Le meilleur du pire de Twitter – mi-juillet

Tweet twitter (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

La semaine politique en tweets. Hilarant… et consternant !

Par Daniel Tourre.

Tweet twitter (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

1. Gaulliste au bord de la crise de nerfsCJu3XbXUcAAdUY0

Le Gaulliste, ce chef serein, au-dessus de la foule hystérique, le regard sur l’horizon, qui guide avec sang-froid la nation à travers les crises politiques.

Avec l’euro, l’Union Européenne a débranché les mécanismes anonymes de marché qui auraient corrigé la trajectoire budgétaire de l’État Grec il y a bien longtemps.

Les mécanismes politiques de correction, rigides et sporadiques, ont de surcroit cette immense faiblesse de mettre en scène des conflits personnifiés et des humiliations, nationales ici, dont les démagogues font leur miel.

 

2. Waterboarding fiscal

JackDion

La situation grecque provoque des miracles. Jack Dion, journaliste très socialiste à Marianne a eu une révélation : les taxes font baisser l’activité économique et appauvrissent le pays.

Il ne va pas jusqu’à la position de Varoufakis, l’ex-sémillant ministre de l’Économie Grec, qualifiant les hausses de taxes de Waterboarding fiscal. (Ses commentaires sont en gras.)Varoufakis

Ses commentaires anti-taxes frôlent l’ultra-néo-libéralisme sauvage AngloSaxon grec.

 

3. Pour stimuler, chatouiller, grattouiller

Hollande
On présume que dans l’esprit de Hollande bénéficier « d’une nouvelle loi » est une gratification prestigieuse attendue avec impatience. Il est inutile de préciser le contenu de la loi, l’essentiel est de faire une loi.

En faisant une loi, on est sûr de ne pas se tromper.

 

4. Le festival politique Off d’Avignon

Pellerin

Cette vision très restrictive de l’art n’a pas fait siffler le public invité à la conférence. Plusieurs hypothèses sur la nature du public peuvent expliquer cette léthargie bienveillante :

  • Soit l’amicale des Maoïstes du Rhône avait fait le déplacement exprès pour repartager l’espace d’un discours, la vision culturelle du grand timonier.
  • Soit un public de subventionnés, même choqués, ne peut pas prendre le risque de perdre le budget 2016.
  • Soit parce qu’après trois, quatre, cinq générations d’artistes subventionnés, la ministre de la Culture a toujours raison, parce que c’est l’État qui parle.

 

5. L’art en pacte

Bartolone

Vite, un pacte de croissance quinquennal ambitieux avec un Victor Hugo et trois Miles Davis d’ici à 2020. Une commission fixera les détails des objectifs artistiques à atteindre.

 

6. La Planification verte

PartiDeGauche

On se doutait un peu que la fascination de l’écologie politique par la gauche de la gauche, ce n’est pas un brusque intérêt pour la forêt et les bébés phoques.

C’est le grand retour de la planification.

 

7. Les tweets Lienemann sont service public.

Lienemann

« Ceci est un service public » est une déclaration performative socialiste pouvant transformer n’importe quelle activité marchande ou associative en service public.

 

8. Valls, réducteur de paquets d’ondes.Valls
Le débat est dans un état quantique où coexistent à la fois un état « ouvert » et un état « clos ».

 

9. Des riches, partout des riches.Hamon

La promesse tenue de François Hollande « On va faire payer les riches. » est d’abord un immense malentendu.

 

10. 2012, Hollande n’a aucune leçon à recevoir.CKOMH50WIAA1ia9

En 2012, Hollande était déjà audacieux.

 

Pour finir, une petite citation de Thomas Sowell.

0741-IncendieThomasSowell(via Collectif Antigone)