Poutine et Erdogan : une gloire très provisoire ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Vladimir Poutine (Crédits World Economic Forum, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Poutine et Erdogan : une gloire très provisoire ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 9 novembre 2015
- A +
Par Yves Montenay
Vladimir Poutine (Crédits World Economic Forum, licence Creative Commons)
Vladimir Poutine (Crédits World Economic Forum, licence Creative Commons)

C’est donc la gloire pour Poutine qui s’est mis au centre du jeu en Moyen-Orient, et pour Erdogan, le président Turc, qui vient de gagner les élections. Mon avis est qu’ils sont en réalité tous les deux dans la panade !

Un Internet débordant mais pas toujours fiable

Avant de vous dire pourquoi, analysons la multitude d’informations dont nous sommes bombardés sur le sujet, dont voici un échantillon, issu des messages que j’ai reçus. À vous de deviner parmi elles les affirmations d’origine russe ; il y en a au moins cinq.

– Les réfugiés :

  • Des groupes américains pousseraient de futurs terroristes à se joindre aux réfugiés ; voire même : ces futurs terroristes constitueraient une grande part des réfugiés.
  • 150 000 Syriens de plus auraient quitté leur pays à la suite des frappes russes.
  • Des dizaines de milliers d’Alaouites fuiraient la Syrie pour ne pas être enrôlés dans l’armée d’Assad.

– La situation militaire en Syrie

  • Les Américains auraient fourni aux « bons » rebelles syriens des missiles TOW qui feraient des ravages dans l’armée d’Assad, empêchant celle-ci de gagner le terrain théoriquement « déblayé » par les bombardements russes.
  • Le demi-succès de l’armée Assad à côté d’Alep aurait déclenché en réaction une offensive victorieuse des rebelles un peu plus loin.
  • Les Russes commenceraient à se fatiguer de Bachar (sous-entendu : ils pourraient débloquer la situation en faisant pression sur lui).
  • Les combattants de l’EI fuiraient devant les avions et hélicoptères russes et se réfugieraient en Turquie. Mais les médias occidentaux n’en parleraient pas pour ne pas déprécier la coalition occidentale anti-EI. Conclusion : « Dans six mois, il faudra remercier la Russie d’avoir éliminé l’EI. » (NDLR : Le Monde estime  au contraire que la coalition occidentale a beaucoup plus de résultats concrets que l’offensive russe).
  • Les Américains profiteraient des succès russes pour se retirer discrètement du Moyen-Orient : leur porte-avions, et les 65 appareils qu’il porte, seraient déjà loin.
  • Bachar a utilisé du gaz moutarde contre Al Nostra cet été. Ce groupe est une filiale d’Al Qaïda et donc « listé » terroriste, mais par contre combat avec les rebelles « modérés ». C’est un coup de canif dans les engagements de Bachar et des Russes auprès de la communauté internationale.

– En attendant, les affaires continuent

  • La grande ressource de « l’EI », le pétrole, est vendue en Turquie. Les convois de camions le transportant ne seraient pas bombardés par la coalition, car ils comprendraient des camions chargés du pétrole des Kurdes irakiens (NDLR : l’affirmation bizarre en Syrie, possible en Irak : même entre ennemis, les affaires sont les affaires). Idem pour les camions venant de Turquie approvisionner l’EI.

– L’Arabie paralysée par le Yémen

  • Les Séoudiens auraient transporté dans des avions turcs 500 combattants de l’EI au Yémen pour qu’ils se battent à leur côté contre la rébellion houtie.
  • Au Yémen, Al Qaïda contrôlerait Aden malgré l’opposition de la population, les troupes séoudiennes se battant plus au nord.

Que peut-on tirer de tout ça ?

Concernant Poutine

Il cultive sa gloire par de puissants moyens médiatiques et d’influence y compris dans la presse française où il a visiblement des relais. Il a lancé la chaîne « Spoutnik » qui inonde l’internet de ces extraits, et en prépare une version française. Les médias russes ont nié puis retardé le plus possible l’information selon laquelle la perte de leur avion et de leurs touristes était due à un attentat.

Or bombarder n’est pas suffisant pour gagner, comme on le voit pour les Occidentaux contre l’EI, alors que l’armée d’Assad est à court d’hommes et de moral. Les seules troupes restantes seraient alors les Libanais du Hezbollah et les Iraniens. Or on sait que faire mener une guerre par des étrangers au pays concerné est difficile (souvenons-nous des Américains au Vietnam, en Irak ou en Afghanistan, et de la défaite des Russes dans le même pays). Le probable attentat contre leur avion illustre que la Russie s’expose à des représailles.

Plus stratégiquement, prendre la tête d’une coalition chiite pour taper sur les sunnites, c’est déclencher une réaction du monde sunnite (voir mon précédent article) et notamment de l’Arabie et de la Turquie. Or, si l’Arabie est empêtrée dans sa guerre au Yémen, la Turquie vient de retrouver un chef déterminé.

Concernant Erdogan

Sa gloire, c’est d’avoir retrouvé la majorité des sièges à la chambre aux élections du 1er novembre. Pour cela, il a déclaré la guerre aux Kurdes de son pays, ce qui lui a apporté les voix des ultranationalistes, et peut-être celles d’autres citoyens désirant un État fort face au désordre. Il a également réprimé ses adversaires, tant laïques que gülenistes (islamistes modernistes), allant encore plus loin dans l’autoritarisme. Tout cela est gros de problèmes futurs, d’autant que l’économie continue à se dégrader.

Un autre succès, qui a contribué à cette victoire électorale, est d’avoir réussi à faire chanter l’Union Européenne et notamment l’Allemagne :

« Pour que je freine l’afflux des réfugiés vers l’Europe, je veux quelques milliards de dollars, la circulation sans visa des touristes turcs et une réouverture efficace des négociations d’entrée dans l’Union. »

Sa place dans la coalition « anti EI » en tant que membre de l’OTAN aux côtés des Occidentaux et notamment des États-Unis, mais aussi des pays sunnites dont l’Arabie, reste pleine d’ambiguïtés : l’Arabie a eu et a peut-être encore des sympathies pour l’EI, tandis que les ennemis de la Turquie restent les Kurdes et Bachar. Or ces deux derniers luttent contre l’EI. Et puis certains milieux d’affaires turcs font d’excellentes affaires avec l’EI.

Et voilà maintenant Erdogan dans un face-à-face tendu avec Poutine, soutien des chiites et de Bachar…

Sur le web

Voir les commentaires (79)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (79)
  • Bonjour,

    Beaucoup de faits qui mélangent volontairement du vrai et du faux au début de l’article, il y aurait beaucoup à dire dessus.

    Toutefois il est clair que pour l’instant le seul effet notable des frappes russes est d’avoir inondé l’Europe de nouveaux réfugiés. Les civils qui se pensaient en sécurité dans les zones contrôlés par l’opposition se sont soudain retrouvé en danger et les réfugiés qui attendaient patiemment la fin du régime d’Assad en Turquie on vu leurs espoirs diminuer.

    Cela arrange sans doute la Russie, voir était même un des buts étant donné qu’il était très peu probable que ces frappes aboutissent à quoi que ce soit d’autre. En effet la Russie compte déjà un grand nombre de musulmans chez lesquels la radicalisation a été exacerbé et leur proportion ne fera qu’augmenter dans le futur. Poutine a donc besoin que l’Europe fasse face au même problèmes intérieurs. Encore une foi, une zone d’exclusion aérienne nous aurait protégé de ça, il est encore temps de la mettre en place.

    Pour ce qui est des frappes sur IS, la question est « sur quoi frapper ? ». L’énorme majorité de l’artillerie d’IS a été détruite par les USA lors des premières semaines. Si la coalition ne frappe pas beaucoup c’est simplement car il n’y a rien à frapper. C’est pour cela que les frappes russes, qui sont faites uniquement pour des questions de communication, sont inquiétantes.

    Celles ci touchent beaucoup de civils, hors chaque civil tué par une frappe c’est potentiellement plusieurs de ses proches qui vont se radicaliser alors qu’il n’avaient rien de terroristes auparavent. Cela demande beaucoup d’efforts d’identifier les terroristes, combien de nouveaux terroristes dont on a pas la moindre idée de l’identité la Russie a elle créé ? Le pire c’est que si il est probable que la famille de ces gens soit en Syrie ils peuvent aussi être n’importe ou… Espérons que parmi les proches des victimes il n’y a pas trop d’employés au sol d’aéroport…

    Pour ce qui est de l’armé syrienne, celle ci n’existe plus. Les gens qui se battent aux cotés de Bachar ne sont que des islamistes chiites. On y voit le Hezbollah, la « ligue des vertueux » irakienne, les gardes de la révolution iraniens ou encore les milices Fatimide afghanes…

    Ha non, on a aussi des cubains maintenant histoire d’augmenter le ridicule de la situation: http://www.breitbart.com/national-security/2015/10/15/a-slap-in-the-face-to-obama-cuban-troops-fight-for-assad-in-syria/

    Alors qu’ils représentent plus de 70% de la population, aucun sunnite ne veut se battre pour Assad… C’est quand même un signe que l’on perd notre temps à soutenir ce régime. Il est temps de le dire, la stratégie du soutient à Bachar a échoué, il faut essayer quelque-chose de nouveau.

    Depuis le début de la révolution syrienne, les fanboy du parti baath soutiennent que si l’ont ne fait pas de la compote de quelques milliers de civils de plus, ça sera le chaos. plus de 200 000 civils sont déjà mort et aucun pays ayant vécu le printemps arabe n’est plus dans le chaos que la Syrie.

    • Bon commentaire, le coup des Cubains m’a surpris, c’est ridicule c’est certain !
      Les frappes russes sont faites au pif, beaucoup de civils le confirment : Des marchés, de simples habitants…bref à l’aveugle,
      La colère des habitants doit bouillir.

      On dépasse les 250 000 morts dans le conflit, et encore les morts iraniens, libanais et russes sont soigneusement gardés secrets…vu la situation actuelle les 300 000 morts seront dépassés aisément.

      A part ça cela me fait marrer que les soutiens à la Russie en Europe et France soient des anti-immigration car c’est cette même Russie qui fait déferler les migrants chez nous avec leur soutien au régime :p

      • oui, on a bien vu que le flux ( fleuve ? ) migratoire commencé depuis des mois était du à l’intervention Russe commencée il y a 3 semaines. Les migrants ( ?? ) avaient été prévenus longtemps avant tout le monde 🙂

        • Vous devriez lire ce qui est écrit avec plus de concentration, l’intervention russe a augmenté le flux de migrant par la violence de ses bombardements. Ce flux de migrants était auparavant du aux bombardements d’al-Assad. Nulle doute que cette vague migratoire arrange Poutine, mais vous, est ce vraiment ce que vous voulez ?

          • Peut-être que Patrick aime tellement les immigrés musulmans qu’il en réclame davantage ? Dans ce cas soutenir Bachar et Poutine a du sens :p Quel homme au grand Coeur ce Patrick ?

            • C’est bien vu, les pro-FN soutiennent un Poutine qui envoie directement les immigrés syriens chez nous, l’hypocrisie à son pire niveau !

              • « l’hypocrisie à son pire niveau ! »

                C’est surtout l’aboutissement d’une société ou seul compte de plus en plus que l’esthétisme d’une opinion.

                L’important n’est pas de raisonner et de confronter ses prévisions au déroulement des évènements pour éventuellement corriger ses erreurs d’appréciations mais de montrer que l’on est dans le camp du bien.

                Ne vous y trompez pas, si tout le monde se dit contre la bienpensance cela signifie que cette position est la nouvelle bienpensance. On a longtemps vu cela avec les gauchistes qui veulent se faire passer pour des résistants à la pensée dominante (qui serait libérale) comme si on était encore à la fin du 19e siècle…

                On voit systématiquement ça dès qu’on parle de politique étrangère. Des gens viennent critiquer la désinformation alors que la Russie en est la principale productrice depuis un siècle, au point que s’en est devenu une science.

                Ils prétendent défendre la chrétienté en soutenant des dictatures socialistes. Ou étaient ils quand les USA défendaient les valeurs chrétiennes face à une monde rongé par le communisme, dont le leader était la Russie ? Ou sont ils quand la Russie tue ceux qu’elle appelle ses frères et qui sont aussi chrétiens ?

                Il prétendent se battre contre l’idée de « camp du bien », comme si Poutine ne se présentait pas comme un sauveur de l’humanité face à une prétendue décadence, comme si les extrémistes orthodoxes ne voyaient pas leur combat comme un combat du bien contre le mal, comme si les mollah iraniens ne voyaient pas l’œuvre de Satan dans l’occident, comme si le christianisme qui leur tient tant à cœur ne reposait pas sur les concepts de bien et de mal…

                Ils défendent un relativisme absolu qui devrait nous pousser à nous allier avec des gens qui refusent le concept même d’autocritique, qui n’ont jamais exprimé le moindre regret pour leur crimes passés, qui n’ont jamais demandé le pardon à leur victimes… Si la Russie défend les valeurs chrétiennes, pourquoi ne fait elle pas ce qu’a fait l’Allemagne après le nazisme ? Serait il normal que des statues d’Hitler trônent fièrement à Berlin ?

                Ils critiquent les gens qui se soucient des libertés humaines de « droit-de-l’hommistes » alors qu’ils sont les premiers à dire que l’on est en dictature dès qu’un idiot au gouvernement met en place une vexation supplémentaire. Ils disent que notre système n’est pas démocratique mais ne remettent jamais en cause les prétendues démocraties de leur idylles. Ils utilisent leur liberté pour défendre leur asservissement, comme si un état fort allait toujours aller dans leur sens. Ils disent qu’au pire on pourra revenir en arrière alors qu’ils soutiennent l’élimination brutale de tout ceux qui souhaitent revenir en arrière dans leur pays modèles….

                Ils disent que nous serions « vendus au USA », que l’ont aurait renoncé à notre indépendance par facilité, que nos dirigeants n’auraient pas le courage de lutter contre un impérialisme qui serait menaçant de peur que quelques entreprises ne ferment. A coté de cela ils soutiennent que toutes les compromissions géopolitiques sont souhaitables pour avoir le marché russe, seul pays déclenchant des guerres sur notre continent.

                Ils veulent nous faire croire que la Russie serait notre allié naturel, que cela serait dans la logique économique, culturelle, historique, politique et religieuse alors qu’ils ne cessent de dire que l’ont ne peut pas comprendre ce pays, que c’est une autre civilisation dont la supériorité nous échapperait à nous aliénés que nous sommes.

                Ils disent que les USA serait un pays qui n’a rien à voir avec nous, bien que ce pays ai été fondé par l’Europe. Certes il y a des différences, mais il suffit de s’y intéresser pour voir que les USA ont mieux su préserver les libertés économiques, l’effervescence culturelle, l’héritage historique que nous ont légué nos ancêtres, les traditions politiques qui ont menés à notre succès et pour finir la ferveur religieuse qui faisait notre civilisation, en Europe comme aux USA, avant d’être ravagé par le socialisme.

                Ils font remarquer que les USA sont sur une mauvaise pente, ce qui est vrai, mais n’arrivent pas à voir que c’est car les USA imitent les travers de l’Europe, que c’est car ils rattrapent la décadence amorcé sur notre continent, qu’ils deviennent de plus en plus un pays normal dans un monde ou la Russie fait figure de contre exemple dans presque tout les domaines. Il faut dire qu’après être critiqué par le monde entier pendant un siècle, les gens ont fini par croire la bas aussi que la liberté était le problème.

                Ils critiquent le « consumérisme occidental », cette idée curieuse que la prospérité aurait cassé le lien entre les gens. Pourtant, ils jubilent à l’idée que la Chine, celle du parti communiste, pas celle du peuple qui se convertit au christianisme, deviennent une superpuissance qui ferait concurrence idéologiquement aux USA. Ils nous maintiennent sans cesse que la stabilité, qui assure la capacité des peuples à consommer, est plus important que leur liberté. Ils disent que les libertés civiles et politiques ne servent à rien dans un pays ou on peut s’accomplir financièrement.

                Sous prétexte que tout n’est pas parfait en occident, et surtout et France, ils rejettent tout ce que notre civilisation a produit au fil des siècles, comme si la liberté était la source du problème, alors que le vrai problème provient du socialisme, idéologie qui a vu son expansion au siècle dernier.

                Ils critique la décadence de notre civilisation mais ne parviennent pas à voir que ces signes de décadence sont présents sur tout les continents, la plupart depuis des millénaires car du à la nature humaine. Le mensonge, la violence, l’addiction, les comportements sexuels malsains, le consumérisme… Tout cela n’est pas présent qu’en occident et dans tout les cas l’occident n’en est pas le champion, il est par contre moins hypocrite, tout n’est pas caché sous le tapis. Tout ces problèmes ne proviennent en aucun cas de la liberté, pourtant ils soutiennent qu’accéder à la liberté aliènera les autres peuples…

                Ils critiquent l’homogénéisation du monde sur le modèle occidental. A leur grand regret on ne peut pas aller contre la volonté des individus sur le long terme, dans le cas d’un abandon volontaire, cela signifie que les individus ont jugé qu’il n’avait rien de bon à garder, on ne peut pas faire vivre une société sans le consentement des individus qui la composent. Ils répondront que cela n’est pas vraiment volontaire, que les gens sont harcelé par nos entreprises qui viennent leur bourré le crane pour qu’ils acceptent notre mode de vie, par internet qui corrompt leur esprits. Ils critiquent ainsi la liberté d’expression, la liberté de choisir sont mode de vie, ses valeurs, dans leur tête un individu qui fait un choix c’est une violence faite à la société.

                Ils sont complètement aveugle au fait que la vrai homogénéisation à la foi ultraviolente et pernicieuse sur le modèle occidental fut celle opéré par l’idéologie occidentale qu’ils défendent, le national-socialisme. Pas de polémique ici, je fais référence à l’idée d’un peuple réunit dans un état nation, dirigé par un pouvoir fort qui le protège du reste du monde, pas au nazisme. On l’oublie souvent, mais le socialisme est d’origine occidental, c’est l’observation de notre société industrielle qui a poussé Marx à vouloir la décrire et selon lui l’améliorer.

                Le socialisme a été appliqué dans presque l’intégralité des pays non-occidentaux du monde. Les socialistes se sont présentés en libérateurs et promouvaient une idéologie qui poussait les gens à renier toutes leur traditions, qu’elles soit politiques ou religieuses, pour mettre en place ce qui était à chaque foi un copié collé des dictatures militaires européennes, sous l’auspice du progrès.

                A partir de la le mal était fait, ces pays ne seraient plus jamais les mêmes. Les gens se sont totalement approprié le socialisme. C’est ainsi que plutôt que de définir le progrès comme une évolution de leur société basé sur l’avant socialisme ils ont copié la notion du progrès telle que définie par la gauche occidentale, qui entre temps avait renoncé à la dictature du prolétariat, ce qui explique les nombreuses réclamations pour plus de démocratie, et les révolutions qui s’en suivent.

                Vous allez me dire qu’il reste des gens qui défendent leurs traditions et évidemment que c’est vrai. Toutefois ils défendent leurs traditions face au socialisme, comme en occident. C’est ainsi que pour le meilleur et pour le pire, l’occidentalisation du monde a été scellé par le socialisme. En défendant des dictatures socialistes, ont ne protège pas le monde de son occidentalisation, mais on le maintient dans l’idéologie qui a été la plus grande erreur de l’occident.

                Si on ramenait un homme du 17, 18 ou 19e siècle ici, un bon père de famille, chrétien, travailleur, honnête, il dirait en effet que notre monde est tombé bien bas. Toutefois cela m’étonnerait qu’il montre du doigt ceux qui défendent la liberté. Quelque-chose me dit qu’il ciblerait plutôt les tenants, qu’ils viennent de droite comme de gauche, de l’amoralisme le plus total.

                Ceux qui sont contre la liberté des autres car ils pensent que cela les rend dangereux et instables alors que cela les rend spontanés et créatifs. Qui vendraient sans hésiter leur liberté quelques centaines d’euros par mois à un tyran pour que celui ci les protèges d’un monde qu’ils comprennent de moins en moins. Ces gens sont conservateurs, mais plutôt que de vouloir conserver ce qu’on a fait de meilleur dans notre histoire, comme le font de plus en plus rares membres du GOP aux USA, ils veulent conserver ce qu’on a fait de pire.

                • Eh ben, sacré post, mais très vrai.
                  Néanmoins je ne partage pas du tout le fait que les USA seraient sur la mauvaise pente, imitant l’Europe…certes Obamacare est passé par là, le renforcement des normes environnementales par l’EPA aussi, mais juger juste à partir de cela serait une grave erreur d’analyse : Les USA sont une nation fédérale où les Etats jouent un rôle prépondérant, et beaucoup sont allés dans le sens inverse ces dernières années, des Etats comme le Texas, la Floride, l’Indiana, le Kansas..etc…ont diminué les impôts, allégé les régulations, renforcé la liberté dans l’éducation (Charter Schools) et diminué le poids de l’État dans l’économie et l’éducation. Bref on est loin du socialisme, allez au Texas et vous y trouverez un Etat très dynamique et libre à l’opposé complet du socialisme.

        • LOL apparemment Tu as oublié de mettre tes lunettes.
          Qui a soutenu Bachar depuis des mois en lui livrant missiles, tanks et avions de combats ? Ah ben oui c’est la Russie. Le pays est donc bel et bien responsable de cet afflux massif de migrants.

          Va falloir apprendre à réfléchir avant de balancer des inepties, ou apprendre à lire !

          • ben oui , je lis et je réfléchis.
            La coalition ( disons l’Otan ) a bombardé inutilement et mollement ses amis de EI et un peu d’Al Nosra ( ceux qui font du bon boulot comme disait un ministre ) , sans avoir aucun appui au sol. Donc l’échec était assuré.
            Les seuls capables d’intervenir au sol sont les iraniens et les troupes de Assad , avec l’aide de l’aviation Russe.
            Assad est notre meilleur soutien actuellement face à l’EI commandité par nos amis Qataris et Saoudiens ( et les USA , bien sur , toujours prêts à semer le chaos ).

            • « Les seuls capables d’intervenir au sol sont les iraniens et les troupes de Assad , avec l’aide de l’aviation Russe. »

              Qui ne font que créer plus de terroristes et de réfugiés… Au passage les troupes d’Assad n’existent plus. Comme je le disais, il va falloir trouver des soldats sunnites pour intervenir contre des sunnites.

              • En effet. D’ailleurs les groupes rebelles et l’État Islamique se servent de l’intervention russe pour recruter dans le monde musulman tandis qu’ils utilisent l’intervention iranienne pour obtenir des financements et armes des pays du Golfe et Turquie.

                Ça n’aide en rien, l’intervention russe ne fait qu’aggraver la situation, sans cela l’avion russe n’aurait sans doute pas été détruit en vol par exemple.

                • Et je ne parle pas du fait au l’Égypte pait plein pot l’aventurisme Poutinien : Avec cet attentat l’Égypte perd les touristes russes qui sont les plus nombreux, réduisant à néant la reprise d’un secteur essentielle de l’économie égyptienne.

                  Ce mec détruit tout ce qu’il touche, une sorte de Midas en sens inverse !

                  • Maudit portable, toutes ces fautes d’orthographe à l’arrachée m’énervent, à quant une fonction édit sur Contrepoints ?

              • « Il va falloir trouver des soldats sunnites pour intervenir contre des sunnites. »

                Y’a Al Nosra et Al Quaïda qui sont sur le coup. Mouarf.

                • Il y en a d’autres, inutiles de faire l’idiot en prenant ce qu’il y a de pire.

                • Soyez sérieux, il y a au moins 7 pays proches de la Syrie auxquels ont peut demander de l’aide. Et ne me dites pas qu’ils sont comme Al qaida… Vu leur poid économique et démographique, si les pays sunnites du moyen orient partageaient l’idéologie des islamistes on aurait un sacré problème…

                  • Sunnismes: version messianique de l’Islam, dont la finalité est de l’imposer partout ou c’est possible. Oui on a un problème avec cette branche archaïque de l’Islam.

                    • Alors quoi ? On déclare la guerre à plus d’un milliard d’entre eux ? Et parce que les chiites seraient plus pacifiques ? Vu l’Iran et le Hezbollah clairement pas.
                      Arrêtez de vouloir réduire les gens à un ensemble religieux. Un_lecteur a raison : Si vraiment les Sunnites étaient tous comme vous dites on aurait de très gros ennuis.

                    • Alors on contingente et on fait de la diplomatie. Chose que l’on a foutu au feu depuis la fin de l’URSS en croyant que le monde était devenue une sandbox sans arbitre pour l’occident.

                    • « Alors on contingente et on fait de la diplomatie »

                      Ce qui donne quoi précisément ?

  • L’offensive russe en Syrie est déjà un échec, après plus d’un mois de bombardements russes et une grande offensive concertée avec les Iraniens le régime de Bachar n’a pas gagné de terrain, alors que les Russes affirmaient que 3 à 4 mois de bombardements suffiraient….puis vient cet attentat contre un avion russe tuant 217 Russes!

    La Russie s’est engouffré dans un nouvel bourbier façon Afghanistan, surtout que les pays du Golfe, la Turquie et la CIA auraient accru leur aide aux rebelles, qui auraient détruit des dizaines de chars du régime grâce à leurs nouveaux TOW.

    Poutine a fait une grosse erreur stratégique, surtout qu’une population sunnite n’acceptera jamais d’obéir à un gouvernement chiite après ces horreurs de guerre ! Même en cas de victoire militaire les troupes restantes feraient face à une guérilla urbaine qui les épuiserait et les ferait reculer au final..hors la victoire militaire semble loin.

    • oui, effectivement il semblerait que nos amis qataris, saoudiens, étasuniens .. aient livré beaucoup de matériel à leurs amis d’AlQaida ( ou Al Nosra , c’est les mêmes ) via les vestiges de l’armée de rebelles « modérés » qui font de la figuration.

    • Les TOW sont une très bonne initiative, ce sont des armes uniquement défensives. Ces missiles sont complètement inutiles si vous n’avez pas un blindé en face qui vous attaque. Grâce à ces équipements, en empêchant les chars de l’armé syrienne de faire un massacre, le conflit va perdre un peu en intensité, ce qui est une bonne chose.

      Il faut transformer ce conflit en guerre de position, avec des front définis (et donc arrêter les bombardements), de cette façon les civils pourront savoir ou ils sont en sécurité puisqu’il y aura que des minces bandes de terres à éviter.

      Ensuite, il faut trouver comment faire intervenir des militaires sunnites contre l’EI affin de désectariser ce conflit, cette aide s’échangera surement contre la fin du régime d’Assad ou bien l’indépendance de l’est de la Syrie.

      Cela permettrait de geler la guerre chiite/sunnite (à défaut de la résoudre, c’est impossible) sur le principe du chacun chez soit. C’est ce qui aurait du être fait quand la France et l’UK ont récupéré les restes de l’empire Ottoman.

      • Je suis d’accord, il n’y a pas d’autres solutions. Il faudra diviser la Syrie en 3 parties : alaouite, sunnite, kurde.
        Bachar peut rester au pouvoir, mais il devra se contenter de la Syrie alaouite, certes petite et peu peuplée. Le problème est que celui-ci est à la merci de l’Iran qui souhaite étendre la sphère d’influence de l’Islam chiite.
        Poutine quant à lui cherche juste à distraire les Russes de la dure crise économique frappant la Russie.

    • @ Akashi,

      Comme je l’avais déjà dit: Le régime de Bachar c’est retrouvé chez lui en terrain ennemi. En cas de victoire des russes ces derniers ne seront jamais des libérateurs aux yeux d’une majorité de syriens qui verront les russes comme ceuc qui ont aidé leur bourreau.

      D.J

  • On se fiche pas mal de la « gloire » provisoire ou pas de Poutine ou autre dans cette affaire.

    Toujours est-il qu’avec de bonne intentions (Oh le méchant Assad) ou des calculs géopolitiques (Oh le méchant Poutine, les méchants Américains), on a foutu une belle m… Je ne comprends pas grand-chose à ce qui se passe la-bas, mais ceux qui écrivent des articles et des commentaires sur le sujet en savent-ils plus ?

    • c’est une grosse pagaille dans laquelle tout se mélange , des conflits religieux mais aussi forcément des histoires de gazoducs, des bases militaires à défendre ou à installer , des occasions d’aller mettre le chaos pour conserver une certaine hégémonie …

      et au Yemen on en est où en ce moment ? les Saoudiens ont l’air de s’embourber par là-bas et il semblerait que les Russes aient aussi envoyer quelques avions.

      • C’est un peu le silence radio, mais je suppose que les troupes du clan Saoud découvrent les joies de la guérilla urbaine, comme l’ont fait les G.I’s après Desert Storm.

      • L’Arabie Saoudite continue sa progression au Yemen, les Houthis sont certains d’être vaincus. Mais l’avancée se fait lentement car les Houthis ne dont pas les seuls à attaquer la coalition arabe : L’EI et Al Qaida au Yemen jouent leur propre partition

        • Les Saoudiens manquent aussi d’expérience au combat du coup ça les ralentit beaucoup, trop habitués à être protégés par le parapluie nucléaire US. Ils arrivent à progresser néanmoins.

          • L’armée saoudienne partage le défaut de l’armé américaine et de l’armé russe. Au final la majorité des soldats ne sont pas très bien entrainés, ils comptent sur leur puissance de feu avant tout. C’est très utile quand il s’agit de simplement tout faire sauter, comme en guerre conventionnelle, mais en guerre asymétrique ça pose un gros problème.

        • « L’EI et Al Qaida au Yemen jouent leur propre partition »

          Bof, les terroristes sunnites étaient sponsorisés par l’Iran contre les US en Irak, par l’Iran contre Israël en Palestine, par l’Iran contre l’OTAN en Afghanistan… Ils attaquent systématiquement les pays qui sont nos alliés dans le région, Égypte, Jordanie, pays du golfe, Turquie… On peut encore une foi souvent relier ça aux objectifs iraniens… Ils ont organisé un attentat au lance roquette contre le gouvernement soutenu par la coalition arabe au Yémen…

          Ces dernières années, la seule foi ou les terroristes sunnites ne sont pas allés dans le sens des intérêts iraniens c’est en Syrie et en Irak.

    •  » on a foutu une belle m…  »

      Bachar y est arrivé tout seul, comme un grand… Vous voyez un nouvel échec de l’idéologie socialiste (sous sa forme baathiste ici) en Syrie. Le plan pour faire un « arabe nouveau » a échoué, comme tout les constructivismes. Qu’est ce qui vous étonne tant la dedans ?

      « mais ceux qui écrivent des articles et des commentaires sur le sujet en savent-ils plus ? »

      En d’autre termes, vous avouez ne pas savoir grand chose sur la situation, mais vu que ceux qui commentent donne un avis qui ne va pas dans le sens de vos aprioris, vous préférez les considérer comme faux plutôt que d’y réfléchir ?

  • Il semble qu’il y ait AUTANT DE DESINFORMATION engendrée au travers de commentaires (n’est-ce pas, un_lecteur mieux informé que la moyenne ??) que face aux rumeurs – occidentales ET russes – colportées via nos médias-à-la-con !

    L’Occident ( dites : « la coalition » ) joue à fond sur le thème anti-Assad ET un brin d’humanité (piètrement non anticipée par l’U.E.) face aux réfugiés …dont la TK d’Erdogan les pousse dehors ! La Jordanie et le Liban n’ont pas adopté le même comportement, or que pour eux les ratios de populations sont bien plus crtiques. Migrants économiques et véritables réfugiés (ceux-ci apeurés) par la situation s’entremêlent. Parmi eux il est notoire que se faufilent un pourcentage de gens n’ayant guère de pensées angéliques !

    Mieux renseignés que la coalition sur les « cibles armées de l’E.I. » et des « forces d’opposition », les russes opèrent massivement, là où les premiers nommés avaient esquissé le travail d’amoindrissement des ressources E.I. puis font plutôt dans la dentelle, français compris… A preuve serait la demande récente de B.H.Obman d’intensifier les frappes … après avoir constaté une redoutable efficacité des frappes russes !

    De mes observations, mettre sur un même pied les cas Poutine et Erdogan relève du parti pris par l’auteur (tout auréolé que puisse paraître son C.V. et ses engagements connus) !
    Erdogan vise une forme de renaissance d’un empire de jadis ; s’il faut écraser les kurdes on ne s’y prendrait autrement.
    Poutine veut que la Russie joue dans la cour des grands.
    L’effet de subordination aveuglée de l’U.E. devant les mesures US de B.H.Obman et des sanctions imposées sans discernement par les deux parties n’ont eu pour résultat que de renforcer les coalitions d’intérêts géopolitiques auxquels nous assistons dorénavant !
    Dans un monde tel qu’à présent – multipolaire – LES LUTTES HEGEMONIQUES sont ravivées.

    A qui la faute ? Où se situe le grand méchant Satan ?? Ne peut-on le trouver parmi des sphères non effleurées par l’auteur Monteney ??? Je livre ces questions à votre sagacité !!!

  • Avez-vous vu ça ? L’agence Mondiale Antidopage a publié un rapport accablant sur la Russie et a demandé à ce que le pays soit exclu de toutes les compétitions athlétique, même les JO 2016 car le gouvernement russe a clairement été complice.

    Vraiment un pays qui a élevé le mensonge, la propagande et la tricherie au rang d’art, et ce sont eux qui osent parler d’un Occident décadent ? Vraiment un Etat mafieux, dans tous les sens du terme…

    • Un gouvernement de menteurs et des pro-Poutine dans la même lignée, ce n’est pas une surprise…Qui se ressemble s’assemble après tout, entre enflures y a une certaine solidarité.

    •  » Vraiment un pays qui a élevé le mensonge, la propagande et la tricherie au rang d’art, et ce sont eux qui osent parler d’un Occident décadent ? Vraiment un Etat mafieux, dans tous les sens du terme…  »

      Et surtout on nous dit après que se sont les occidentaux qui organisent des complots en mentant à tout le monde.

      D.J

    • Ce qui est triste c’est qu’ils se dopent et n’arrivent pas tjs premier, c’est ouf!!!!!!!!!! ou alors ???????

      • Ça signifie que certains sont loin des meilleurs sans dopage et que par conséquent le dopage ne suffira pas à te mettre en tête. Il ne faut pas oublier qu’en 2012 a été la meilleure année russe en termes de médaille, cette politique de dopage fout en l’air les résultats des JO 2012.

        • ok concernant le dopage, il est présent dans toutes les compétitions et toutes les nations, faire de l’anti-Russie la dessus c’est ridicule. vous voulez une liste de sportifs US ou EU dopé ou africain ou autre chose?

          • Rien à voir, s’il y a du dopage en Occident c’est une décision INDIVIDUELLE alors que là le rapport fait état d’un dopage INSTITUTIONALISE, et donc organisé par l’Etat russe et couvert par lui via des pots-de-vins et des menaces envers un laboratoire. C’est autrement plus grave. Etat mafieux…

            • oui certainement, comme les nageurs français qui gagnent tout d’un seul coup c’est certainement individuel et pas au niveau de la fédération, comme tout ces joueurs de tennis ou joueuses qui prennent une année sabbatique après une grosse performance. Désolé mais je pense que vous êtes naïf

    • Sauf que, problème essentiel, l’AMA est un sacré nid de vipères corrompues…

      • Attaquer le messager ne changera pas le message. Cesser de défendre l’indéfendable…

        • je pense que ce que l’on vous faire comprendre, c’est que parler de dopage dans la crise syrienne pour décrédibiliser la Russie n’est pas du tout pertinent et est un parfait contre exemple.

          • Vous avez raison, ne faisons pas du whataboutism, c’est une technique de désinformation utilisé massivement par l’URSS puis par la Russie, qui a conserver ses organes de propagande.

          • On a la preuve de source sûre que Poutine et Bachar sont dopés ! Alors que notre valeureux président est bien fatigué car lui ne carbure qu’à l’eau et au bon vin de nos terroirs !

        • Le problème, c’est que la Russie n’est pas la seule a avoir le cul sale dans cette affaire. Et l’AMA a une grande responsabilité dans cette histoire. Pourquoi n’est-ce pas sorti plus tôt ❓ Et pourquoi ne pas citer les autres pays impliqués et seulement la Russie ❓

          • « Et pourquoi ne pas citer les autres pays impliqués et seulement la Russie ? »

            J’ai peur que vouloir mettre en place un standard d’exhaustivité dans les débats sur la Russie ne soit pas un bon mouvement stratégique pour vous…

            • Il n’en reste pas moins que le messager est tout autant faisandé que les fédérations impliquées.
              La gangrène n’atteint pas la Russie, et faire passer les russes pour seuls mafieux est exagéré.

              • Les autres mafieux sont des pays post-soviétiques et influencés par la Russie comme le bélarus, l’Ukraine ou le Kazakhstan…Donc non c’est pas exagéré…

    • Il ne faut tout de meme pas tout melanger! Une chose est sure: poutine fait plus parler de lui et passionne plus qu erdogan dans tous les posts

      • La Turquie reste un allié membre de l’OTAN et sans arme nucléaire donc il apparait moins nuisible. Mais Erdogan n’en demeure pas moins une enflure qui mine son économie pour son pouvoir perso.

  • Super l’efficacité stratégique Russe en Syrie. L’armée de Bachar incapable de tenir les positions qu’elle a reconquis la veille.

    http://www.tdg.ch/monde/moyen-orient/regime-perd-pied-province-hama/story/17156593

    D.J

    • « L’armée syrienne, appuyée par des milices pro-régime et par des bombardements russes, avait pris le contrôle d’Atchane le 10 octobre. «Tous les gains réalisés par les forces du régime avec l’appui des bombardements russes (dans la région) ont été perdus.

      Echec pour le régime

      «C’est un échec» pour le régime de Bachar el-Assad, a ajouté M. Abdel Rahmane. Les rebelles islamistes consolident ainsi leur progression aux dépens des forces pro-gouvernementales. Jeudi, ils avaient repris Tal Skake, dans la même région. »

      Eh ben…On nous disait qu’avec les Russes ça allait changer, qu’eux ils rigolent pas…C’est ça l’effet Poutine ? Que de la gueule…

      • Vous ne comprenez pas, Poutine lui « il rigole pas », « il a des couilles », « il fait pas les choses à moitié », avec lui « ça va chier », il va « mater les ratons »…

        C’est une opération de communication, l’important c’est que les pro-russes voient les pilotes russes « tout faire péter » et que les arabes « s’en prennent plein la gueule ».

        Le fait que ça ne fait que massacrer des civils innocents n’est pas important, puisqu’il n’y a dans leur tête que des dangereux islamistes ou des citoyens qui sont heureux de mourir sous les bombes comme martyrs pour assurer la survie du demi-dieu qu’est Assad.

        Pour eux envoyer des types planqués à 5000 mètres d’altitude tirer dans le tas est une grande marque de courage… C’est un peu comme si on considérait qu’un type qui balance de l’essence sur une fourmilière ose s’opposer seul à un monde animal sans merci…

        Des familles cherchent à survivre dans ce bordel au moment ou elle entendent un grondement qui se rapproche, un type crie alors « attention avion », puis un moment de confusion s’en suit. Quand ces gens ouvrent les yeux pour les quelques dernières secondes qui viendra terminer leur vie passé sous l’oppression, elle voient des enfants broyés sous des décombres, des gens déchiquetés, des survivant tentants de se déplacer insensible à la douleur, des proches dont les boyaux sont mélangés à la poussière du sol alors qu’il leur jette un dernier regard.

        On a atteint un degré de nihilisme incroyable, vous vous intéressez à cela et on vous accusera d’être « droit-de-l’hommiste » alors que c’est juste faire preuve d’humanité. Le pire étant que les gens qui supportent cela disent défendre « nos valeurs » alors qu’ils les bafouent sans cesse.

        Ils se considèrent supérieurs apriori, et pensent donc que quelque-soit l’intensité des exactions cela est justifié. Ce n’est pas le cas, je m’oppose autant à cette conception des choses qu’au relativisme que l’on nous sert souvent. On doit démontrer sa supériorité morale dans nos actions, garder nos valeurs quelque-soit la monstruosité de l’ennemi, il n’y a rien de transcendant qui fait que l’ont est intrinsèquement meilleur que les autres.

        Le fait est que les gens qui supportent ces massacres usent du même raisonnement que les terroristes. Ils ont une idéologie sur laquelle il est impossible de débattre, considèrent que le bien suprême est son imposition au reste du monde et à partir de cet axiome se sentent libre de faire n’importe quoi.

        • Envoyer des types courageux a 5000 m d altitude??? Kosovo, idem. Pourtant je suis persuade que votre post n etait pas dans la reprobation de cette action!!! Cela fait 25 ans que tous les partis, us et autres ( francais cis) font la meme chose

          • Ce n’est pas l’utilisation d’armes modernes que je réprouve, cela serait ridicule, mais toute la propagande que la Russie met autour et la différence entre cette propagande et ce qui arrive sur le terrain. Vous avez complètement raté la question que je cherchait à soulever, votre allusion avec le Kosovo qui n’a rien à voir en est la preuve.

        • +1000 rien à redire

          • +10000 mais ce qui est drôle c’est que vous vous parlez à vous même, il me semble que personne ne justifie les bombardements ou alors j’ai raté des post, ne seriez vous pas ce que vous dénoncez?

  • Pour Patrick qui persiste toujours à croire que Al Qaeda, ISIS etc.. sont les amis des USA créés et aidés par eux.

    http://www.frontpagemag.com/fpm/260645/us-didnt-create-isis-assad-and-saddam-did-daniel-greenfield#.Vjv7WXUrYEk.facebook

    Ont savaient déjà tout ça et surtout quand Assad a fait libérer des centaines de djhadistes de ses prisons pour ensuite se donner une légitimité antiterroriste. Le résultat c’est qu’il se prend un retour de manivelle.

    D.J

    D.J

  • Côté américains on nous dit que leur intervention n’a pas été du tout efficace et pourtant depuis cet été le numéro 2 de l’EI et le numéro2 d’Al Qaeda ont été fumé par l’armée de l’air américaine. Sans parler de l’opération commando qui a délivré il y a quelques jours 70 otages en Irak sur le point de se faire massacrer par les djihadistes de l’EI. Et je rend au passage hommage au soldat américain tué dans l’intervention.

    Je rappellerais aussi l’élimination au mois de mai d’ Abou Sayyaf un haut responsable de l’EI qui a eu le sort qui est réservé a des types comme lui qui décapitent ou brûlent vifs otages et prisonniers. Il a été abattu dans l’est de la Syrie par les forces spéciales américaines dans une opération pour le capturer lui et sa femme. Cette dernière est entre les mains des américains dans une de leur prison en Irak.

    En Irak 350 soldats US des forces spéciales ont été dépêche pour aider les forces irakiennes et pour y mener des opérations commando contre l’EI.

    D.J

    • Les Américains pourraient ne pas y mettre toutes leurs forces mais ils ont appris de leurs expériences en Irak et Afghanistan, ils sont prudents et agissent par petits groupes tout en entrainant et renforçant ceux qui pourraient se battre sur le terrain, c’est la stratégie poursuivie en Irak notamment avec une armée irakienne qui se remet de ses humiliantes défaites de 2014 et se fait entrainer par l’armée US, elle ne tardera pas à reprendre Ramadi et l’an prochain commencera l’offensive sur Mossoul : 2ème plus grande ville d’Irak et plus grande forteresse de l’EI devant Raqqa qui est sa capitale. Si l’EI est expulsé de Mossoul et donc d’Irak la stratégie US de la patience et de se reposer sur des forces locales en les aidant portera ses fruits tout en étant peu coûteuse en hommes et moyens financiers.

      La Syrie est une autre histoire…

      • La Syrie est une autre histoire…

        Oui, avec des sunnites qui tuent des sunnites… On l’oublie un peu vite : les turcs assassinent les kurdes syriens et pas qu’eux, les crétins de Daesch assassinent les enfants voire les mutilent … Les turcs laissent passer tous les fanatiques de Daesch pour qu’ils attaquent les kurdes …

        • « les turcs assassinent les kurdes syriens et pas qu’eux »

          Avec tout les avions qui tirent sur n’importe quoi c’est sure que c’est plutôt discret. Imaginez donc si l’on mettait ne place la zone d’exclusion aérienne proposé par la Turquie depuis quelques années, Erdogan serait alors piégé (Il ne pourra pas refuser sa propre proposition) et seuls ses avions voleraient, rendant évidentes ses exactions (on ne parlerait que de ça aux informations). Sans compter les effets secondaires que pourrait avoir ceci, comme sauvez quelques dizaines de milliers de civils des bombes du Poutine et d’Assad…

  • J’ai vraiment l’impression que plus ça va, plus tous les débats sur le moyen orient deviennent surréalistes.

    On voit des assertions difficiles à croire sans le moindre début de preuve pendant que les connecteurs logiques ont disparu. Les posts sont sans cesse parsemés d’appels à l’émotion et de procès d’intentions. « On a qu’a tout faire sauter » tient lieu de stratégie pendant que soutenir le massacre de centaines de milliers de personnes devient une opinion courageuse…

    Le plus déconcertant dans cela, c’est que les personnes refusant d’utiliser leur raison sont les prétendus guerriers qui se battent contre la décadence de notre société….

    Quelle drôle d’époque.

    • C’est un peu la preuve que l’éducation nationale a échoué à créer une population éduquée et capable de penser au-delà des idées simplistes.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un mensonge d’État et une collusion d’intérêts financiers et politiques ont réussi à persuader une grande partie de l’opinion publique que le développement des sources intermittentes d’électricité éolienne et solaire photovoltaïque était indispensable pour faire face efficacement au réchauffement climatique.

Or, c’est faux mais chacun le répète à qui mieux mieux, faute de compréhension du sujet.

Mensonges ?

Il s’agit là d’une imposture entretenue soigneusement depuis des années par les promoteurs de l’éolien et du voltaïque, ain... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par David Teurtrie. Un article de The Conversation

Début janvier 2022, le Kazakhstan a connu des manifestations contre la hausse des prix du gaz de pétrole liquéfié qui se sont rapidement étendues à plusieurs villes du pays avant de dégénérer en émeutes.

Le président Kassym-Jomart Tokaiev a d’abord réagi en limogeant son gouvernement, accusé d’être responsable de la crise, puis a promis un gel des prix des carburants afin de calmer la colère des manifestants. Mais la situation s’est encore aggravée à Almaty, capitale économique ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Ce qui m’a frappé au cours de cette année 2021, ce n’est pas le virus, mais l’extension de l’autoritarisme sous sa forme dramatique comme sous sa forme rampante et bureaucratique. J’ai remarqué également la numérisation et le retour en force des marchés qui « se vengent » des dictatures notamment par l’inflation. Bien sûr, le virus a joué son rôle, mais il a plutôt été l’occasion que la raison de fond.

La violence autoritaire

Cette violence a gagné une grande partie du monde, et s’il fallait donner un premier prix, il reviendrait au My... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles