accidents en 15 ans.

               
              Votre adoration pour la justesse immanente de règles stupide et la sainteté des pandores pressés par des politique avide de fric est touchante.

              • 130 sur autoroute est aussi stupide alors qu’à 200 on ne voit pas passer le temps et on s’amuse comme de petits fous en jonglant entre les petits vieux se trainant à 130….
                Le gros problème de la route c’est les autres qui ne conduisent pas comme toi..ta route toute droite et bien parfois on n’y est pas seul alors oui , il faut la limiter pour tenter d’avoir une vitesse standard pour tous les véhicules ,les mémés et les Fangio,le différentiel de vitesse est une cause non négligeable d’accident.

                • Personne dans ce fil ne remet en cause la nécessite d’une limitation et homogénéisation des vitesses.

                   
                  Demande à quelqu’un doté d’un cerveau de t’expliquer ce que j’ai écrit et reviens nous voir quand tu es sur d’avoir compris.

                  • Je te signale que dans mon premier post je ne nie pas l’arnaque des radars , c’est une arnaque, je disais que si on interdit les moyens d’échapper à l’arnaque on doit aussi ,pour être cohérant interdir tous les moyens d’échapper aux règles édictées par l’état.
                    M’enfin, il est sûrement moins coûteux d’installer des radars que de revoir toute l’infrastructure routiere et poser des panneaux de limitations cohérant avec l’évolution technologique des vehicules.130 sur autoroute 150 y permettrait de ne pas s’y endormir !mais pour les autres routes l’état n’est pas en cause rien n’interdit du 70 ou plus en agglomération et puis , qui demande son radar ?le maire , ton élu, pour protéger qui ? Toi quand tu n’es pas dans ton vehicule

        • Quand vous allez dépasser un véhicule qui roule à 70km/h sur une route dégagée, en faisant une petite pointe à 95 ou 100 histoire de minimiser la durée du dépassement et donc de limiter les risques inhérents à cette manœuvre, vous allez vous faire flashes par le radar embarqué de ce véhicule qui roule délibérément 15 à 20 km/h en dessous de le limite et de la vitesse du flux de voiture.
          Vous trouverez alors normal d’avoir pris une prune.
          À moins que vous ne restiez à traîner derrière.
          À moins que vous ne dépassiez ce véhicule qu’à la vitesse autorisée, allongeant ainsi la distance nécessaire, jusqu’au jour où elle ne vous suffira plus.
          Bref, limites de vitesse établies il y a une éternité plus adaptées aux véhicules actuels, répression à tout va pour remplir les caisses, que des belles idées…

          • Ha haha , un jour j’ai fait plus de 10 000 km avec une voiture en limitation de puissance, je n’ai jamais pu doubler,c’est frustrant je te l’accorde, mais c’est tout à fait possible de se trainer et prendre son temps pour doubler..en toute securite

        • Félicitations : vous scorez 2 fois -5 dans le même article.
          Vous gagnez le Spountz d’or de contrepoints 🙂

  • Personnellement ça fait un bon moment déjà que j’ai cessé d’utiliser ces applications.
    Tant qu’ils sont encore là pour nous indiquer à quelle vitesse maximale rouler pour éviter de payer cette taxe à la circulation, je préfère utiliser les panneaux situés sur le côté de la route, qui à l’usage s’avèrent beaucoup plus pratiques et fiables que n’importe laquelle de ces applications.

    • Vous avez tort.
      Les véhicules actuels lisent de plus en plus les limites de vitesse. Mieux que vous. Dans le meilleur des cas, ils sont même capables de s’y adapter, ou, tout au moins de vous aider à le faire.
      Ces applications me permettent de me rendre dans des endroits que je ne connais pas sans avoir à chaque fois à acheter une carte qui, de toute façon, est obsolète 3 mois après sa sortie.
      Comme elles connaissent le trafic en temps réel, elles me permettent de me déplacer sans trop d’embouteillages et donc de manière plus souple et plus rapide.
      De plus, elle me permettent d’indiquer des dangers ponctuels sur la route (véhicule arrêté, objet sur la chaussée, embouteillages soudains…).
      Bref, on a aussi le droit de vivre avec son temps.

      • J’ai utilisé ces données bien avant l’existence de Waze et Coyote (au temps de Windows CE, où il fallait télécharger une petite liste de radars fixes), mais j’ai arrêté peu après la multiplication des radars fixes et l’apparition des radars mobiles et embarqués.
        Bien sûr j’utilise toujours et de plus en plus les cartes pour l’orientation, dont les données sont bien meilleures que celles des GPS des constructeurs automobiles.

  • jacques lemiere
    29 avril 2017 at 8 h 05 min

    bon il y a des lois on les respecte bien sûr , les lois sont absurdes on essaye de les changer.
    Bien sur les raisons invoquées pour modifier la loi font rire…H16 est bon la dessus…
    mais un pays qui instaurerait une limitation de vitesse et qui ne la fait pas respecter serait un pays qui aime perdre son temps et son argent à faire des lois. Et tu as toujours l’air d’un con quand tu es le seul à respecter une loi.

  • J’utilise coyote et c’est franchement indispensable pour qui roule un peut .
    Esssyez de faire 400 km d’autoroute à 11h du soir en étant levé depuis 5h30 du mat avec une journée continu …. en roulant à 110 / 130 .
    Eh bien dans mon cas je n’y arrive pas .
    La vitesse maintient éveillé !

  • Toujours moins de libertés, cela devient insupportable, il suffit!!!

    • Conduire est un droit, soumis au respect de certaines règles, pas une liberté !

      • On parle d’un racket qui n’a rien à voir avec la sécurité. On parle de radars placé à des endroits piège pour maximiser les revenus des politiques plutôt qu’a des endroit dangereux ou ils amélioreraient la sécurité.

  • Et c’est pas fini dans la répression et la dictature intellectuelle. Il n’y a pas pire tyran que celui qui se pose en vertueux!!!!! Voyez la Turquie.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Pierre Chasseray.

Il y a quelques semaines étaient publiés les résultats d’une étude très officielle intitulée Enquête sur le rapport à la règle chez les automobilistes français, menée par deux organismes très sérieux (le CEREMA et l’IFFSTAR) pour le compte de la très impopulaire Sécurité routière.

Achevée en 2018, cette étude aura mis plus de deux ans à être rendue publique ; sans doute était-ce le temps nécessaire aux hauts fonctionnaires de la Sécurité routière pour digérer les conclusions de l’enquête qui, si elles ne re... Poursuivre la lecture

Par Yannick Harrel.

Est-ce du cynisme politique ? Du réalisme fiscal ? Voire les deux ? Toujours est-il que la proposition du ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin publiée dans l’édition du 4 novembre dans Ouest France risque bien de jeter de l’huile sur le feu et placer les élus locaux dans une position inconfortable.

Concrètement que propose le ministre ?

Les maires autorisés à installer des radars sur leur commune

Il propose d'intégrer un amendement autorisant les maires à se passer de l’accord préalable du ... Poursuivre la lecture

Par Alain Astouric.

Croyez-moi ou pas mais j’ai connu une époque où conduire était un plaisir.

Depuis que les autorités ont trouvé plus intelligent et surtout plus facile de multiplier les radars plutôt que verbaliser les fainéants qui se croient seuls et « oublient » le clignotant ;

depuis que je dois dépenser presque autant d’énergie à deviner la vitesse à laquelle j’ai le droit de rouler qu’il n’en faut pour surveiller la route ;

depuis qu’il existe des limitations impossibles à respecter, surtout quand un poids... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles