Affaire Volkswagen : l’Europe est le dindon de la farce

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
VW-Dave Humphreys-Creative Common

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Affaire Volkswagen : l’Europe est le dindon de la farce

Publié le 19 octobre 2015
- A +

Par Michel Gay

VW-Dave Humphreys-Creative Common
VW-Dave HumphreysCreative Common

 

Onze millions de voitures Volkswagen ont été équipées d’un logiciel informatique pour truquer les émissions de dioxyde d’azote.

Cependant, avant de renoncer aux Volkswagen diesels, ou de les modifier pour les mettre aux normes… américaines, il faudrait réfléchir aux conséquences environnementales et financières. Les ingénieurs automobiles allemands ne sont pas des incapables, malgré ce que laisse parfois entendre la curée médiatique. Haro sur le baudet Volkswagen ! Cela arrange tellement de concurrents… américains.

Toutes les voitures sont pilotées par des programmes informatiques qui fonctionnent en optimisant en permanence les paramètres d’émission. Ils sont indispensables pour trouver le bon compromis entre la consommation de carburant et les performances du véhicule.

Ces logiciels appelés defeat devices, ce qui signifie systèmes de neutralisation et non logiciels tricheurs, sont autorisés et peuvent désactiver provisoirement le système antipollution pour un fonctionnement optimal du moteur. Le fameux logiciel installé sur les véhicules Volkswagen était certes programmé pour réduire la consommation de carburant en circulation normale mais aussi, hélas, pour réussir les tests antipollution au banc d’essai.

Pour faire des moteurs efficaces, il faut augmenter le taux de combustion du carburant dans les cylindres. Les petits moteurs diesels les plus efficients relâchent donc moins d’hydrocarbures mal brûlés (fumée noire). Ils ont un meilleur couple (c’est-à-dire la force pour accélérer), consomment moins, émettent moins de dioxyde et de monoxyde de carbone (CO2 et CO), mais aussi plus de dioxyde d’azote (NO2). Ce sont les lois de la chimie.

Volkswagen sait fabriquer des petits moteurs diesels puissants produisant peu de CO2 et de CO. Mais ils produisent davantage de NO2 que les gros moteurs diesels, plus polluants par ailleurs. Pour se conformer aux normes américaines protectionnistes destinées à favoriser leurs propres gros moteurs diesels, la « tricherie » des ingénieurs de Volkswagen a consisté à programmer leur logiciel pour que le moteur fonctionne différemment pendant les tests et sur les routes. D’un point de vue environnemental, « ça tient la route »…

Cependant, l’affaire est grave parce que c’est malhonnête, même si ces normes américaines sont écologiquement « injustes ». L’action Volkswagen a perdu un tiers de sa valeur, le président Martin Winterkorn a démissionné, et l’industrie allemande est salie par cette affaire.

Ce tour de passe-passe a permis la commercialisation aux États-Unis de 500 000 voitures qui dépassent les normes américaines d’émission de dioxyde d’azote par un facteur allant de cinq à trente-cinq, alors que ces mêmes véhicules sont dans les normes quand il s’agit de l’Europe. Les normes européennes seraient-elles laxistes ?

Non. Ce sont les normes américaines qui sont impossibles à respecter pour les petits moteurs. Aucune autre marque que Volkswagen ne proposait de voitures diesels à quatre cylindres aux États-Unis. On sait maintenant comment Volkswagen réalisait ce « prodige ».

Ces normes américaines « absurdes » (sauf pour leur propre industrie) obligent les Américains à acheter des modèles diesels puissants et à forte consommation munis d’un dispositif « antidioxyde d’azote » ! Il n’y a en effet qu’à partir d’une certaine consommation de carburant qu’il devient rentable pour l’automobiliste de disposer d’un tel système. La différence de consommation (et donc de coût) doit être importante entre le diesel et l’essence, pour amortir l’investissement supplémentaire d’environ 1500 euros par voiture, ainsi que les coûts des recharges régulières.

Ainsi, la technologie « AdBlue » injecte de l’urée dans les gaz d’échappement pour réduire les émissions de dioxyde d’azote… mais pas ceux des autres gaz. Ce système est installé sur les camions, tracteurs, et sur les voitures diesels à grosses cylindrées. Le taux de conversion en azote et en eau est de 85%, et même de 98% sur certains moteurs .

Ces normes américaines n’ont pas été fixées pour protéger l’environnement, mais pour nuire à l’ascension du groupe européen Volkswagen aux États-Unis, qui est passé au rang de premier constructeur mondial en juillet 2015, et dont la spécialité est justement… les petits moteurs diesels.

Aujourd’hui, les autorités américaines se frottent les mains en parvenant à imposer à Volkswagen une amende record, qui peut monter jusqu’à 18 milliards de dollars. Et les Européens s’indignent à l’unisson du comportement de ce constructeur, sans réaliser qu’ils sont les dindons de la farce, car pour pouvoir respecter les normes américaines, il faudrait polluer davantage et… acheter américain !

À lire aussi : Les nouveaux moteurs essence émettent plus de particules fines que les diesel

Voir les commentaires (32)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (32)
  • Et voilà, un peu d’anti-américanisme par-ci, un peu de théorie du complot par là, ça permet de se rassurer et ça ne mange pas de pain.

    Ça devient fatigant à la longue, changez un peu de disque. Un peu de remise en cause ne fait pas de mal parfois. Que les normes US soient trop exigeantes soit, mais dire que c’était juste pour entraver VW c’est n’importe quoi. VW voyait ses ventes baisser aux US depuis 2 ans car les voitures proposées étaient trop européennes et ne répondait donc pas à la demande américaine pour..les pickups !

    De plus les Coréens sont entrés sans problème, les Chinois commencent à entrer aussi, aucune raison d’empêcher le partenaire allemand d’entrer donc.

    Voilà, vérité rétablie !

    • Il faut juste s’adapter aux normes en vigueur.
      Si les petits moteurs diesel ne sont pas adaptés à ce marché , et bien il ne faut pas essayer d’en vendre , il faut développer ( ou acheter sur place ) des gros moteurs qui polluent différemment et les mettre dans les voitures.
      Le problème de VW vient de leurs ingénieurs qui n’ont pas été capables de d’adapter au marché.

      • Concernant les ventes de VW aux USA, Akashi a parfaitement raison : ils ne font pas assez de pickups et du coup se retrouvent en difficulté depuis 2 ou 3 ans sur ce marché…le fait que VW propose une Passat américaine basée sur l’ancienne Passat européenne n’aide pas énormément leurs ventes sur les véhicules de flotte…question de principe outre atlantique…même si ladite Passat américaine est probablement mieux finie que la mieux finie des voitures de General Motors…

  • Une 308 blue hdi dispose de la SCR … Que je sache c’est pas un truck cette voiture. Volkswagen a fait nimp, gruger l’homologation alors que Mercedes s’est fait griller y’a 12 ans faut juste être con. Et arrêtez avec l’anti américanisme ca fait 1 an qu’ils avait été mis en garde.

    • Les moteurs de PSA ne sont pas plus aux normes…Citroën (groupe PSA) se fait épingler outre manche, mais chut 😉

      • Précisez un peu en ou hors cycle ? Ne pas être eu norme c’est ne pas respecter la norme en cycle. Ca m’étonnerait que Psa fasse ce genre de choses.

  • Et tout ça pour 500k voitures? Alors qu’Audi dispose également de gros moteurs diesels à 6 ou 8 cylindres et de gros moteurs essence.

    Franchement…

    Tricher en Europe, cela peut déjà coûter cher… mais tricher aux E-U, il faut tout simplement être brainless!!!

    Enfin, il n’est pas dit que VW passe les tests en Europe et en France en particulier sans ce petit logiciel.

    • Les « gros diesels » et d’une manière générale les « gros moteurs » européens restent petits par rapport à leurs homologues américains…en Europe la puissance par litre de cylindrée est souvent beaucoup plus élevée qu’aux USA et ce que le moteur soit essence ou diesel…

  • J’aimerais que l’auteur de cet article à l’anti-américanisme primaire, me cite une seule marque 100% américaine qui commercialiserait actuellement des voitures à moteurs Diesel, même de grosse cylindrée ! Sauf erreur de ma part, il n’y en a tout simplement aucune, les américains n’ayant jamais aimé le Diesel, idem en Asie d’ailleurs. Alors pondre un tel article en essayant de faire croire que les américains ont établi ces normes uniquement pour empêcher VAG d’être n°1 mondial, c’est tout simplement ridicule…. et quid de Toyota, de Mercedes, Volde BMW et de tous les autres Japonaises ou Coréennes alors?

  • ah, c’est quoi cet article ?

    les normes Américaines sont pourries donc c’est pas grave si on les transgressent.
    Et les normes Européennes sont un modèle de vertus (oui, parce que tout baser sur le rejet de CO2, c’est d’une intelligence en béton armé précontraint – et c’est pas du tout du protectionnisme … non non non !) donc du moment que ça passe nos normes, les autres pays devraient fermer leur bouche et acheter nos produits ?

    Bravo, belle philosophie.

  • Cette affaire Volkwagen est purement fortuite. Les américains en sont désolés. Pur angélisme. C’est un épisode d’une guerre économique très dure qui veut affaiblir l’Europe. Continuons ces discous idiots, faisons la chasse au diesel et rapidement il n’y aura plus d’industrie automobile en Europe. Il sera trop tard pour se lamenter. Les ecolos auront gagné mais nous serons tous à poil.

    • Mais Mr Lomo encore une fois qui à voulu introduire le diesel Europe et plus particulièrement en France. cette état obèse qui fiscalement jouent avec notre argent, encore une fois ils s’est trompé encore une fois ils ont gaspillés tant d’année et d’argent , tant d’impôt payé qui n’ont servi a rien, parce que c’est trop tard on revient tous au carburant classique essence.
      Et maintenant on dit quoi au société vous ne récupérez plus la TVa dans 2 ans « ahahahah »et « pan dans les sang dent ». A force de joué au soviét on se prend les pieds dans le tapis et la seule et unique solution c’est de réduire cette année qui nous pourrit la vie et nos libertés , parce que sans ces aménagements fiscale à la petite semaine sans prévision de sortie et bah on serait toujours à l’essence et certainement même au gaz . trop tard encore une fois ils ont encore une fois tous faux et faire marche en 5 ans c’est long et le marché aura déjà basculé, la vente de véhicule diesel de petite cylindré s’écroulent déjà.

      Non franchement on part à la cata …

      • L’américanisme primaire vous aveugle.
        L’utilisation du diesel est un progrès pour économiser l’énergie par rapport à l’essence qui en consomme 20% en plus (10 millions de tonnes de pétrole brûlés en plus pour remplacer le gazole), et produit 20% de gaz à effet de serre en plus.

        • « L’utilisation du diesel est un progrès pour économiser l’énergie par rapport à l’essence »
          Il me semble avoir appris à la fac (en 1980 !) que l’essence était un sous-produit du raffinage et que son seul usage possible était pour les bagnoles (impossible de faire un camion fonctionnant à l’essence).
          C’est pour ça que des gens à l’époque ont trouvé irrationnel de dieseliser le parc automobile.
          Y-a-t-il d’autres débouchés pour l’essence aujourd’hui ?

        • Bah si vous le dites mais je comprend pas très bien le rapport, produire de l’essence sera plus couteux bizarre les cons de capitaliste américains ils se sont gouré :
          Produisez du diesel ca coute moins chère et en plus vous pouvez le vendre au soviétique français.

          Soyons sérieux la terre entière se serait trompé et c’est nous les ptit francais avec nos ptit moteur diesel qui avons raisons possible mais la encore je doute.

        • Ca ne vous vient pas à l’idée qu’on n’est pas obligé d’opposer diesel et essence, et qu’on peut laisser le choix aux individus? On peut très bien continuer avec les 2 carburants, les gens sont assez intelligents pour faire le pour et le contre et faire leur choix raisonné.

          La vérité que cela révèle, encore une fois, est que l’économie mondiale prétendument « libérale », pour ne pas dire « ultralibérale », est régie par des traités de libre-échange aussi libéraux que Clara Morgane est vierge. La vérité, c’est que tout ceci est le résultat de l’étatisme, l’interventionnisme, et les régulations de tout poil qui favorisent les uns au détriment des autres, et au final du clampin ouvrier chez VW, ou du clampin américain qui préférerait acheter des petits diesels efficaces.

          • « La vérité, c’est que tout ceci est le résultat de l’étatisme, l’interventionnisme, et les régulations de tout poil »
            C’est tout a fait ça, diesel et essence sont des produits du pétrole indissociables, il faut faire avec et libre est le choix des gens en fonction de leur besoin, donc arrêtons toutes les interventions (taxes, impôts, malhonnêteté intellectuelle sur le produit) et laissons les gens choisir.

  • Ah ah trop fort l’antiaméricanisme.

    En faite ca m’a fait beaucoup rire on a toujours 10 a 15 ans de retard sur les US nous la vieille europe.

    On à rigolé il y a 30 ans sur leur gros 4×4 et depuis 15 ans on voit quoi des SUV des 4×4 et on commence à voir de pick up franchement, ok il font du protectionnisme mais ils sont loin d’etre aussi ridicule que decrit dans cette article sachant que ca fait plus d’un an que VW est au courant …. Et puis quoi ca pique …. et nous en France on fait quoi rien connivence, on entend surtout plus parlé de la C4 et de la 308 en test qui respect même pas 5 fois la norme parceque au final on va absourdre les véhicules qui sont 5 fois au dessus de la norme moi perso , je vais diviser mes impots par 5 pourquoi je devrais respecté, ca me fait vomir cette etat obèse qui non content assassiné la classe moyenne se prend les pieds dans le tapis toute les semaines, les mains pleine de miel.
    Ca va mal finir moi je dis …

  • Si » les normes américaines qui sont impossibles à respecter pour les petits moteurs », on se demande bien en quoi va consister le rappel des petits diesels munis de leur logiciel tricheur. Diminuer les performances du moteur mais les propriétaires de VW seront lésés ; munir de ce dispositif couteux AdBlue mais est-ce possible sur de l’occasion ?

  • cette histoire de normes est typiquement celle d’un crime sans victime :
    un état édicte une norme juste pour pouvoir éventuellement dire à quelqu’un « vous ne respectez pas la norme, voilà une amende ».
    mais qu’on me présente une victime, est ce que des freins ne fonctionnaient plus, causant maints accidents mortels ? combien de personnes ont eu le cancer des poumons parce que ces voitures dégageaient seulement 2 fois moins de tel ou tel gaz qu’il y a 15 ans alors que la norme demandait 4 fois moins ?

  • Cet article est une douce plaisanterie je suppose !

    – Premièrement, le C02 n’est pas un polluant, en revanche le NOx en est un alors question, vaut-il mieux lutter contre les émissions de CO2 ou de NOx ?

    – Deuxièmement, les actuelles normes environnementales américaines datent de 10 ans, à cette époque, VW ne produisait que 5 millions d’autos par an et n’envisageait pas d’inonder les USA avec ses TDI. Il va y avoir un durcissement en 2017 mais celui-ci a été négocié avec les 15 principaux acteurs du marché, qui représentent 90% ou 95% des ventes dont VW.

    – Troisièmement, personne ne dit que les normes européennes sont laxistes, elles sont aussi absurdes que les Américaines mais dans un autre style.

    – Quatrièmement, la lutte contre le NOx des Américains serait du protectionisme déguisé, j’admets l’argument mais lorsque les Européens, spécialistes de petits moteurs et de diesels, luttent contre le CO2, donc contre les gros moteurs essence, que font-ils ? Exactement la même chose.

    – Cinquièmement, la justice américaine est tellement méchante et injuste qu’on se demande pourquoi les entreprises étrangères continuent de faire du business dans ce pays.

  • Laissez les avec leurs caisses américaines pourries.

    VW a voulu piquer le marché américain avec une fraude. Cétait pas malin de leur part. Les autres constructeurs européens devraient dédaigner ces normes et ces marchés. Le vent tournera… Mais essayer de faire tourner le vent ou aller contre lui, est rarement sage.

  • Ce qui parait évident, c’est qu’un constructeur comme PSA qui fait de la recherche sur les moteurs diesel, depuis très longtemps qui sait produire des moteurs excellents, a bien du s’apercevoir que VW trichait !
    En effet si il fabrique eux aussi un moteur semblable au VW de 2L de cylindrée, il sont capables de vérifier que pour une puissance donnée, les normes américaines sont intenables et que donc VW a un programme spécial contrôle antipollution.
    Les constructeurs savent faire des voitures ou l’on peut changer le programme en roulant et passer d’une conduite sportive a une conduite éco.
    Pourquoi les autres constructeurs n’ont-ils pas trichés, et rien dénoncés ????

    • Parcequ’ils trichent tous la bonne blague, j’ai lu un article sur contrepoint la dessus .

      • comment ca les entreprises trichent ?… ils ne faudraient pas les laisser faire ce qu’elles veulent ?… mais c’est pas tres liberal ca !…

        • Bah oui on pond des normes et on demande ouvertement aux entreprises de ne pas les respecter , et après on s’étonne, c’est vraiment du foutage de gueule , j’ai honte de ces politiques de connivence , ça me met en colère petit des petit qui n’avons que le choix de subir…

  • http://www.chevrolet.com/cruze-compact-car/specs/trims.html
    Vous pourrez constater ici que le Diesel de la version américaine de la Cruze est un 4 pattes de 2L!
    Que Contrepoints sombre dans l’antiaméricanisme primaire sans prendre la peine de vérifier une chose aussi manifestement accessible me déçoit profondément.

  • Globalement d’accord avec les commentaires, mais comment un tel article peut être publié sur le site de contrepoints? Nous sommes habitués á un autre niveau de conversation. Je pensais qu’un pilote de chasse devait avoir de la rigueur á défaut d’avoir le sens de la nuance

  • Et les actions dévaluées ont été acquises par;……..des investisseurs Américains?
    En matière commerciale les USA n’ont AUCUN SCRUPULE, j’en viens à me demander si les sommes colossales captées par les mafias ne sont pas réinvesties dans des sociétés Internationales, des banques, ce qui permettrait aux mafieux de nommer les membres des comités d’aministration en les choisissant parmis leurs »familles ».

  • Outre la position de l’auteur concernant les méchants américains qui protègent leur industrie (regarde un peu les taxes entre diesel et essence en Europe, la taxe co2 en france, et in en reparle), le côté technique de l’article est un peu bâclé. Le taux de combustion, c’est dans le nucléaire. Le taux de compression c’est plutôt pour les moteurs essences. A priori Volkswagen à triché en faisant marcher le moteur à fort excès d’air lors des tests.

  • de toute façon , le diesel est une plaie économique pour les pétroliers , pas assez de galons pour alimenter leurs bas de laine et payer leurs investissements …ha , ils polluent , a puissance égale , ça m’étonnerait !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Depuis le 1er janvier 2022, les fournisseurs d'accès internet et opérateurs mobiles (Orange, Bouygues, Free et SFR) doivent communiquer aux consommateurs les émissions de gaz à effet de serre en lien avec leurs usages internet et mobile. Mais attention, sur-informer rime aussi avec danger !

Oui, Internet ça pollue !

À destination des abonnés (soit tous les consommateurs français), cette information doit servir un objectif de « sensibilisation à l'impact de leur activité et leur consommation numérique sur l'environnement et le climat »... Poursuivre la lecture

Par Rainer Zitelmann. Un article de la Foundation of Economic Education.

L'un des arguments les plus fréquemment avancés contre le capitalisme est qu'il est le principal moteur de la pollution environnementale et du changement climatique.

Mais si l'on compare le classement des pays les plus performants en matière d'environnement établi par l'université de Yale avec l'indice de liberté économique de l'Heritage Foundation, une corrélation très différente apparaît.

Le classement de performance environnementale

Depuis plus de... Poursuivre la lecture

Par Jean-Baptiste Noé.

[caption id="attachment_238520" align="aligncenter" width="640"] Pompes à essence à Paris (Crédits : Lezarderose, licence CC-BY-NC 2.0), via Flickr.[/caption]

Le prix de l'essence augmente. Il semble que cela soit une constante de l’histoire : les prix augmentent et le pouvoir d’achat diminue.

En tous cas voilà l’opinion relayée par les journalistes et ressentie par ceux qui font leurs courses. Pour autant les conducteurs ont la mémoire courte : chacun est capable de mémoriser le prix du carburant s... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles