Direct primaire à droite : François Fillon l’emporte avec 2/3 des voix

Capture d'écran du débat Fillon-Juppé

Toute la journée, Contrepoints vous informe sur le déroulement de la primaire. Suivez en direct les résultats.

Par la rédaction de Contrepoints.

Capture d'écran du débat Fillon-Juppé
Capture d’écran du débat Fillon-Juppé

22h20 : Ce live est terminé, merci de l’avoir suivi !

22h : Emmanuel Macron, candidat déclaré à la présidentielle dénonce le projet « conservateur et ultralibéral » de François Fillon qu’il juge passéiste : « un retour en arrière dans les années 1980 », a-t-il déclaré.

21h45 : François Fillon et Alain Juppé se sont serrés la main devant la Haute Autorité. Un échange très fugace avec une dose d’humour pince sans rire : « je tiens à indiquer à tout le monde que ce n’est pas Alain Juppé qui m’a blessé au nez mais un photographe ». Alain Juppé quant à lui fait le service minimum avec quelques mots brefs.

21h10 : François Fillon tente de prendre la parole à son QG devant des militants survoltés. Il revendique une « victoire de fond » et sur les idées. Il part directement en campagne, s’attaquant à « un quinquennat pathétique ». Non sans un esprit taquin, il dit en premier avoir une pensée pour… Nicolas Sarkozy. Seulement ensuite vient le temps d’Alain Juppé, à qui Fillon dit tendre la main.

La campagne présidentielle a déjà commencé pour lui, avec un discours très virulent : « La gauche, c’est l’échec. L’extrême-droite, c’est la faillite. »

21h : Dans un discours à son QG de campagne, Alain Juppé reconnait sa large défaite, soutient François Fillon et annonce qu’il s’occupera désormais de Bordeaux.

20h55 : Avec 15% d’électeurs de gauche qui ont probablement tous voté Alain Juppé, Alain Juppé aurait eu donc autant de voix de gauche que de droite…

20h55 : Sur la France Métropolitaine et Corse, Alain Juppé ne serait en tête que dans… deux départements. Dans son département de la Gironde, il ferait « seulement » 60% selon les premiers dépouillements communiqués par la Haute Autorité.

20h45 : Plus de 50% des bureaux sont dépouillés et François Fillon est à 68,4% des suffrages.

20h20 : Sur 2 121 bureaux de vote dépouillés, François Fillon a plus de 69,5% des suffrages. Ce sont les premiers résultats partiels et officiels. Un résultat à l’allure d’une sévère déculottée pour Alain Juppé.

20h20 : Les électeurs de gauche auront donc versé environ 2,5 millions € dans les caisses de LR, sans réussir à faire élire le candidat favori de la gauche.

20h15 : Les premiers bureaux soulignent une victoire claire et nette de François Fillon. Si les sondages sortis des urnes disent entre 59% et 65%, les premiers dépouillements indiquent plutôt 65% pour François Fillon. Mais il y a aussi un biais rural dans ces premiers dépouillements.

20h : François Fillon largement en tête selon la presse étrangère. Des tendances confirmées par les premiers dépouillements connus, qui varient entre 50-50 et 75-25 pour François Fillon.

19h45 : Selon Elabe la participation finale sera comprise entre 4,2 et 4,6 millions de votants. Il n’y a pas eu de baisse de participation entre les deux tours.

18h15 : Participation quasi stable à +4,5% vs le premier tour. La hausse de la mi-journée serait-elle liée à des électeurs venus voter plus tôt par peur des files d’attente ?

18h : Les recherches sur Google mettent une nouvelle fois François Fillon devant Alain Juppé :

google

1480266524-screen-shot-11-27-16-at-06-08-pm

16h : Les votants seraient 13% de plus que la semaine dernière.

14h : Ces électeurs de gauche qui votent. Jacques Bravo, ancien maire PS du 9e arrondissement, a voté aujourd’hui à Paris, après avoir signé son adhésion à la charte des valeurs de la primaire…

De quoi énerver des électeurs de droite, en particulier dans le camp Fillon :

13h : Partout, on constate une hausse de la participation. Cette primaire est pour les organisateurs un succès incontestable.

12h30 : 1,2 million de personnes ont voté à midi, c’est 10 à 15% de plus que la semaine dernière. On vote de manière plus massive, le flux est plus continu, il y a moins d’attente (mais une dizaine de minutes tout de même). Beaucoup de bureaux de vote se sont organisés différemment, en divisant les listes d’émargement et en ajoutant des assesseurs pour réduire l’attente.

François Fillon est allé voter dans la matinée. Il rejoindra ses troupes vers 20h dans le 7ème arrondissement. Alain Juppé a voté à Bordeaux. Il sera à son QG parisien ce soir.

Les premiers résultats sont attendus vers 20h-20h30.

12h : On attendait moins longtemps que la semaine dernière à la même heure dans le bureau de vote de la Cité des fleurs (Paris 17e). Les bulletins jetés à la poubelle semblent être surtout des bulletins Juppé, selon un internaute, alors que le quartier est assez sensiblement à gauche.

img_20161127_115428

10h : Le taux de participation sera déterminant. Il semblerait qu’il y ait une hausse de 25% de participation par rapport à la semaine dernière. Mais cette hausse peut s’expliquer par le fait que les votants se sont déplacés tôt, pour éviter les files d’attente de dimanche dernier. Nicolas Sarkozy et NKM ont voté assez tôt ce matin.

Alain Juppé aurait les faveurs des sympathisants de gauche. Mais François Fillon part favori.