La taxe à 75 % rapporte moins de 400 millions en 2 ans !

Tout ça pour ça ! La risée du monde, le départ de tant de grands acteurs économiques pour moins de 400 millions d’euros en deux ans !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Facepalm (Crédits : Hobvias Sudoneighm, licence CC-BY 2.0), via Flickr.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La taxe à 75 % rapporte moins de 400 millions en 2 ans !

Publié le 24 février 2015
- A +

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

facepalm credits Hobvias Sudoneighm (licence creative commons)
facepalm credits Hobvias Sudoneighm (licence creative commons)

 

La taxe à 75 % sur les très hautes rémunérations (en pratique : taxe de 50 % + charges sociales) a rapporté autour de 400 M€ au titre de 2013 et de 2014, selon des chiffres révélés par Christian Eckert, le secrétaire d’État au Budget, devant la commission des finances de l’Assemblée nationale.

Payée par les entreprises sur la part des rémunérations individuelles qui excède 1 million d’euros, la taxe a concerné principalement des sociétés de conseil et d’audit et de petites banques d’affaires, selon le quotidien Les Échos qui cite des documents budgétaires. Les activités récréatives, notamment sportives, ne représentent que 3 % des redevables, mais forment près de 20 % des rémunérations taxées.

Cette sur-taxation abusive et spoliatrice n’a pas été prorogée par la loi de finances pour 2015. Néanmoins, le mal est fait.


Sur le web

Voir les commentaires (16)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (16)
  • Je n’aime pas ce titre. Beaucoup pensent que 400 millions, c’est toujours ça et ça n’est pas rien. La taxe a coûté plusieurs milliards à l’économie française, et environ la moitié — moins les 400 millions — aux recettes de l’état. C’est cela qu’il faut mettre en avant : pour pouvoir stigmatiser quelques gros revenus, Hollande a fait une croix joyeuse sur des milliards de chiffre d’affaires et sur les recettes fiscales qu’il en aurait tiré.

  • L’objectif de cette taxe était de rapporter maximum 300M€/an. C’est la première fois qu’ils sont proches de leurs objectifs! Soyez moins critiques… pour une fois!

  • Avec l’ISF, on était déjà très expérimentés sur l’impôt qui fait perdre davantage que ce qu’il rapporte. Mais les résultats chiffrés ne peuvent convaincre ceux qui ont persuadés qu’il suffit d’appauvrir les riches pour enrichir les pauvres.

  • Eh ouais sur le gateau le plus important ce n’est pas la cerise. Mais sans la cerise le gateau n’est pas beau.

  • Les socialistes ( une partie ?) viennent d’annoncer qu’ils fallait mettre fin à l’individualisme, c’est à dire revenir au collectivisme. Les rares journalistes et journaux de droite n’ont pas souligne sur cette notion de collectivisme qui heurte les esprits. La droite ne sait pas se battre. 400 000 000 de gains mais combien de pertes induites. Il faudrait que la presse apprenne à se battre comme la gauche avec les mots pour marquer les édits de manière indelebile.

  • Ça ne rapporte rien ? et alors ?
    Ce n’est pas une taxe qui vise à rapporter, c’est une amende, une punition, un outil pour que les rémunérations « indécentes » disparaissent. Une loi somptuaire.
    Un pur produit de l’ordre moral.
    Et, donc, pour les instigateurs c’est un succès quoi qu’il arrive : si ça rapporte c’est une bonne taxe, et si ça ne rapporte pas c’est encore mieux puisque ça veut dire que l’objectif principal est atteint.

  • Elle aurait rapporté 100 millions que je ne trouverais rien à y redire … surtout lorsqu’on voit tout ce que l’Etat fait pour gratter 100 millions par ci, 100 millions par là …
    C’est bien une réaction de riche égoïste pour dire que 400 millions, c’est rien … et laissez-moi rire de votre argument qui consiste à dire qu’elle a fait perdre bien plus. Ce n’est pas un argument, c’est de la propagande de riche. Vous n’en savez rien, personne n’est capable de chiffrer cela. Toute étude qui dirait le contraire est de la pure propagande de riche.
    Si des gens partent à cause de cette taxe, bon vent !
    Quand comprendrez-vous qu’il est indécent de vivre avec 1 million d’euro (ou 500 000 euro après impôts) ?
    Que faites-vous avec tout cet argent ?
    Si l’Etat a abandonné cette taxe, ce n’est pas du tout à cause de son rendement ou de ses effets négatifs, c’est parce qu’il est à la solde de nos grandes fortunes …
    Messieurs les riches, restez dans votre monde dégueulasse … craignez seulement le jour où vous passerez à la caisse !

    • C’est quoi la propagande de riche ❓
      Je ne connais que la propagande de la gauche étatique :mrgreen:
      Que fait l’état ❓ :/ :\

    • un pauvre de passage, mais surtout un indigent… intellectuel.
      si vous avez un salaire, c’est certainement que vous travaillez pour quelqu’un de plus riche que vous. si l’état, avant toute chose, lui prend la moitié de ce qu’il a, vous pensez pouvoir garder longtemps votre travail ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Gaël Campan.

Les divisions sont profondes et multiples au sein de la société française. La place des riches est l'un des sujets controversés les plus récurrents et les plus confus. Ils sont tantôt admirés tantôt méprisés, enviés ou vilipendés. Chacun est pro-riche ou anti-riche, mais tous ou presque s’accordent à dire qu’ils en ont trop, ou encore qu’ils pourraient se contenter de moins.

Pourtant, là n’est pas la question. C’est par illettrisme économique que l’on regarde les différences dans les niveaux de richesse plutôt q... Poursuivre la lecture

Par Francis Richard.

Quoi qu'il fasse, un riche a toujours tort. S'il est grippe-sou, il ne mérite vraiment pas d'être devenu riche. S'il est philanthrope, il veut se donner bonne conscience ou bénéficier d'avantages fiscaux, ou probablement les deux.

Depuis Jean de La Bruyère, on sait que le riche, qu'il dépeint sous les traits du caricatural Giton, a tous les défauts, même physiques, et que le pauvre, qui a les traits du caricatural Phédon, est surtout digne d'une... gratifiante pitié.

Vouloir être riche, c'est mal. D'a... Poursuivre la lecture

Par Olivier Maurice.

La réaction de la France Insoumise à l’annonce que la fortune de Bernard Arnault dépasserait les 100 milliards de dollars était plus que prévisible. Qui mieux qu’eux pouvait sortir une ânerie économique aussi gigantesque en ciblant l’industriel français ? Qui pouvait aussi fièrement se couvrir de ridicule en démontrant sa totale incompréhension des bases mêmes de la vie dans nos sociétés modernes ?

Bernard Arnault devient le premier français dont la fortune franchit la barre des 100 mill... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles