La dette mondiale continue à exploser

Nous avons, pour régler des problèmes d’endettement, créé encore plus de nouvelles dettes.

Par Charles Sannat.

Voici une illustration de l’endettement mondial officiel. Officiel, car il y a également tout ce qui n’est pas comptabilisé ou mis « hors bilan ».

Dette mondiale

Comme vous le savez, puisque c’est le message repris en boucle depuis le début de la crise en 2007, tout va bien.

Tout va bien et c’est même la reprise.

Tout va bien, et si pour l’Europe la situation n’est pas facile, le monde, lui, est un océan de croissance et de prospérité, raison pour laquelle la France en particulier devrait faire des réformes. Tout va bien et d’ailleurs regardez aux USA, c’est le plein emploi, ou presque, avec moins de 6 % de chômeurs… Pas grave si plus le chômage diminue et plus la misère augmente ! On vous le dit et redit tout va bien, et ceux qui pensent le contraire parce qu’ils voient l’inverse sont des affreux et horribles « pessimistes » !

Pourtant rien n’a changé, tout a empiré, tout le monde le sait, personne ne veut le voir !

Rien n’a changé mes chers amis, j’aurais bien aimé moi aussi mais tel n’est pas le cas. Nous avons, pour régler des problèmes d’endettement, créé encore plus de nouvelles dettes, ce qui déjà pose comme un problème majeur au niveau même de l’énoncé.

Ainsi, depuis 2007, la dette globale mondiale a augmenté de 57 000 milliards de dollars et il n’y a pas d’erreur dans le chiffre que je viens d’écrire, je répète : cinquante-sept mille milliards de dollars…

Cette étude a été réalisée par le très sérieux cabinet McKinsey, un cabinet américain. Vous trouverez ici le lien pour aller télécharger l’ensemble de l’étude consacrée à la dette mondiale.

Mais vous pouvez gagner du temps en ne retenant que l’essentiel, à savoir que jamais, jamais la Grèce, la France, les USA ou même l’Italie ne pourront rembourser ces dettes devenues monstrueuses.

Nous jouons tous au jeu de « tout le monde est solvable »…

dette explose rené le honzec…mais en réalité personne ne croit plus en cette fable. L’unique question c’est comment réussir à annuler l’ensemble de ces dettes dans une forme de consensus international et sans que l’ensemble du système économique mondial ne s’effondre, entraînant avec lui dans le chaos des sociétés entières.

Trouvez la réponse à cette question et vous aurez de grandes chances de pouvoir vous préparer au mieux à la dévastation que ne manquera pas de provoquer la mère de toutes les bulles financières, la bulle obligataire, autrement dit la bulle de l’endettement, de la dette !

Il est déjà trop tard, préparez-vous.


Sur le web.