Gâteaux racistes

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Gâteaux racistes

Publié le 18 avril 2015
- A +

Gâteaux racistes - René Le Honzec - Contrepoints377

Un commerçant pâtissier qui s’était fait une joie et une célébrité avec ses petits gâteaux appelés « Déesses » et « Dieux » qu’il vendait depuis 15 ans (un peu osés, je le reconnais, la ressemblance est criante, avec, peut-être, une représentation du membre rose aussi prétentieuse que son programme, mais, bon…), ce pâtissier donc s’est fait attaquer en justice par le redoutable CRIR (Conseil Représentatif des Institutions Roses), qui a jugé les gâteaux de 10 cm de hauteur « racistes, offensant tous les Roses de France (et de Navarre, mais il y en a moins, paraît-il) ». Sommé d’arrêter, le pâtissier s’en est battu l’œil et les œufs pour sa recette, le maire en achetait tous les dimanche pour sa femme qui en raffolait (oui, on se demande la même chose déplacée, petits canaillous !). Donc le CRIR, à cran, a saisi le juge des référés administratifs, qui a ordonné de cacher ce sein qu’il ne saurait voir, tout en accordant la possibilité de continuer à les mettre en vente discrètement, sous le manteau (en nougatine).

Le Juge du Conseil d’État des référés a annulé la décision, laissant le soin au Juge Administratif de s’en saisir en temps utile. On va pouvoir se goinfrer de Dieux et Déesses Roses pendant encore un bout de temps.

Bien sûr, cette histoire est une fiction débile, toute ressemblance avec une ou des personnes (ou Comité Représentatif de quelque chose) ne saurait être que pur coup de bol.

Ça m’a ouvert l’appétit, je vais me taper une religieuse chocolat, un éclair chocolat, un pet-de-nonne, une chartreuse, un cardinal, une carmélite, un Saint-Georges, un Alléluia, une bénédictine, un jésuite, une nonnette, un sacristain, un Saint-Honoré, une visitandine et me faire arrêter après indigestion par l’Inquisition sur plainte du Comité Représentatif des Curés. Mais je pense que je serai gracié en appel par le Pape François. Burp !

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • Ce pays est foutu.

  • M. Honzec,

    Il est assez aisé de comprendre ici ce que vous avez voulu faire. Et je suis d’accord avec vous. Nous sommes à l’heure de l’indignation collective facile, et il est insupportable de voir des gens perdre toute contenance et mesure parce qu’ils se sentent attaqués sur leur religion, leur couleur, leur culture, pour des broutilles.

    Je suis moi-même noir et je ne supporte pas les agissements du CRAN qui ne représente que lui-même, et qui pense faire du bien à sa « communauté » en s’indignant contre l’appellation des pâtisseries « Tête de Nègre ».

    Cela étant dit, ce n’est pas parce que ce genre d’associations à l’indignation facile décrédibilise certaines luttes, que ces luttes n’ont ni fondement ni légitimité. Oui il y a du racisme, oui il y a des l’antisémitisme, de l’islamophobie, de l’anti-christianisme, de l’ethnocentrisme. Et ce sont des choses à combattre.

  • Et le croissant hein?
    Quand est ce qu’on interdit le croissant? Créer pour célébrer la victoire sur les ottomans à Vienne?

  • C’est effectivement inadmissible, il va falloir faire rapidement une loi pour changer la couleur du chocolat.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Lipton Matthews. Un article du Mises Institute

 

Les intellectuels anticapitalistes ont imprégné le discours dominant de l'idée que la discrimination raciale est inscrite dans l'ADN du capitalisme. Habituellement, les preuves de disparités raciales dans les milieux professionnels sont citées pour étayer le récit selon lequel le capitalisme pénalise les groupes minoritaires. Bien qu'il soit devenu courant d'affirmer que les disparités constituent du racisme, la question est plus complexe.

La discrimination raciale... Poursuivre la lecture

Par Lionel Chanel.

Les Ouïghours, cette population turcophone et musulmane de la province chinoise du Xinjiang, sont assujettis au pouvoir communiste de Pékin depuis 1950. Les camps de rééducation, lieux d’enfermement et de tortures physique et psychologique, représentent l’aspect le plus répugnant du totalitarisme à l’œuvre en Chine contre cette minorité.

Des témoignages, comme celui de Gulbahar Haitiwaji, une rescapée de ces camps qui vient de sortir un livre sur son expérience de détenue, permettent de se faire une idée de l’... Poursuivre la lecture

Février est le mois de l’histoire des Noirs. Il est intéressant de voir comment, malgré une oppression certaines dans plusieurs pays, notamment les États-Unis, ils ont pu maintenir leur dignité et progresser. Martin Luther King Jr. est sans doute celui qui a eu la meilleure réflexion sur les relations raciales en 1963 :

Je rêve du jour où mes enfants seront jugés pour ce qu’il y a dans leur cœur et non pour la couleur de leur peau.

Malheureusement pour lui, la couleur de la peau est tout ce qui semble importer pour les démocrat... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles