Le programme trop timide d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron commence à dévoiler son programme : 120 000 fonctionnaires de moins… ou comment il faudra 133 ans pour rattraper l’Allemagne !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Emmanuel_Macron_(27_août_2014) by Gouvernement français(CC BY-SA 3.0 FR)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le programme trop timide d’Emmanuel Macron

Publié le 26 février 2017
- A +

Un article de l’IREF-Europe

Le candidat Emmanuel Macron commence à dévoiler ses projets, et parmi ceux-ci, la diminution de 120 000 fonctionnaires au cours de sa mandature.

Avec 21,6% de fonctionnaires parmi la population active, à ce rythme, il faudrait 133 ans pour égaler les 10,3% d’emploi public en Allemagne. Cela correspond à 27 présidences !

Sources : services officiels de statistiques

Sur le web

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • Timide……Non, pragmatique,un fonctionnaire à aussi un droit de vote.droit de vote indue on ne peut pas être jugé et partie.

    • C’est bien pour ça qu’il faut aller plus loin et plus vite.
      – Aligner les statuts de tous les actifs (fonctionnaires, salariés, TNS)
      – Ne conserver le statut de « fonctionnaire » (protection, pérennité) que dans le cadre d’un contrat de travail spécifique qui concerne les fonctions régaliennes de base
      – Faire ça la première année du mandat
      – Panser les plaies (réséquer les syndicats par exemple !) durant les 4 ans qui suivent
      – Rendre les clés d’un pays fatigué mais enfin soigné de sa gangrène.

      Faire pareil, dans le même délai, avec si catastrophique « modèle social ».

      À charge aux suivants de rétablir la soviétisation du pays à la demande de la foule. Mais au moins, le boulot aura été fait une fois.

      • Au point où on en est il faut remettre tout à zéro et pour commencer ,la constitution

      • Tout à fait en accord avec vous.

        1- créer un statut unique des actifs.
        Réforme complétée par :
        2- versement dû salaire complet, charge à chaque actif de s’assurer socialement auprès de l’assureur social de son choix.

  • Du pipeau uniquement pour obtenir le maximum de suffrages à l’élection présidentielle.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Guillaume Nicoulaud.

Je voudrais revenir ici sur quelques-unes des inepties qui émaillent le programme économique et les discours de madame Le Pen (mais aussi ceux de l'extrême gauche).

 

Avant l’euro, la France était libre de faire ce qu’elle voulait du franc

Ça n’est que très partiellement exact.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la parité du franc face aux autres devises a toujours été encadrée par des accords internationaux. Au début, c’était ceux de Bretton Woods, du 26 décembre 1945 au 19 ... Poursuivre la lecture

Par Eddie Willers.

Cet article a été publié une première fois en 2017, il est malheureusement toujours d'actualité.

Alors que Jean-Luc Mélenchon profite d’une belle hausse de sa popularité dans les sondages (certainement due à sa superbe chaîne YouTube), parlons d’une de ses mesures phare : la hausse du Smic.

Le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance est actuellement de 1466,62 euros brut mensuels. Jean-Luc Mélenchon propose de le faire passer à 1700 euros brut dans un premier temps puis net d’ici la fin de son ... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

Emmanuel Macron s’est exprimé lundi devant le Congrès, et son Premier ministre, Édouard Philippe, a eu pour tâche mardi de présenter les applications pratiques d’un programme général orienté vers l’« efficacité ». Malheureusement, les propositions phares du collaborateur du nouveau président sont très timides, voire carrément cosmétiques.

La dépense publique effleurée

Ainsi, Édouard Philippe propose 3 leviers pour réduire la dépense publique, consistant à : « stopper l’inflation de la masse salariale da... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles