« La Chose » de GK Chesterton

Nouvelle traduction d’un livre du grand essayiste anglais G. K. Chesterton !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

« La Chose » de GK Chesterton

Publié le 24 avril 2015
- A +

Par Jean-Baptiste Noé.

Chesterton la choseLes amateurs de Chesterton (1874-1936) l’attendaient impatiemment, et c’est chose faite, puisque paraît La Chose dans une traduction en français. Il s’agit d’un recueil d’articles publiés entre 1928 et 1929, dans lesquels Chesterton explique pourquoi il est devenu catholique. Sa conversion date de 1922, à l’âge de 48 ans. Dès lors, il met tout son talent d’écrivain et de polémiste à défendre le catholicisme, dans une société anglaise encore structurée par le conformisme anglican.

La Chose, c’est l’Église catholique, « poursuivie d’époque en époque, par une haine déraisonnable qui change perpétuellement de raison. » Chesterton veut dire sa joie d’être catholique, et les raisons qui l’amènent à adhérer aux mystères de cette foi, et au chemin tracé par l’Église. Chesterton s’inclut dans ce vaste mouvement spirituel anglais des années 1920-1930 qui a conduit de nombreux écrivains à devenir chrétiens. Parmi eux Tolkien et Lewis. Ancien ennemi de l’Église, Chesterton est à même de comprendre les griefs que l’on oppose à cette institution tout autant humaine que divine, et donc à y répondre avec une grande verve.

Il part très souvent d’un fait anodin pour le rattacher à sa vaste démonstration, et pour défendre sa thèse. Souvent, il s’égare dans des pensées un peu confuses, un peu lointaines par rapport au sujet qu’il se proposait de traiter, mais c’est finalement pour mieux rester au cœur de ce qui lui est cher. Il s’attaque aux dégénérescences de l’esprit chrétien qui teinte de mondanité les grandes œuvres du christianisme, comme la charité : « La charité, qui était le cœur flamboyant du monde, est devenue le nom d’un patronage, à la fois pompeux et avare, pour les pauvres, qui n’est rien d’autre, à l’heure qu’il est, qu’une réduction en esclavage des pauvres. »

Dans cet inédit, les amateurs trouveront tout ce qu’ils aiment chez Chesterton.

  • Gilbert Keith Chesterton, La Chose, Flammarion, avril 2015, 352 pages


Sur le web

 

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Jeffrey Tucker. Un article de l'American Institut for Economic research (AIER)

Le 12 mars 2020, un memorandum était rédigé par Carter Mecher, expert en bioterrorisme à destination du Département des Anciens combattants. Il a été envoyé aux responsables de la santé publique et à d'autres dans tout le pays.

Fermez les écoles. Agissez maintenant. Et c'est arrivé, et dans le même temps des libertés civiques que nous avons longtemps considérées comme acquises - la liberté de voyager, d'exploiter des entreprises, d'aller au ciném... Poursuivre la lecture

Par Jean-Yves Naudet.

La récente polémique sur le secret de la confession et l’affirmation de la classe politique suivant laquelle il n’y a rien au-dessus des lois de la République méritent une réflexion sur ce grave sujet, d’autant plus que le problème a été soulevé à propos des crimes de pédophilie dénoncés par la commission Sauvé.

Il convient de distinguer le débat général (n’y a-t-il rien au-dessus des lois de la République) du cas particulier du secret de la confession.

Antigone face à Créon

Dire qu’il n’y a rien au-... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Francis Richard.

Qu'est-ce qu'Être humain, pleinement ?

Vaste question, à laquelle Axel Kahn tente de répondre dans cet essai à partir d'un apologue plausible, qui sert de fil conducteur au livre pour transmettre les réflexions auxquelles sa vie d'homme, de généticien, puis de chemineau, l'ont conduit.

L'auteur imagine en effet une famille composée d'un père, d'une mère, de deux jumelles, qui vivent dans la partie indonésienne de Bornéo et sont de religion musulmane. Le père, Ahmad, est médecin. La mère, Purwanti, est... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles