Chrétiens d’Orient : que sont-ils devenus ?

Le sort des chrétiens d’Orient n’émeut pas beaucoup la communauté internationale.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Laurent Fabius (Crédits : France Diplomatie, licence CC-BY-NC-SA 2.0), via Flickr.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Chrétiens d’Orient : que sont-ils devenus ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 11 août 2015
- A +

Par Joséphine Staron.

Laurent Fabius CC France Diplomatie
Laurent Fabius CC France Diplomatie

Après avoir bouleversé le monde et suscité l’indignation et la colère, la situation des chrétiens d’Orient, des Kurdes et des autres minorités persécutées par Daech en Afrique et au Moyen-Orient, semble aujourd’hui ne plus intéresser la communauté internationale.

 

Rappel

Le pape François avait dénoncé « la persécution des chrétiens dans l’indifférence générale » après le massacre d’étudiants chrétiens à Garissa, au Kenya.

Depuis deux ans, les exactions n’ont cessé de s’amplifier. Pour rappel, l’été dernier, la prise de la ville irakienne de Mossoul avait contraint des centaines de milliers de personnes à fuir, laissant derrière elles tout ce qu’elles possédaient. Les chrétiens et les chiites qui avaient choisi de demeurer à Mossoul subirent discriminations et persécutions. En janvier dernier, la vidéo de la décapitation de 21 coptes égyptiens en Libye par les djihadistes de l’État islamique avait fait le tour du monde, déchaînant les plus vives passions et provoquant une vague internationale d’indignation. Quelques semaines après cet « épisode » barbare, 200 chrétiens assyriens étaient enlevés, puis libérés contre rançon.

 

Action – Réaction

chrétiens d'orient rené le honzecPour la première fois dans l’histoire des Nations Unies, la condition des chrétiens d’Orient a récemment été abordée. Cette initiative est due à la France qui a présenté une « charte d’action » pour la protection des Chrétiens et des autres minorités persécutées. Le 27 mars dernier, Laurent Fabius a, en effet, défendu cette charte devant le Conseil de Sécurité de l’ONU.

La Charte comporte quatre volets principaux :

  1. Un volet humanitaire pour permettre le retour des réfugiés dans leurs pays
  2. Un volet sécuritaire pour assurer leur retour dans de bonnes conditions
  3. Un volet politique afin de garantir, par les États, le respect et la protection de leurs minorités
  4. Un volet pour lutter contre l’impunité des persécutions et la saisine de la Cour Pénale Internationale.

 

Laurent Fabius a défendu cette initiative en rappelant la tradition française de soutien aux chrétiens d’Orient  :

« La protection des chrétiens d’Orient est constitutive de l’histoire de France. J’entends que nous soyons fidèles à cette tradition. En prenant l’initiative de réunir le Conseil de sécurité et d’appeler la communauté internationale à agir, la France défend une cause juste ».

Selon Europe 1, « cette réunion du Conseil de sécurité a plus une portée symbolique qu’une réelle efficacité ». Il est encore trop tôt pour savoir si la Charte d’action sera suivie d’effet. Néanmoins, il apparait déjà peu probable qu’une intervention militaire puisse être envisagée.

 

Que fait l’Union européenne ?

L’initiative française est une avancée politique considérable. Mais que fait l’Union européenne ? En mars dernier, Jean d’Ormesson avait lancé un appel sur Europe 1 pour la création d’une « force européenne ou américano-européenne pour venir en aide aux chrétiens d’Orient ». Cet appel n’a, semble-t-il, pas été entendu et l’Union européenne reste aujourd’hui muette sur la question des minorités persécutées par Daech. Dans le journal La Croix, Laurent Fabius déplore sa frilosité et considère que l’initiative française « montre le chemin » à suivre.

Sur le web

 

Voir les commentaires (12)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (12)
  • Pourtant ils sont pas très nombreux, il serait facile de tous les accueillir en Europe et aux USA…car oui ils peuvent difficilement rester là-bas et prospérer, autant qu’ils apportent leur culture et talent en Occident, un peu comme les USA ont fait avec les Juifs.

    • Sauf que « là bas » c’est chez eux, qu’ils y étaient bien avant les musulmans et ont un peu de mal à comprendre au nom de quoi ils devraient quitter leurs maisons, leurs terres et surtout le pays de leurs ancêtres pour les laisser à des barbares décadents.

      J’avoue avoir le même problème avec la France, les socialistes et l’expatriation. Certes ça me tente, mais laisser mon pays, celui qu’ont construit génération après génération mes ancêtres, à des hordes des socialistes qui exproprient, traquent, etc. (certes en douceur, mais plus tant que ça) au nom des divinités « vivrensemble », « égalitéréelle » et « justicesociale » (plus quelques autres).

      • C’est votre vision, pas la mienne. Il n’y a absolument aucun mal à quitter son pays pour prospérer ailleurs, surtout avec la mondialisation. La vie est trop courte pour la gâcher en se souciant de choses comme les racines ou les combats passés. De plus mon exemple avec les Juifs est parfait : ceux qui sont partis des USA en quittant massivement l’Allemagne et la Russie ont prospéré comme jamais auparavant dans ce pays et ça leur a vraiment bien réussi.
        Pourquoi ne pas offrir la même opportunité aux Chrétiens d’Orient ? Une terre est juste ça..une terre. La vraie terre à mes yeux est celle où l’on prospère, pas celle où l’on naît.

        Concernant la France je n’aurais aucune hésitation à la quitter..Je ne la déteste pas mais un futur économique glorieux n’est pas ce que j’y trouverais, de plus les Français veulent du socialisme, ils aiment ça, et même quand ils le critiquent c’est pour se tourner vers une version nationalisée nommée FN mais ça reste du socialisme. Au nom de qui vous battez-vous au final ? Ce qui arrive en France n’est que l’expression des aspirations du peuple français donc c’est perdu d’avance.
        Hollande, Le Pen, Sarko, Juppé, Mélenchon…Vous en avez jusqu’à 2022 dans le meilleur des cas, pour des dizaines d’années au pire.

  • poutine avait demandé également la protection des chrétiens d’orient , mais je ne retrouve pas l’article qui les concernaient ; l’europe est trés occupée avec l’immigration massive , peut être que quand ils ne restera que quelques centaines ou dizaines de ces chrétiens d’orient , nos bons dirigeants ouvriront leurs yeux et réagiront ;

  • Poutine il en a rien à cirer des Chrétiens d’Orient, il ne les accueille même pas et n’aide pas les milices chrétiennes. C’est juste qu’il ménage ses alliés de l’Église Orthodoxe…
    L’Occident fait à peine mieux, mais au moins elle en accueille sur ses terres.

  • Les chrétiens d’Orient sont chez eux dans ces pays, étant là bien avant l’Islam. Ils sont d’ailleurs le facteur de stabilité dans ces pays musulmans.

    Donc les faire émigrer n’est absolument pas la solution. Leur permettre de vivre dans leur pays, oui !

  • C’est un véritable scandale de passer sous silence ce qui pourrait s’apparenter à un génocide. Bien d’accord avec vous.

    • Qu’a-t-on vu dans la presse, lors de la profanation de 48 (?) tombes chrétiennes, en France? Rien!

      Je suis heureusement surpris de l’initiative courageuse de L.Fabius (dont l’appartenance juive est connue).
      Il est vrai qu’en France, tous les feux sont dirigés vers l’Islamophobie, véritable « crime » contre la « laïcité »!

      Que la religion musulmane exclusive soit actuellement un prétexte à violence à but politique ne fait plus de doute, dans le groupe minoritaire, dit « radical »: toutes les guerres dites « de religion » ne furent jamais que des utilisations de la religion comme prétexte à conflits pour la conquête du pouvoir, croisades ou inquisition comprise.

      Il faut avouer que peu de chrétiens sont en guerre, actuellement, avec leur foi pour prétexte! Mais rien ne le justifierait dans l’évangile.

  • Le sort des chrétiens d’Orient n’intéresse tout simplement pas les politiques et journaleux abreuvés des crimes de la chrétienté (croisades, guerres, inquisition…) par leurs années d’histoire version EducNat. Au pays de la cathophobie érigée en bienpensance, seul compte le fait qu’il est « difficile pour un musulman de vivre en occident », c’est ça « leur » combat.

  • Régler le problème de « l’état islamique » est la solution au problèmes des chrétiens d’orient.Actuellement seule l’armée Américaine est en capacité de le faire.Si on décide une intervention directe pour débarrasser l’humanité de ces takfiris cela nécessitera des moyens militaires très importants , plusieurs millions de soldats combattants rien que pour gagner sur le plan militaire.Après commence les vrais problèmes avec la reconstruction .L' »aventure » Irakienne de GW Bush devrait faire réfléchir plus d’un avant de prendre une quelconque décision…

    • Plusieurs millions de soldats pour vaincre l’Etat Islamique, non beaucoup moins que ça en fait.

    • « Après commence les vrais problèmes avec la reconstruction »

      En effet, si on y remet une dictature, ou une dictature de la majorité comme en Irak (les US avait pensé à protéger le subsidiarité dans la constitution mais le budget étant distribué par Bagdad l’ancien PM nouri al-maliki a trouvé comment oppresser les provinces sunnites, ce qui a accélérer l’avènement d’IS) on se retrouvera dans la même situation dans le futur.

      On pourrait en premier s’interroger sur les frontières, car si ils ne sont pas très intéressés par la liberté, les habitants du moyen orient se plaisent à être oppressés par les membres de leur communauté ethno-religieuse.

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Il y a bien un déclin de la France au niveau de l’Europe et du monde, et une tentative de contrôle toujours grandissant de la Commission européenne sur les politiques nationales.

Selon Georgina Wright, « il faudrait déplorer à la fois le déclin du poids de la France au sein de l’Union européenne et la mainmise de Bruxelles sur la politique menée par Paris ».

Dans un article publié par Le Monde, Georgina Wright, directrice à l’Institut Montaigne déplore que les Français considèrent, à tort, que l’Europe serait la cause du « d... Poursuivre la lecture

Lors de la visite du président Xi Jinping en Europe, le rôle des liens entre la Chine et la Russie dans les relations de l'UE est examiné à la loupe.

Article original du South China Morning Post.

Lors de la conférence de presse conjointe avec M. Macron à Paris, M. Xi s'oppose aux critiques formulées à l'encontre de son pays en raison de ses liens étroits avec la Russie. L'Europe est préoccupée par la guerre en cours en Ukraine, et les relations Chine-Russie créent des défis supplémentaires", déclare un analyste du groupe de réflex... Poursuivre la lecture
La préoccupante faiblesse minéralogique de l’Union européenne

Publiée le 16 mars 2023 puis enregistrée au Journal Officiel de l’Union européenne le 03 mai 2024, la  communication émanant de la Commission européenne centrée sur la problématique des matières premières critiques assortie d’un plan d’action prendra effet à partir du 23 mai 2024. Débuté sous la référence COM(2023) 160 puis devenu le règlement (UE) 2024/1252, le document est plus communément cité sous le vocable de Critical Raw Materials Act, ce qui se traduit en français par Loi s... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles