Heureusement, en France, le port d’arme est toujours interdit.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
SpacePilotX RayGun - Joost J Bakker - CCBY2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Heureusement, en France, le port d’arme est toujours interdit.

Publié le 24 juin 2015
- A +

Les jours, en France, se suivent et se ressemblent. Ça magouille à tire-larigot. Ça tripote un peu de l’économie par-ci par là. Ça bidouille du social ici ou là. Ça chipote du politique en veux-tu, en voilà. Mais en moyenne, hier est à peu près comme aujourd’hui, et globalement comme demain. Et ce n’est pas forcément bon signe.

Jeudi 18 juin, une fusillade éclate dans le quartier du square Abbé-Maillet à Meudon. Les tireurs ont pris la fuite sans faire de blessé, ni être inquiétés, mais la situation est tout de même un peu tendue puisque cela fait plusieurs jours que de telles rixes se déroulent entre Clamart et Meudon. Ces petites entorses au vivre-ensemble encouragent les élus des deux communes à se rencontrer pour en discuter. C’est important, le dialogue.

apathie - peut-être que si on ne s'occupe pas des citoyens, ils arrêteront de nous emmerder ?

Vendredi 19 juin, au sud de Toulouse, une fusillade éclate au niveau du péage de Palays, là où les policiers du service régional de la police judiciaire de Montpellier et Toulouse (SRPJ) attendaient un go-fast. Deux hommes ont été interpellés et 90 kilos de pâte à modeler ah non de résine de cannabis ont été saisis. Il n’y a heureusement pas eu de blessés dans la fusillade. Saluons la maréchaussée qui, pour une fois, était sur place avant les échanges de coups de feu et qui aura effectivement interpellé des individus. Manifestement, les excès de vitesse, ça motive plus que les deals en quartiers chauds.

distributeur de tickets d'attenteDans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 juin, un homme de 28 ans a succombé à trois blessures par balles d’un tireur isolé aux Bleuets, une cité bucolique des quartiers nord de Marseille, ces quartiers qu’on dit émotifs sensibles. Écartant l’hypothèse hardie d’un différent scientifique pour déterminer qui, de Leibniz ou de Newton, avait inventé le calcul infinitésimal le premier, la police se risque plutôt à imaginer un bête règlement de comptes sur fond de drogue, en attendant d’avoir quelques précisions suite à l’enquête qui a pris un ticket comme les fois précédentes et attend avec les 50 autres en salle de pause en fumant une clope (légale).

Samedi 20 juin au soir, un jeune homme de 19 ans a été abattu à Grenoble. Deux jours plus tôt, deux autres fusillades avaient éclaté dans le centre de la ville, heureusement sans faire de victime. Là encore, des soupçons tendraient à faire penser que tout ceci serait probablement lié à des histoires de substances qui font rire (les substances, pas les histoires), que les fusillades en question auraient comme qui dirait un rapport avec des règlements de comptes (et toujours aucun lien avec des équivoques philosophiques, c’en est presque dommage).

Notons tout de même que les habitants des quartiers concernés sont un chouilla remontés contre l’équipe municipale dont tout indique qu’il s’agit d’une fière brochette d’élus compétents et impliqués comme en témoigne l’intéressante vidéo suivante :



… Intéressante vidéo où l’on découvre donc que tout le monde, à Grenoble, connaît assez bien la situation, les principaux fautifs, et les différentes planques d’armes et de drogue. Où l’on découvre aussi que des pétitions et des lettres ont été envoyées, à plusieurs reprises, aux équipes municipales, qui n’ont jusqu’à présent pas démontré ni s’intéresser au problème, ni avoir tenté de résoudre au moins ce qui était directement et explicitement pointé du doigt. L’existence de ces pétitions et de ces courriers papiers tendrait à faire croire hardiment que la situation dure depuis un certain moment, surtout en factorisant la vitesse légendaire des service postaux français.

Et dans ce contexte, à force, l’immobilisme et l’incompétence ont cette fâcheuse tendance à rendre les victimes particulièrement agressives lorsqu’elles tiennent un responsable de leur situation sous la main. La réaction du maire à la suite de la violente apostrophe lancée à son encontre, toute en paroles ouatées loin de la réalité et de l’action, en parfait décalage avec ce qui lui est demandé, laisse malheureusement supposer que cette douloureuse situation va perdurer un petit moment encore…

Décidément, cela ressemble tant à cette autre semaine que je décrivais il y a tout juste deux mois.

Et il y a deux mois, je me refusais d’être bêtement taquin et de remarquer qu’en quelques jours, on recensait tout de même pas mal de fusillades, de morts et de blessés. Tout comme, il y a deux mois, je n’allais pas non plus jusqu’à relever les poignants articles de la presse fustigeant l’inaction américaine face à son « problème avec les armes », presse qui oublie dans le même temps ces petits débordements français maintenant quasi-quotidiens. Franchement, la taquinerie, ce n’est pas mon genre.

Je ne terminerais donc pas ce billet en notant, exactement comme il y a deux mois, que la guerre contre la drogue, en France, n’a jamais marché et que l’interdiction de port d’arme ne sert, concrètement, à rien puisqu’elle n’a en rien dissuadé ces innocentes fusillades d’apaisement (ni celles du 7 janvier, au passage).

Non, tout ça, je ne le dirais pas puisque ça ne sert à rien. Je me contenterais de noter seulement que tout ceci confirme décidément ce petit sentiment d’insécurité qui s’empare des Français, notamment les honnêtes, qui payent taxes et impôts locaux.
—-
Sur le web

Voir les commentaires (71)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (71)
  • La violence dont vous parlez relève du traffic de substances qui font rire. OK. Je ne connais pas un pays au monde qui a une politique cohérente, a défaut, intelligente, face au marche de la drogue. Que nos pleutres élus par défaut étalent, une fois encore, leur méprisable lâcheté, est certes dommage. En parler, c’est bien, mais vous savez fort bien que la lâcheté est malheureusement bien ancrée en France. Comme pour tous fonctionnaires en France, pourquoi s’attendre a ce qu’une tete dépasse l’autre au sein de notre maréchaussée? Elle a un trillion de lois débiles a appliquer, une confusion totale, de moins en moins de moyens, aucun soutien hiérarchique ou politique, et, comme toujours quand l’argent des autres vient a manquer, il y a les vieux, bien formes, bien payes, belle carrière, très belle retraite. Et les jeunes. Contrat 10 ans, pas formes, pas de retraites, et paie de misère. A quant un billet sur les changements radicaux et silencieux au sein de la gendarmerie française? Les consequences sont deja la, et ce n’est qu’un debut.
    Mais vous ne parlez pas de la violence agréée par l’état. C’est bien celle ci qui me choque le plus, et me conforte dans la certitude que je ne reviendrais jamais en France. Un sombre cretin, préfet a ses heures, passe un arrêté. Une semaine de violence plus tard, aucune interpellation. Les taxis sont tellement droits dans leurs bottes qu’ils font grèves, ces cons la. Ce qui s’est passe a Calais, hier, dépasse l’entendement. Grèves? OK. Blocages de trains, d’autoroutes, actions illégales et violentes a gogo, CGT, et certains noms qui rappellent les heures les plus sombres de.. Brittany Ferries. Aucune interpellation. Nazillon de la CGT a l’antenne pour menacer d’autres actions a venir, voire, la guerre. Mais au nom de quoi est ce tolerable?
    Cela fait tellement longtemps que la France n’est plus un état de droit, que les Français ne sont plus égaux face a la justice, que cela ne choque plus personne. Et on préfère parler de pauvres idiots qui ont fait un choix de vie ou la Kalach est un outil de travail.

    • « Je ne connais pas un pays au monde qui a une politique cohérente, a défaut, intelligente, face au marche de la drogue »

      mais si mais si : http://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/etats-unis-le-colorado-ne-sait-plus-quoi-faire-de-l-argent-du-cannabis_815389.html

      • « la constitution du Colorado plafonne en effet le montant des taxes et impôts que peut percevoir l’Etat. »

        L’enfer turbo-libéral ?

      • oui Adèle, sauf que on occulte une partie des rapports publiés au Etats Unis. Le volume du trafic « illicite » n’a pas changé, les consommateurs locaux ayant gardé leur fournisseur qui pratique un tarif légèrement plus bas que l’officiel pour garder les clients. De plus, le nombre d’accidents de la route mortels provoqués par des amateurs venus des Etats voisins passer « un week end » festif dans le Colorado s’est considérablement accru.
        D’autres Etats qui pensaient légaliser la consommation de marijuana attendent encore de voir l’impact -autre que financier- que cette mesure aura sur plusieurs années.

    • Je ne connais pas un pays au monde

      Le Portugal a une politique intelligente. Comme comme consommateur, il vous suffit de passer devant le psy pour être en règle. Bien entendu, il ne faut pas avoir 10 kg de résine sur soi.

      • L’Uruguay aussi, a une politique intéressante.

        • En Uruguay, la liberté de consommer de l’herbe, d’en produire assez pour un usage individuel sans pour autant encourager son commerce… Oui, c’est en effet la solution la moins idiote pour l’herbe. Apres, la culture de ce pays genial est assez unique.
          La cocaine reste interdite. Et tous les ex incarcérés que j’ai pu rencontres la bas récemment ont du leur séjour en prison au flagrant délit de transport de cocaine. Si on parle du marche de la drogue (toutes les drogues), désolé, je maintiens, aucune société n’a pas pour l’instant trouve une solution cohérente, aucune n’échappe a l’hypocrisie, et toutes dépensent des sommes démesurées dans la repression. Toutes favorisent la clandestinité et les maffias. Fact.

          • Dommage pour la cocaïne et l’héroïne.

            En Colombie, la culture serait légale, même si la détention de stupéfiant est de nouveau interdite. Mais au moins, pas de peine de mort : juste un traitement médical. D’autant plus que des traitements efficaces pourraient apparaître.

            Mais non, que des paysans entrepreneurs gagnent leur vie en Amérique ou en Afrique, non, ce n’est pas « bon ». On préfère qu’ils crèvent la faim, que des gens se noient en Méditerranée et là la morale est sauve.
            Ne dites surtout pas que cela aiderait des populations du tiers-monde, on ne vous croirait pas 🙁

  • Il y a au moins aussi toxique que les munitions le comportement de nos dirigeants, ceux qui sont censés, je dis bien censés, gouverner ce pays.

    Entre exclusion, chômage, chantages divers et variés sur tous les thèmes d’actualité, manipulations de l’opinion au seul profit d’une caste d’intouchables, pas une semaine sans un interdiction nouvelle, flicage de tout téléphone, internet, destruction systématique de tout ce qui a structuré notre société, pertes de repères, désespérance de l’avenir, exclusion, non reconnaissance de la valeur des individus, du travail … tous ces items font au moins autant de dégâts que les armes à feu des USA ou bien la drogue et l’alcool chez nous.

    Tout ça ressemble à la décadence de la Rome antique.

  • Dans notre rubrique « heureusement qu’on les a », je vous conseille:
    agression d’un policier gare du Nord

  • La tuerie de Charleston relève d’une double manipulation politique et médiatique:
    la première sur le racisme: les USA sont l’un des pays les moins racistes au monde: http://www.washingtonpost.com/blogs/worldviews/wp/2013/05/15/a-fascinating-map-of-the-worlds-most-and-least-racially-tolerant-countries/
    il n’y a jamais eu aussi peu de racisme aux usa, les données montrent que le racisme est en baisse constante depuis au moins les années 1960.la preuve de l’amélioration des relations entre les races est enfouie sous des incidents racistes très rares. http://edition.cnn.com/2014/11/26/us/ferguson-racism-or-racial-bias/index.html?hpt=hp_t1
    87 % des américains approuvent le mariage mixte entre blancs et noirs contre 4 % en 1958. il y a jamais eu aussi peu de ségrégation résidentielle entre les différentes ethnies aujourd’hui depuis 1910. il est important de souligner que la ségrégation raciale a été crée par la politique raciste du new deal (dont obama fait l’éloge). George Romney , le Secrétaire de l’HUD sous Nixon a tenté de remédier à la situation mais il a échoué en très grande partie à cause des démocrates qui ont fait capoté son projet.
    Pourtant, les médias et les démocrates veulent faire croire qu’il y a un gros problème avec le racisme aux USA en faisant cela, ils créent un climat de tensions raciales. Le tueur de Charleston a clairement dit qu’il a commencé à devenir raciste après le cas zimmerman que les médias ont monté en épingle. Si les médias avaient agi de manière plus correct concernant ce cas en ne faisant pas de la propagande, il n’y aurait probablement jamais eu de tueries à Charleston. Ce sont les médias et les gauchistes qui sont les plus grands alliés des suprématistes blancs.
    D’ailleurs, Ce sont les blancs qui sont les plus tués par la police américaine: https://www.facebook.com/UnbiasedAmerica/photos/pb.123061011213236.-2207520000.1435089755./313534055499263/?type=3&theater
    https://www.facebook.com/UnbiasedAmerica/photos/pb.123061011213236.-2207520000.1435089755./313314445521224/?type=3&theater
    Bien sûr, les médias et les gauchistes ne citent jamais de chiffres car cela contredirait leurs théories, ils font tout pour que les gens réagissent de manière émotionnelle, au lieu d’inciter les gens à réfléchir et à réagir de manière rationnelle.
    La seconde manipulation c’est sur le controle des armes à feu. On utilise un événement extrêmement rare comme celui-ci pour pousser le contrôle des armes de ceux qui ont rien fait de mal est un exercice de manipulation politique.: https://scontent-ams3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xta1/v/l/t1.0-9/11402679_384938038358864_4435777026342893386_n.jpg?oh=872e898af02e52341fa59b8eaecd059f&oe=55EA5939
    Aux USA, 40 personnes ont été tuées dans des tueries de masse en 2013. 88 ont été tués par les tondeuses à gazon.
    http://landdestroyer.blogspot.co.uk/2015/06/mass-shooting-mass-hysteria-mass.html
    http://thefederalist.com/2015/06/18/actually-president-obama-mass-killings-arent-uncommon-in-other-countries/

  • C’est le genre de sujet qui me fâche quand je pense à ceux (et je les haïs) qui nous ont dépouillés de porter librement une arme, chaque fois que je met le pied dans ce foutu pays (pays qui fut pourtant agréable voici bien longtemps) je me sens en complète insecurité sans mon arme et je refuse de me mettre à poil devant le gouvernement pour avoir un permis.

    On pourra me raconter ce qu’on voudra une arme et un facteur de paix, de respect et que vous soyez femme ou maigrichon une arme est le plus grand égalisateur qui existe.

    Et les morts ? Je m’en fous, l’automobile à beaucoup de système de sécurité et fait (et fera) toujours des morts.
    Alors pour moi le discours sur la securité c’est juste de la merde qui permet de restreindre de plus en plus la liberté.

    • « Et les morts ? Je m’en fous, l’automobile à beaucoup de système de sécurité et fait (et fera) toujours des morts. » comme je l’ai montré sous l’article de contrepoints »Self-sécurité : le retour de l’individu dans la sécurité », il semblerais que le port d’armes sauve des vies (voir mon commentaire tout en bas sous l’article « Self-sécurité : le retour de l’individu dans la sécurité »)

    • aux usa, les accidents domestiques avec armes à feu (qui sont en chute libre), les suicides (qu’on peut faire avec plein d’autres outils bien plus horribles en fait), et les mass shootings, sont bien moins nombreux que le nombre de vies sauvées par ceux qui se défendent avec une arme. Voir les études de Kopel, Kleck et Lott. En dernière analyse, en dehors des aspects moral et légal, les armes à feu sauvent plus de vies qu’elles n’en prennent quand il est légal d’en posséder et d’en porter.
      http://www.amazon.com/More-Guns-Less-Crime-Understanding/dp/0226493660/
      http://www.amazon.com/Armed-Gary-Kleck/dp/1573928836/
      http://www.amazon.com/Guns-David-B-Kopel/dp/0879759585/
      Le Violence Policy Center qui est *contre* les armes à feu, n’a trouvé que 499 meurtres commis par les 10 millions d’Américains qui ont un permis de port d’arme depuis . . . 1993, date à laquelle les permis de port d’arme ont commencé à être redistribués généreusement. 499 divisé par 10 millions et 20 ans, ça fait moins de 2,5 meurtres par 100000, chiffre inférieur au taux moyen de la population. Notons au passage que le Violence Policy Center compte parmi les 499 « meurtres » un grand nombre d’homicides justifiés (selon la justice), c’est-à-dire des « meurtres » de truands tués par leur victime. http://www.vpc.org/ccwkillers.htm

  • Oh là ❗ Avec des armes, plus personne ne se suiciderait en se jetant du haut d’un pont, en se pendant au bout d’une corde, en avalant pour 6 mois de somnifères, en se mettant un sac plastique sur la tête ❗ Ce serait trophorrible

    Mais peut-être qu’en libéralisant un peu le trafic de stupéfiants, on amoindrirait ce problème … ❓ Oh mais je déraille, vite un ps, la maréchaussée, le GIGN, le GIPN, l’armée, l’aviation pour nous réduire au silence …

  • Et ça continue jour après jour… Voici les faits remontés par la presse ces dernières 24H :

    – Des coups de feu quartier Fontbarlettes à Valence, un homme blessé par balle (hier soir) : http://www.francebleu.fr/infos/drome/des-coups-de-feu-quartier-fontbarlettes-valence-2455413

    – Seine-Saint-Denis: Une fusillade à Pierrefitte-sur-Seine fait plusieurs blessés graves (cette nuit) : http://www.20minutes.fr/paris/1638419-20150624-seine-saint-denis-fusillade-pierrefitte-seine-fait-plusieurs-blesses-graves

    – Haute-Savoie : des pompiers attaqués lors d’une violente embuscade, plusieurs coups de feu tirés (cette nuit) : http://www.letelegramme.fr/fait-divers/haute-savoie-des-pompiers-attaques-lors-d-une-violente-embuscade-24-06-2015-10679655.php

    – Toulouse : course-poursuite spectaculaire dans la nuit du dimanche 21 au lundi 22 juin 2015, plusieurs coups de feu tirés : http://actu.cotetoulouse.fr/a-150-kmh-sur-le-peripherique-spectaculaire-course-poursuite-apres-un-car-jacking-a-toulouse_14781/

  • l’interdiction de port d’arme ne sert, concrètement, à rien

    Ben si, elle sert au moins à poursuivre les malfrats quand on les serre avec une arme sur eux ou chez eux.

    Au delà de ça, je ne vois pas bien l’intérêt de faciliter la vie aux délinquants de tout poil en leur permettant d’acheter librement des armes.

    Je reste très réticent à l’idée de libéraliser le port d’arme. La violence légitime et les outils qui vont avec, cela fait partie du rôle régalien de l’Etat, non? Que les policiers, les gendarmes et les juges fassent leur boulot, svp. L’auto-défense, les milices privées et les citoyens-justiciers, non merci.

    • « Je reste très réticent à l’idée de libéraliser le port d’arme. La violence légitime et les outils qui vont avec, cela fait partie du rôle régalien de l’Etat, non? » je vous conseille de lire « Self-sécurité: Le retour de l’individu dans la « de Pierre-Olivier Drai http://www.contrepoints.org/2015/06/22/211745-self-securite-le-retour-de-lindividu-dans-la-securite.
      je vous conseille aussi de lire « Aux armes citoyens! Plaidoyer pour l’autodéfense »de Paul Lycurgues

      • « Le propre du monopole est justement de pouvoir déléguer son pouvoir. Dans le cas d’espèce, c’est exactement ce dont je parle. La sécurité privée ou bien la sécurité de l’individu sont, dans nos sociétés, l’expression du monopole de la violence légitime par l’État. En fait, l’individu « confie » à l’État son droit inhérent à la violence légitime ; son droit naturel à se défendre. L’État, en retour, détermine les modalités de ce droit. L’État n’a de monopole de violence légitime, non parce qu’il est État, mais parce que les citoyens lui prêtent, littéralement, ce pouvoir.

        D’un point de vue social, cette question me fascine toujours tant elle revient et tant elle montre combien les citoyens ont intégré une forme de devoir de soumission à l’autorité de l’État et à sa violence inhérente. Dans mon livre, je ne parle d’intervenir que dans le cadre des modalités fixées par la loi. En aval donc du droit naturel et dans un cadre déjà déterminé par le législateur. Je ne parle que de ce que les gens ont le droit de faire. Or, pour beaucoup, agir selon leurs droits est déjà remettre en cause le monopole de l’État. Je trouve ce positionnement intellectuel assez dangereux et pour tout dire, un peu servile. »

    • 1/ « I rather be judged by twelve than carried by six. ».
      Je préfère vivre dans une société où une victime neutralise son agresseur avant que celui-ci ai commis son forfait qu’une autre où elle est d’abords violée/volée/tuée avant que le criminel pourrisse en prison.

      2/ Le criminel n’a aucun mal à se procurer une arme à feu en France en 2015. Seul l’honnête citoyen, respectueux des lois par essence, est entravé dans cette démarche.
      Légaliser la détention et le port d’arme n’augmentera donc aucunement la qualité et la quantité de l’armement du criminel.

      3/ Un malfrat doit être condamné pour les crimes qu’il a commis, pas pour autre chose. Tout le monde, même la pire ordure, a le droit un procès juste et équitable s’il survit à ses méfaits.

      Conclusion : Votre vision de la société fait franchement peur :
      – des citoyens-victimes à la merci du premier déviant,
      – un Etat omnipotent et omniscient,
      – des criminels condamnés pour n’importe quoi du moment qu’ils sont condamnés.
      Si c’est votre vision du libéralisme, cela n’est clairement pas la mienne.

    • L’état n’a pas le monopole de la violence légitime, il a le monopole de la violence légale, ce qui fait une sacré différence. La légitimité de la violence ne dépend pas de l’identité de celui qui en fait usage, la violence légale, si. Ce qui fait la légitimité de la violence, c’est le modalités selon lesquelles elle est perpétrée.

    • Pouvez-vous détailler la difficulté de se procurer une arme actuellement en France?

      • Pouvez-vous détailler la facilité de se procurer une arme actuellement en France?

        Les affirmations péremptoire comme celle d’Agua ci-dessus me font bien rigoler Le criminel n’a aucun mal à se procurer une arme à feu en France en 2015. Qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que c’est si facile? Et quel est l’intérêt de le rendre encore plus facile?

        • @fm06

          Passez votre commande ! Essayez, vous verrez… et en plus à un prix assez correct.

        • j’ai des amis dans la gendarmerie nationale qui m’ont affirmé qu’il était super facile de se procurer une arme à feu en France. Maintenant, on peut même s’en procurer sur internet.
          D’ailleurs, ce n’est pas propre à la France mais à pratiquement tous les pays d’Europe. Dans certains pays (je pense notamment à la suède), des journalistes ont fait des enquêtes en essayant de se procurer des armes à feu et ils ont réussi avec une facilité déconcertante ce qui prouve la facilité de se procurer des armes à feu.

    • @fm06

      Avec ton raisonnement il faut donc d’urgence interdire la vente d’alcool puisque 1/3 des accidents de la route sont dus à la consommation d’alcool. Youpi ! La vente est interdite donc ca ne facilitera pas la vie des ivrognes au volant. D’ailleurs ça marche super bien avec les drogues au volant puisque c’est interdit.

      • Je ne vois pas bien le rapport entre les armes et les drogues, qu’elles soient illégales ou légales comme l’alcool. Cela étant, la vente d’alcool est encadrée par la loi. La consommation d’alcool avant de prendre le volant aussi. Les automobilistes le savent et la peur du gendarme est le début de la sagesse.

        • Vous ne voyez pas le rapport ?

          Interdire ne sert à rien si on n’a pas les moyens de faire respecter l’interdiction car alors on ne gère que les conséquences mais les gens morts sont morts : c’est le cas des armes, de l’alcool, des drogues.

          Donc si on ne peut pas faire respecter l’interdiction on doit laisser des moyens aux gens pour se défendre mais ne surtout pas les interdire.

          La peur du gendarme avec les armes… vous voulez rire : quand vous êtes dans une situation illégale 2 solutions, la fuite ou l’affrontement mais certainement pas la dépose des armes.

          • Interdire ne sert à rien si on n’a pas les moyens de faire respecter l’interdiction car alors on ne gère que les conséquences

            Il faut gérer les causes par de l’éducation, de la prévention, de l’information et… des interdictions claires et nettes. Il faut aussi gérer les conséquences avec la police, la gendarmerie et la justice. Ces missions régaliennes ont des moyens. Est-ce que ces moyens sont suffisants, adaptés et utilisés efficacement? Vaste question…

            • Du pipeau et des propos vide de sens.

              Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

              Il y a 240,000 policiers en france. Il en faudrait 33 millions. Un derrière chacun.
              Et qui contrôle les contrôleurs ?

              • Un policier derrière chaque citoyen? Je n’ai jamais écrit une telle chose!

                Je dis simplement que je préfère des policiers correctement formés, entrainés, équipés, encadrés, commandés… plutôt que des individus incontrôlés qui prétendent se servir d’une arme à feu quand bon leur semble. La sécurité c’est un métier.

                • je peux vous assurer que les policiers francais sont tout sauf bien formé à manier une arme à feu. Aujourd’hui, ils n’ont pratiquement jamais l’occasion de s’entrainer. seuls les policiers faisant parti de clubs de tir (ou bien les policiers d’unité d’élite comme le RAID) sont correctement former à manier des armes à feu.
                  « plutôt que des individus incontrôlés qui prétendent se servir d’une arme à feu quand bon leur semble »
                  C’est pour cela que je suis favorable à un permis pour pouvoir détenir une arme (et pour pouvoir la porter). Un permis où la personne est obligée de passer des tests pour montrer qu’elle sait manier des armes à feu. De plus, où on fait passer un examen psychologique. Le problème en France n’est pas tant la détention que le port d’armes et que les lois sur la légitime défense (bcp trop restrictive).
                  En plus, il ne s’agit pas de laisser des individus faire ce qu’ils veulent vu qu’il y a tjs des lois. s’ils tirent alors qu’ils ne pouvaient pas, ils seront poursuivis en justice et le cas échéant condamné

                • aux usa, des criminologues en interrogeant des criminels ont montré que les criminels avaient surtout peur des citoyens armés et non pas de la police (pourtant, la police américaine est bcp plus efficace que la police francaise). Les criminels ne respectent pas les lois (donc ils auront tendance à être armé), si vous interdisez le port d’armes vous enlevez la possibilité au citoyen de se défendre.
                  « S’il est vrai que celui qui résiste à une agression les mains nues ou avec une arme de fortune court un plus grand risque d’être blessé ou tué que s’il se laisse faire, les statistiques montrent que l’emploi d’une arme à feu, tout au contraire, réduit le risque de l’agressé. Entre la moitié et les trois quarts des victimes de vol avec violence qui résistent autrement qu’avec une arme à feu sont physiquement agressées, en comparaison de 42 % chez celles qui n’offrent aucune résistance et seulement 25 % pour celles qui se défendent avec une arme à feu. Seuls 17 % de ces derniers sont blessés ou tués, en regard de 25% pour ceux qui ne résistent pas et 51 % pour ceux qui ripostent avec leurs poings. En moyenne, pour tous les genres d’agression, 84 % des citoyens armés qui se défendent avec une arme à feu réussissent à mettre en fuite, capturer ou neutraliser l’agresseur ; la proportion des citoyens qui sont tués (11 %) ou blessés (7 %) se compare aux risques des policiers dans des situations semblables. Il n’y a pas 1 % de ces cas où l’agresseur s’est emparé de l’arme de la victime.
                  De plus, la possibilité que des victimes potentielles soient armées exerce un effet dissuasif sur le crime. »
                  http://lemennicier.bwm-mediasoft.com/displayArticle.php?articleId=59
                  quand à l’argument de la course à l’armement, il a depuis longtemps été démonté. Aux USA, en 2011 seulement 8% des crimes violents aux Etats-Unis ont été commis avec une arme à feu, et ce alors que le nombre d’arme à feu possédés par les américains n’a jamais été aussi élevé. les criminels usent surtout d’armes de poing pour commettre des crimes et non pas d’armes lourdes (qui sont rarement utilisé pour commettre des crimes). Les criminels recherchent davantage des armes de poing qui sont légères et facilement dissimulables (Wright et Rossi 1986; Cook et Ludwig, 2006b; Cook, Ludwig, Venkatesh et Braga 2007).

                • « Qu’il s’agisse de la Police ou de la Gendarmerie, la formation est la honte de notre pays. On donne une arme aux gens sans les former ni les informer »
                  http://www.lessor.org/les-armes-de-poing/

  • Peur irrationnelle des armes? Ce que je sais c’est que je ne laisserai jamais quelqu’un venir chez moi avec un flingue.

    • Certes c’est votre droit puisque vous êtes chez vous.
      Le pasteur dans l’église avait fait pareil.

      1- Il y a plus de gens sains d’esprit que de cinglés (disons 100 contre 1).
      2- Les cinglés ont toujours des attitudes marginales borderline sans respecter les règles.
      3- Donc dans un régime restrictif sur le port d’armes la probabilité d’avoir une arme dans une assemblée sera le fait d’un cinglé puisque les gens sains d’esprit respectent plus les règles.
      4- Dans un régime autorisant le port d’armes il y aura 100 fois plus de gens sains qui porteront une arme que de cinglés : les jours du cinglé sont comptés.

      L’intérêt de tout ceci est d’avoir des armes dissimulés : le cinglé ne sait pas qui est armé ou ne l’est pas. Là dans l’église il n’avait aucun doute car c’était une gun free zone.

  • J’ai eu l’occasion d’échanger sur le sujet avec des élus: ils confondent tous le « port » d’arme, avec la « détention » d’armes. Il en est de même sur ces commentaires, me semble-t-il. Libéral, je suis pour la liberté de détention d’armes à domicile, et contre le port d’arme en public. Et la plupart des Etats américains sont dans cette ligne, avec la notion de « port d’arme dissimulé » en plus.

  • Petit hs mais le titre me fait penser que bientot grace au tafta le port d’arme sera autorisé et recommandé, sous la pression des fabriqants. 😀 Pauvre France..

  • Une augmentation de la disponibilité(le nombre d’armes à feu en circulation) des armes à feu entraine une baisse de la violence(Kleck et Gertz 1995; Kates et Mauser 2007).
    En s’armant, les citoyens sont plus aptes a se défendre en cas d’agression ou de violation de domicile, ce qui amène un désistement chez les délinquants. C’est d’ailleurs ce qui explique la croissance du taux de possession d’armes à feu en période de hausse des violences criminelles (Kleck et Kovandzic 2009).

  • Chicago, Washington D.C., Détroit, et La Nouvelle Orléans: 4 villes ayant un taux d’homicides extrêmment élevés. ces 4 villes ont toutes au moins 2 points en commun :
    1) Elles ont été sous contrôle politique de gauche depuis au minimum 50 ans, et,
    2) C’est dans ces villes que l’on retrouve les lois les plus sévères quant au ‘gun control’. les usa sont un cas très intéressant à étudier car la législation d’armes n’est pas du tout uniforme elle dépent d’un état à l’autre et même d’une ville à l’autre. En Amérique depuis 20 ans il y a de plus en plus d’armes entre les mains des citoyens, et le taux de crime ne cesse de baisser.
    Depuis que la mairie de Chicago a été contrainte d’autoriser le port d’arme dans les lieux publics pour les propriétaires de permis plus tôt cette année, les vols ont baissé de plus de 20% et le taux d’homicide de la ville est à son niveau le plus bas depuis des décennies. Corrélation n’est pas causalité, on ne peut dire avec certitude que l’un et l’autre sont liés. Mais en tout cas, le port d’arme légalisé n’a pas mené à des tueries folles dans la rue comme les anti-armes aiment à le fantasmer. La ville attend plus de 100.000 demandes de permis d’ici la fin de 2014.
    Source : http://rare.us/story/guess-what-happened-when-chicago-started-allowing-concealed-carry-firearms/
    autre exemple: Jusqu’à ce qu’elles soient supprimées en 2008, Washington DC aux Etats-Unis était la ville qui connaissait les réglementations sur les armes les plus dures du pays, avec une interdiction complète des armes de poing et des armes longues assemblées et fonctionnelles. Peu de temps après que ces lois sont mises en place, Washington était régulièrement classé parmi les villes les plus violentes dans les rapports annuels. Pendant les années où l’interdiction des armes de poing était effective, le taux d’homicides était en moyenne 73% plus important que ce qu’il n’était au commencement de la loi, tandis que le taux d’homicides des Etats-Unis était en moyenne 11% moins élevé. (Source : Knowing Guns, 2013)

  • La raison pour laquelle le taux d’homicide est plus élevé aux usa s’explique par des raisons historiques et sociologiques tout autre que le droit de porter des armes. En plus, les restrictions sur les armes à feu varie d’un état à un autre et même d’un comté et d’une municipalité à un autre. dans l’histoire des usa, il y a eu des périodes de plus grandes restrictions vis à vis des armes à feu. depuis 20 ans, la criminalité a baissé alors que le controle des armes à feu est plus souples et qu’il y a bcp plus d’armes à feu en circulation.
    Aux usa, entre le début des années 1950 et le milieu des années 1970, alors que les contrôles des armes à feu s’alourdissaient constamment dans ce pays, la criminalité violente a bondi : le taux d’homicide a augmenté de moins de 5 pour 100 000 habitants à quelque 10 pour 100 000. On observe une évolution analogue dans plusieurs pays. On observe une évolution analogue dans plusieurs pays. Chaque année, entre 500.000 et 2,5 millions d’américains se défendent avec une arme. Mais ces chiffres on n’en entend pas parler. en comparant les statistiques dans le monde de taux d’homicide d’un côté et de nombre d’armes à feu par habitant de l’autre, il est impossible de trouver une corrélation plus d’armes = plus de crime. Et c’est même l’inverse, il y a une corrélation dans l’autre sens, à savoir plus d’armes = moins de crime ! http://www.unodc.org/gsh/en/data.html
    http://www.smallarmssurvey.org/publications/by-type/yearbook.html
    http://crimepreventionresearchcenter.org/2014/03/comparing-murder-rates-across-countries/
    http://www.smallarmssurvey.org/fileadmin/docs/A-Yearbook/2007/en/Small-Arms-Survey-2007-Chapter-02-annexe-4-EN.pdf https://www.facebook.com/UnbiasedAmerica/photos/a.130184327167571.1073741828.123061011213236/299579676894701/?type=1 http://daaa.eklablog.com/oups-le-rapport-sur-les-armes-demande-par-obama-revele-que-les-armes-s-a93493253 toutes les études montrent que l’accès aux armes diminue la criminalité. voir More Guns, Less Crime: Understanding Crime and Gun Control Laws du Dr. John Lott. Une conclusion que tirent également Rossi et Wright dans leur magistral « Armed and Considered Dangerous: A Survey of Felons and Their Firearms » (Aldine Transaction, 1986). De l’aveu même de milliers de criminels interrogés par les auteurs, une victime potentiellement armée est le principal facteur dissuasif dont les criminels admettent tenir compte. un livre intéressant sur le sujet: Aux armes citoyens ! Plaidoyer pour l’autodéfense de Paul Lycurgues. Au Mexique, la règlementation sur les armes à feu est similaire à celle de la France. Pourtant depuis 2006, 68 000 personnes sont mortes par arme à feu au Mexique. Au Brésil, la réglementation est encore plus stricte qu’en France. Pourtant entre 30 et 40 000 personnes y meurent par armes à feu chaque année. Et ceci alors que moins de 10% de la population possèdent des armes à feu. plus d’armes moins de criminalité: http://www.breitbart.com/Big-Government/2014/11/24/FBI-Officers-Killed-With-Firearms-Decreased-40-Percent-As-Gun-Sales-Soared-In-2013
    http://online.wsj.com/articles/SB10001424052702304914204579393493981280048 http://bearingarms.com/fbi-confirms-gun-sales-violent-crime/

    LA LÉGISLATION SUR LES ARMES À FEU NE CONTRIBUE PAS À RÉDUIRE LA CRIMINALITÉ: http://www.quebecoislibre.org/031220-5.htm
    http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,2363.0.html?PHPSESSID=8db5c23792fff4f03c4acc4ff19483c5
    lisez aussi ceci: http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/bannir-les-armes-a-feu/
    Un document faisant état de mythes avec lequels on martèle une opinion publique ignorant en la matière… une véritable propagande et campagne de désinformation.
    http://www.gunfacts.info/pdfs/gun-facts/6.1/gun_facts_6_1_press.pdf

  • La Grande Bretagne a connu des restrictions sur les armes à feu et en même temps la criminalité a grimpé. Dans la décennie suivant le Firearms Act of 1997, le nombre des attaques *avec violence* ont grimpé de 77 pour cent à 1.158 million, soit plus de deux chaque minute. Les chiffres, extraits de rapports publiés par la Commission européenne et les Nations Unies, montrent également : 1. que le Royaume-Uni a le deuxième plus haut taux de crime global dans l’UE
    2. que le Royaume Uni a maintenant un taux d’homicides plus élevé que la plupart de ses voisins d’Europe occidentale, y compris la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne.
    3. que le Royaume-Uni a le cinquième plus haut taux de vol dans l’UE
    4. que le Royaume Uni a le quatrième plus haut taux de cambriolage
    5. que le Royaume-Uni a le plus grand nombre absolu de cambriolages dans l’Union européenne, avec le double du nombre des infractions qu’enregistrées en Allemagne et en France, pays qui font pourtant honte à leurs citoyens en ce domaine…La Grande-Bretagne est le pays le plus violent de l’Union européenne. L’analyse est basée sur le nombre de crimes AVEC VIOLENCE pour 100 000 habitants. Au Royaume-Uni, il y a 2 034 délits pour 100 000 habitants, très en avance de l’Autriche de deuxième place avec un taux de 1 677. Encore une fois, c’est nouveau et ceci fait suite à la législation prohibitive de 1997… https://fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xfp1/v/t1.0-9/10422290_10152842407051832_7330377814882098366_n.jpg?oh=e33f1f14575433f4b69bebaf856c66d5&oe=553D6193&__gda__=1428819702_f2c022f2513c10d897b627d8ee686016 un livre sur l’expérience anglaise: http://www.amazon.fr/gp/product/B007XHCO66/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=B007XHCO66&linkCode=as2&tag=liborg-21&linkId=YT2TUCIXWLJ56CY3
    comment expliquer les fusillades dans les écoles du pays le plus strict d’europe concernant les armes: le Royaume Uni? « En 1987, Michael Ryan a tiré et tué seize personnes, dont sa mère, et blessé quatorze autres avant de se suicider dans ce qui est devenu connu sous le nom du massacre de Hungerford. »
    « En 1996, un autre massacre a eu lieu dans une école primaire de Dunblane, en Ecosse. Seize petits enfants, âgés de quatre à cinq ans, et leur professeur ont été tués dans le gymnase de l’école avant que le tueur se suicide. Et il y a d’autres scénarios du même genre. »
    « En 2002, un membre du Parlement Britannique a déclaré
    qu’il ya des zones du centre-ville « dans lequel il est maintenant plus facile d’acheter une arme à feu illégale que de trouver un taxi sous la pluie. » »

    « Le Professeur Malcolm montre que pour l’Angleterre et le Pays de Galles, les lois contre le port d’arme sont inefficaces. Les lois britanniques sur les armes à feu sont devenues progressivement plus strictes depuis les années 1920, mais le crime n’a pas reculé. Il faut noter que la criminalité en Grande-Bretagne était faible avant les restrictions du port d’arme. En fait, après que les armes de
    poing ont été (quasiment) interdites en 1997, la criminalité a augmenté.[1]. Même s’il a baissé depuis, le taux d’homicide en 2002 était le plus élevé depuis un siècle . En 2003, les britanniques s’inquiétaient de voir que leur pays était celui avec le plus haut taux de criminalité d’Europe occidentale.[2] En 2001, il y a eu 870 000 crimes violents en Grande Bretagne. De même, les lois britanniques n’ont pas empêché en 2010 un massacre avec 12 personnes tuées et 25 blessées dans le Cumbria, un comté du nord-ouest Angleterre. Le tueur possédait légalement les armes à feu utilisées dans la fusillade.
    [1]
    Joyce Lee Malcolm, “Guns and Violence:
    The English Experience”, Harvard University Press, 2002
    [2]
    John Steele, “Britain the most violent
    country in western Europe,” The Telegraph, 23 Octobre 2003: http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/1445042/Britain-the-most-violent-country-in-western-Europe.html
    un livre sur l’expérience anglaise: http://www.amazon.fr/gp/product/B007XHCO66/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=B007XHCO66&linkCode=as2&tag=liborg-21&linkId=YT2TUCIXWLJ56CY3

    http://www.breitbart.com/national-security/2014/09/24/how-gun-control-made-england-the-most-violent-country-in-europe/

  • Il est important de ne pas confondre deux choses de totalement différents: la détention d’armes à feu (le fait d’avoir des armes à feu) et le port d’armes (le fait de pouvoir avoir une arme à feu sur soi).
    Le problème en France n’est pas tant la détention mais le port d’armes (qui est interdit) ainsi que la légitime défense qui est bcp trop restrictive.
    La question du port d’armes pose plus largement la question de la légitime défense.
    Il est urgent de non seulement instaurer le port d’armes (les gens doivent passer un permis pour l’obtenir) et d’autoriser la légitime défense de moins restrictive.
    Aux USA, comme par hasard, la très grande majorité des tueries se sont produites dans des lieux où le port d’armes est interdit.

  • Je suis surpris par un tel article venant de canalplus cela change de la propagande habituelle des médias francais: http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/c-le-chiffroscope/cid952755-le-chiffroscope-du-12-10-2013.html

    • Cet article est plutôt bon sauf sur les suicides. Je me contente de citer une source du gouvernement canadien: http://www.justice.gc.ca/fra/pr-rp/sjc-csj/sjp-jsp/dt98_4-wd98_4/p4.html#a46 cette source reconnait qu’il n’y a aucune étude concluante sur le sujet de savoir si la disponilbité des armes à feu influent le taux de suicide global. En effet, il y a différentes études sur la disponiblité des armes à feu et le taux de suicides global mais ces différentes études se contredisent. Ce qui est sur c’est que la disponibilité influence la méthode de suicide utilisé (dans un pays avec une grande disponibilité en armes à feu, les gens (surtout les hommes) auront tendance à se suicider plus avec des armes à feu) mais il n’existe aucune preuve sérieuse que la disponibilité des armes à feu influe le taux global du suicide

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

On viole les droits constitutionnels des gens au nom de leur sécurité.

Les fusillades sont une triste réalité qui semble unique aux États-Unis. Et à chaque fois qu’elles se produisent, les sirènes (généralement démocrates) implorent le Congrès de « faire quelque chose ». Même si cela implique de violer les droits fondamentaux des individus.

Généralement, les républicains résistent au charme. Mais pas cette fois-ci.

Plusieurs sénateurs du parti de Trump se sont rangés du côté du parti de Biden pour imposer des restrictions... Poursuivre la lecture

Quand vient le temps de couvrir des épisodes de grande violence, il semble que les médias aux États-Unis ont opéré un virage à 180° depuis le tournant du siècle. Avant, il semblait qu’on ne voyait que des Noirs à la Une partout. Mais maintenant, l’écrasante majorité de cette couverture est réservée aux Blancs.

Deux fusillades récentes (et d’autres massacres récents) illustrent ce point.

Il y a tout d’abord l’infâme fusillade de Buffalo, perpétrée par un jeune homme très instable mentalement. À l’instar d’une autre fusillade au M... Poursuivre la lecture

cannabis
1
Sauvegarder cet article

Par Elie Blanc.

En avril dernier,  Macron annonçait qu’aurait lieu un « grand débat sur la consommation de drogues ». Il en a profité pour réaffirmer sa volonté de lutter contre la consommation de cannabis et de ne « laisser aucun répit aux trafiquants » pour faire « reculer la délinquance ».

Depuis lors, un arrêté daté du 31 décembre interdit la vente et la consommation les fleurs de chanvre CBD.

Emmanuel Macron contre le cannabis

Notre cher Prés... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles