Un biohacker capable de voir dans le noir

Laboratory Experiment credits National Eye Institute (CC BY-NC-ND 2.0)

Au cours d’une expérience scientifique amateur, l’utilisation de substances photosensibilisantes a permis de modifier la vision nocturne du cobaye.

Par Aymeric Pontier.

Laboratory Experiment credits National Eye Institute (CC BY-NC-ND 2.0)
Laboratory Experiment credits National Eye Institute (CC BY-NC-ND 2.0)

 

Des scientifiques amateurs qui appartiennent au collectif « Science for the Masses » ont mené une expérience visant à améliorer la vision humaine. L’un des membres, Gabriel Licina, s’est porté volontaire pour tester une solution à base de Chlorine e6 (Ce6). Une molécule chimique qui possède des propriétés photosensibilisantes.

Le produit liquide a été directement appliqué sur les globes oculaires du cobaye, accentuant temporairement sa vision par faible luminosité. Après l’injection, il s’est rendu en forêt en pleine nuit avec le reste de l’équipe pour tester ses nouvelles « capacités ».

Il a pu reconnaître des symboles (nombres, lettres et objets) situés de 25 à 50 mètres de distance avec une précision de 100%, contre 33% pour ceux n’ayant pas reçu la solution. Le produit n’a fait effet que quelques heures. Le lendemain, sa vue est revenue à la normale.

Source : A Review on Night Enhancement Eyedrops Using Chlorin e6
Lire aussi : Un biohacker s’injecte un liquide dans les yeux pour voir dans le noir


Sur le web