Primaires à droite : les libéraux face à Jean-Frédéric Poisson

Jean-Frédéric Poisson face aux libéraux, débat à Paris le 15 novembre !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Crédits Pucesurvitaminee, CC-BY-SA 4.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Primaires à droite : les libéraux face à Jean-Frédéric Poisson

Publié le 14 novembre 2016
- A +
Jean-Frédéric Poisson lors d'une réunion publique à Prévessin-Moëns, le 21 mai 2016
Crédits Pucesurvitaminee, CC-BY-SA 4.0

Après Hervé Mariton le 7 juin, Frédéric Lefebvre le 4 juillet et François Fillon le 5 septembre, nous vous convions, le mardi 15 novembre, à assister à la conférence-débat avec Jean-Frédéric Poisson, président du Parti Chrétien-Démocrate, vice-président de la Commission des Lois à l’Assemblée nationale et l’un des 7 candidats officiels à la primaire de la droite et du centre.

Jean-Frédéric Poisson viendra discuter de son programme (… discutable) avec les neuf organisations partenaires de cette opération qui partagent les valeurs, trop souvent oubliées, de liberté et de responsabilité : L’ALEPS, le Cercle Droit & Liberté, Contribuables Associés, l’IREF, liberaux.org, Liberté sociale, Students For Liberty-Paris, Think Libéral Sciences-Po et l’UNPI. Comme lors de nos précédentes réunions, le candidat, après un bref exposé de son programme, subira le feu nourri des questions des porte-parole de nos associations-partenaires. C’est la promesse de débats animés !

Cette conférence-débat aura lieu le mardi 15 novembre à 19 h 30 dans la grande salle de la Maison des Mines et des Ponts et Chaussées, 270 rue Saint-Jacques, Paris Ve. Nous vous y attendrons à partir de 19 h 00.

La réunion sera suivie d’un cocktail. L’entrée est libre. Le nombre de places étant limité, merci de vous inscrire rapidement en cliquant sur ce lien :
https://www.billetweb.fr/conference-debat-avec-jean-frederic-poisson

Rendez-vous le 15 novembre !

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • ‘… programme (… discutable)…’ autant que celui de tous les candidats à la présidence quand on voit la réussite de tous les partis au pouvoir depuis quarante ans.

  • en tout cas , lui , quand il parle , quand il défend ses idées , il ne bafouille pas ; pas de  » heu heu  » , pas de texte sous le nez , il est trés direct dans ces réponses , et il a le courage de dire tout haut ce que d’autres candidat à la primaire pensent tout bas ;

  • Et, s’il place la famille pardon, le ministère de la Famille, avant celui de l’écologie, alors il aura bien raison. Et je l’approuve.
    Dommage qu’il ne parle pas d’un amendement à rajouter dans la Constitution Française, pour faire comme en Suisse. Chaque citoyen français serait tenu de s’équiper en arme de défense personnelle. Comme cela, il n’y aurait pas eu « Charly, Bataclan, Nice » et bientôt d’autres, car tout est prévu pour foutre le « bazar » en France. Mais « dormez braves gens », nous dit Valls, qui nous prévient aussi qu’il faut vivre dangereusement.

  • Tout programme politique est discutable dans une démocratie, notamment le libéralisme. je suppose que le principe de ces conférences-débat, c’est de confronter plusieurs points de vue.. ou bien s’agit-il comme semble le suggérer l’auteur, de valider un programme avec la mention « Approuvé par « les » ou « des » libéraux »?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Nathalie MP Meyer.

On ne sait pas encore sous quelle forme exacte sera désigné le candidat des Républicains (LR) en vue de l’élection présidentielle de l’an prochain, mais une chose est d’ores et déjà certaine : que ce soit dans ou hors primaire, les candidatures s’accumulent follement – à tel point que l’on se demande si dans bien des cas, il ne s’agirait pas plutôt de marchander plus ou moins habilement un futur poste ministériel, y compris auprès des deux candidats de tête Macron et Le Pen. Après tout, il y a le précédent Le Mai... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

Interrogé au journal télévisé de TF1, Xavier Bertrand a répété qu’il serait candidat à l’élection présidentielle et pas à la primaire envisagée par certains ténors de la droite. Ce serait pourtant un excellent moyen de transformer une querelle de personnes en débat d’idées, avec à la clef la possibilité de réintroduire le libéralisme dans l’offre politique à droite.

Le traditionalisme gaulliste de Xavier Bertrand

Xavier Bertrand a insisté sur la « cohérence » de sa candidature, qu’il relie à « sa conception » d... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

[caption id="attachment_279452" align="aligncenter" width="640"] François Fillon By: European People's Party - CC BY 2.0[/caption]

Les révélations, vraies ou fausses, légales ou illégales, ont entaché la réputation du candidat de la droite et du centre François Fillon. Parce qu’il se présentait comme le candidat de la réforme et de la mesure, la déception d’une partie de son électorat fut grande. Quand celle-ci a découvert que par bien des côtés, leur candidat était à l’image de cette classe politique qui depui... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles