Mélenchon est-il prêt à payer 5 fois plus d’impôts ?

En matière fiscale, Jean-Luc Mélenchon propose d’instaurer 14 tranches d’imposition dont la plus haute serait à 100 %. Tout revenu supérieur à 400000 euros serait ponctionné.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Jean-Luc Mélenchon by Pierre-Selim (CC BY-SA 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mélenchon est-il prêt à payer 5 fois plus d’impôts ?

Publié le 19 avril 2017
- A +

Un article de l’Iref-Europe

Pour le reste, le détail n’est pas disponible dans le programme mais le candidat dit vouloir une progression relativement linéaire. Nous avons donc établi un tableau correspondant à ces critères.

Monsieur Mélenchon, comme député européen, perçoit 8480 euros brut et 4300 euros d’indemnité de frais généraux qui ne sont pas taxés en France, ainsi qu’une prime de présence quotidienne s’élevant à 300 euros. Dans son barème d’imposition, il intégrerait donc le top 4, payant 9400 euros d’impôt sur le revenu au lieu de 1900 euros actuellement.

Après avoir été 18 ans sénateur, 13 ans président de Conseil général, 7 ans député européen et 2 ans ministre, M. Mélenchon serait-il enfin prêt à montrer l’exemple ? En tout cas, il ne l’a pas dit lors des débats télévisés.

Sur le web

Voir les commentaires (11)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (11)
  • il n’y a pas que chez afflelou qu’ils sont fous….

  • Il faudrait ajouter un paragraphe faisant le calcul du salaire théorique correspondant a son salaire s’il payait ces impôts proposés.

  • J’ai du mal a comprendre le tableau. La première ligne doit être 0% je pense. il faut tout decaler d’un cran.
    Si de 0 a 10keur je paie 4%, et de 10k a 20k je paie 8%…, alors de 200k a 300k je paie 90% et ensuite ça coince, car il n’y a pas de tranche entre 300k et 400k car 100% s’applique a ce qui est supérieur a 400k.

  • Sauf erreur de ma part (corrigez moi si tel est le cas) :

    Salaire net actuel : 6611/mois + 4300/mois = 130932/an.
    Salaire brut correspondant a ce salaire net en payant les impôts proposés sur sa totalité : 400k/an brut.
    En supposant que son barème soit appliqué, il gagne a la fin du mois ce que gagnerait quelqu’un qui gagne 400k brut.
    (
    0->10k : 0
    10k a 20K : 400
    20 a 30 : 800 (1200)
    30 a 40 : 1600 (2800)
    40 a 50 : 2800 (5600)
    50 a 60 : 3500 (9100)
    60 a 70 : 4000 (13100)
    70 a 80 : 5000 (18100)
    80 a 100 : 11000 (29100)
    100 a 125 : 15000 (44100)
    125 a 150 : 17500 (61600)
    150 a 200 : 37500 (99100)
    200 a 300 : 80000 (179100)
    300 a 400 : 90000 (269100)
    400k brut – 269.1k impot = 130.9k net
    )

  • Je ne comprends pas comment il ne paie que 1900 € d’impôts actuellement ?? merci de nous expliquer

  • Article effectivement mal ficelé : s’il est célibataire une part, avec environ 80k€ imposable par an, avant abattement de 10%, l’impôt actuel est de 16 k€ environ ; le tableau n’est pas cohérent : si chaque ligne représente la tranche entre le max de la ligne du dessous et la borne (comme semble l’indiquer les deux lignes du bas), alors l’intervalle 300-400 n’existe pas. Et au final, oui, bien sûr qu’il n’en a rien à faire de multiplier par 2 ou par 20 ses impôts. Le plaisir de faire revenir le pays 40 ans en arrière, avec tickets de rationnement, croissance négative et inflation à 2 chiffres …. c’est ça son moteur !

  • Pour aider à simuler son imposition, l’équipe a créé un simulateur d’impots ici: https://impots.jlm2017.fr/

    Jean-Luc Mélenchon a toujours dit que les personnes gagnant beaucoup devaient payer davantage y compris pour lui même.

  • 4% pour la tranche inférieure, c’est l’interprétation de l’auteur ? Cette tranche est censée correspondre à ce qui est nécessaire pour la couverture des besoins de base. Aussi n’est-elle jamais taxée jusqu’ici.

  • Mélanchon ne tourne pas au pognon. Il tourne au pouvoir, au plaisir de voir le monde à sa botte. Ce mec c’est Lenine.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La rentrée 2022 est véritablement cauchemardesque.

On rentre à peine de vacances, on ouvre les yeux en tremblant, et bim, l’inflation que le ministre de l’Économie Bruno Le Maire ou la présidente de la BCE Christine Lagarde nous décrivaient au début du printemps comme un petit désagrément technique temporaire uniquement attribuable à la reprise post-covid puis à la guerre russe en Ukraine n’a pas eu le bon goût de s’assécher au soleil de l’été.

Tout au contraire, elle est toujours là, plus vigoureuse que jamais – 8,9 % en zone e... Poursuivre la lecture

Un entretien avec Pascal Salin publié par Brussels Reports

Pascal Salin (né en 1939) est un économiste français bien connu, professeur émérite à l’Université de Paris-Dauphine et spécialiste de finance publique et d’économie monétaire. Il a été président de la Société du Mont-Pèlerin (de 1994 à 1996), qui est le réseau international d’universitaires faisant la promotion de la liberté d’entreprendre et des libertés individuelles le plus prestigieux. En 2014 il a publié un nouveau livre intitulé La tyrannie fiscale, qui met en évidence l... Poursuivre la lecture

Il y a une première phase dans laquelle on a vu des pans entiers d’industries partir en Asie ou en Inde. L’exemple typique est le textile où les technologies de production ont été mises à disposition du monde entier par des fabricants occidentaux de machines, suisses en l’occurrence.

 

Des machines et des procédés de production

Ils vendaient non seulement les machines, mais aussi les procédés de production. Quand les salaires vont de un à 70 comme c’était le cas entre l’Europe et des pays comme le Bangladesh, un producteur ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles