Climat : Chine et Inde réclament leurs 100 milliards par an

Chine et Inde exhortent les pays développés à respecter leur engagement d’attribuer 100 milliards de dollars par an jusqu’en 2020 aux pays en développement.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Réchauffement climatique (Crédits Mikael Miettinen, licence CC-BY 2.0), via Flickr.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Climat : Chine et Inde réclament leurs 100 milliards par an

Publié le 18 mai 2015
- A +

Par Eric Worrall.

Un article de Watts Up With That.

Réchauffement climatique (Crédits Mikael Miettinen, licence CC-BY 2.0), via Flickr.
Réchauffement climatique (Crédits Mikael Miettinen, licence CC-BY 2.0), via Flickr.

C’est par une inhabituelle déclaration commune que la Chine et l’Inde ont exigé de connaître à quel moment sera assurée la livraison promise de 100 milliards de billets verts. D’après le site officiel du Premier Ministre indien Mr Modi :

Les deux parties [L’Inde et la Chine] insistent sur l’importance et l’urgence égales de mettre en pratique les résultats de la feuille de route de Bali, de façon à augmenter les ambitions pré-2020, et à bâtir une confiance mutuelle entre les pays. Les deux parties ont exhorté les pays développés à relever leurs cibles de réductions d’émissions pré-2020, et à remplir leur engagement de fournir 100 milliards de dollars par an jusqu’en 2020 aux pays en développement.

Pour en savoir plus, le site officiel du Premier Ministre indien.

Ni la Chine ni l’Inde n’ont pris d’engagement spécifique sur le changement climatique, et M. Modi, qui a gagné l’élection générale grâce à la force de ses impressionnants résultats économiques en tant que Premier Ministre de son État du Gujarat, a insisté de façon répétée, sur la priorité qu’il donnait à un modèle économique fortement favorable aux entreprises afin de combattre la pauvreté.

Laissons de côté la possibilité hilarante que la seule façon pour l’Occident de lever 100 milliards à court terme, serait de les emprunter à la Chine, de les rendre à la Chine, et de payer les intérêts sur la somme qu’il aurait juste restitué à la Chine ; il semble probable que cette déclaration commune reflète l’exigence claire de voir l’argent en question. Des propos décousus autour de 100 milliards de dollars en faveur du climat peuvent bien suffire à conduire l’Inde et la Chine autour de la table de conférence. Pour les y maintenir, il va falloir plus que des paroles.

Sur le web. Traduction, Contrepoints.

Voir les commentaires (12)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (12)
  • La bonne blague !

  • Les peuples occidentaux ne vont pas tarder à comprendre la convergence d’intérêts entre leurs idéologues et les pays en voie de développement. Cette affaire de réchauffement-changement climatique n’a pu prendre cette ampleur que parce qu’on y a agrégé des gens, des groupes, des peuples, des entreprises et des médias en servant leurs intérêts financiers. Sans compter l’intérêt du pouvoir pour les gouvernants. Les grands perdants seront les contribuables des pays avancés et… la démocratie.

  • Hahaha maintenant qmfini les bonnes intentionscet les grandes declarations humanistes : il va falloir raquer. Comment ?

    On pourrait déjà y envoyer Hulot, Joly et consorts travailler gratuitement quelques annes. Ils devraient etre volintaires d’ailleurs.

  • 100 milliards par an , partager entre tout les pays occidentaux , usa compris , ça devrait pouvoir se faire ….aprés tout , c’est pas cher , c’est l’état qui paie….donc nous….

  • Bref, ces 100 Md$, c’est du racket organisé par le Grand Machin, qui prendra au passage sa dîme pour peines et soins….et pour lutter contre un RC qui n’existe plus depuis 18 ans…Ubuesque…

  • Heuu pourquoi vous riez? Je suis sûr qu’ils vont obtenir ce qu’ils veulent, c’est trop absurde pour être refusé par l’occident.

    • Il faut reconnaitre que c’est quand même très con de signer un accord dans lequel on s’engage à réduire ses emissions de CO2 et, pour ne rien arranger, à verser une envelope de 100 miliards à ceux qui polluent le plus. Ca mérite bien un LOL ou un MDR.

  • peut-on dire qu’un pays qui possède la bombe atomique est un pays en voie de développement?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Drôle de semaine, que je viens de passer. Non seulement tous les microbes de saison semblent s’être donné rendez-vous dans mon nez et ma gorge ce week-end, ce qui n’est jamais de nature à me faire voir la vie en rose, mais ils sont arrivés après deux conversations totalement déprimantes que j’avais eues successivement mercredi et jeudi sur les thèmes désormais incontournables de la chasse aux émissions de CO2 et du nécessaire encadrement de la liberté d’expression dans les démocraties.

Dans les deux cas, un dîner de plusieurs convives ... Poursuivre la lecture

couverture de Red Mirror  L'avenir s'écrit en Chine
1
Sauvegarder cet article

Lors de la parution française en avril 2021 de Red Mirror, essai assorti d'un reportage photographique original sur les rues chinoises, j'avais déjà souligné le sens profond de cet ouvrage d'un journaliste italien, Simone Pieranni, illustré par Gilles Sabrié, un photographe qui vit à Pékin.

Ces deux auteurs décrivent par le récit et par l'image la vie des gens ordinaires qui peuplent les mégalopoles chinoises. Ce sont les mêmes qui manifestent aujourd'hui en Chine contre le fol maintien d'un confinement assassin pour les malheureux hab... Poursuivre la lecture

Nous pensions ces dictateurs inébranlables. Ils gouvernent la Chine, l’Iran, la Russie et bien d’autres pays mais il semblerait bien qu'ils soient des géants aux pieds d’argile.

Leur règne peut durer très longtemps et peut être ébranlé par un évènement banal a priori banal mais pouvant conduire au chaos.

 

La Chine

Les différents dirigeants et particulièrement l’actuel Xi Jinping, ont proposé à la population chinoise un deal simple : lui garantir une meilleure qualité de vie en échange du pouvoir absolu.

Ce pr... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles