7 Français sur 10 ont une bonne image de la Tunisie

Quelques jours après les attentats du Bardo, les Français conservent une image positive de la Tunisie, de façon générale ou en tant que destination touristique.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Drapeau Tunisie (Crédits Gwenael Piaser, licence CC-BY-SA 2.0), via Flickr.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

7 Français sur 10 ont une bonne image de la Tunisie

Publié le 5 avril 2015
- A +
Drapeau Tunisie (Crédits Gwenael Piaser, licence Creative Commons)
Drapeau Tunisie (Crédits Gwenael Piaser, licence Creative Commons)

C’est le résultat d’un sondage de BVA pour Orange et iTélé : la Tunisie dispose toujours d’une image positive dans l’opinion des Français. En effet, 71% des Français déclarent qu’ils ont une bonne image de la Tunisie de manière générale, dont 7% une très bonne image.

70% des Français ont une bonne image de la Tunisie en tant que destination touristique…

Signe que les Français considèrent avec recul les attentats du musée du Bardo ou les heurts ponctuels liés à la réorganisation politique nationale et que ces éléments n’ont pas jeté de discrédit général sur le pays, 70% des Français ont une bonne image de la Tunisie en tant que destination touristique.

… mais sont plus réservés sur le plan de la sécurité où ils ne sont que 39% à avoir une bonne image de la Tunisie

La Tunisie dispose d’une mauvaise image sur le plan de la sécurité. Dans ce domaine, seuls 39% des Français ont une bonne image du pays et 59% en ont une mauvaise image (1% ne se sont pas prononcés).

Près de ¾ des Français favorables à un renfort des relations entre la France et la Tunisie

Alors que François Hollande a plaidé en 2013 pour la refondation des relations entre la France et la Tunisie et qu’il a participé à la marche contre le terrorisme à Tunis le 29 mars 2015, 73% des Français souhaiteraient que la Tunisie renforce ses relations diplomatiques avec la France dans les prochaines années. 88% des sympathisants du PS se disent en effet favorables à un renforcement des relations diplomatiques, tout comme 66% de ceux de l’UMP, alors que seuls 35% des sympathisants du Front national s’y déclarent favorables.

 

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • et des tunisiens ?

  • Le seul pays du Maghreb ou il fait bon vivre aujourd’hui, malgré les difficultés. En avance sur tous les plans, et les tunisien sont des gens formidables.

  • bonne impression ou pas la frontiere lybienne est proche ,donc infiltration par le sud et infiltration par la frontiere algerienne,les barbus sont en place en tunisie ,la police incompetente corrompue par l ancien regime de ben ali ,la tunisie implosera comme la lybie ..le temps joue pour les integristes.

  • Pourquoi les gens du Front de gauche ne sont-ils pas pour un rapprochement avec la Tunisie ? Tant qu’à causer des extrêmes, qu’en pensent les gens du FN ?
    Merci.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Outre la santé, l’immigration est sans doute le sujet politique le plus polémique aux États-Unis. Les deux principaux partis se renvoient constamment la balle sans apporter de solution constructive à ce problème criant.

Car n’en déplaise à la vice-présidente, à qui incombe le problème, la frontière est très poreuse. Selon les dernières estimations, deux millions de personnes pourraient avoir traversé la frontière d’ici la fin septembre. On vient même de nuit pour tenter sa chance, et depuis le Pakistan parfois.

Et ce ne sont pas... Poursuivre la lecture

La co-création de l’expérience est devenue un concept clé dans les sphères managériales. Ce  néologisme a chaviré la vulgate marketing qui est passée d’un marketing qui conçoit et réalise pour le client, à un marketing interactif qui conçoit et réalise avec le client[1. Cova, B., & Ezan, P., (2008). Le consommateur-collaborateur : activités, attentes et impacts. Le cas du passionné de Warhammer, 13ème  Journées de Recherche en Marketing de Bourgogne, Université de bourgogne, CERMAB, session 9, Racines socio-culturelles de la consommation,... Poursuivre la lecture

Par Olivier Maurice.

Elles ne sont plus très nombreuses, les personnes qui ont connu la guerre. La guerre, la vraie, celle de 1914-1918, celle de 1939-1945, celle de Corée, d’Indochine, du Vietnam, d’Algérie ou d’ailleurs. Celle qui dévore, brûle, détruit, ravage. Celle où des gens tuent des gens parce qu’ils en ont à la fois le droit et le devoir. Celle où la mort est partout.

Cette guerre, nous ne la voyons plus que dans les jeux-vidéo, les images d’archive et des fictions cinématographiques. Parfois aussi dans quelques images... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles