Sondage BVA : les cotes de popularité dégringolent

François Hollande retrouve le niveau de popularité qu’il avait avant les attentats. L’embellie aura été de courte durée.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Sondage BVA : les cotes de popularité dégringolent

Publié le 25 janvier 2016
- A +

Par Contrepoints

Parti socialiste-François Hollande(CC BY-NC-ND 2.0)
Parti socialiste-François Hollande(CC BY-NC-ND 2.0)

 

Un sondage BVA-Orange-iTélé donne une photographie de la popularité des membres du gouvernement … et des autres.

L’année 2016 commence difficilement pour François Hollande

Après avoir reculé de trois points le mois dernier, la cote de popularité du Président de la République enregistre à nouveau une baisse de 5 points ce mois-ci, et s’établit à 25% de bonnes opinions. La hausse de 8 points enregistrée juste après les attentats est donc totalement annulée.

Sondage BVA
Sondage BVA

 

François Hollande voit notamment son image se détériorer auprès des sympathisants PS (76% donc une perte de 7 points) et des personnes se disant proches de « la gauche du PS » (LO/NPA/PC/PG) (23%, -5 points).

Manuel Valls baisse aussi

La cote de popularité de Manuel Valls résiste mieux mais s’érode également auprès des sympathisants de gauche.

39% des Français continuent à dire qu’ils ont une bonne opinion du Premier ministre (stable), contre 60% qui en ont une mauvaise (+1). Cette stabilité des résultats ne doit tout de même pas occulter le net repli enregistré auprès des sympathisants de gauche (54% ; -10 points) : ce sont surtout les sympathisants des partis se situant à la gauche du PS qui affichent leur désaccord (23% seulement de bonnes opinions, soit -9 points), mais les sympathisants socialistes émettent également un jugement un peu moins positif que le mois dernier (80% ; -5 points).

Les critiques à l’égard de la politique menée par le gouvernement s’accentuent

Invités à se prononcer sur la politique menée par le gouvernement, les Français se montrent une fois de plus très critiques. Seuls 14% considèrent qu’elle est efficace (-3 points depuis décembre) et moins d’un sur quatre estime qu’elle est juste (23% ; -4 points).

Sondage BVA
Sondage BVA

 

Alain Juppé domine le classement à droite

côte de popularité rené le honzecIl creuse l’écart avec Nicolas Sarkozy auprès des sympathisants de droite. Alain Juppé perd 8 points par rapport à la dernière vague mais il conserve néanmoins la tête du classement, la moitié des Français souhaitant le voir exercer davantage d’influence dans le futur (49%).

Il demeure surtout la personnalité préférée des sympathisants de droite (73% un chiffre stable) et il voit sa cote d’influence progresser chez les seuls sympathisants LR (73% soit une progression de 8 points), creusant ainsi l’écart avec Nicolas Sarkozy (64% ; +2 points) et François Fillon (59% ; -3 points).

Christine Taubira et Martine Aubry ont la faveur des sympathisants de gauche

Les deux personnalités les plus plébiscitées par les sympathisants de l’ensemble de la gauche sont Christiane Taubira (56% ; -3 points) et Martine Aubry (55% dont le résultat est stable). En revanche, lorsque l’on regarde les résultats auprès des seuls sympathisants PS, la ministre de la Justice et la maire de Lille sont distancées par plusieurs membres du gouvernement, notamment Bernard Cazeneuve (71%), Najat Vallaud-Belkacem (66%) ou Emmanuel Macron (63%).

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Pour Juppé ce qui m’amuse est qu’il à surtout un long passé avant d’avoir un rôle dans le futur …

  • Les médias s’occupent de vendre Juppé depuis des mois, et ça marche semble-t-il.

  • Un problème de calendrier se pose aux socialistes.
    SI Hollande n’a pas en face de lui le candidat de droite qui est aussi impopulaire et rejeté que lui, donc Sarkozy, il perdra.
    La primaire des Républicains aura lieu en novembre et si Sarkozy ne s’est pas désisté avant, la gauche n’aura plus le temps de se retourner et d’organiser une primaire.
    Les candidats à gauche vont alors se multiplier, se sera l’explosion du PS. Sans regret.

    • Hollande va dissoudre à la rentrée. Ca sera une telle pagaille qu’il faudra un homme capable de synthétiser les motions pour président : lui.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
1
Sauvegarder cet article

Candidat sous la casaque présidentielle, Manuel Valls a été éliminé dès le premier tour de la 5e circonscription des Français de l’étranger regroupant Monaco, Andorre, l'Espagne, et le Portugal. La claque l’a laissé sans voix : il a même décidé de fermer son compte Twitter.

🔴 Après sa défaite dès le premier tour des élections #Législatives, Manuel Valls supprime son compte Twitter. pic.twitter.com/pwNVKemzwx

— Élections 2022 🗳 (@2022Elections) June 5, 2022

La défaite de l’ancien Premier minist... Poursuivre la lecture

À la suite de la réforme de la Constitution française de juillet 2008, des circonscriptions législatives sont créées à l'étranger pour permettre aux Français établis hors du pays d'élire des députés à l'Assemblée nationale, les Français hors de France n'étaient auparavant représentés qu'au Sénat.

Ces députés, au nombre de 11 (un par circonscription hors de France), ont été élus pour la première fois lors des élections législatives de 2012. Les Français établis hors de France ont voté pour la seconde fois lors des élections législatives... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles