Cette flaque d’essence qui pourrait faire tomber Hollande…

Publié Par Serge Federbusch, le dans Politique

Par Serge Federbusch.

Des voitures en double et même triple file le long des stations-service : les embouteillages qu’Anne Hidalgo inflige aux Parisiens n’avaient pas besoin de ça pour leur pourrir la vie. Par souci d’égalité, la province ne sera pas épargnée. Il va bientôt falloir que François Hollande montre ses canines et Manuel Valls ses biceps, faute de quoi leur autorité maigrelette aura complètement disparu. À la première bavure lors de l’évacuation des dépôts et raffineries, la contestation risque de s’embraser.

Cambadélis parle déjà de ne plus utiliser le 49 alinéa 3 quand la loi El Khomri reviendra à l’Assemblée, ce qui serait une manière vicieuse de le laisser tuer par ses adversaires. Il faut dire que le risque d’une motion de censure deviendrait tout à fait réel.

Le pétrole, bienfait budgétaire

N’oublions pas non plus que le pétrole est un bienfaisant lubrifiant, budgétairement parlant. Depuis deux ans, son prix en baisse sur les marchés internationaux a permis à l’État d’augmenter subrepticement la fiscalité et d’arroser les corporations en colère pour préparer les élections.

dessin politique520En 2014, ses recettes au titre de la TICPE (Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques) se sont élevées à 13,2 milliards d’euros, en 2015 elles sont passées à 13,9 milliards d’euros et en 2016 il est prévu qu’elles atteignent le record de 15,6 milliards.

[themoneytizer id= »2373-19″]

Voilà de quoi calmer un peu les fonctionnaires, les éleveurs et autres intermittents du spectacle d’autant que les recettes des collectivités locales ont suivi la même progression, leur apportant une bouffée d’oxygène au moment où l’État réduit ses transferts.

Si la distribution de pétrole venait à caler durablement, la croissance en pâtirait pendant quelques mois et les derniers espoirs « hollandais » de doper l’économie avant 2017 s’envoleraient.

Encore une flaque glissante pour un président qui va finir par atteindre le magma à force de percer la croûte des sondages…

Sur le web

  1. D’un autre côté, le gouvernement a intérêt à pousser les Français à l’exaspération contre la CGT, ce qui de facto, les rallierait à la loi travail et donc à la politique pseudo libérale de Valls…

    1. D’abord il n’y a pas besoin de pousser les Français à l’exaspération : ils y sont déjà. Et ensuite, il faut être « hors-sol » pour y voir une méthode de rallier les sympathies au Premier Exaspérant.

  2. C’est Hollande lui même qui a force de descendre va trouver du pétrole

  3. Il creuse à fond pour ne pas toucher le fond :mrgreen:

    1. Pourquoi mettre dans le même sac les fonctionnaires, les éleveurs, et les intermittents du spectacles ? Attentions aux amalgames ! tous les fonctionnaires (j’en suis un) et les éleveurs ne sont pas des apôtres de la CGT. Il y a des fonctionnaires qui en ce moment, pour citer un ex, sont sur tous les fronts pour vous protéger contre les extrémistes et terroristes et certains ont déjà laissé leur peau… Il y a aussi des fonctionnaires qui font correctement leur travail sans croire aux allégations des extrémistes et refusent de descendre dans la rue…. On pourrait aussi comparer la journée de travail et le revenu de certains éleveurs par rapport à certains syndicalistes de Total

      1. Je ne crois pas que l’auteur visait les fonctionnaires, mais la distribution par le gouvernement à certaines catégories de personnels de la manne des taxes sur l’énergie, alors qu’il serait si simple de renoncer à les prélever.

  4. La Présidentielle dans un an ?, c’est plutot l’euro dans 15 jours qui devrait donner des sueurs froides a Hollande. Pour moi le gouvernement va plier.

  5. Je ne comprends toujours pas pourquoi Mollande n’a pas réagit. Il devrait prendre exemple sur Thatcher: si ça bloque, tu envois la gendarmerie; si ça bloque toujours tu envois l’armée.
    Problème des raffineries résolu en 2 jours.

    1. Pour ça, à défaut de cojones, il faut une colonne vertébrale. Hollande est une limace et son sous-fifre est juste bon à rien.

      1. Débloquer les raffineries est une chose, les faire tourner une autre. Nous sommes ici dans le second cas. Seule solution: faire venir des produits pétroliers d’autres pays

        1. Il me semblait que les réserves étaient pleines à craquer…
          Et puis embaucher des personnes compétentes pour les faire tourner ne me semble pas forcément difficile au vue du chômage de masse en France.

        2. On peut se passer sans problème de raffinage pendant 2 mois, si on assure la libre circulation, qu’on ne paie pas les grévistes, et qu’on fait payer à leurs syndicats les dégâts qu’ils font aux infrastructures publiques. De plus, faire tourner une raffinerie demande bien peu de compétences spécialisées : il suffit de respecter les consignes…

      2. Je ne sais pas quel est le pire dans tout ça. Qu’aucun élu ne réagissent contre ses blocages (droite comme gauche)? Ou que les français se résignent à laisser couler, voir leur donnent raison?
        Et dire qu’il y a un risque non négligeable pour que cette préparation laitière présidentielle soit encore au pouvoir dans 5 ans…

Les commentaires sont fermés.