7 idées pour secouer le Forum social à Montréal !

Le Forum social mondial débarque à Montréal ! L’occasion de souffler quelques idées révolutionnaires pour créer un monde meilleur et plus libre !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Pour éliminer la pauvreté « …le capitalisme et le libre-échange ont été des facteurs déterminants, comme le souligne un rapport de la Banque mondiale ».
    HUM…Bien sûr, la Banque Mondiale ne va pas dire le contraire !
    Le capitalisme moderne n’a rien de philanthropique et n’a pour seul but que le profit maximum dans le plus bref délai; donc s’il apporte parfois une aide à certains, à mon avis, c’est tout à fait fortuit, et il doit y avoir des facteurs plus déterminants, non ?

    • Bonjour broono,

      Le but des entreprises a toujours été de gagner de l’argent.
      Si Google et Facebook veulent couvrir le monde notamment les pays en développement de réseau internet efficace et pas cher c’est parce qu’ils pourront gagner plus d’argent. MAIS cela n’empêche pas ce projet d’améliorer considérablement la vie des populations concernées.

      Il est ainsi intéressant d’avoir une autre vision des entrepreneurs. Il y a 2 sortes de business: le copinage avec les pouvoirs publics (rejeté par les libéraux) et le business entre les individus (non publics). Dans ce dernier cas, les consommateurs et les producteurs sont libres d’échanger ou non.
      L’État n’a qu’un rôle d’arbitre, c’est à dire faire respecter les contrats et les règles de base d’une vie en communauté (ne pas porter atteinte à la vie et la propriété privée, pas de chantage…).

      Pour ce qui est du profit à court terme,n’est-ce pas plutôt une conséquence de la manipulation de l’État sur l’économie et notamment monétaire?
      Je m’explique, un entrepreneur doit avoir une vision à long terme (5-10-20 ans) tout en s’adaptant au court terme. Le politique n’a que le court terme en tête (survivre 5 ans, avec les prochaines élections). Si ces derniers décourage l’épargne et encourage le crédit, il y a fort à parier que la vision des entreprises s’en rapproche, au moins pour survivre.
      L’État est constamment alléché par la possibilité de créer de la monnaie (donc de l’inflation, notamment sur les actifs mobiliers comme les actions) pour s’endetter facilement sans augmentation d’impôts.

      Dans le cas de la France, ne croyez-vous pas que pour entreprendre, il conviendrait déjà de réformer profondément l’économie (flat taxe à 10% sur tous les revenus, code du travail/commerce restreint et clair…) et SURTOUT une stabilité législative (10 ou 20% du code fiscal change tous les ans)? Cela permettrait aux gens de savoir où ils vont sans craindre un coup de pelle dans la nuque chaque jour.

      Cordialement

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le Premier ministre britannique sera à Kigali à partir de jeudi 23 juin pour le sommet des chefs de gouvernement des pays du Commonwealth qui se clôture le 26 juin.

À Kigali, Rwanda, s’ouvrait lundi le sommet du Commonwealth. Boris Johnson va en profiter pour montrer qu’il n’a aucune intention de faire marche arrière sur l’accord avec le Rwanda signé mi-avril, pour que le pays des mille collines accueille sur son territoire – moyennant finance – des migrants et demandeurs d’asile acheminés depuis le Royaume-Uni en attente d’un éventuel... Poursuivre la lecture

Par Chelsea Follett.

Notre quatrième centre de progrès est Nan Madol, une ville qui témoigne de la portée des premiers navigateurs. La Micronésie, où Nan Madol a finalement été construite, a commencé à être colonisée par les anciens Austronésiens il y a plus de quatre mille ans. Ce sont eux qui sont considérés comme les premiers humains à avoir inventé des navires.

Cette invention leur a permis d'explorer et de peupler une grande partie de la région indo-pacifique au cours de l'expansion austronésienne. L'expansion a atteint son... Poursuivre la lecture

Par Dr Rainer Zitelmann. Un article de la Foundation for Economic Education

Le Chili a longtemps été considéré comme un pays capitaliste modèle en Amérique du Sud. Dans l'indice de développement humain 2022, le Chili se classe premier parmi tous les pays d'Amérique latine. Et dans l'indice de liberté économique 2022 de l’Heritage Foundation, il se classe 20e, devant les États-Unis et le Royaume-Uni. En 2018, le taux de pauvreté du Chili capitaliste était de 6,4 %, ce qui contraste fortement avec les 76,6 % du Venezuela socialiste.

... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles