Tuerie dans l’Oregon et port d’arme : sachons raison garder

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Izzard-Glock(CC BY-SA 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Tuerie dans l’Oregon et port d’arme : sachons raison garder

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 4 octobre 2015
- A +

Par Edouard H.

Izzard-Glock(CC BY-SA 2.0)
Izzard-Glock(CC BY-SA 2.0)

 

Jeudi 1er octobre a lieu une nouvelle tuerie à l’Université Umpqua dans l’Oregon, faisant 10 morts. Comme à chaque nouvelle tuerie à l’aide d’une arme à feu, de nombreuses voix s’élèvent pour mettre en place des politiques restreignant le droit de détenir et de porter des armes. Portées par l’émotion, elles réclament toujours plus de politiques répressives et liberticides. Bien que compréhensibles, ces demandes n’en sont pas moins illégitimes, et il s’agit de défendre cette liberté fondamentale qu’est le droit de détenir et de porter des armes.

Jeudi dernier, le matin, Chris Harper Mercer amène 6 armes à feu sur le campus de l’Université Umpqua et ouvre le feu sur des étudiants, faisant 9 morts. Il meurt ensuite lors d’un échange de tirs avec la police. Face à cette nouvelle tragédie, nous ne pouvons qu’avoir dans notre cœur les familles des victimes, et leur assurer de nos condoléances les plus sincères.

Mais l’émotion générée par cette tuerie, bien que légitime, doit-elle servir de base à des restrictions sur des libertés fondamentales ? L’État américain devrait-il restreindre encore le droit de détention et de port d’armes des honnêtes citoyens américains, comme Barack Obama l’a suggéré ?

Comme dans tous les débats enflammés qui font suite à des événements tragiques, il s’agit de raison garder. La proposition simple consistant à dire « le tueur était armé, restreignons donc l’accès légal aux armes à feu » peut sembler logique au premier abord, mais en réalité, elle ignore complètement le contexte bien plus complexe de la question du port d’arme aux États-Unis. Car en matière d’armes à feu comme dans d’autres, il y a ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas.

Edouard H.

Il est en effet essentiel de mettre les choses en perspective : les tueries de masse, bien que tragiques, restent statistiquement extrêmement rares. Moins de 0,2% des homicides sont liés à des tueries de masse.

De manière plus large et malgré la perception générale du contraire, le taux de crime aux États-Unis est en baisse constante depuis plus de 20 ans.

Edouard H.

Même le taux d’homicides par armes à feu est en baisse, de 49% depuis 1993.

Ainsi, depuis plus de 20 ans aux États-Unis, le taux de crime diminue, et ce malgré un nombre record d’armes à feu détenus par des Américains. Dans le même temps, le nombre de permis de port d’arme en public (« concealed carry permit ») a lui aussi augmenté. « Plus d’armes = plus de crimes », vraiment ?

Mais au-delà des crimes demeure un fait peu rappelé dans les débats qui suivent les tueries aux États-Unis : avec plus de 300 millions d’armes à feu en circulation, les citoyens américains utilisent massivement leurs armes pour des motifs légitimes. Parmi ceux-ci, on retrouve la collection, la chasse, le tir sportif ou encore la défense de soi et de son prochain.

Ainsi, plus de 99,9% des Américains propriétaires légaux d’armes n’ont jamais utilisé celles-ci pour causer du tort à autrui. De quel droit viendrait-on restreindre leurs libertés parce qu’un dément a utilisé ses propres armes à feu pour nuire à autrui ?

Non seulement l’immense majorité de ces détenteurs légaux d’armes à feu ne cause pas de tort à autrui, mais elle empêche des crimes et sauvent des vies. Combien de crimes n’ont jamais eu lieu parce que des criminels violents, de peur de se faire abattre, ont été dissuadés d’agresser autrui ? Nous ne connaîtrons malheureusement jamais ce chiffre. À défaut, nous avons cependant des estimations du nombre de citoyens américains ayant en effet utilisé leurs armes pour se défendre d’un crime, et le chiffre est conséquent : d’après un rapport du National Research Council, les armes sont utilisées aux États-Unis pour se protéger d’un crime de 500.000 à 3.000.000 fois chaque année.

Ainsi, ce qu’on voit ce sont les crimes commis avec des armes à feu, qui font toujours grand bruit. Ce qu’on ne voit pas, ce sont les utilisations massivement plus nombreuses de ces mêmes armes pour des motifs légitimes, y compris la protection de la vie humaine. Jamais vous n’entendrez évoquer dans des médias traditionnels ces centaines de milliers de citoyens américains qui empêchent des crimes chaque année.

Mais si des mesures restrictives sur les armes à feu empêchaient effectivement leurs utilisations légitimes, elles permettraient au moins d’empêcher les dérangés de faire des tueries de masse, n’est-ce-pas ? On peut en douter. En France la détention d’armes à feu est strictement limitée, le port d’arme est interdit, et cela n’empêche aucunement les fusillades. Par définition, un criminel ne respecte pas la loi. Un fou souhaitant commettre une tuerie trouvera toujours les outils nécessaires. Les seules personnes concernées par les lois sur les armes à feu sont les citoyens honnêtes et pacifiques.

Le droit de détenir et de porter des armes est une liberté fondamentale. La vive émotion suscitée par une telle tragédie ne doit pas nous faire oublier que l’immense majorité des armes à feu aux États-Unis sont possédées par d’honnêtes citoyens ne voulant causer de tort à personne. De tels événements ne doivent pas être instrumentalisés pour restreindre des libertés, qu’il s’agisse de celle de la détention et du port d’armes ou celle du respect de notre vie privée face à la surveillance étatique.

Que faire alors pour empêcher ces tragédies ? Il paraît essentiel de se pencher sur l’origine réelle de ces tragédies : les tireurs et leurs motivations, et non l’outil qu’ils utilisent. Qu’est-ce qui les amène à commettre de telles atrocités, et que pouvons-nous changer à cela ?

Toutefois malgré ces efforts, il paraît vain de souhaiter en finir avec la violence. Certaines personnes seront toujours promptes à agresser autrui. Et face à ces personnes-là, les citoyens honnêtes doivent pouvoir s’armer pour leur défense. Cela n’a pas été le cas sur le campus de l’université dans l’Oregon qui était une « gun free zone », une zone où les citoyens honnêtes en possession de permis de port d’arme ne peuvent la porter. Le tueur avait ainsi le champ libre, sachant que ses victimes seraient incapables de se défendre avant l’arrivée de la police.

L’État américain doit en finir avec cette politique de « gun free zones » qui n’empêchent pas les tueurs de commettre leurs crimes, mais empêche une réponse rapide de citoyens qui pourraient stopper l’attaque.

À lire aussi : Tuerie à l’école, la piste pharmaceutique

Voir les commentaires (106)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (106)
  • et parmi les meurtres qui ne sont pas des meurtres de masse, combien par arme à feu?

    • Vraisemblablement en majorité par arme à feu. Et donc?

      Je fais la réponse: interdisez les armes à feu, et les meurtres par armes à feu ne diminueront pas. Ils se pourraient même qu’ils augmentent.
      Cas concret: notre beau pays, où il ne se passe quasiment pas un jour sans qu’une fusillade n’ait lieu, alors que le port d’arme y est strictement régulé et contrôlé. Et il se trouve que ces fusillades sont très largement le fait de détenteurs d’armes… illégales.

      Les statistiques montrent qu’il n’y aucune corrélation entre détention libre d’armes à feu et criminalité. Aucune, quel que soit le pays et quelle que soit sa législation. Si les armes à feu n’existaient pas, on tuerait autrement. Vous n’avez aucune idée du nombre de façons invraisemblable dont on peut être tué!

      • Je viens de rentrer « google actualités france tué fusil 2015 » dans Google.
        > 307000 résultats pour cette requête …

  • « Combien de crimes n’ont jamais eu lieu parce que des criminels violents, de peur de se faire abattre, ont été dissuadés d’agresser autrui ? Nous ne connaîtrons malheureusement jamais ce chiffre. ». D’un côté, un fait avéré, le nombre des victimes d’homicides ou blessures par armes à feu. En face, une hypothèse, celui des criminels dissuadés par la perspective de se faire abattre. Il y plus rigoureux, comme argument.

    « …les armes sont utilisées aux États-Unis pour se protéger d’un crime de 500.000 à 3.000.000 fois chaque année. ». La perspective pour les criminels de se faire abattre ne semble pas des masses dissuasive…

    « … le port d’arme est interdit, et cela n’empêche aucunement les fusillades. ». Ce serait plus crédible si le lien renvoyait ailleurs que sur CP. Autant dire « j’ai raison car j’ai dit la même chose il y a quelques jours ».

    « Que faire alors pour empêcher ces tragédies ? Il paraît essentiel de se pencher sur l’origine réelle de ces tragédies : les tireurs et leurs motivations,… ». Il y a un marché colossal aux USA pour les psys, s’ils doivent examiner toute la population.

    Les jeunes victimes ont été privées d’un droit fondamental, celui de vivre, encore plusieurs décennies, pour la plupart d’entre elles. En face, celui de détenir des armes à feu est bien léger.

    • Toutes les tueries de masse ont lieu dans des gun free zone : campus, cinémas, églises… mais c’est juste une coincidence hein ?

      « Les jeunes victimes ont été privées d’un droit fondamental, celui de vivre… »
      Allez au bout du raisonnement : de vivre et de se défendre.

    • « Il y plus rigoureux, comme argument. »

      Hypothèse qui me semble bien crédible… une personne qui se défend avec une arme à feu a statistiquement 2x plus de chances de s’en tirer qu’une autre victime d’agression.

      De plus, l’évolution entre nombre d’armes et le nombre de victime est assez parlant.
      Sans compter qu’on a aussi ce genre de corrélation inversée concernant la réglementation des armes à feu et les homicides, selon les États ou dans le temps.
      Et il ne s’agit pas d’une inversion de causalité, comme l’affirment les hoplophobes ; le nombre d’homicides augmente dès qu’on limite les armes à feu et baisse dès qu’on libéralise…

      Maintenant, si vous doutez de la validité de telles hypothèses, vous devriez alors à douter du caractère dissuasif de la police et de la loi…

      « La perspective pour les criminels de se faire abattre ne semble pas des masses dissuasive… »

      Ce genre de raillerie n’a aucun intérêt…

      « Ce serait plus crédible si le lien renvoyait ailleurs que sur CP. »

      Vous affirmez donc qu’il n’y a pas de fusillades en France ?
      Mais quelle belle démonstration de mauvaise foi…

      « Il y a un marché colossal aux USA pour les psys, s’ils doivent examiner toute la population. »

      Notez qu’on constate que ce genre de tuerie a commencé à l’époque où les antidépresseurs se sont répandus et que les meurtriers sont quasi systématiquement shootés aux AD…

      « Les jeunes victimes ont été privées d’un droit fondamental, celui de vivre, encore plusieurs décennies, pour la plupart d’entre elles. En face, celui de détenir des armes à feu est bien léger. »

      Il n’existe pas de droit A la vie. Il existe la vie et l’absence de vie.
      Par contre, il existe le droit de défendre sa vie, et pour cela, rien de tel qu’une arme à feu.

  • J’ai vu que plusieurs universités américaines autorisent maintenant le port d’armes sur les campus universitaires puisque les restrictions ont été levées par des états comme l’Idaho… et justement l’Oregon.
    Mais les universités peuvent restreindre ce droit et c’est le cas de l’université en question dans laquelle il fallait une autorisation écrite pour porter une arme… autrement dit une interdiction déguisée.

  • Quel est le facteur qui favorise les tueries de masse ? Ben forcément le fait que les victimes ne sont pas armées. Si les profs dégainaient aussi vite que les tueurs dans les écoles, combien de gosses échapperaient-il au massacre ?

    Les couinements émotifs lors de tirs par arme à feu n’ont aucun sens. Avec 300 millions d’armes en circulation, quel serait le rôle d’une tracasserie administrative ? Obama se fiche du monde.

    Bien entendu, une arme n’a jamais tué personne : c’est celui qui l’utilise qui est un assassin. S’il faut retirer du marché tout ce qui permet aux tueurs d’exercer leurs talents, interdisons les armes à feu, les couteaux de cuisine, les cordes, les oreillers, les baignoires, les marteaux, les pics à glace et les tournevis,
    les lessiveuses puisqu’on y tue des bébés, les voies de chemin de fer, les précipices, les fenêtres ouvrantes aux étages, et créons d’urgence une commission de criminologues pour allonger cette liste !

    • Les armes a feu n’a qu’une seule fonction tuer ou blesser un être humain , a l’inverse un couteau sert à couper de la viande, un oreiller sert a reposer sa tête pour dormir etc…il y a une grande différence entre détourner un objet usuelle de sa fonction première pour s’en servir comme arme et utiliser une arme à feu. Faite juste un test… aller dans la rue et sortez un oreiller de votre voiture puis ensuite une arme à feu , vous verrez la réaction des passants a la vue de votre oreiller et votre arme a feu.

      • Non. Leur fonction est de lancer des projectiles. Ceux-ci peuvent blesser ou tuer des humains.
        Et cela a une grande utilité pour se défendre ou neutraliser un malfaiteur.
        Des meurtriers, il y en avait avant qu’il n’existe d’armes à feu.

        « aller dans la rue et sortez un oreiller de votre voiture puis ensuite une arme à feu , vous verrez la réaction des passants a la vue de votre oreiller et votre arme a feu. »

        Aux USA, il y a plein de villes où les gens sortent avec des armes à feu à leur ceinture. Cela ne provoque aucune panique…

        Sinon, regardez les réactions des passants en sortant de votre voiture une tronçonneuse en marche…

      • Avec une arme à feu vous décorez votre intérieur ( ce n’est pas forcément mon cas, mais certains aiment ), vous faites de l’histoire, de la science, du sport, de la chasse etc….

      • « Les armes a feu n’a qu’une seule fonction tuer ou blesser un être humain » totalement faux. Vous pouvez vous servir d’armes à feu pour chasser, vous pouvez utiliser un arme à feu pour le tir sportif, vous pouvez collectionner les armes à feu.
        Je vous ferriez remarquer que les policiers sont armés et cela n vous gène. Et venez pas avec l’argument comme quoi ils sont entrainés car c’est faux, l’entrainement des policiers aux armes à feu est plus symboliques qu’autre chose. http://www.lessor.org/les-armes-de-poing/
        Une chose que ne comprenne pas bcp d’anti armes: les armes à feu sont ds objets inanimés et donc il est absurde de de dire que c’est quelque chose de mauvais. Comme dit la NRA, pour arrêter un méchant avec un arme, il faut un gentil avec une arme

        • Jacques arrêtez de trouvez des exemples bidons comme le tir sportifs, c’est un sport et on utilise pas d’arme de poings , ni de Kalach etc…mais des des carabines a air comprimé , chasser c’est bien tuer non ? et les collectionneurs ont des armes inutilisables.

          Les policiers sont armés parce qu’ils représentent la police et qu’ils sont la pour protéger les citoyens.

          Les armes a feu sont des objets inanimés donc on interdit aux humains de les animés et cela passe par ne pas avoir de port d’arme

          • Bien sûr que si, on utilise des armes de poing pour le tir sportif !
            Ces disciplines ne sont certes pas diffusées à la télé pour ne pas faire peur aux gens comme vous, mais il se trouve que par exemple, nous avons en France un sextuple champion du monde d’IPSC (Eric Grauffel), et je parie que vous l’ignoriez.
            Pour ce qui est des « kalash », elles sont bien évidemment aussi disponibles aux tireurs sportifs…

            Chasser, c’est tuer, en effet. Du coup, tuer, parfois, c’est aussi l’occasion de partager un moment de convivialité avec des copains. Ah, zutalors.

            Et les policiers, leur statut leur donne des super-pouvoirs ? Parce que les détenteurs d’un permis de port d’armes aux USA aussi, ont une arme pour protéger les citoyens (à commencer par eux-mêmes). Si c’est kasher pour vous, on fait pareil en France ?

            • Le tir sportif comme écrit plus haut , on utilise des armes a air comprimé, projetant du plombs et en aucun cas des balles

              les kalach sont disponibles pour les tireur sportif développé que l’on rigole un peu.

              Ah oui le port d’arme au USA comme Robert Bates cadre en assurance qui confond un tazer et son arme et qui tue un homme… merveilleux le port d’arme pour protéger les citoyens , heureusement qu’il y a en a très peu qui on la possibilité d’avoir une arme a feu et un permis de port d’arme

              • Allez voir le site de la fftir plutôt que de raconter des bêtises

              • Dans votre tête, peut-être, mais pas dans la France réelle de maintenant.

                Pour être plus spécifique: JE suis tireur sportif, et JE possède des armes de poing à feu, que j’utilise au titre de mon loisir favori, tout comme les quelques dizaines de milliers de français qui ont une licence FFTir. Le tout de façon parfaitement conforme à la loi, cela va de soi.

                Les « Kalash » sont bien évidemment disponibles au tireur sportif qui le souhaite, à condition de respecter un certain nombre de règles (certificat médical, coffre, arme au coup par coup, etc…). Je ne vois pas trop bien pourquoi elles ne le seraient pas, d’ailleurs, ni les problèmes que cela pose.

                Sinon, bien, vous avez trouvé l’exemple qui va dans votre sens. Relisez donc l’article, et le nombre de fois où ces armes servent à protéger, avec succès, les honnêtes gens.
                Ceci dit, votre exemple est tout de même bien choisi: Il apparaît que Robert Bates était un ancien policier. Comme quoi, il vaudrait sûrement mieux réserver les armes aux civils !

                • La kalach est une arme de guerre catégorie A , je me demande juste comment un tireur sportif comme vous peut en acheter une légalement alors que les arme de guerre sont interdite à la vente ?

                  « d’après un rapport du National Research Council, les armes sont utilisées aux États-Unis pour se protéger d’un crime de 500.000 à 3.000.000 fois chaque année. »

                  Donc pour vous ses chiffres sont fiables ??? la sécurité routière annonce que les accidents de la circulation en France sont entre 500.000 et 3.000.000 comme fiabilité il y a mieux,en tout cas cela juste une chose cela n’empeche pas les criminel de venir agresser les gens même armés.

                  Robert Bates est cadre en assurance , qui se trouve réserviste dans la police je ne vois pas ou vous voyez un ancien policier ?

                  http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201504/13/01-4860611-inculpation-dun-policier-blanc-ayant-abattu-un-noir-en-oklahoma.php

                  « Selon la presse américaine, le réserviste est un homme fortuné qui a offert de nombreux équipements, dont des voitures, à la police locale. »
                  « De plus, «nous ne pensons pas qu’il soit raisonnable qu’un agent d’assurance de 73 ans fasse partie d’une intervention policière dangereuse», ajoute le communiqué »

                  Arretez vos mensonges

                  • Voilà bien pourquoi je met des guillemets à « Kalash ».
                    Une AK47 transformée de façon à ne pouvoir tirer qu’au coup par coup (ou issue d’une production destinée au marché civil), éprouvée par un BE reconnu par la CIP est classée en catégorie B. Ce qui permet à de nombreux tireurs sportifs français n’ayant pas de gros moyens, par exemple, de les utiliser.
                    Et pour vous, bien entendu, vu de loin, cosmétiquement, ça reste une « kalash ».
                    Tout comme tout ce qui ressemble vaguement à ce que vous avez vu dans « Apocalypse now » est pour vous un M16, je suppose…

                    Pour le reste, oui, le chiffre cité, même s’il n’est pas précis, me permet assez sereinement de réfuter votre argument sur LE gugusse qui a fait n’importe quoi avec son arme. Et encore, je vais être beau joueur: il y en a certainement d’autres. Mais certainement pas 499 999 autres !

                    Concernant Robert Gates, c’est un ancien réserviste dans la police qui avait exactement les mêmes prérogatives qu’un « vrai » policier. Pas de quoi de se rouler par terre en criant à la désinformation, d’autant que c’est parfaitement accessoire dans mon propos (décidément, les vieilles méthodes gauchistes ont la vie dure !). Que certains de ses anciens collègues le débinent a postériori n’a rien de significatif, ni de glorieux à vrai dire.

                    • Une arme reste une arme qui sert juste à tuer ou blesser des êtres humains

                      Vous le faites exprès ? Robert Bates est cadre en assurance, donc un civil ayant la possibilité de porter une arme a feu en rentrant comme réserviste dans la police et en confondant un tazer et une arme à feu qui lui a permis de tuer un être humain .

                      je vous signale que vous avez aussi les même prérogative que les policiers , arrêter une personne qui commet un délit, crime, par exemple, porter secours à une victime etc….

                    • Ca y est, vous avez planté…
                      Allez, je vous aide: Nous disions donc que certaines armes servent aussi, par exemple, au tir sportif, qui (sisi) ne consiste pas à tuer ni blesser des êtres humains, ou encore à la chasse, qui ne consiste pas non plus à tuer ou blesser des êtres humains. S’en est suivi un débat technique et pas franchement intéressant sur la nomenclature française des armes. Mais je ne vous en veux pas, il y a effectivement de quoi bugger concernant nos lois.

                      Robert Bates: ben oui, aux USA ça marche pas comme chez nous. Enfin pas comme chez moi en tout cas. Par contre, un mec avec un uniforme de policier, dans une voiture de policier, j’aurais tendance à appeler ça un policier. Même si c’est son second job, même s’il a payé, couché ou que sais-je pour avoir ce droit.
                      Mais bon, encore une fois, je ne suis certainement pas ici pour le défendre.

                      Accessoirement, c’est bien beau de rapeller qu’il est inscrit dans la loi que en théorie j’ai le droit (le devoir, même, je crois) d’arrêter des gens dans certaines circonstances, mais j’aimerais bien que vous me trouviez un ou deux cas de ce type qui ne se soient pas terminé par la condamnation des citoyens. Voire, par leur crucifixion dans les media, d’ailleurs.
                      Ce droit ne vaut rien si on n’a pas les moyens de l’exercer.

          • Il vous serait utile de consulter le site de la fédération française de tir

          • les policiers sont plus là pour protéger le gouvernement qui verse leur salaire et mettre des amendes aux automobilistes pour permettre au gouvernement de verser leur salaire que pour protéger le citoyen, ne soyez pas si naïf.

          • Vous ne connaissez rien au tir sportif, il est faut de dire qu’on utilise que des carabines a air comprimé
            « chasser c’est bien tuer non ? » vous avez parler de tuer des ETRES HUMAINS. Vous n’êtes même pas capable de vous relire.
            « et les collectionneurs ont des armes inutilisables » Cela dépent des pays (parfois, la législation oblige les collectionneurs a rendre leurs armes inutilisables), je sais pas pour la France mais dans bcp de pays, ce n’est pas le cas.
            « onc on interdit aux humains de les animés » il est bcp plus logique de dire: on interdit aux humains de les utiliser.
            « cela passe par ne pas avoir de port d’arme » comme cela, seuls les criminels en auront mais pas les honnêtes gens, logique. Bien sûr c’est un hasard si aux USA,la grande majorité des tueries de masse se sont passé dans des lieux où le port d’armes est interdit

      • @Loulou.

        Deux erreurs rédhibitoires dans ton argumentation.

        1. Les armes à feu ont une fonction essentielle dans une société libre. Sais-tu pourquoi les pères fondateurs ont mis le deuxièmement amendement dans leur constitution? Apparemment pas. La fonction du droit à détenir des armes à feu c’est de permettre au peuple de renverser le gouvernement lorsqu’il devient tyrannique. Et avec le patriot act et les écoutes de la NSA, sérieusement la protection de ce droit n’a jamais été aussi nécessaire qu’aujourd’hui.

        2. On ne raisonne par un bien en terme de fonction, mais en terme d’utilité qu’il apporte aux gens. Et l’utilité coco, c’est subjectif. Tu ne peux déterminer l’utilité d’un bien pour les tiers sur la base de tes propres préférences. Le football n’a aucune utilité pour moi. Je ne comprends pas la fonction d’un activité qui consiste à taper avec le pied dans un objet sphérique de façon à le placer de l’autre côté d’une ligne dessinée à la craie sur du gazon. Cela me permet-il de dire que le football n’a pas de fonction ou que ce n’est pas utile? Au vu du prix qu’ils sont prêts à payer pour voir un match, il semblerait que nombre de mes contemporains ne sont pas d’accord avec moi. Le fait que je ne comprenne pas la fonction de ce service ne veut pas dire qu’il n’en a pas. Le fait qu’il ne me soit pas utile ne veut pas dire qu’il ne l’est pas pour d’autres. Ton argument c’est celui d’un égocentrique intellectuel. Et l’égocentrisme intellectuel, selon Piaget, on devrait en sortir vers 7 ans.

        D’autres commentaires?

        • 1/ C’est vrai que le gouvernent des USA est une vrai dictature d’ailleurs il n’y a que les survivalistes et l’extrême droite qui le pensent merveilleux ….

          2/ Que viens faire le foot , comparez ce qui est comparable , le sport et un objet ne peux pas être comparez , comparez le droit au logement et une arme à feu par exemple , puisque vous voulez que tout le monde possède une arme ou est la possibilité d’en avoir une , comme l’extrême gauche qui demande a ce que tout les gens possède un logement ou en avoir un pour ne pas dormir dans la rue

          Libertarien et extrême gauche même combat

          • Ah oui je vois aussi que les insultes commencent , un manque d’argumentation masque souvent ce genre de comportement puéril, en tout cas la connerie vous en êtes pas encore sortie

            • Concernant les insultes, le comportement ou l’absence d’arguments, vous n’avez absolument mais absolument aucune leçon à donner aux autres.

          • Loulou et Mao même combat ?

          • « C’est vrai que le gouvernent des USA est une vrai dictature d’ailleurs il n’y a que les survivalistes et l’extrême droite qui le pensent merveilleux » Toutes les sondages montrent une profonde méfiance des américains vis à de l’état, du congrès, des politiciens.
            À peine 19% des Américains font confiance à Washington pour «faire ce qu’il faut» la plupart du temps ou tout le temps. Et les 81% restants sont plus que sceptiques. Idem en ce qui concerne le Congrès. En 2014, selon l’institut de sondages, 15% des Américains avaient une opinion favorable du Congrès –soit le second plus bas historique en quarante ans de mesures. Le record date de l’année précédente, où seulement 14% des Américains étaient en accord avec le Congrès. Et dans un sondage CNN effectué l’année dernière, avant les midterms, 30% des Américains se disaient «très énervés» par la direction prise par le pays, tandis que 38% se disaient «relativement énervés».
            L’État est le problème le plus important auquel font face les États-Unis en 2014, selon un sondage réalisé par Gallup.
            Les Américains se sentent de moins en moins libres chaque année depuis 2006

          • « C’est vrai que le gouvernent des USA est une vrai dictature » non comme toutes les démocraties représentatives, c’est un système oligarchique avec une élite qui dirige l’état et qui utilise l’état surtout pour servir ses propres intérêts (et ceux de ses copains).
            Un excellent livre à lire: « Extortion: How Politicians Extract Your Money, Buy Votes, and Line Their Own Pockets » de Peter Schweizer

          • « puisque vous voulez que tout le monde possède une arme »
            Ou avez-vu cela dans son commentaire?
            Il y a une difference entre « tout le monde PEUT porter une arme » et « tout le monde porte une arme »

  • l’un de vos arguments essentiels est que les armes servent aussi à sauver des vies et vous vous basez sur un rapport américain de 2013 (« les armes sont utilisées aux États-Unis pour se protéger d’un crime de 500.000 à 3.000.000 fois chaque année »).
    Le problème est que vous trafiquez les chiffres et que vous utilisez une phrase de ce rapport qui précise pourtant par ailleurs que ces chiffres sont controversés et que rien ne permet de conclure dans un sens ou dans un autre et que bien au contraire, des études doivent se poursuivre ! Votre procédé relève du truquage. Sympa !

    • Quand on veut resteindre une liberté, c’est à celui qui veut la resteindre de prouver qu’il a des raisons de le faire donc c’est aux anti armes de prouver qu’une hausse de disponibilité des armes à feu cause plus de morts et ils n’ont pas réussi. La grande majorité des études (dont les études faites par des organismes officiels (donc indépendants ) )sur le sujet ont clairement dit qu’il était impossible d’établir une corrélation (on ne parle même pas de causalité ) entre une disponibilité des armes à feu et criminalité (même chose avec le suicide). Pour le suicide, la disponibilité des armes changent la manière dont les gens se suicident (dans des pays où ils ont facilement accès à des armes à fu, les gens utilisent plus d’arms à feu) mais cela ne change pas le taux de suicide

    • Vous trouvez le même genre de phrases dans la quasi-totalité des études scientifiques (sauf Serralini & co…). Elles sont là pour rappeler à la prudence et qu’une étude scientifique n’a pas valeur de loi. C’est vraiment pas un point pertinent pour réfuter une étude.

      En outre, je rappelle que beaucoup de tueurs de masse s’inspirent de l’action d’autres tueurs de masses et se gavent de ces histoires avant de passer à l’acte, ce qui est également vrai pour les terroristes. Pourtant, je ne vous vois pas (vous ou les interdictionnistes Américains) appeler à l’interdiction des médias qui les relaient. Vous choisissez bien les trucs que vous demandez d’interdire.

  • Les tueurs de masses ont bien eu leurs armes légalement et si cela n’est pas le cas c’est parce que d’autres personnes ont eu légalement une arme qu’ils ont ensuite revendus à n’importe qui, donc en interdisant les armes ont interdit aussi aux détraqués de posséder une arme et donc les tueries de masse.

    Ensuite faire croire que les armes a feu sont responsable de la baisse de la criminalité est un mensonge grossiers aucunes preuves ne permet d’affirmer ce genre de théorie et ceux qui le croit cette propagande oublie les autres causes de la baisse de la criminalité .

    -réforme du système judiciaire.
    -Durcissement des lois ( zéro tolérance, 3 strikes law).
    -Luttes contre les gangs.
    -Lutte contre la corruption.
    -Réforme de la police (meilleur stratégie, intervention etc…).
    -L’avortement qui a permis de diminuer les naissances des femmes pauvres, célibataires ou ados.
    -Augmentation du taux d’incarcération et donc moins de récidivistes.
    -Le plomb (lien mis en évidence entre délinquance et exposition au plomb pendant l’adolescence ).
    -Internet qui mets les gens devant les écrans d’ordinateurs et non dans la rue.
    -Logiciel qui permet de prédire les zones ou un crimes peut avoir lieu.
    -Accès au porno par internet.

    « d’après un rapport du National Research Council, les armes sont utilisées aux États-Unis pour se protéger d’un crime de 500.000 à 3.000.000 fois chaque année. »

    Et bien voilà un écart des plus important qui ne signifie pas grand chose, ( imaginez la sécurité routière dire il y a entre 500 000 et 3 000 000 d’accidents sur les routes) en tout cas si on prends ses chiffres, cela montrent que les délinquants n’ont rien à faire que vous soyez armés ou non , donc pour la dissuasion est proche de zéro.

    • Vous relier le nombre de meurtres à la quantité d’armes, vous êtes imperméable à la logique élémentaire.

      En effet, suivant votre « logique », la hausse du nombre d’armes aux USA, cumulée à la hausse du nombre de permis de port d’armes auraient du conduire à une hausse du nombre de meurtres, or c’est le contraire qui s’est produit.

      C’est embêtant, mais jamais, au grand jamais, aucune association anti-arme, aucun think tank anti arme, n’a pu montrer une corrélation, et encore moins une causalité entre le taux de meurtres et le taux de possesseurs d’armes.

      • Je ne vois pas de lien de causalité entre le nombre d’arme en circulation en hausse et la baisse de la délinquance vous avez une source sérieuse et indépendante qui démontre l’inverse ?

    • « Les tueurs de masses ont bien eu leurs armes légalement et si cela n’est pas le cas c’est parce que d’autres personnes ont eu légalement une arme qu’ils ont ensuite revendus à n’importe qui »

      Sources ? Mais peut-être que Loulou se prend pour une organisation de statistiques… Mmh…

      « Ensuite faire croire que les armes a feu sont responsable de la baisse de la criminalité est un mensonge grossiers aucunes preuves ne permet d’affirmer ce genre de théorie et ceux qui le croit cette propagande oublie les autres causes de la baisse de la criminalité . »

      Vous savez, vos affirmations ne sont pas des démonstrations scientifiques…

      « -réforme du système judiciaire.
      -Durcissement des lois ( zéro tolérance, 3 strikes law).
      -Réforme de la police (meilleur stratégie, intervention etc…). »

      Si vous vous faites agresser, la police ne sera jamais là à temps…

      « -Lutte contre la corruption. »

      Quel rapport ?

      «-L’avortement qui a permis de diminuer les naissances des femmes pauvres, célibataires ou ados. »

      Fouyaya… Sinon, je rappelle qu’il y a 50M de personnes aux food stamps…
      Franchement, sortir ce genre de raison farfelue donnent plus de crédit à la relation causale citée dans l’article…

      Tout comme pour
      « -Internet qui mets les gens devant les écrans d’ordinateurs et non dans la rue.
      -Accès au porno par internet. »

      « -Augmentation du taux d’incarcération et donc moins de récidivistes. »

      Cela joue certainement, en mettant hors d’état de nuire les meurtriers…

      « -Le plomb (lien mis en évidence entre délinquance et exposition au plomb pendant l’adolescence ). »

      Source ?

      « -Logiciel qui permet de prédire les zones ou un crimes peut avoir lieu. »

      Lol.

      « Et bien voilà un écart des plus important qui ne signifie pas grand chose »

      Ce sont des stats qui ont une forte variation d’année en année, toutes les actions ne sont pas forcément déclarées à la police. Et alors ? Elles ont au moins le mérite de démontrer qu’il y a tout de même un nombre élevé d’usages défensifs des armes à feu.
      C’est sur que pour votre esprit partisan et hoplophobe, il est préférable de balayer cela d’un revers et une bonne dose de mauvaise foi…

      • Chris Harper Mercer avait bien des armes détenue légalement

        http://www.leparisien.fr/faits-divers/tuerie-de-l-oregon-ce-que-l-on-sait-du-tireur-chris-harper-mercer-02-10-2015-5147627.php
        « Six d’entre elles «ont été retrouvées sur le campus» de l’université où la fusillade a éclaté, tandis que sept autres «ont été retrouvées au domicile du tireur», a précisé Celinez Nunez, agent de l’ATF en charge de l’enquête, ajoutant que toutes les armes avaient été acquises légalement. »

        Voilà PH11 ACQUISES LEGALEMENT

        « Si vous vous faites agresser, la police ne sera jamais là à temps… »

        PH11 source et démonstration scientifique demandée

        Le plomb

        Jessica Wolpaw Reyes, économiste au Amherst College, estime que la moindre exposition des petits Américains au plomb explique pour une bonne part la diminution des crimes violents

        PH11 pour votre LOL sur « le Logiciel qui permet de prédire les zones ou un crimes peut avoir lieu » , je vois que vous ne savez pas de quoi vous parlez ,je perds juste mon temps avec vous …

          • Corrélation n’est pas causalité, surtout quand on n’étudie pas le phénomène inverse dans d’autres pays.
            Ce rapport tient de la consanguinité, chacun s’appuyant sur la même étude d’origine.

            Causalité possible : que les logements ayant encore à l’époque des peintures au plomb soient occupés par des familles pauvres, donc logements non rénovés, familles à faible QI ou dont les mères ont eu des comportements à risque pendant leur grossesse (ou mauvaise alimentation, mauvaise hygiène, mauvaise santé etc…), tout cela contribuant à des malformations physiques ou nerveuses.

            La production d’hydrocarbure aux USA est exactement corrélée de 1949 à 2007 à la qualité de la musique rock.

            http://nostromo.fr/il-ne-faut-pas-confondre-correlation-et-causalite/

            Et attention, ce n’est pas parce qu’il y a OCDE dans l’adresse d’un site, que ça vient de l’OCDE.

            • Tres drôle votre argumentation donc pour les armes à feu Corrélation n’est pas causalité, donc une arme n’a aucun intérêt que se soit pour la baisse de la délinquance ou pour se protéger…

              j’adore les pro-armes aucun argument, vous essayez juste d’écarter les arguments dans lequel vous n’avez rien à dire et surtout pas d’argumentation

              Et sur l’OCDE faut juste lire en bas , c’est en petit donc difficile a lire je sais mais cela évite d’être ridicule

              OCDE (1996), Déclaration sur la réduction des risques liés au plomb, 19 février 1996, référence C(96)42/FINAL

              • Tatatatata…

                Parce que vous croyez que vous faites mieux ?
                Vous ne faite que des railleries comme une féministe hystérique, vos arguments ne valent pas mieux et peinent franchement à convaincre…

              • Loulou, vous seriez encore moins ridicule en cliquant sur le texte que vous recopiez, c’est juste un lien en référence et ce n’est pas innocent.

                Ce lien n’a aucun rapport avec l’article : c’est juste sur l’engagement des pays à diminuer la pollution au plomb, rien de neuf.

                Et je répète, mettre OCDE dans le nom du site, ce n’est pas faire preuve d’une grande honnêteté.

        • Oui, et alors ? Il arrive qu’il y en ait qui tuent avec des armes légales.
          La règle, l’exception, vous connaissez ?

          « Jessica Wolpaw Reyes, économiste au Amherst College, estime que la moindre exposition des petits Américains au plomb explique pour une bonne part la diminution des crimes violents »

          Ouah ! une économiste estime qu’il y a une corrélation, c’est du solide, ça…

          « je vois que vous ne savez pas de quoi vous parlez ,je perds juste mon temps avec vous … »

          Ce qui pourtant ne vous empêche pas de me le dédier en écrivant ce post… :mrgreen:

          Quant à des logiciels qui font la prédiction des crimes, c’est juste lol.
          Il n’y a pas des logiciels qui me disent quand je vais rencontrer la femme de ma vie ou quel numéro cocher à l’euromiyon ? :mrgreen:

          « Voilà PH11 ACQUISES LEGALEMENT »

          Je commence à comprendre le genre de personnalité à laquelle j’ai affaire…

    • « donc en interdisant les armes ont interdit aussi aux détraqués de posséder une arme et donc les tueries de masse. »
      Erreur grossière. En interdisant les armes, on interdit uniquement aux citoyens de pouvoir se défendre en se passant de l’intervention de l’Etat. Les crapules pourront toujours se procurer des armes. Le trafic illégal est un marché très lucratif, à l’heure actuelle.
      De plus, nous raisonnons en Européens. Aux Etats-Unis, il existe de nombreuses régions où les ranches sont à plus d’une heure de voiture d’une ville. Vous avez des rôdeurs dans votre propriété. Que faites-vous? Vous appelez la police et attendez patiemment qu’elle débarque, avec le risque de vous faire trucider? Ou vous estimez que votre sécurité ne concerne que vous et vous brandissez votre arme? Et croyez-moi, il est temps d’arrêter de considérer les Américains comme des fous furieux de la gâchette.

      • Sandra vous confondez le port d’arme et avoir une arme à son domicile pour se protéger.

        • Heu concrètement ça change quoi ? Le psychopathe ne sortira pas avec l’arme protegeant son domicile pour commettre son massacre?
          Je rappellerais aux anti port d’arme que ce sont les états qui tuent le plus par arme a feu, et de très très loin, pourtant personne ne remet en cause le droit des états à être sur-armé.

          (il s’est passé quoi il y a 50 ans déja? un mass shooting géant par des citoyens rendu fou par leur droit au port d’arme?)

        • Avoir une arme à son domicile est tout aussi interdit.

          D’autre part, je pense qu’il faut arrêter de toujours penser aux « détraqués ». C’est une psychose qu’on nous a merveilleusement inculqué depuis toujours, mais elle ne tient pas la route. J’ai une arme à feu chez moi, et je n’en fait rien d’illégal. Mais si je n’en avais pas et que je voulais commettre une tuerie, cela me prendrait au pire une demie journée pour me procurer les armes et les munitions nécessaires, en toute illégalité. Si j’étais un détraqué, croyez moi, je n’aurais aucun mal à mettre mes plans à exécution. C’est également pour cette raison que les mouvements terroristes ont largement délaissé les attentats d’envergures, planifiés et donc facilement repérables, au profit de tuerie préparées de cette manière: quasi impossible à repérée, car trop rapide, même avec les systèmes d’écoutes actuels.

          De la même manière qu’il est terriblement simple de fabriquer des explosifs artisanaux avec des produits tout à fait courants.

          Bref, si on veut provoquer une véritable boucherie, c’est pas les piètres interdictions en place qui empêcheront quoique ce soit. Les interdictions ne servent qu’à rassurer et faire croire que le gouvernement agit pour votre protection, mais elles ne protègent rien.

          La cause des meurtres n’est pas du aux armes, mais à des causes plus profondes: manque de liberté et peur font souvent un mélange explosif. Les USA ont certes longtemps étaient présentés comme un Etat libéral, mais c’est oublier la pression social immense qui pesait sur les individus et qui pèsent toujours d’ailleurs. La religion notamment a longtemps entravé le peuple. Combien de tueurs en série ont fini par devenir bipolaires ou tout simplement fous parce qu’ils n’arrivaient plus à gérer leurs penchants homosexuels, qu’on leur présentait comme le mal absolu? En les laissant libres de choisir leur sexualité sans être mis au ban de la société, l’histoire aurait pu être différente…. On sait aussi que les pays qui ont tendance à vouloir guider les moeurs de leurs citoyens sont de vraies fabriques à criminels: l’URSS en est un bel exemple, même s’ils l’ont énormément caché pour ne pas laisser penser que le régime engendrait de tels monstres.
          Après il y a le cas un peu spécial du Japon où cette violence a tendance à se diriger contre eux mêmes, avec un taux de suicide effrayant.
          Dans tous les cas, l’intolérance, la peur et le manque de liberté sont les causes profondes de ces tueries. Ce qui passe par la tête d’un homme qui commet une telle atrocité, c’est pas un objet matériel, mais une suite d’événements et de décisions, de conditions de vie, d’interdits et de brimades. Le revolver n’est que l’objet qui sert à exprimer un etat sous-jacent quine sera pas réglé en interdisant d’avoir le dit revolver. Interdire d’avoir des boutons n’arrêtera pas la varicelle…

      • En interdisant les armes vous fournissez des moyens d’existence a des trafiquants, vous désarmez les honnêtes gens, vous effacez des indices pour remonter des crimes…

        Mais bon ça arrange bien nos politiciens mafieux….

    • « donc en interdisant les armes ont interdit aussi aux détraqués de posséder une arme et donc les tueries de masse » bien sûr, ils ne pourront pas se procurer d’armes sur me marché noir. Si quelqu’un veut avoir une arme, il s’en procura illégalement (ce n’est pas très dur)

      comment expliquer les fusillades dans les écoles du pays le plus strict d’europe concernant les armes: le Royaume Uni? « En 1987, Michael Ryan a tiré et tué seize personnes, dont sa mère, et blessé quatorze autres avant de se suicider dans ce qui est devenu connu sous le nom du massacre de Hungerford. »
      « En 1996, un autre massacre a eu lieu dans une école primaire de Dunblane, en Ecosse. Seize petits enfants, âgés de quatre à cinq ans, et leur professeur ont été tués dans le gymnase de l’école avant que le tueur se suicide. Et il y a d’autres scénarios du même genre. »
      « En 2002, un membre du Parlement Britannique a déclaré
      qu’il ya des zones du centre-ville « dans lequel il est maintenant plus facile d’acheter une arme à feu illégale que de trouver un taxi sous la pluie. » »

      • Jacques demain je veux que vous achetiez une kalach au marché noir , d’après ce que vous dites cela est très facile d’en acheter une donc acheter une arme demain au marché noir , vous pouvez le faire ?

        • Oui, si je le voulais vraiment. Il suffit qu j’aille à Liège. D’ailleurs, aujourd’hui, vous pouvez acheter un peu près n’importe quoi (drogues,…) sur le darknet (certes, il faut faire attention car il y a bcp d’arnaques)

        • Cela prends plus qu’un jour de se procurer une arme de manière illégale mais cela n’est pas non plus très dur. Il suffit d’avoir de la volonté et d’avoir du fric

          • Plus qu’un jour? Cela dépend où vous vivez…

          • OK donc demain vous achetez une kalach, entre fantasme et réalité il y a une différence Jacques , les armes sont pour les délinquants pour protéger leurs bizness vendu et acheter par des délinquants , d’ailleurs il n’y a pratiquement que des délinquants qui meurent par armes à feu

            • Pq me posez vous une question si de toute facon, vous me croyez pas ?
              Je m’en fous que vous me croyez, je sais ce que je dis.
              Toutes les armes ne sont pas pour les délinquants, vous pouvez avoir des armes à des condition stricte pour la chasse, le tir sportif
               » les armes sont pour les délinquants » ben oui, forcément, si vous achetiez une arme de manière illégale, c’est pas pour décorer.
              Quand quelque chose est illégale, une personne intéressée arrivera pratiquement tjs à s’en procurer (sauf pour des cas extrêmes comme des armes ultra sophistiqués, de l’armement nucléaire): drogues, prostitution (dans les pays où c’est illégal),….
              Un citoyen honnête ne cherche pas à se procurer des armes de manière illégales

            • Je ne sais pas en france mais en belgique, les délinquants (notamment les dealers) préfèrent les armes de poing aux kalachs (plus facile à cacher, on peut facilement se déplacer avec,…)

            • Ce qui est certain, c’est que vous, il ne faut pas que vous en ayez une en main…
              Je pense de plus en plus que pas mal de gens veulent interdire des choses aux autres parce qu’en fait ils projettent chez les autres le mal qu’ils pourraient eux-même faire…

          • Du coté d’Avignon, vous avez une Kalachnikov à partir de 800 euros facile.

        • Pas besoin d’aller à Lièges ou sur le Darknet, j’habite dans un petit patelin et déjà ici les caves sont loin d’être vides…. Il faut être naïf pour croire que ça n’existe pas.
          Et sans parler de kalach, des fusils à pompe 6 coups avec munitions chevrotines ou des carabines de chasse, il y en partout, c’est largement suffisant. Je vais chercher un peu d’engrais chez le paysan du coin et c’est parti, il y a bien moyen de liquider une quinzaine de personnes au moins avec tout ça…

          Je connais moi même une personne qui possède une MP40 et même une gatling…

          Peut être que ce n’est pas comme ça au centre ville à Paris, mais dans les campagnes, c’est autre chose.

    • « Ensuite faire croire que les armes a feu sont responsable de la baisse de la criminalité est un mensonge grossiers aucunes preuves ne permet d’affirmer ce genre de théorie et ceux qui le croit cette propagande oublie les autres causes de la baisse de la criminalité  » Quand on veut resteindre une liberté, c’est à celui qui veut la resteindre de prouver qu’il a des raisons de le faire donc c’est aux anti armes de prouver qu’une hausse de disponibilité des armes à feu cause une hausse de la criminalité (et des suicides) et ils n’ont pas réussi. La grande majorité des études (dont les études faites par des organismes officiels (donc indépendants ) )sur le sujet ont clairement dit qu’il était impossible d’établir une corrélation (on ne parle même pas de causalité ) entre une disponibilité des armes à feu et criminalité (même chose avec le suicide).
      Les criminologues ne sont pas d’accord entre eux sur les facteurs de criminalité (et de baisse de la criminalité), un autre facteur que vous oubliez de citer c’est le vieillisement de la population

    • Les deux pays les plus armés en Europe sont la Finlande et la Suisse (qui est sur le podium ds pays les plus armés au monde). Tout le monde sait que ce sont des hauts lieux de la criminalité et qu’il y a pleins de fusillades et tueries de masse

    • Quand on argumenté avec un mensonge grossier, il y a deux solutions, soit vous êtes convaincus de de que vous dites et vous serez réfractaires à tout argument même frappe du bon sens …..ou alors il reste un petit espoir, certes mince qu’un minimum de bonne foi peut vous rendre perméable à certaines vérités….
      La première , histoire de ne pas tout confondre, les permis de port d armes aux USA sont tous enregistrés dotés de nombreuses règles à appliquer et il y a un argument qui rend tous les vôtres obsolètes. ..le taux de criminalité des porteurs d armes civiles est 10 fois moins important que celui de la population …je vous laisse le soin de vérifier , moi je l ai fait. Pas facile mais la statistique existe. Maintenant small arms survey ou pas il y a des faits qui résistent à la l’analyse la plus simple et qui tourne leur étude en dérision. …Les USA ont un taux d’arme à peine supérieur à la Suisse. Si les armes jouaient un rôle alors la Suisse serait un enfer…, c’est peut – être le cas mais certainement pas à cause des armes. Pour le reste je vous laisse imaginer ce que donnerait une régulation à la canadienne aux USA après l’exemple du Canada. Je serais heureux de voir ou un exemple de gestion stricte des armes à amené une diminution de la criminalité à deux chiffres comme les permis de port d armes l’ont fait dans tous les états US qui l’ont introduit. Bien entendu au vu de votre argumentation la différence de culture ne saurait être un argumentaire…..
      Ha juste pour clouer le clou….Les mêmes qui veulent la libération du cannabis pour endiguer le marché noir sont les mêmes qui veulent interdire les armes.. chercher l’erreur ! Surtout avec 88 millions d’armes en circulation.
      Et comme il faudrait généralement penser avec son cerveau après un tel drame et pas son coeur (voir les migrants)….alors il serait utile de dire qu’une fois les morts par armes en feu entre gangs enlevé des statistiques, celles des USA sont très semblables aux nôtres.

  • Je ne trouve pas que ce soit une liberté fondamentale personnellement, et j’en ai un peu rien à faire que les armes soient interdites. Cependant, le discours laissant penser que sans armes à feu libres il y aurait moins de morts me fait doucement rire, quand on mesure la facilité avec laquelle l’on peut se procurer des armes illégalement (ce qui n’est pas franchement un avantage pour les forces de polices…) et quand je vois le nombre d’armes en circulations, légales ou non, dans mon propre petit village, avec tous les chasseurs, enfants ou petits enfants de chasseurs, il y a de la chevrotine partout…. Quant aux cités, elles sont remplies d’armes de guerre, et franchement, si je veux une kalach, j’en obtiens une demain… Arme qui, de fait, ne serait enregistrée nul part, donc si je tirais avec, les analyses balistiques…

    Bref, le Canada aussi est blindé d’armes à feu et pourtant il n’y a pas de meurtre. C’est bien d’avantage la propension des américains à mettre des armes entre les mains des gosses (ce qui pour le cas devrait etre interdit) et surtout leur volonté de leur apprendre, non pas à s’en servir, mais à chasser l’humain avec, qui aboutit à ce genre de problème. On n’apprend pas aux jeunes américains à se servir d’une arme de manière défensive, mais au contraire pour agresser.

    Au passage, peut être aussi que si les politiques arrêtés de répandre la peur plus vite que la peste noire, peut être aussi que les américains seraient moins paranos et prompts à tirer sur tout ce qui bouge. Les médias, et leurs maitres politiciens entretiennent la psychose à leur propres fins. De la même façon qu’en France on devient de plus en plus xenophobes et ouvertement racistes parce qu’on ne cesse de nous répéter que les vilains étrangers veulent nous voler notre travail, notre argent, etc… On a peur, alors on se réfugie dans la violence, le radicalisme et la soumission à des êtres soit disant supérieurs censés nous protéger.
    Peut être que si les américains étaient moins effrayés par tous ces discours, ils seraient moins enclins à apprendre à leur gosse de 4 ans comment tuer un homme d’une seule balle…

    • « C’est bien d’avantage la propension des américains à mettre des armes entre les mains des gosses » Il est faux de dire que les enfants ne doivent pas utiliser les armes à feu. Comprenons nous bien: il ne s’agit pas donner une arme à feu comme cela mais il s’agit dans un environnement sécurisé apprendre à l’enfant à se servir d’une arme à feu. Là où les américains sont irresponsables c’est qu’il donnent aux enfants des armes à feu comme cela. Un enfant doit d’abord apprendre les règles de sécurité, le fonctionnement de l’arme,… avant de pouvoir commencer à utiliser vraiment une arme à feu. Il est aussi important de commencer à lui donner une arme de petit calibre et non pas à un fusil d’assault (d’ailleurs même pour un adulte débutant, il faut commencer avec des armes de poing). Un enfant doit avoir une arme adapté à lui. Tout cela dans un environnement sécurisé et sous surveillance d’un adulte responsable. Un enfant qui a recu l’éducation des armes à feu est bcp moins dangereux qu’un enfant n’ayant aucune éducation des armes à feu et évoluant dans un environnement avec des armes à feu. Quand il y a des accidents avec des armes à feu impliquant des enfants, c’est surtout à caused du manque d’éducation aux armes à feu de l’enfant. Bien sûr, il me parait évident qu’on ne laisse pas trainer une arme à feu comme cela, il faut la mettre hors de porter des enfants et des autres personnes(sous clé)

    • perso, j’aurais plutôt fait la comparaison avec la Suisse (qui est l’un des pays les plus armés au monde) et non pas avec le Canada

  • l’avantage de l’article est de montrer que on ne peut pas avoir une vision simpliste…
    ce qui est gênant dans ce genre de débat est que les question débattues ne sont pas vraiment celles qui sont en jeu…

    Aucun état ne veut interdire les armes à feu, l’état tient à ce que ses a gents soient les seuls ayant le droit d’en porter et d’en user. Si on met en parallèle les restrictions apportées à défendre sa propriété et l’intégrité de sa propre personne; on distingue un schéma…plus de pouvoir à l’état…toujours au nom du bien collectif.

  • Pour éviter les fusillades: ben, y’a qu’à supprimer les fusils.
    Pour réduire le nombre d’accidents de la route, y’a qu’à supprimer les routes (ou les bagnoles, les camions, les motos, les vélos…).
    Pour éviter la mort, y’ à qu’à supprimer la vie.

  • Vous en déduirez ce que vous voulez mais les faits sont têtus:

    Depuis l’assassinat de Bobby Kennedy en 1968, les armes à feu ont fait plus de 1.380.000 victimes aux US. C’est plus que l’ensemble des guerres menées par le pays depuis 1775 (1.171.200 morts)

    • Mouais… un problème, la 2nde guerre mondial où les USA ont participé, le nombre de morts se compte en 10aine de millions…

      Sinon, la cigarette fait une shoah tous les ans, l’alcool tous les 2 ans. Et la voiture ?

      Sinon, entre l’an 0 et l’an 1900, 100% des gens sont morts… Cétroporibl !

      • Je crois qu’il parlait juste des morts américains. Car la Première Guerre Mondiale a fait plus de 10 millions de morts. Lea guerre du vietnam si il est assez dire dur de donner un nombre exact des victimes a fait bien de morts plus que 1,3 millions. Je ne parle pas de toutes les autres guerres auxquelles les USA ont participés

    • Oui, ce que vous oubliez de préciser c’est que deux tiers des morts par armes à feu aux USA ce sont des suicides. S’il n’y avait pas d’armes à feu, les gens utiliseront d’autres moyens pour se suicider
      Voilà la plus grande manipulation: ils se contentent de prendre le nombre de morts par armes à feu ce qu’ils oublient de préciser c’est que la majorité de ces morts se sont les suicides (qui comme je l’ai déja dit dans un pays sas arme à feu utiliseront d’autres moyens).
      D’ailleurs, pour les meurtres, c’est la même chose. Si vous interdisez les armes à feu, vous auriez peut être une diminution des meurtres par armes à feu mais pas des meurtres en général (les gens se tourneront juste sur d’autres moyens pour commettre les meurtres).
      Quand on veut resteindre une liberté, c’est à celui qui veut la resteindre de prouver qu’il a des raisons de le faire donc c’est aux anti armes de prouver qu’une hausse de disponibilité des armes à feu cause une hausse de la criminalité (et des suicides) et ils n’ont pas réussi. La grande majorité des études (dont les études faites par des organismes officiels (donc indépendants ) )sur le sujet ont clairement dit qu’il était impossible d’établir une corrélation (on ne parle même pas de causalité ) entre une disponibilité des armes à feu et criminalité (même chose avec le suicide).

    • « C’est plus que l’ensemble des guerres menées par le pays depuis 1775 (1.171.200 morts) » j’ai du mal à croire votre affirmation. Rien que la guerre de Sécession a fait 750 000 morts (les estimations récentes ont révalués le nombre de morts notamment grace aux travaux de J. David Hacker. Avant, le nombre de morts étaient estimés à 620 000 tués). Alors, j’ai un peu du mal à croire votre chiffre de 1.171.200 morts.
      N’oublions pas que la population américaine était bcp moins nombreuses. Lors de la Guerre de Sécession, la population américaine comptait 31 millions d’habitants : le nombre de victimes de la guerre de sécession rapportées à la population totale d’aujourd’hui à une estimation de plus de 6 millions de morts

    • Les pertes humaines américaines durant la Première Guerre mondiale se sont élevés à 117 465 et les pertes humaines américaines durant la seconde Guerre mondiale à 418 500. Donc si je fais le total des morts américains de la Guerre de Sécession et des deux Guerres mondiales, j’arrive à un total de 1 285 965 soit plus que 1.171.200. A cela, il faut ajouter toutes les autres guerres

  • « the right to defend one’s home and one’s person when attacked has been guaranteed through the ages by common law. »
    – Martin Luther King

  • Je note qu’encore une fois, le meurtrier prenait des inhibiteurs sélectifs de réabsorption de la sérotonine. Un des effets secondaires, heureusement rare, de ces drogues est : « crises de folie meurtrière », surtout sur les moins de 25 ans. Tous les meurtriers de masse aux USA, sans exception, prenaient des SSRI. Donc c’est la faute… des armes.

    • C’est ce que l’on apprends en lisant: » À lire aussi : Tuerie à l’école, la piste pharmaceutique ».
      Il y avait un article intéressant sur le sujet sur AgoraVox ( comment la psychiatrie fabrique des meurtiers), malheureusement, le lien ( http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quand-la-psychiatrie-fabrique-des-77654 ) ne marche plus.
      Les USA sont aussi le pays avec le plus grand nombre de tueurs en série. Si vous avez des liens /ouvrages sur le sujet (tueurs de masse (ou tueurs en série) et antipsychotiques), je suis très intéressé

  • L’engouement de la majorité pour le contrôle par l’état des moyens de défense fait planner.
    Charlie Hebdo: l’état a interdit a Charb le droit de se défendre.
    Thalys: il est interdit d’y amener ne serait qu’une bombe anti agression. Merci aux jeunes américains d’avoir sauvé notre bacon. Ce n’est pas une question de flingue mais de mentalité.
    Il s’agit avant tout d’avoir le droit individuel de se défendre. Les armes ne sont qu’une partie du sujet. Les sociétés occidentales vivent dans le fantasme de la société utopique contrôlée par l’état.
    En l’occurence, l’état ne pouvait jamais assumer cette fonction seule, c’est a la société de faire corps pour assurer le meilleur niveau de sécurité. Les évolutions juridiques ont fait voler cette alliance en éclat. Vous ne pouvez plus intervenir dans des situations extrêmes ou des individus bafouent les droits les plus élémentaires. Que ce soit avec un flingue ou non. Non. Il faut essayer de rester vivant assez longtemps pour appeler la police. Quelle sottise!
    Les choix budgétaires ont fait le reste. Quelque ce soit le pays, le budget de la police en proportion des richesses produites est ridiculement faible. C’est un choix mais c’est surtout une magnifique hypocrisie.

    Le vrai sujet, et les Américains l’ont très bien compris, c’est de ne pas dépendre a 100% des autres, de l’état, de la bienveillance ou du courage de parfaits inconnus. On meurt tous un jour, mais préférablement, debout. Charb aurait aimé avoir le choix.
    Je termine par un fait: le plus grand meurtrier déglingué de la tête pour l’année en cours s’est servi d’un A320. Il n’a pu le faire que grace a l’état, qui, dans sa grande sagesse et après le fiasco de 9/11, a pondu quelques nouvelles obligations, comme d’habitude, sans en mesurer les conséquences. La seule mesure valable, a partir du moment ou vous contraignez les honnêtes citoyens dans les transports en commun a renoncer a leurs capacités de défenses, est un mandataire armé de l’état.
    Il faut bien rire: un autre déglingué de la tête a échoué dans sa miserable tentative, mais des milliards depuis se contorsionnent avec plus ou moins de dignité, dans une ambiance de serre tropicale fermentée, a enlever et remettre leurs godasses.

  • Un article du Mises Institute qui démontre l’absence évidente de corrélation entre la possession d’armes, les « mass shootings » et la mortalité par meurtre.
    https://mises.org/blog/theres-no-correlation-between-gun-ownership-mass-shootings-and-murder-rates
    On remarquera également que bien que la quasi totalité des « mass shootings » aient été le fait d’hommes jeunes sous traitement ou venant de cesser un traitement avec des antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine ou (IRS) est très significatif, mais que cet aspect est systématiquement ignoré.
    On remarquera enfin que comme d’habitude avec tous les constructivismes, qu’ils soient économique (keynésianisme) ou sociétaux, la règle des « progressistes » et des étatiste est toujours la même: si on n’a pas les effets escomptés, c’est qu’il faut aller encore plus loin.
    D’où l’idée totalement idiote des « zones sans armes », qui concentrent depuis leur création la commission des « mass shootings ». Il faut dire qu’il est difficile de résister à un panneau annonçant que personne à l’intérieur de l’enceinte concernée ne pourra se défendre quand on a décidé d’abattre le plus grand nombre de victimes possibles. Mais là bien évidemment, plutôt que de remettre en cause cette solution contreproductive, on veut la généraliser.

  • On utilise un événement extrêmement rare comme celui-ci pour pousser le contrôle des armes de ceux qui ont rien fait de mal est un exercice de manipulation politique.: https://scontent-ams3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xta1/v/l/t1.0-9/11402679_384938038358864_4435777026342893386_n.jpg?oh=872e898af02e52341fa59b8eaecd059f&oe=55EA5939
    Aux USA, 40 personnes ont été tuées dans des tueries de masse en 2013. 88 ont été tués par les tondeuses à gazon.
    http://landdestroyer.blogspot.co.uk/2015/06/mass-shooting-mass-hysteria-mass.html
    http://thefederalist.com/2015/06/18/actually-president-obama-mass-killings-arent-uncommon-in-other-countries/

  • Pour en savoir plus sur le sujet du contrôle des armes à feu, je vous conseille de lire mes commentaires en dessous de cet article: http://www.contrepoints.org/2015/06/22/211745-self-securite-le-retour-de-lindividu-dans-la-securite

  • Les anti armes manipulent la définition de massacres. Après, la tuerie en Oregon, ils ont dit qu’il y avaient
    eu 290 « mass shooting » en 2015. Il faut faire attention à la définition qu’ils donnent au terme « mass shooting ». Le FBI, par exemple, a une définition fédérale de « mass shooting » qui est défini comme » trois tués ou plus . »
    Mais la base de données qui montre plus de 290 incidents dénombre les blessés et les morts, elle compte même les incidents où aucun décès n’est survenu.
    Les résultats (pour le 10/10/15):
    0 personnes sont mortes = 123 incidents
    1 personne = 89 incidents est mort
    2 personnes sont mortes = 30 incidents
    3 personnes sont mortes = 22 incidents
    4 personnes sont mortes = 19 incidents
    5 ou plus est mort = 13 incidents
    296 incidents au total
    Conclusion:
    123 incidents ont effectivement zéro décès, ce qui n’est pas considéré par la plupart des gens comme u « mass shooting ».
    Une étude du FBI sur les fusillades de 2000-2013, montre que 40 % des tueurs se suicident. (donc, vous voudrez peut-être soustraire leurs morts au total )
    • Enfin, seulement environ 18 % de ces incidents seraient considérés comme massacres par le FBI.
    Sources: http://shootingtracker.com/wiki/Main_Page
    https://www.fbi.gov/news/stories/2014/september/fbi-releases-study-on-active-shooter-incidents/pdfs/a-study-of-active-shooter-incidents-in-the-u.s.-between-2000-and-2013

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
4
Sauvegarder cet article

Par Marius-Joseph Marchetti.

"L'ordre n'est pas mère mais fille de la liberté." Pierre-Joseph Proudhon

Lorsqu'on dit que l'on souhaite libéraliser le port d'arme, une réaction haineuse est automatiquement exprimée envers l'émetteur de l'idée, même parmi ceux qui s’évertuent à défendre les droits naturels de chacun. Pourquoi donc ?

Quelques chiffres clés en rappel : chaque année aux États-Unis, il y a 30 000 morts par arme à feu. Sur ce nombre de morts, deux-tiers sont des suicides, donc 10 000 meurtres par armes à feu.Poursuivre la lecture

Par Philippe Lacoude.

Kyle Rittenhouse a été innocenté par un jury composé de ses pairs.

Dans un superbe éditorial, Hseize a justement conclu que « la légitime défense reste un droit » aux États-Unis et les quelques précisions que j’aurais voulu ajouter l’ont toutes été par les lecteurs dans leurs excellents commentaires.

Sous un angle un peu différent, Pierre-Guy Veer revient sur la couverture du procès et rappelle « que le biais partisan des médias américains n’a pas disparu ». Son analyse se rapproche de l’extraordinai... Poursuivre la lecture

Par Mitch Menet.

La récente fusillade à l'université de Perm au sud de l’Oural déplace le débat habituel sur le contrôle des armes feu. On passe des gun free zones des tristement célèbres fusillades aux États-Unis à une université russe où les armes sont également parfaitement interdites. Cet événement n’est d’ailleurs pas le premier du genre. Moscou déplore au moins trois fusillades en deux ans qui ont fait les gros titres.

La situation russe 

Dans la fédération russe, le taux d’homicide est en baisse constante depuis 2002 (Pou... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles