Humour sur Twitter : Mélenchon et Le Pen, mêmes combats

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Imbriqué by Sylke Ibach(CC BY-NC 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Humour sur Twitter : Mélenchon et Le Pen, mêmes combats

Publié le 5 février 2017
- A +

Par Stéphane Effare.1

Mélenchon et Le Pen
Mélenchon-Le Pen-Imbriqué by Sylke Ibach(CC BY-NC 2.0)

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ont tous les deux la même préoccupation : combattre ce méchant libéralisme qui fait du tort au peuple :

Pour séduire les électeurs, rien de tel qu’un alignement de poncifs : j’aime les anciens, les entrepreneurs, et l’innovation :

Un discours farouchement anti-européen pour Jean-Luc Mélenchon, comme pour Marine Le Pen :

Chez les deux candidats, une stratégie : mettre le citoyen en position de faiblesse, pour mieux exploiter ce sentiment d’infériorité :

Mais au fond, deux candidats qui ne souhaitent aucunement restreindre le train de vie de l’État ou son fonctionnement :

Sur le web

  1. Retrouvez tous les jours les plus fins propos tenus par les étatistes sur la page Facebook « Stupidités Étatistes ».
Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)
  • comme trump…mais pas tout à fait…vraiment curieux…trump a le singulier mérite de faire exploser les lignes…

  • Melenchon qui cite La Boétie, ira-t-il jusqu’à lire « le discours de la servitude volontaire »?

    Ça lui ferait le plus grand bien .

  • Pour la petite histoire, Marine Le Pen a eu une entrevue avec de le Directeur Départemental des Finances Publiques des Hauts-de-Seine dans l’affreuse tour de la Préfecture de Nanterre…

    Et elle a été reçue dans une salle bien connue des fonctionnaires de la DDFIP locale : la salle Ultra-Marine.

    Était-ce pour l’humilier que de la recevoir dans une salle portant un tel nom ?

  • « Le système, ce sont des gens qui sont entre eux et impose des politiques à l’encontre de la volonté des peuples » J’ai bien lu !
    Mme Le Pen à fait une grave chute et ne s’en remet pas ( les élections régionales) Comment peut-elle dire des âneries comme ça et garder son sérieux ? Les électeurs CHOISISSENT de voter pour tel ou tel programme présenté par un candidat au suffrage universel Madame. Ce n’est pas parce qu’elle n’a JAMAIS pu se faire élire au suffrage universel pour être maire, député à l’assemblée nationale, que l’on va changer une constitution qui fonctionne, et qui évite les « combinaziones » entre petits partis qui ont déstabilisé les gouvernements de la IV république…
    Mme Le Pen dénonce le système. Mais dans le parti d’extrême droite les ‘adhérents’ ont-ils voté pour choisir qui allait représenter le parti à l’élection présidentielle. Non, c’est elle la cheffe voyons !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le crédit d’impôt a été créé afin de corriger des excès d’impositions ou de soutenir certaines activités, principalement non lucratives, auxquelles un individu ou une société adhère et désire soutenir son action.

Notre administration attachée au principe « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué » a utilisé cette occasion pour en faire un instrument de pouvoir et de pression ou de récompense au peuple soumis.

Comme souvent le système a dérivé et n’apporte pas les effets souhaités.

Le crédit d’impôt : un principe... Poursuivre la lecture

Contrepoints : Le Québec semble être la région d'Amérique du Nord la plus dure sur le plan des restrictions covid, mais aussi sur le plan des taxes et des impôts. Pourquoi cette situation ?

Jérôme Blanchet-Gravel : Le Premier ministre québécois, François Legault, s’est lui-même vanté d’imposer les mesures sanitaires les plus sévères en Amérique du Nord, comme s’il s’agissait d’un noble exploit. Voilà de quoi donner le ton à l’esprit autoritaire qui caractérise le Québec actuel. Le 31 décembre dernier, le Québec fut le seul État sur 92 ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Indépendamment des idées qu’ils défendent et des conditions évidentes d’âge et de droits civiques, les candidats à l’élection présidentielle française sont soumis à trois strates de réglementations pour mener à bien leur candidature : obtenir 500 parrainages auprès d’environ 42 000 élus (maires essentiellement) pour pouvoir se présenter, puis respecter les règles de financement de leur campagne et enfin obtenir un score final qui leur permettra d’accéder à un remboursement public plus ou moins important des frais engagés.

Interrogé jeu... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles