Quand Corinne Lepage veut ficher les climatosceptiques

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Corinne Lepage (Crédits Guillaume Paumier, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand Corinne Lepage veut ficher les climatosceptiques

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 11 novembre 2015
- A +

La COP21 se rapproche à petites foulées pas vraiment feutrées, écrasant avec délicatesse tout ce qui pourrait se trouver sur son large chemin chaotique. Profitant du raout présidentiel international, tous les petits ayatollahs du fascisme vert montent au créneau pour accroître encore leur mainmise physique et intellectuelle sur le paysage politique et médiatique français.

Oh, là, « ayatollah », « fascisme », que voilà des termes choisis bien extrêmes pour ces gens tous animés d’une soif de saine verdure, mus par cette joyeuse volonté de rendre la Nature plus belle et plus duveteuse à coup d’anathèmes, de censure, d’interdiction et de taxes carbone ! Ne serait-ce pas aller un peu fort pour désigner ainsi des gens qui ont, à de maintes reprises, montré à quel point ils appartenaient au Camp du Bien et qu’à ce titre, ils étaient aux antipodes de l’extrême, du fascisme et des interdictions tous azimuts ?

En fait, à bien y réfléchir… non.

Sans reprendre tout l’historique (maintenant fort chargé) des climato-excités, les dernières semaines ont largement prouvé que leur appartenance au Camp du Bien leur avait permis certains débordements qu’il est bien hasardeux de classer dans des démonstrations de tendresse pour la démocratie, la liberté d’expression ou le débat scientifique.

Difficile en effet de trouver cohérente la réaction de la direction de France 2 qui a décidé de débarquer Philippe Verdier, un monsieur-météo trop encombrant au livre en désaccord ouvert avec l’alarmisme climatique officiel : France Télévisions n’est-elle pas censée incarner les principes de liberté d’expression, de soutien sans faille à l’information, à la pluralité des opinions qui forment les piliers d’une rédaction de presse moderne, en démocratie, surtout quand elle appartient officiellement au Camp du Bien ? En tout cas, outre l’effet Streisand provoqué, licencier un salarié pour cause d’opinion déviante, c’est bien faire preuve d’extrémisme.

De la même façon, on pourra trouver assez inquiétante la décision du gouvernement de fermer les frontières françaises pendant la COP21, afin de protéger les dignitaires présents de tous débordements éventuels de méchants activistes (du climat ou d’autre chose, on ne saurait dire tant les dangers s’accumulent sur ce pays), alors que cette fermeture ne garantit absolument rien en termes de sécurité supplémentaire, et représente même une véritable insulte au peuple comme le fait judicieusement remarquer Stéphane Montabert dans un récent article paru sur Contrepoints. Là encore, les fermetures unilatérales de frontières ne sont pas franchement la marque d’un État confiant dans son avenir et sa capacité à gérer les soucis, mais plutôt celle d’un État qui prolonge son naufrage dans le tout sécuritaire dont on sait qu’il ne mène qu’assez rarement à des champs de roses et de petits oiseaux qui font cui-cui niaisement.

Dès lors, on ne sera pas fondamentalement surpris d’apprendre la derrière lubie de Corinne Lepage. Corinne, pour ceux qui ne s’en souviendraient pas, c’est un mélange subtil d’avocat, de député européen, de ministre de l’environnement et de direction d’une association loi 1901 qui s’est auto-bombardée « Comité de recherche et d’information », qui pond avec une constance assez effarante des rapports consternants sur les OGM et toutes ces méchantes choses qui tuent des bébés communistes par paquets de douze.

Corinne est de tous les combats (écolos), de toutes les luttes (vertes), et de tous les militantismes (éco-conscients), et elle serait assez partante pour un bon petit fichage des familles pour tous ces climato-sceptiques qui l’empêchent de refroidir le climat tranquillement.

Non, vous n’avez pas lu de travers, Lepage, au cours d’un entretien sur France Inter il y a quelques jours, a bel et bien déclaré vouloir établir un joli registre du ramassis de connards climato-sceptiques qui discutaillent les belles théories réchauffistes qu’elle et ses copains propulsent pourtant avec ardeur dans les médias. Abordant avec une hypocrisie assez phénoménale la question de la liberté d’expression (vers 1h28 dans le podcast), la brave dame explique ainsi :

« Moi, je suis un grand défenseur de la liberté d’expression. Dès lors, s’il y a des gens qui ont envie d’être climatosceptiques, c’est leur affaire. Je pense quand même qu’à un moment donné du temps, il va falloir tenir un registre très précis de tous ceux qui se seront prononcés et qui auront agi dans un contexte climatosceptique, pour que, dans quelques années, ils portent la responsabilité au moins morale de ce qu’ils auront fait. »

wwf wtf

Interloqué, le journaliste tente alors d’en savoir plus et notamment si cette responsabilité permettra de condamner les impétrants sceptiques :

« Pas les condamner juridiquement, mais qu’ils portent la responsabilité de leurs propos, parce qu’on dit pas n’importe quoi n’importe comment. Qu’on ait émis des doutes il y a vingt ou vingt-cinq ans, soit. Quand on voit aujourd’hui ce qui se passe en Islande, ce qui se passe dans le Bordelais, ce qui se passe partout sur la planète, et de dire “ben non, il n’y a pas de changement climatique”, il faut arrêter, quand même, à un moment donné du temps. »

corinne lepage veut un registre des climatosceptiques

Ben voyons.

On va tenir un joli registre, qui ne nous rappellera absolument pas les heures les plus sombres de toute l’Humanité, et on y notera scrupuleusement le nom et les coordonnées (GPS, par exemple – c’est pratique pour les frappes par drones) de ceux qui ont proféré une connerie climato-sceptique, histoire qu’un jour, on leur fasse bien ressentir leur responsabilité.

Et leur responsabilité de quoi, au fait ?

De crime environnemental, pardi ! Oui, oui, on parle bien de crime :

« Je pense qu’un jour on y viendra. Dans la déclaration des Droits de l’Humanité, on a pris le choix de ne pas proposer le Tribunal Pénal International de l’Environnement et de la Santé, que personnellement je défends activement. Mais on l’a pas mis, parce qu’on s’est dit que la société n’était pas mûre pour l’accepter – la société internationale. Mais on y viendra. Là, je suis pas dans le juridique. Je suis au moins dans le moral. »

Vous le voyez se profiler, ce joli tribunal pénal international, avec ses juges et ses avocats (Corinne serait de ceux-là, soyez-en sûr), avec ses jurés et ses sentences, avec ses potences et ses bourreau ? Vous le voyez, ce grand registre des déviants ? Et vous la voyez, la belle société que dessine Corinne de ses gros doigts gourds et pleins de bonnes intentions dégoulinantes et de moraline empesée du chaud caramel de collectivisme éco-compatible ?

Et si ceci n’est pas du point de croix, si ce n’est pas l’expression chaleureuse d’une envie de débattre, de respecter l’opinion des autres, qu’est-ce que c’est à part du bon gros fascisme ? Et à tous les suiveurs, à tous les niais opineurs de chef dans le sillage délétère de la Corinne, que vous faut-il exactement pour déciller enfin, pour comprendre le piège qui, lentement, se referme sur toute la société à mesure que l’escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique se fait plus évidente ?

—-
Sur le web

Voir les commentaires (101)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (101)
  • h16 en tête de liste, pas électorale, je parle du fichier des criminels climatiques.

  • Ce qui est dingue c’est que tous ces néo-fascistes estiment qu’eux on le droit puisque leur combat est juste.

    Comme si tous les autres avant eux avaient commis leurs horreurs en n’étant pas convaincu ?

  • Dans ma région, la température moyenne (8.8) a été inférieure à la moyenne trentenaire 1981-2010 de 0.7C, la TMax a été de 18.1C loin du record de 2011 à 26.0C. Ne le dites surtout pas, ne le répétez pas…

    Je sais, suis un COIN COIN ❗

  • C’est marrant comme ce genre de propos ne font pas le buzz dans les médias…. Il y a pourtant de quoi bondir !!

  • Après le socialisme … l’écologisme … dont nous avons la preuve qu’il dérivera forcément en fascisme.

    Par contre, concernant le Bordelais et les islandais, cette dame se plairait-elle à amalgamer corrélation et causalité ? Pour elle une spéciale dédicace : http://tylervigen.com/spurious-correlations . Ce site est très instructif.

    Et il faut vite changer de nom : les « climato-exigeants », et personne ne sera dans son registre pourri

  • Après les insultes, les menaces.

    Lepage va nettoyer les « Pov’cons » au « karscher » !!!

    Finalement on lui reprochait quoi à Sarko ?

  • Elle visait un strapontin ministériel en 2017, la voilà grillée …à cause du climat.

  • Tant qu’à faire… carrément refroidir les climato-sceptiques, et le problème sera réglé…

  • Les cons, ça ose tout. C’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait !

    Mais que cette ***** en profite. Les dernières élections en Suisse ont montré que les gens en ont marre de ces pastèques. Nous verrons bien en décembre, chez vous, ce qu’il en est. Mais à mon avis, les
    s(oci)alauds ne seront pas les seuls à se prendre une grosse gifle.

  • Le problème dans ce débat, c’est qu’il est fortement moralisé.
    Lorsque la morale se mêle au débat scientifique, on ne peut plus réfuter une théorie fausse parce que cela est immoral. Et en étant immoral, cela vous vaut l’opprobre, l’exclusion, l’excommunication, l’emprisonnement, la psychiatrisation ou même l’élimination…
    Comment un débat scientifique peut-il être mené sainement ainsi ? Ce n’est pas censé être la science qui fait qu’on censure des gens ou les agresse, mais le dogme. Or, qui prône de plus en plus ce genre de méthodes ? Les sceptiques ou les réchauffistes ?

    Les réchauffistes comparent souvent les sceptiques aux partisans de la Terre plate… Cependant, si je nie la ronditude de la Terre, tout ce que cela aboutira, c’est qu’on se foute de moi, qu’on me traite d’idiot. Alors que si je nie le RC, si je cherche à le réfuter, si je critique certaines pratiques, l’alarmisme, la validité des solutions, le caractère non scientifique de pans entiers du débat, je suis un danger public aux yeux des réchauffistes…
    Pourquoi ? Parce que selon eux, en faisant cela, je relativise l’importance, la nécessité de prendre des politiques pour éviter les soi disant catastrophes futures… Je serais donc responsables de morts futures…

    • Je pense que l’honnêteté est un principe de morale admis dans tous les coins du monde. Et c’est tout ce que cherchent les climato-sceptiques

    • 110 ans après la loi de séparation de l’église et de l’état, nous avons maintenant besoin d’une loi de séparation de la science et de l’état.

    • Exactement, et finalement, ceci ne dit rien de la vérité, et personne n’apprend rien!

  • Les khmers verts tombent le masque et se montrent pour ce qu’ils dont vraiment : des fascistes.

    • Ce qui est dingue , c’est que dès que les gens se sentent visés ou ont mauvaise conscience, ils réagissent par la violence et les insultes voire les menaces…Utiliser les mots de « fascismes » comme argument, montre justement l’absence d’argument…. Votre responsabilité , vous la porterez tout seul devant vos enfants et petits enfants, arrières petits enfants… qui eux , devraient avoir le droit de vous juger , parce que leur vie , leur mode de vie sera formater impacter par « notre » mode de vie…… Mais , c’est plus facile, de penser court terme, fric ………

      • Pas du tout. Il s’agit certes d’une métaphore, le terme ‘fascime’ dans son acception historique faisant référence à une période particulière. Mais elle repose sur une comparaison objective entre les deux idéologies.
        L’écologisme s’est certes paré d’atours plus moderne, mais les ingrédients sont exactement les mêmes: contrôle des masses, réaction, antimodernité, anticapitalisme, localisme qui tend tout doucement vers le nationalisme ou le super nationalisme, on y retrouve mêm, dans ces tendances les plus extrêmes ce néo paganisme et ce nihilisme jusqu’alors si particulier au nazisme.

        La seule différence objective entre un écologiste politique moderne et un fasciste, c’est que la haine du second porte sur l’humanité dans son ensemble.

      • Et pour illustrer mon propos précédent, vous voilà pris en flagrant délit: je suis absolument certain que mon mode de vie est moins destructeur pour l’environnement que le votre. Mon bilan carbone doit être à peu près nul.
        Je n’ai donc absolument pas de raison d’avoir mauvaise conscience. Contrairement à vous certainement.

      • tenez pouvez vous nous donner une définition du climato scepticisme…

      • Les principes ont leur importance. Les voir piétinés est tout simplement tres inquiétant.

      • Vous vient il à l’idée que vous êtes dans la même situation ?

      • IPPES: « Utiliser les mots de « fascismes » comme argument, montre justement l’absence d’argument »

        On les as déjà donné ad-nauseam, mais des tribunaux pour juger des idées et des crimes improbables c’est du vrai fascisme ou de l’inquisition.

        Pour les arguments en voila:
        Ivar Giaever Prix Nobel de physique : il s’oppose tout particulièrement aux dévoiements de l’écologie à des fins politiques qu’organisent des individus comme Al Gore, Phil Jones ou James Hansen et des organismes comme le GIEC. Il a ainsi déclaré : « le réchauffement climatique est devenu une nouvelle religion »

        John Christy, professeur de sciences de l’atmosphère et directeur du centre des sciences de la terre à l’université de l’Alabama, ancien rédacteur des rapports du GIEC : « je ne vois venir ni la catastrophe qu’on nous annonce, ni la preuve évidente que l’activité humaine doive être mise en cause dans le réchauffement que l’on peut observer.

        Richard Dronskowski, professeur Lauréat du Prix Otto Hahn de l’Institut Max Planck, il est membre du Collegium de la Société de Recherche allemande, de la Société de Physique allemande et de l’American Chemical Society. Il a déclaré que « qu’il n’y a absolument aucun consensus, zéro consensus [au sujet du réchauffement climatique] » et qu’il connaît « des collègues qui financent des instituts entiers grâce au climat. Ils n’ont aucun moyen de faire machine-arrière car leurs instituts seraient ruinés »

        Delgado Domingos, professeur en science environnementale au Portugal, avec plus de 150 publications à son actif. Pour le professeur Domingos, « créer une idéologie à partir du dioxyde de carbone est un non-sens dangereux… L’alarmisme actuel sur le changement climatique est un instrument de contrôle social, un prétexte pour des batailles politiques et économiques. Cela devient une idéologie préoccupante »

        Stanley Goldenberg, météorologue à la division de recherche sur les ouragans de la NOAA, ex-directeur au National Hurricane Center. Selon lui, « c’est un mensonge éhonté colporté par les médias que de faire croire qu’il n’y aurait qu’une frange marginale de scientifiques sceptiques sur l’origine humaine du réchauffement climatique ».

      • Il faudra penser à mettre tous les scientifiques du GIEC en prison: Le rapport du GIEC de 2007 donne une TCR (Transient Climate Response) catastrophique de 2.1°C (Section 9.6.2 du rapport AR4 de 2007)

        Ils l’ont recalculé a 1.3°C dans le rapport du 2014 et il faudrait bruler toutes nos ressources de fossile pour arriver à ce chiffre qui est indiscernable des variations naturelle.

        LE GIEC est négationniste !

  • Le problème avec les « gentils khmers verts » c’est qu’ils sont dans leur logique à oeillères , ils adorent les énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique) mais leur vision d’un écosystème est étriquée au possible, incapables de voir que leur écosystème n’existe que parce qu’un énorme réacteur à fusion délivre à cet écosystème l’énergie nécessaire à son fonctionnement…
    Quand au réchauffement climatique, la terre a , depuis la nuit des temps , connu des amplitudes thermiques importantes et des événements cataclysmiques sans commune mesure (supervolcans, astéroïdes) qui n’ont jamais empêchés la vie de reprendre par la suite.
    La vision écologiste d’une nature qui n’évolue pas, dans laquelle toutes les espèces survivent (y compris nous) , est une vision qui n’est paradoxalement pas naturelle car les extinctions d’espèce ont toujours existées…
    L’écologie en 2015 c’est l’immobilisme , une vision de conservateur de musée…

  • Cher Monsieur, Vous n’avez pas la moindre idée de ce qu’est le fascisme. En accusant Corinne Lepage de fascisme vous n’enquiquinerez personne. Vous perdrez simplement toute crédibilité, et vous serez identifiés comme un des innombrables réac qui ne savent s’exprimer que par des injures.

  • Que ne prend-on Corinne Lepage au mot ?

    Sur quelles hypothèses fonde-t-elle ses décisions politiques ?

    De combien de degrés le climat va-t-il se réchauffer dans les prochaines années d’après elle ?

    Inscrivons ces hypothèses dans un registre, et voyons ce qu’en pense Mme Lepage. Nous pourrons ensuite juger de ses qualités de prévisionniste, et de l’importance à leur donner à l’avenir.

    • Oh oui, un registre des réchaufistes, et si leurs prophéties ne se vérifient pas, ils seront con damnés à se voir introduire des glaçons là où je pense, jusqu’à ce que leurs cerveaux refroidissent un peu. 😉

  • N’importe quoi cet article, comparer qq comme Lepage à une fasciste. Avant de parler, mieux vaut sMais bon en même temps’instruire et savoir de quoi on parle.

    Idem pour certains des commentaires qui ne font que prouver l’ignorance de ceux qui les poste, qui n’ont jamais connu le fascisme, n’ont rien compris aux problématiques environnementales et ne se rendent même plus compte à quel point leur com. est indécent…

    • Ficher et stigmatiser les gens en fonction de leurs opinions n’est donc pas du tout une atteinte à l’égalité face à la loi, à moins qu’on n’ait rien compris aux problématiques environnementales… intéressante analyse.

      Et vous, vous l’avez connu, le fascisme, pour venir donner des leçons de définition aux autres?

    • Et sinon, ça vous plairait que l’on insulte en les traitant de conards les militants politiques de quelque bord que ce soit, les membres d’ONG ou collectionneurs de boite de camembert, qu’on les fasse virer et qu’on les menacent de façon à peine voilée ?

      Et à part fascisme, quel mot vous proposez ? Maccarthisme ?

    • Et le fichage illégal que vous ou moi ne pourrions faire, eux ils le font, sans droit de rectification en plus…
      Si ce n’est du fascisme, qu’est-ce donc ❓

    • C’est en effet plus convenable de dire que Mme Lepage et d’autres prônent des méthodes fascistes pour réduire au silence leurs adversaires. C’est mieux que les attaques ad hominem que les  » réchauffistes » utilisent depuis des années vis-à-vis des scientifiques sceptiques.
      Je précise que j’étudie depuis plus de 10 ans cette question (à partir du moment où je me suis demandée comment un gaz représentant 0,04% de l’air pouvait changer le climat…). J’ai acquis la certitude – fondée – que toute cette histoire est une instrumentalisation de la science à des fins politiques et maintenant, financières.

    • Dites donc, si contester le fait que l’on sache avec certitude ce que sera le climat de dans 100 ans, c’est pire, pour ceux qui pensent que le climat de dans 100 ans sera un enfer si on émet du CO2, alors si on faisait une liste relative aux émissions de CO2 des gens car c’est bien eux les criminels non? …la seconde liste, ne servirait éventuellement qu’à séparer les ex æquo sur la première..
      Au niveau de la cohérence des actes et des paroles , il y aurait comme un défaut; bien sur que si ce sont des propos à caractère totalitaire!

    • @yann
      Au pov’ bichette , on est choqué ?
      En tout cas c’est certain que votre intervention éclairée fait avancer le débat. Alors comme ça le fascisme noir, brun, rouge, c’était terrible ?
      Raison de plus pour être vigilant et dénoncer des propos visant à faire des listes de dissidents comme sous ce type de régime afin d’éviter le fascisme de couleur verte cette fois.

  • Ça va vous sembler dingue, mais je suis d’accord avec cette dame, sur le fond de la chose, mais à quelques conditions.

    -Cette action ne devrait pas se limiter aux propos liés sur le climat, mais être étendu à toute la sphère politique, en recensant les promesses et résultats et frasques ainsi que les soucis judiciaires de toute personnalité publique.

    -La liste devrait être tenue par des gens comme vous et moi, sur un site internet de type wiki, afin qu’au moment de périodes électorales, personne ne puisse rien oublier, et que lesdits coupables ayant des choses à se reprocher, se mettent ou je pense (pour rester correct) leur droit à l’oubli.

    -Le top du top, serait d’héberger le site en chine pour ne pas que les autorités puissent le fermer, et se foutre ouvertement de la tronche du système Français afin de dénoncer la censure.

    • euh… si votre but est d’éviter la censure, je vous suggère d’oublier la Chine 🙂

      • Tant que le site ne critique pas le PCC il ne devrait pas y avoir de problème.
        Mais un tel site existe déjà en partie, il s’agit de nosdeputes.fr, moyennement apprécié d’ailleurs de ceux qui siègent / sont censés siéger à l’Assemblée Nationale.

    • Oui oui il faudrait une grosse base de données des affirmations & promesses de tout se petit monde; avec une couleur pour chaque affirmation, en fonction de la distance qu’elle entretient avec la réalité objective qui l’a suivie… Du vert au rouge par exemple.

      Parions que tout ca va virer a l’orange foncé…

  • De manière générale sous le règne en décomposition du Flan mou, toute l’intelligentsia étatique oligarchique se laisse aller et dévoile son vrai visage : le facisme assumé, c’est à dire la volonté de tout socialiste de transformer l’Homme si ce n’est le ré-éduquer en cas de déviance. Corinne veut sa liste ? Très bien : elle rejoint la mienne !

  • Rassurons les Sceptiques, si la chasse aux sorcières des réchaufistes aboutit, nous ne serons pas brûlés vifs à cause du CO2, peut être congelés vivants et c’est mieux car le froid anesthésie.
    En attendant ce jour de gloire, quel risque Courge( non je ne parle pas de Lepage) cours-je à utiliser mon barbecue au charbon de bois? Il faut prendre garde au danger de délation!

  • ce qui super sur votre site , c’est que vous ne publiez que les commentaires favorables à votre article, c’est plus facile…. Ici tout le monde pense pareil… c’est qui les « fascistes » dans ce cas?

    • ok perd pas ton temps, si tu penses que l’on vas tous mourir de chaud et que de toute façon on peut plus faire machine arrière autant laisser tomber, mort pour mort allons faire un dernier tour de periph.

      autre chose même si cela est vrai et que 400 PPM (partie par million) peuvent changer le climat sur la planète chauffé par le soleil et en interaction thermique avec l’univers, tu penses vraiment que nos politiques peuvent faire quelque chose?

    • vous ne publiez que les commentaires favorables à votre article

      Prenez le temps de lire d’autres articles. Il y a tout ce qu’il faut comme commentaires défavorables.

    • Ben non on ne pense pas pareil, on serait même plutôt l’exception.
      D’ailleurs vous prenez des risques à fréquenter ce site. Pour vous retrouver entre gentlemen et soutenir les idées fascistes de Lepage vous avez tous les autres médias, Le Monde, Libé, …

    • Parce que dans Libé, un commentaire à peine sceptique tiendrait plus d’une minute ❓
      Le votre, cela fait près de 6 heures…

  • Nième billet de CP pour nier le changement/réchauffement climatique. Pas en contestant directement les arguments en faveur de cette thèse, mais en brandissant un propos pour le moins maladroit de l’un de ses tenants.
    Pour ma part, je serais plutôt « climato-agnostique ». Il n’est absolument pas dans mes moyens de reprendre toutes les données sur lesquelles travaille le GIEC, d’y appliquer mon propre modèle, et vérifier si « ça colle ». Dans la Presse, je vois toutes les thèses et leur contraire. Je ne puis donc dire que le GIEC a tort ou pas.
    Mais je suppose que les climato-sceptiques, eux, on fondé un « contre-GIEC » qui a fait un travail incontestablement scientifique et contredit les conclusions du GIEC ?

    • Il ne s’agit pas de nier, mais de contester les propos épouvantables de ce lamentable personnage.

    • « un propos pour le moins maladroit de l’un de ses tenants. »

      Ce propos serait tenu par une certaine Marion, une certaine Marine, un certain Nicolas, vous hurleriez. Maladroit n’est pas ici un euphémisme, c’est un déni de réalité, de la dissonance cognitive.

    • « Dans la presse, je vois toutes les thèses et leur contraire. » Vous en avez de la chance, car moi je ne vois qu’une seule voix et dans les media qui « causent », et bien il n’y a aussi qu’un évangile! En fait, lorsque quelqu’un ose questionner un avis, une autre personne intervient immédiatement pour changer de sujet.

    • Aucune preuve du lien entre CO2 et son importance alléguée dans le RC n’est apportée. Cela dit, rien n’oblige pour autant les sceptiques qui rejettent la théorie du Giec à en proposer une en remplacement.

    • Cet article ne nie pas le changement climatique. Il se contente de relever les menaces formulées par Corinne Lepage à l’encontre de tous ceux qui ne pensent pas comme elle. Le climat change, c’est admis. Corinne Lepage et bien d’autres veulent nous imposer des mesures liberticides pour (peut-être) l’empêcher de changer, c’est une autre affaire. Elle veut faire taire ceux qui ne sont pas d’accord. Où est passé Charlie?

    • Je suis assez d’accord sur la ligne « climato-agnostique », mais il ne me semble pas que ce soit le sujet de l’article.

    • xc: « Pas en contestant directement les arguments en faveur de cette thèse »

      Vous arrivez un peu après la bataille aussi, Scientifiquement les catastrophistes sont hors-jeu.

    • Lisez ce billet, un peu technique j’en conviens, mais passionnant: « 06 Novembre 2015 : Calamités et événements climatiques extrêmes » (http://www.pensee-unique.fr/news.html#extreme)

      • Oui, les alarmistes, sachant que le terme « réchauffement climatique » ne parle pas aux foules, d’autant que de plus en plus de gens savent qu’il n’y en a plus depuis 19 ans, en sont venus à parler de changement, mais là, problème, car la plupart des gens savent que le climat est changeant depuis la nuit des temps, et puis ce terme n’est pas assez terrifiant (et, horreur, un changement peut être positif).

        Donc les communicants de la Propagande ont trouvé que « dérèglement climatique », cela ferait bien dans le décor et facile à utiliser pour faire peur aux citoyens et les manipuler, car il est facile de se polariser sur tout événement météo un peu violent, et de l’imputer avec cynisme à ce fameux « dérèglement climatique » – à ce propos, je me demande si ce ne sont pas les neurones des affidés de la Sainte Eglise Réchauffiste qui sont déréglés…

        L’analyse faite par Pensée Unique, qui réfute les carabistouilles officielles, est donc de la dynamite pour les réchauffistes, qui vont tout faire pour la cacher. Donc, à diffuser sur les réseaux sociaux!

    • Disons que le contre-giec existe, mais un peu a la manière d’un réseau de l’ombre. Vous savez de ces réseaux de l’ombre dont on nous chante les louange a la télé, pour l’extraordinaire courage de ses héros , il y a 70 ans.

      Si ce nouveau réseau de l’ombre se prenait a défiler au grand jour dans oyonnax aujourd’hui, fort a parier qu’ils seraient fichés par lepage et se retrouveraient plus ou moins rapidement en état de mort sociale.

      Pas la peine de faire des bonds : ca arrive a verdier, ca arrive aussi a d’autres, déjà, en ce moment.

    • Il appartient au GIEC de prouver l’exactitude de ses thèses, notamment celle relative au rôle présumé du CO2 sur la température, hypothèse préconfigurée dans ses statuts, et jamais prouvée scientifiquement.

      Tant que cela ne sera pas fait, tout cet alarmisme climatique et l’idéologie fascisante de Corinne Lepage resteront sans justification et infondés.

  • Superbe article, très significatif de l’état d’esprit délétère mise en place autour du soi-disant réchauffement climatique par l’oligarchie au pouvoir avec ses suppôts médiatiques. Le système est en train de se mettre en place: nouvelle religion avec son clergé, excommunication, inquisition, tortures et buchers, confiscation des biens (via de nouveaux impôts et taxes).
    Quant à ce petit que je ne nommerai pas tant elle est insignifiante et tant son arrivisme politicien est avéré depuis des décennies, elle est prête à toutes les démagogies pour arriver y compris renier père et mère. Une vraie écolo quoi…
    P.S. je sais, c’est pas bien de se moquer du physique d’une dame, mais celle-là elle m’horripile depuis longtemps et pas que moi…

  • Bonne idée, le fichier de ceux qui ont raconté des conneries ou fait des prédictions foireuses sur le climat. Lepage, au bûcher. Gore, au bûcher. La moitié du GIEC, au bûcher…

  • Il y a une chose qu’on a oublié sur Lepage, tant le personnage est insignifiant, c’est qu’elle a été ministre de … Chirac ! A l’époque où Juppé était premier ministre. Donc, elle doit en rajouter pour faire oublier par ses nouveaux camarades son passé plus que douteux, vil, déshonorant, honteux. Pouah !
    Le réchauffisme est au XXI ème siècle ce que la Contre-réforme catholique était au XVI ème siècle. Comme ce dernier, il annonce, au moins dans les pays qui y croient ou dans ceux où le pouvoir en fait un moyen de propagande (comme la France) la fin d’une période de progrès intellectuel et humain et le début d’une ère d’obscurantisme, de répression et d’oppression.

  • Même si je souscris à un certain nombre des idées de Mme Lepage, y compris le RC bien sûr, j’avoue que cette fois-ci, elle a été trop loin, par volonté de ‘bien faire’
    (la responsabilité morale pourraît effectivement se transformer en responsabilité pénale, et cela serait dangereux)

    Liberté d’expression donc oui, et sans tabous !
    (tant qu’il y a respect des destinataires (niveau de violence émis et perçu))

    Cela dit, même la Science est parfois totalitaire, d’où l’importance pourquoi pas d’une séparation de la Science et de l’Etat (cf. commentaire ci-dessus de Jabo). Avec transparence des sources!.

    De manière générale, je suis beaucoup plus pour des incitations (bonus/malus) que pour des obligations/interdictions.

    (cela dit, considérer les oiseaux comme niais montre aussi un stress opposé à l’écologie de l’esprit)
    http://www.lpo-boutique.com/catalogue/edition/revues-lpo/oiseau-magazine

    • Mais les oiseaux, c’est souvent drôle : COIN COIN ❗ J’adore les canards, source immense de plaisir quand on les entend …

    • « Cela dit, même la Science est parfois totalitaire, d’où l’importance pourquoi pas d’une séparation de la Science et de l’Etat »

      Ce sont les états qui sont totalitaire vous voulez dire et il faudrait empêcher les politiques de s’en servir ?

      Difficile voir impossible dans le cas des états interventionnistes (socialiste etc) et là encore le libéralisme qui prône des états qui s’occupent des tâches régalienne évite ce problème.

      Les choix moraux ou des orientations économique pour un futur qui a toujours été totalement imprévisible ne devraient surtout pas être laissé aux politiques.

  • Comment la décrire? Climato-talitaire, semble assez approprié pour elle et les autres de son espèce.

  • « escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique se fait plus évidente »

    Tout ça pour en arriver là…c’est à désespérer. Ces gens sont incapables de séparer politique et science. Veulent couper le mal vert à la racine ces médiocres…
    Ah cette paresse, ces petits calculs…on voit à travers de ces catastrophistes en creux si facilement.
    C’est bien cette niche, ça permet de se montrer sans trop se donner du mal, je comprend l’attrait, si si..

    Mais ils sont d’une énervante lourdeur. Je vais faire une liste tiens, une liste de gens lourds.

  • Je pense comme Mme Lepage, mais pas pour les mêmes raisons, qu’il est bon de garder la trace de tous les scepticismes, pour prendre date au cas où un jour il s’avèrerait qu’ils avaient raison.

    On a perdu la trace de ces économistes éclairés qui avaient annoncé envers et contre tous le désastre de 2008. Si on ne les avait pas oubliés, peut-être aujourd’hui les écouterait-on au lieu de reproduire les mêmes erreurs.

    Il en va de même pour ceux qui contestent le GIEC: ce serait un très bon service à leur rendre de les « ficher », plutôt que de les museler.

    Merci Mme Lepage!

    • Moui.

      Vous connaissez sans doute la blague sur les économistes qui veut qu’ils aient correctement prédit 5 des 4 dernières crises.

      Il y aura toujours des économistes pour soutenir tout et n’importe quoi (« Ah moi j’vous l’dit on est foutu le système financier va s’effondrer »).

      Tant que les prévisions restent vagues et invérifiables (pas d’ampleur de la prévision, pas de date butoir, etc.), il n’est pas très intéressant de suivre les résultats de ces prévisions.

      L’idée fondamentale est bonne, cela dit, et lorsque l’on mène les travaux sérieusement (comme l’a fait Philip Tetlock, par exemple), la conclusion est un peu décevant, même si un peu prévisible: les « experts » qu’on entend à la télévision sont à peu près aussi bons dans leurs prévisions que si vous tiriez à pile ou face.

    • mc2: « pour prendre date au cas où un jour il s’avèrerait qu’ils avaient raison. »

      Allons donc, le GIEC ne cesse de revoir ses estimations à la baisse de rapport en rapport.
      Le rapport de 2014 (AR5) est limite dans le camp des négationnistes du RCA tellement ses estimations ont baissé.

      Et les modèles carbocentriste (co2 comme levier essentiel) sont basés sur des modèles théorique qui sont complètement en échec.

      Je vous laisse aller voir la réalité scientifique sur le graphique ci-dessous:
      En haut les 73 modèles CMIP du GIEC et en bas, les carrés et ronds la réalité MESURÉE.
      http://www.drroyspencer.com/wp-content/uploads/CMIP5-73-models-vs-obs-20N-20S-MT-5-yr-means1.png

      ——————
      Ivar Giaever Prix Nobel de physique : « le réchauffement climatique est devenu une nouvelle religion »
      Fred Singer, physicien et climatologue « les preuves d’un réchauffement planétaire dû à l’activité humaine reposent sur du sable ».

      ——————

      J’ai une énorme liste de scientifiques qui s’élèvent contre le bullshit pseudo-scientifique du siècle si vous voulez.

  • On voit nettement derrière le prétexte de réguler le climat, la volonté de mettre en place à terme un gouvernement mondial, non élu, avec d’énormes moyens financiers. Et en attendant, une gigantesque usine à gaz, sœur des autres organismes onusiens.
    Qui et comment va décider ce que chaque état pourra émettre, ce qu’il devra payer ou recevoir en compensation ?
    Un regard sur le fonctionnement et les dérives des organisations internationales donne une petite idée de ce qui nous attend.
    Comme le dit H16, forcément, ça va bien se passer !

  • La COP 21 approche, la propagande se déchaine, des politiques et des médias se lâchent, les masques tombent. Lepage a franchi une ligne brune.
    Nos libertés et la démocratie sont des acquis de la civilisation bien fragiles, l’histoire se répète. Une fois l’imposture verte mise au jour, il faudra renforcer encore nos institutions et nos lois fondamentales.

    • Christial: « la propagande se déchaine, des politiques et des médias se lâchent »

      Ça devient tellement extrème, tellement hors de tout ce que la science dit sur le climat, que même les débiles profonds vont commencer à avoir des doutes.

      Les angles d’attaques de ce catastrophisme hystérique sont innombrables, il suffit de se servir des rapports du GIEC.

  • Il y a 100 % de KGB dans cette Corinne Lepage !

  • Il faudra penser à mettre tous les scientifiques du GIEC en prison: Le rapport du GIEC de 2007 donne une TCR (Transient Climate Response) catastrophique de 2.1°C (Section 9.6.2 du rapport AR4 de 2007)

    Ils l’ont recalculé a 1.3°C dans le rapport du 2014 et il faudrait bruler toutes nos ressources de fossile pour arriver à ce chiffre qui est indiscernable des variations naturelle.

    LE GIEC est négationniste !

  • Quand on est sûr de soi, on ne craint pas les critiques.
    La COP 21 a peur d’un présentateur météo….

    • Oui, des trouillards de A2 qui font dans leur froc… Des Hosenvoll… Les allemands ont parfois des expressions très subtiles…

  • Extrêmement déçu par Corinne Lepage. Je pensais que c’était une vraie environnementaliste, écolo, disons au sens noble du terme, mais centriste, démocrate, respectueuse du principe de liberté d’expression.

    Une telle idée de la part des Verts ne m’aurait absolument pas étonné, car sous leurs airs de grands démocrates épris d’écologie se cache un programme d’extrême gauche (les fameuses pastèques : vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur avec plein de pépins bruns).

    Mais merde quoi… Corinne Lepage qui déboule avec une idée purement fasciste (et le terme est bien exact !)… merde… y’a donc plus aucune personne ayant la tête sur les épaules et les neurones bien placés chez les écolos ? Vite Corinne Lepage, un démenti ! C’est pas possible d’avoir des idées pareil !

  • on ne va pas faire tout un plat des propos de cette personne qui est une ‘has been’ de la politique surtout que nous sommes tous fichés et pistés quelque part .
    mais , soyons philosophe , on a supporté les méfaits de l’église et de l’inquisition, le nazisme , l’écologie ne pourra jamais être pire et sera de toute façon remplacée par autre chose si elle ne paie plus ses militants , alors , a quoi bon s’en préoccuper a part pour en rire et faire avec surtout que l’évolution du climat va contre eux et qu’ils seront bientôt obligés de revêtir la ‘peau de l’ours’ pour ne pas mourir de froid

  • Corinne LEPAGE, vers 1h28 : « Je suis un grand défenseur de la liberté d’expression ».
    On ne doit pas dire : « grande défenseuse » ????

  • De toutes façons à la fin malgré toutes ces réunions ,il feras froid en hiver ,chaud en ete ,des fois moins des fois plus ,des orages ,de la neige Ect………ces nazes veulent culpabiliser la vie …!!

  • Elle paie l’ISF la dame. Elle doit avoir un bilan carbone tres superieur au mien. Cest tres vilain ça.

  • « Moi, je suis un grand défenseur de la liberté d’expression. Dès lors, s’il y a des gens qui ont envie d’être climatosceptiques, c’est leur affaire. Je pense quand même qu’à un moment donné du temps, il va falloir tenir un registre très précis de tous ceux qui se seront prononcés et qui auront agi dans un contexte climatosceptique, pour que, dans quelques années, ils portent la responsabilité au moins morale de ce qu’ils auront fait. »

    Il est vrai qu’elle est seule détentrice de la Vérité.

  • Bien entendu, les politiques n’ont aucune idée de la notion de responsabilité de leurs propres actes et paroles. Ce n’est pas comme si certains, déjà condamné devant la justice, continuaient de sévir en politique et en fonctions officiels. Et aucun n’a été fiché par les citoyens, puisqu’ils continuent de voter pour ces malfrats.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

On ne parle plus guère d’Al Gore. Il s’est médiatiquement discrédité par son train de vie luxueux, son enrichissement via des sociétés liées fortement à l’affaire climatique et à ses démêlés publics et croustillants autour de son divorce. Il n’en reste pas moins qu’il est toujours actif et a construit une organisation impressionnante constituant une véritable structure de lobby mondialisée avec des méthodes sophistiquées de communication et d’infiltration des cercles influents.

Tout est transparent, il suffit de visiter les sites de l’... Poursuivre la lecture

photo de Greta Thunberg au milieu d'une foule
1
Sauvegarder cet article

L’écologisme comme idéologie illibérale avait trouvé son égérie avec Greta Thunberg, mais il semblerait, autant par commodité que par opportunité, que sa rhétorique ait glissé de l’antiscience au scientisme le plus étroit.

Pour Jean-Paul Oury, qui signe un essai au titre évocateur Greta a ressuscité Einstein, c’est désormais au nom du « progrès scientifique » bien compris que les écolos cherchent à imposer leur vision du monde à l’ensemble de la population.

 

La « science » comme idéologie

La « science » dont se récl... Poursuivre la lecture

Affiche sur laquelle est marqué : "there is no planet B"
3
Sauvegarder cet article

Le vandalisme se verdit pour paraître acceptable. Si les militants écologistes se sont longtemps vantés d’être non-violents, la multiplication des discours anxiogènes a conduit certaines personnes à radicaliser leurs moyens d’action.

 

Sabotez, il en restera toujours quelque chose...

En octobre 2020, le mouvement La Ronce appelait ainsi à multiplier les actions ciblées de sabotage à petite échelle telles que le débouchage de bouteilles dans les rayons de magasin, crever les pneus des SUV (véhicules utilitaires sport)… pour ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles