Argent-métal : jusqu’où peut-il grimper ?

Essayons d’imaginer jusqu’où l’argent-métal pourrait grimper…

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Lingot d'argent (Crédits (Mick Baker)rooster, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Argent-métal : jusqu’où peut-il grimper ?

Publié le 20 février 2016
- A +

Par Eric J. Fry

Lingot d'argent (Crédits (Mick Baker)rooster, licence Creative Commons)
Lingot d’argent (Crédits (Mick Baker)rooster, licence Creative Commons)

Maintenant que le prix de l’argent-métal a rebondi de ses niveaux les plus bas des cinq dernières années, et qu’il semble pouvoir poursuivre sa pente ascendante, les fans du métal précieux commencent à se demander : « Jusqu’où peut-il grimper ? »

Naturellement, personne ne peut répondre à cette question. Mais on peut essayer de deviner… et c’est ce que je vous propose de faire, juste pour le fun.

Comme je le faisais remarquer il y a quelques mois : « Le marché baissier actuel que connaît l’argent-métal est le second pire jamais enregistré. Le prix de l’argent-métal s’est effondré de 74% de son plus haut, de près de 50 $ l’once en avril 2011 à son plus bas récent en dessous de 14 $… Et pour noircir le tableau, le S&P 500 a grimpé de 70% au cours de cette même période de quatre ans ».

Toutefois, comme je le disais également : « Les meilleures opportunités d’achat se présentent lorsqu’un actif particulier tombe en disgrâce. Or, il semblerait qu’on puisse dire que l’argent-métal est un actif ‘tombé en disgrâce’. Son statut de placement pour investisseurs s’est effondré à un niveau qui se situe quelque part entre camelote et déchets toxiques ».

À la suite de la publication de ces remarques, le prix de l’argent-métal a continué à plonger… pendant un certain temps.

Et le marché boursier a continué à grimper… pendant un certain temps.

Mais aujourd’hui ces tendances se sont inversées. L’argent-métal est maintenant du côté des valeurs montantes, et le marché du côté baissier.

Jusqu’à présent, le revirement de l’argent-métal n’est pas très important. Mais dans la mesure où les mouvements de l’argent-métal sont d’envergure, lorsqu’ils ont lieu, faisons jouer notre créativité et imaginons jusqu’où le métal pourrait grimper cette fois-ci.

Deux ratios différents or-argent peuvent nous y aider. D’abord, le ratio historique or-argent montre que l’argent-métal est tombé à son plus bas niveau de ces vingt dernières années par rapport à l’or.

agora
Par conséquent, si l’argent-métal se contente de remonter à sa moyenne de 20 ans, par rapport à l’or, il s’échangerait à 19,30 $ – soit un gain de 30%. Cela en ne présageant d’aucun gain pour l’or. Toutefois, si l’or revient à ses plus hauts records et si l’argent-métal revient à son ratio moyen, l’argent-métal grimpera à environ 32 $ – un gain de plus de 100%.

Enfin, si l’argent-métal parvient à revenir à son plus haut de 2011 de 50 $, il ferait plus que tripler par rapport à son prix actuel.

agora2

Bien sûr, ce n’est pas ainsi que fonctionnent les marchés. Pour eux, peu importe « ce qui devrait être » ou ce qui « pourrait être ». Ils font ce qu’ils font – réagissant impartialement aux passions des investisseurs.

Mais si, comme cela semble probable, les passions des investisseurs continuent à se frayer un chemin vers l’argent-métal, les marchés financiers, objectifs et froids, fixeront sans doute le prix de l’argent-métal beaucoup plus haut qu’aujourd’hui.

Lire sur Contrepoints notre dossier spécial Monnaie et finance

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Donc, finalement, « Si l’argent monte, et bien il va monter » … J’ai tout compris ?

  • « Les meilleures opportunités d’achat se présentent lorsqu’un actif particulier tombe en disgrâce. » Mouif. Si l’analyse repose sur ce genre de banalités, on a du souci à se faire.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pour ceux qui me lisent, la baisse des actions n’est pas totalement une surprise.

Dans cet article, j’expliquais une règle immuable : c’est lorsque les hypothèses implicites du marché divergent des vôtres que vous pouvez réaliser des performances exceptionnelles. Et les miennes se résumaient en un mot : récession. J’estimais et estime toujours que les marchés d’actions et de taux doivent intégrer la perspective d’une récession. De ce fait les premiers devaient baisser de 30 % et les seconds se détendre nettement.

Les actions ont... Poursuivre la lecture

Entre Elon Musk et Twitter, c’est une histoire d’amour qui dure depuis des années. Le milliardaire plébiscite la plateforme pour partager ses réflexions plus ou moins abouties, ses annonces plus ou moins réalistes et ses sondages plus ou moins utiles.

Il y a eu quelques querelles comme dans tout couple. Notamment sur des tweets à propos de Tesla ou Bitcoin qui ont affolé les cours des bourses. Elon Musk s’est plusieurs fois fait rappeler à l’ordre par la SEC.

Mais au final c’est le changement de politique de Twitter et sa censur... Poursuivre la lecture

Pour épargner, commencer par définir ses objectifs

La première priorité pour bien placer son argent ? Savoir ce qu'on veut en faire, ce qu'on aura besoin d'en faire et quand. Il est essentiel de commencer par vous demander pourquoi vous mettez de l'argent de côté : pour un projet à court terme ou à long terme ? Pour un objectif précis comme un achat immobilier ou les études de vos enfants ?

Cette première étape vous permettra ensuite de choisir les produits appropriés. Elle ne doit pas être négligée, faute de quoi vous risqueriez de so... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles