Les questions au gouvernement que vous n’entendrez pas cet après-midi

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Manuel Valls (Crédits : Parti Socialiste, licence CC-BY-NC-ND 2.0), via Flickr.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les questions au gouvernement que vous n’entendrez pas cet après-midi

Publié le 28 octobre 2015
- A +

Par le Parisien libéral.

Manuel Valls (Crédits : Parti Socialiste, licence CC-BY-NC-ND 2.0), via Flickr.
Manuel Valls (Crédits : Parti Socialiste, licence CC-BY-NC-ND 2.0), via Flickr.

 

Les citoyens sont perdus ! En effet, au vu de l’actualité de ces derniers jours, ils ne peuvent que se demander où va le pays et où le gouvernement veut les emmener. D’un côté, les lois incompréhensibles pleuvent, comme cette privatisation en douce du droit de préemption, et de l’autre, l’État s’avère manifestement incapable de faire fonctionner de manière juste et efficace ses missions régaliennes : l’armée s’embourbe dans les guerres de François Hollande, la justice est prise en défaut par quelques décisions a priori contradictoire (voler un autoradio conduit à la même peine qu’être un sénateur corrompu), les diplomates français sont convoqués pour divers motifs et la police souffre toujours, 10 ans après les émeutes de 2005, d’un réel manque de considération de la part de la population.

Y a-t-il encore un gouvernement aux commandes de l’administration en France ? Parce qu’en dehors de la lutte, dans le cadre des élections départementales, contre un parti politique en particulier, on n’entend guère l’exécutif… Alors, cette après-midi, entendra-t-on les questions au gouvernement (QAG) suivantes ?

Valls rené le honzecQuestion au Premier ministre, Manuel Valls

Monsieur le Premier ministre, vous avez déclaré : « La hausse de la fiscalité sur les ménages a pénalisé les personnes âgées, elle a fait des dégâts considérables sur les classes moyennes, elle a créé une forme de rupture des Français avec l’impôt. » et « Le niveau trop important des dépenses publiques entrave l’activité. » Une question très simple : puisque vous dénoncez le niveau « trop important » des dépenses publiques et l’augmentation de la fiscalité, pourquoi ne baissez-vous pas la dépense publique ? Êtes-vous Premier ministre, ou bien un simple hagiographe du gouvernement Ayrault, dont vous faisiez partie ? Puisque vous admettez le tabassage fiscal, comptez-vous y remédier ?

Question au ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve

Monsieur le ministre, suite à la publication par la Ligue des Droits de l’Homme du rapport de la Commission d’enquête citoyenne sur les conditions ayant conduit à la mort de Rémi Fraisse, pouvez-vous nous indiquer quelles mesures seront prises, à l’avenir, pour éviter qu’un tel drame se reproduise ?

Question au ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian

Monsieur le ministre, félicitations, pour arriver à gérer de front à la fois le déménagement de votre ministère à Balard, quoi qu’il parait que vous fassiez de la résistance…, plusieurs OPEX, pour ne pas dire guerres, de front, du Mali à la Syrie, et la campagne des régionales en Bretagne, en totale contradiction avec les promesses de Hollande. Est-ce que cet emploi du temps chargé vous laisse le temps de réfléchir aux implications philosophiques du développement des robots tueurs (oui, 2015 sera moins l’année de Marty McFly que celle de Terminator) ?

Question au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius

Monsieur le ministre, notre pays est fier de se battre partout dans le monde pour la liberté d’expression. Il parait même que l’art. 11 de la DDHC de 1789 dit que : « la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. » Dans ce contexte, pensez-vous qu’un journaliste a le droit, en France, d’écrire un livre ? Doit-il être licencié par son employeur, qui plus est un service public, pour cela ? Puisque France 2, car c’est bien du cas Philippe Verdier dont il s’agit, relève de la responsabilité de l’État, allez-vous appeler la direction de France Télévision à « être Charlie » ou bien le débat scientifique, journalistique et citoyen doit-il s’effacer derrière les impératifs de la COP 21 ?

Taubira rené le honzecQuestion au Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Christiane Taubira

Madame le ministre, pourriez-vous nous dire si l’État a bien porté plainte contre les gens du voyage qui ont bloqué l’autoroute A1 à hauteur de Roye, fin août dernier ? Il semble évident que les événements de Moirans ont directement été inspirés par la passivité de l’État sur le cas de Picardie.

Question au ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem

Madame le ministre, le pédagogue, penseur de l’éducation, Louis Legrand, est mort le 20 octobre à Arpajon à l’âge de 94 ans. Il avait proposé, au début des années 1980, de réformer le collège. Pensez-vous, comme la spécialiste de l’éducation, Nelly Guet, que son rapport présenté au JT par PPDA en 1982 nous aurait fait gagner 30 ans ?

Nelly Guet

Il y a 30 et quelques ministres, donc autant de questions potentielles au gouvernement, sachant que pour un certain nombre de ses membres, l’interrogation pourrait se résumer au point suivant : « à quoi servez-vous ? »

Sur le web

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • à quoi servez vous ? ben à rien , ils le savent et ça les affolent ; alors pour qu’on ne les oublient pas , ils nous emmerdent jusqu’à la gauche , c’est le cas de le dire ….et puis ne pas omèttre que ces gens là sont surtout préoccupé pour rester au pouvoir ….c’est qu’on est bien la haut ! pensez , ça sert à rien mais c’est grassement payés…..et moi je lui dis au valls , il n’y a pas que les retraités qu’ils mettent dans la mouise , les petits entrepreneurs sont taxés à outrance , et ce n’est pas finit , ils vont avoir besoin de beaucoup , beaucoup d’argent pour continuer à nous asservir , à magouiller et à s’enrichir ….ça promet….

  • Au fil du temps, les gouvernements qui brassent du vent déteignent sur la population active. Ainsi, je constate de plus en plus souvent :
    Travaux « publics » qui défont et refont des infrastructures pourtant potables parfois neuves (amortissement d’immobilier sur un à deux ans, c’est inconcevable).
    Personnel de médiation de la SNCF qui se tourne les pouces au fil de leurs voyages de groupe dans les trains ou sur les quais comme de simples promeneurs du dimanche.
    Personnel de nettoyage ou d’entretien des espaces verts qui abuse des souffleurs carburant au gazole même par temps de pluie (ce matin encore, j’en voyais un qui soufflait les gouttes de pluie…).

  • M. le premier ministre
    Vous avez annoncé la signature de 10Milliards de contrats avec l’Arabie Saoudite.
    Est-ce que ces contrats sont liés à des conditions de complaisance à l’égard de cette dictature sanguinaire qui finance les organisations terroristes que nous combattons en Syrie, Irak, Centre-Afrique et au Mali.

    Mme la ministre du développement durable
    A combien estimez-vous l’empreinte carbone du COP21 ?
    La pollution engendrée par le déplacement de milliers de personnes ne vous parait-elle pas contre-productive pour traiter le sujet ?
    N’aurait-il pas été plus judicieux d’organiser des conférences en ligne afin de faire des économies financières et limiter la pollution ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quel pataquès ! Une gauche éclatée réduite à un petit 25 % des intentions de vote ; des candidats favorables à l'union à condition qu'elle se fasse sur leur nom ; une primaire populaire spécialement organisée pour obtenir le rassemblement mais dont la plupart des "candidats", Mélenchon, Roussel, Jadot, Hidalgo, enrôlés sans leur consentement, récusent tour à tour la légitimité ; des militants en grève de la faim pour inciter les têtes de liste à se rallier à cette primaire - bref, la gauche est en pleine crise de nerfs et c'est le moment que ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article
Par Nathalie MP Meyer.

Cet article doit se lire - j'insiste - comme la suite de "Manuel Valls : com’, ambition et coups de menton", portrait que j'avais écrit en décembre 2016 alors que l'ex-ministre de l'Intérieur puis Premier ministre de François Hollande venait de quitter Matignon pour participer à la primaire de gauche en vue de l'élection présidentielle de 2017.

Depuis son monumental plantage face à Benoît Hamon lors de la primaire de gauche de 2017, on le voit chercher fébrilement le parachutage politique en vue qui rendrait enf... Poursuivre la lecture

Par Alexis Métais.

Alors que le gouvernement fait voter la loi « confortant le respect des principes de la République », dite contre le séparatisme il pourrait sembler étonnant que des associations évoquent le racisme d’État, qu’un dessinateur démissionne après avoir publié un dessin dénoncé comme transphobe par certains et que France Télévisions, qui s’est récemment offert une campagne publicitaire d’auto-félicitation aux frais du contribuable, ait pour fil rouge une diversité de façade c’est-à-dire basée sur des caractéristiques phys... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles