Taxe d’habitation : l’échéance approche !

Il vous reste moins de 10 jours pour payer votre taxe d’habitation !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
taxes2 credits 401 (k) 2013 (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Taxe d’habitation : l’échéance approche !

Publié le 7 novembre 2015
- A +

Par Thibaut Doidy de Kerguelen.

taxes2 credits 401 (k) 2013 (licence creative commons)
taxes2 credits 401 (k) 2013 (licence creative commons)

C’est la dernière ligne droite pour le paiement de votre taxe d’habitation. Sauf si vous êtes mensualisé, vous avez jusqu’au 16 novembre pour payer la taxe d’habitation et la contribution à l’audiovisuel public.

En cas de règlement sur Internet, la date limite de paiement est portée au 21 novembre et le prélèvement est alors effectué sur le compte bancaire le 26 novembre.

Les personnes âgées exonérées en 2014 le sont toujours

Le gouvernement vient d’expliciter, par le biais d’un communiqué, le dispositif permettant de maintenir l’exonération de l’imposition à la taxe d’habitation et à la taxe foncière des personnes qui en étaient auparavant exonérées pour des raisons liées à leur âge et à leur revenu. Ainsi, les personnes exonérées en 2014 le seront encore en 2015 ainsi qu’en 2016. Si les contribuables concernés ont déjà payé ces deux impôts, ils seront automatiquement remboursés dans les premiers mois de 2016. S’ils le souhaitent, ils pourront être remboursés plus vite en s’adressant dès le 9 novembre à l’administration fiscale, par téléphone, sur le site impots.gouv.fr, par courriel ou au guichet. Dans ce cas, le remboursement interviendra normalement dans les trois semaines. Si les contribuables n’ont pas encore payé – cela concerne principalement la taxe d’habitation – il leur est demandé de ne pas tenir compte des avis reçus. Un dégrèvement automatique viendra ensuite régulariser leur situation.

C’est tout l’art de nos énarques, ça, mettre en place des règles inapplicables pour ensuite essayer d’apparaître généreux en autorisant les dérogations… Quand reviendrons-nous à la sagesse et la raison ?

Sur le web

Voir les commentaires (9)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (9)
  • tout cela à un cout ; en plus de ne pas récupérer l’argent de cet impots , l’envoi de toute cette paperasse aux contribuables , ce n’est pas gratuit….ha oui mais non , c’est vrai , c’est pas cher , c’est l’état qui paie……

  • Il faut dénoncer encore et toujours ces impôts et leur évolution totalement démente.

    Ainsi pour un 20 m2, studio que je loue dans le 6ème arrondissement de Paris, pour mon fils étudiant….la taxe d’habitation a augmenté… de 19 % cette année !

    Et vous ?

    Quand allons nous briser cette servitude ? Combien de temps encore allons nous encore subir ?

    • J’ai pris 12.5% sur Toulouse. Et en échange j’ai droit à plus de punks à chien, plus de racailles (vitre de la voiture pétée ce WE), plus de roms…

      • Le problème des roms à Toulouse c’est que la police les choppe et la justice les remet immédiatement en liberté…il y a deux ans, on m’a clairement fait comprendre à la gendarmerie qu’une Polo était une voiture de luxe…et le gendarme auprès de qui j’ai porté plainté était complètement blasé…ils connaissent les coupables mais ne peuvent rien faire…

      • Sinon, venez vous installer à Lavaur, pour un 50m, je paie 270€ de taxe d’habitation hors redevance TV 😉

  • J’avoue que ce qui me fait le plus bondir, c’est de devoir payer la redevance audiovisuelle alors que je ne regarde pas la télévision. C’est proprement incroyable de pouvoir ainsi contraindre des gens à payer un tel impôt dont le régime tortueux permet à l’état de prétendre qu’il n’en s’agit pas d’un, tout en reniant par les mesures d’applications et la définition de l’assiette ce qui permet justement de le faire passer ainsi pour une taxe, puisqu’en guise d’utilisation c’est la présence d’un matériel susceptible d’être utilisé qui est considéré et non la réalité.

    • Revoyez votre formulaire de déclaration. Il me semble que c’est une affaire de case à cocher. Sinon, tentez une démarche auprès de votre inspection des impôts. Si vous n’avez pas la télévision, vous n’êtes pas obligé de payer la redevance (mais si vous avez un récepteur, il ne vous servira à rien de jurer que vous ne l’utilisez pas).

  • bah , l’essentiel des gens étant tombé dans l’impot l’année précédente la précédente, cette mesure ne porte pas sur grand monde ..voir personne . ma mère ,petite retraitée( juste au dessus du seuil fatal), a payé des impots pour la première fois ..il y 2 ans et depuis c’est moins de retraite et plus d’impots et taxe audiovisuelle et cette mesure ne la concerne évidement pas malgré quelle perd également la demi part donc ….même plus possible de payer son aide ménagère et d’en déduire la moitie , meme la mutuelle va devenir un luxe impossible surtout que les médecins tapent maintenant sur du non remboursé pour la maintenir en vie..

  • les elections approchent bon coup de pub ne soyez pas naive

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L'inflation s'est accélérée en juillet pour atteindre 6,1 % sur un an, selon l'Insee.

 

L’inflation est de retour

C’est une erreur de penser que ce que l’on appelle communément « inflation » se résume simplement à l’augmentation des prix à la consommation.

L’inflation ne doit pas se définir comme une augmentation des prix à la consommation, mais comme une augmentation de la masse monétaire. L’augmentation des prix à la consommation n’est que l’un des symptômes de l’inflation, tout comme l’est l’augme... Poursuivre la lecture

Un article de l'IREF Europe

Depuis la loi de finances pour 2018, le coefficient de revalorisation forfaitaire des valeurs locatives, qui sert notamment de base de calcul à la taxe foncière, n’est plus fixé chaque année en loi de finances initiale mais codifié à l’article 1518 bis du Code général des impôts.

Le calcul de ce coefficient revient très concrètement à indexer les valeurs locatives sur l’évolution de l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) publié au mois de novembre par l’Insee. Suivant cette formule, la r... Poursuivre la lecture

travail chomage
4
Sauvegarder cet article

Par Jacques Garello

Même si le mois de septembre a enregistré une baisse importante du taux de chômage, ce qui a enthousiasmé les médias et le gouvernement, le chômage reste un problème endémique pour la France et un échec de la politique menée par François Hollande : depuis son élection en mai 2012, le ministère du Travail a recensé 617 000 chômeurs supplémentaires en catégorie A.

Alors qu'approche l'année électorale 2017, la question du chômage, qu'il monte ou qu'il baisse selon les catégories dont on parle ou qu'on ignore, se... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles