Sondage : Nicolas Sarkozy en chute libre

Selon un sondage BVA pour iTélé, Nicolas Sarkozy est en véritable chute libre dans la course à l’investiture UMP pour l’élection présidentielle de 2017.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Nicolas Sarkozy (Crédits : UMP Photos, licence CC-BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Sondage : Nicolas Sarkozy en chute libre

Publié le 7 février 2015
- A +
Nicolas Sarkozy - Credit UMP Photos (Creative Commons, by-nc-nd)
Nicolas Sarkozy (Crédits : UMP Photos, licence by-nc-nd)

 

Nicolas Sarkozy en chute libre

Après une semaine désastreuse, Nicolas Sarkozy est en véritable chute libre dans la course à l’investiture UMP pour la prochaine élection présidentielle, selon un sondage BVA pour iTélé. Les Français ne sont plus que 13% à préférer que ce soit lui le candidat UMP en 2017, soit un score identique à celui de… Bruno Le Maire et de 30 points inférieur à celui d’Alain Juppé (43%), alors que cet écart avec le maire de Bordeaux n’était que de 13 points en septembre dernier. Par rapport à ce mois de septembre, juste après son retour sur la scène politique, Nicolas Sarkozy chute donc de 14 points parmi les Français (de 27% à 13%), mais, pire encore, il s’effondre de 26 points parmi les sympathisants de l’UMP (de 65% à 39%) et même de 27 points parmi les sympathisants de la droite (de 52% à 25%).

Sondage BVA - UMP présidentielle 2017

Conséquence, alors qu’en septembre dernier, parmi les sympathisants de la droite, Nicolas Sarkozy devançait encore Alain Juppé de 27 points comme « candidat UMP préféré pour 2017 » (52%, contre 25%), aujourd’hui, c’est au contraire Alain Juppé qui devance Nicolas Sarkozy de 2 points (27%, contre 25%). Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy ne devance donc plus Alain Juppé que parmi les sympathisants de l’UMP, mais de seulement 6 points (39%, contre 33%) alors qu’en septembre dernier, il le devançait de 44 points (65%, contre 21%). Par rapport à cette époque, les sympathisants de l’UMP sont 26 points de moins à préférer Nicolas Sarkozy comme candidat en 2017 (39%, contre 65%), alors qu’ils sont 12 points de plus à préférer Alain Juppé (33%, contre 21%).

Sondage BVA - UMP présidentielle 2017- 2

En observant l’évolution sur une année entière de cette « préférence pour la candidature UMP en 2017», on constate que la préférence pour Nicolas Sarkozy avait déjà nettement reculé entre janvier et juillet 2014 (de 32% à 20% parmi les Français, de 62% à 38% parmi les sympathisants de la droite et de 70% à 50% parmi les sympathisants de l’UMP), au profit d’Alain Juppé (qui était passé de 27% à 35% de préférence parmi les Français, de 14% à 32% parmi les sympathisants de la droite et de 16% à 31% parmi les sympathisants de l’UMP).

Cet effondrement de Nicolas Sarkozy s’explique bien sûr, en partie, par sa désastreuse semaine. Tout d’abord, la défaite de l’UMP à l’élection législative partielle dans le Doubs a fait douter de sa capacité à incarner la victoire. Ensuite, sa mise en minorité au conseil national de l’UMP sur l’attitude à adopter au second tour de cette élection partielle a fait douter de sa capacité à incarner le rassemblement et l’autorité. Enfin, la polémique sur sa conférence lundi dernier à Abu Dhabi a à la fois réactivé son image « bling bling » d’ancien « Président des riches », tout en faisant douter certains sympathisants de son implication et de son intérêt pour ses nouvelles fonctions à la tête de l’UMP.

Plus structurellement, Nicolas Sarkozy souffre certainement d’un triple « effet Giscard » : tout d’abord un effet « homme du passé », au fur et à mesure que son quinquennat s’éloigne, ensuite, un « effet rétrogradation », au fur et à mesure qu’il apparaît de moins en moins comme un ancien Président de la République et de plus en plus comme un chef d’opposition, enfin, un « effet usure », au fur et à mesure que sa présence médiatique s’intensifie, mais avec des audiences de moins en moins fortes.

Enfin, bien sûr, dernier élément explicatif à cette baisse structurelle de Nicolas Sarkozy, la montée d’Alain Juppé, qui l’empêche dorénavant d’apparaître comme le seul capable de remporter la victoire.

Alain Juppé en hausse

Alors que son appel à voter pour le candidat socialiste au second tour de l’élection législative partielle dans le Doubs, pour faire barrage au Front national, est apparue très risquée (cette stratégie étant loin d’être soutenue majoritairement par les sympathisants de l’UMP), Alain Juppé ne semble pas en souffrir dans ce sondage. Par rapport au mois de septembre, les Français sont encore plus nombreux à souhaiter qu’il soit le candidat de l’UMP en 2017 (43%, +3), tout comme les sympathisants de la droite (27%, +2) et surtout les sympathisants de l’UMP (33%, +12).

Incontestablement, le retour de Nicolas Sarkozy est donc pour le moment un échec, mais, bien sûr, rien ne dit qu’il ne réussira pas une nouvelle fois à rebondir dans l’opinion, comme il l’a déjà si souvent fait dans le passé.

Voir les commentaires (113)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (113)
  •  » défaite de l’UMP à l’élection législative partielle dans le Doubs » désolé mais il ne faut pas être malhonnête. perso même si je ne l’aime pas, je ne vois pas en quoi il est responsable de cet échec. le candidat était juppéiste. en plus, avec sa polémique sur les petits blonds pas étonnant qu’il ait perdu

    • La 4ème circonscription du Doubs est tout de même plutôt à gauche depuis un moment. De plus le candidat UMP était déjà arrivé 3ème en 2012, derrière la candidate FN (la même qu’aujourd’hui, ce n’est donc pas une inconnue dans le Doubs).

      Maintenant si on commence à faire le tri entre sarkozistes et juppéistes au sein de l’UMP, c’est que le parti est mal barré. D’ailleurs il est mal barré.

      Que croyait Sarkozy en revenant ? Qu’on l’avait oublié ? Que nenni, le Tout Sauf Sarkozy est toujours vivant. Alors oui, sa cote s’effondre et ses candidats peuvent perdre.

      • Le problème est le fait que les juppéiste font non seulement perdre les élections mais refuse de défendre les valeurs de la droite, ils imposent leurs vision post marxiste de la société a des gens qui n’en veulent pas, ce qui fait logiquement grossir le vote FN qui devient dans ce cas la seul échappatoire .

        De plus vous ne pensez pas que sa sortie sur les « petit blond » a été une idée de génie …

        • Si l’UMP de Juppé est post-marxiste, on peut bien dire que le FN de Marine est crypto-communiste.

          Alors entendre que le FN collectiviste de Marine Le Pen est la seule échappatoire : ça fait franchement rire.

          • Vous ne savez visiblement pas ce que l’expression post marxisme veut dire …

            Le post marxisme pour faire court c’est l’idéologie de mai 68, donc oui Juppé est un post marxiste en puissance

  • Juppé?

    Allo quoi, non mais allo.

    • C’est sur, il n’a rien de droite.

      Mais rassurer vous il n’y a que BVA pour soutenir Juppé de cette manière, que Juppé soit devant Sarkozy au sein de l’électorat de droite est une hypothèse que je ne crois pas du tous … d’ailleurs tous les autres institut de sondage disent le contraire.

      Juppé a viré a gauche toute, un umpiste sain d’esprit ne peut pas voter pour lui.

      Reste BLM, XAvier bertrand ou Wauquiez, et dans le pire des cas le vote FN s’il n’y a personne d’autre pour defendre les valeurs de la droite

      • Ah parcequ’il existe des umpiste sain d’esprit ? Il y a encore des gens qui pensent sérieusement que l’UMP, le PS ou le FN vont changer quoi que ce soit ? Moi ce que je vois c’est que la majorité absolu des francais est saine d’esprit, car elle s’abstient. Elle représente 60% au premier tour de nombreuses élections, voila une france saine d’esprit… voter Sarko ou Juppé ou autre c’est justement manquer d’esprit, et surtout etre atteint d’Alzheimer dans son état le plus avancé.

        Oui c’est sur que les programmes communistes du FN ou etatiste des Wauqiez et autre est une super solution pour notre France, enfin la solution pour qu’on continue a faire de la merde économique et qu’on lève 2,3 pécores sur 2,3 items qui agitent bien les faibles de la pensée, et hop ce sont des candidats idéales. Quand une société ne s’occupe que de son sociétal, c’est que les BFM & consorts ont gagné, la forme, rien que la forme.

  • Bof il ne chute pas de haut…

  • Un résultat pas étonnant. Peu de connaissances suffisent pour dépasser la vision sarkozyste. Les derniers analphabètes qui le suivent devrait s’ instruire sur contrepoints ou agoravox. Les démos irréfutables sont légion.

    • A sa décharge, je dirais que ce pays n’est pas réformable. Entre les fonctionnaires, les syndicats, l’immobilismes des français (bien que l’on annonce le changement depuis 30 ans, les français ne veulent surtout pas changer, ils veulent que le temps s’arrête tout simplement, surtout pas penser à l’avenir, surtout pas, c’est trop déprimant, se responsabiliser oh mon dieu qu’elle horreur !!)

      • Le manque de courage n’ est pas une excuse.

        • le courage n’est pas récompensé sur le plan électoral en france !

          • On en sait rien personne n’ a jamais essayé. Thatcher a bien été réélue.

            • Exactement, et tout laisse à penser, au contraire, qu’en se comportant face à l’économie (et aux syndicats des deux bords) avec courage, détermination, pragmatisme et bon sens, un dirigeant pourrait facilement être réélu. Mais sans doute qu’être [ré-]élu pour faire ça plutôt que pour magouiller dans les combats d’antichambre et pour distribuer les provendes à ses amis, ça intéresse assez peu les candidats potentiels. Quelques mesurettes qu’il est trop tôt pour annoncer, pas de programme, et s’il en avait pas l’intention de le tenir : voilà Sarko, la quintessence du candidat président français. Le problème est que la caste des candidats a les moyens d’empêcher de se présenter et d’accéder aux médias tous ceux qui ne seraient pas comme eux.

        • Tout à fait d’accord, nos politicien ne penses qu’a leur réélection en conséquence il cherchent toujours à ménager la chèvre et le choux. De toute façon Sarkosy est une socialistes pur jus il nous l’a bien démontré avec sa politique (open bar et nationalisation) et ses ministres socialistes. Quand à juppé on se souvient encore de son « courage fuyons » de 95… Non tant qu’a avaoir un socialiste au pouvoir autant avoir l’original plutôt qu’une copie…

    • Se renseigner sur Agoravox ouahhh! pas vraiment crédible et je reste polie !

      • Lorsqu’ il s’ agit de chercher les poux à sarko je les trouve meilleurs

        • cherchez des poux à Sarko (je ne suis pas sarkosiste pour 2 sous, j’ai voté une fois dans ma vie en 88 pour étrenner ma première carte d’électeur ) il suffit de lire la presse subventionnée, pas la peine de lire Agoravox et ses articles à la con.

    • agoravox le site d’extrême gauche ?? je sais bien qu’en théorie c’est ouvert à tous mais en pratiqué la très grande majorité des articles (et des commentateurs) sont d’extrême gauche. je ne vois pas l’intérêt de lire des articles plein de démagogie et de populisme. avant, je lisais agoravox mais je n’ai plus le courage de batailler avec des gauchistes sectaires

  • on peut ne pas aimer M Sarkozy, mais là, faut pas charrier.
    Juppé est le refuge de la gauche au cas ou…et ….il est de gauche.
    pour le reste je vous accorde que je cherche aussi quelqu’un de droite!!y’a-t-il un homme politique de droite à l’ UMP?

    • Bruno Le Maire

      Il se disait de droite lors de l’élection a la présidence de l’UMP …

      Sinon Xavier bertrand ou Wauquiez

      ET si vraiment vous désespérer il y a Marine Le Pen … son programme est marxiste il est vrai mais face a à un gauchiste comme Juppé c’est ce qu’il y a de mieux a faire pour défendre les valeurs de la droite.

      Mais je pense que c’est mort pour 2017, Valls passera face a MLP

    • Depuis le temps on aurais finit par le repérer, il serait aussi visible qu’une girafe dans un troupeau de tapirs…

      • Non justement, chercher la perle rare dans une botte de foin. Essayer d’ecouter une voie raisonnable ous les hurlements et gesticulation d’une flamblyante hysterique narcissique etc… bon courage.
        Pour ce que j’ai reussi a capter, BLM me « semblerait » le moins anti-liberale: j’apprécie sa position / obligation de demission des fonctionnaires s’ ils veulent faire de la politique. Il « semble » commencer a reconnaitre le probleme d’obésité de notre Etat, nous raprocherais serieusement de l’Allemagne et au moins eviterait les bourdes diplomatiques qui nous ridiculent ou mettent en danger nos ressortissants a l’international…

    • Il y en a pléthore des droiteux à l’UMP. Et c’est bien ça le problème. Droiteux, gauchos, extrême-droiteux, extrême-gauchos, même combat: tous plus étatistes et anti-libéraux les uns que les autres.
      Les droiteux et les gauchos, on les a essayés, ressayés, re-ressayés depuis 50 ans et il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Et si on essayait autre chose pour une fois?

      Ah mais bien sûr les gauchos vous diront que « ce n’était pas la vrai gauche » et les droiteux que « ce n’était pas la vraie droite ». Désolé de vous décevoir, mais ces m***des, ce sont la vraie gauche et la vraie droite…

  • Juppé l’avenir je ne crois pas, simplement sa promiscuité avec la gauche le propulse avec la complaisance du bobo en tête du hit parade, mais quand le grand jour viendra il ne sera plus là pour débattre pas plus que Lemaire

  • Novembre 2015 et Esaïe 42 vont nous régler la question.

  • Il est difficile de faire de la bonne soupe avec des légumes flétris (ceux qui s’accrochent depuis trente ans) et les légumes remplis de pesticides (ils ont la bonne couleur, sont jeunes mais pollués par la démagogie) !

    • « flétris » ?

      Alors pourquoi pas Lemaire ?

      • Parce que le maire ne pouvait pas rentrer en politique payé par l’Etat à 15 ans. Le maire rentre dans les pesticides !

        • Cela dit c’est le seul qui a démissionné de la fonction publique, c’est un gros point positif pour lui.

          • Ma réponse sur Le maire n’était pas appropriée, oui le maire rentre parmi les politiques intéressants mais dans le magma UMP, il va se perdre, j’en ai peur (d’ou les pesticides de la nouvelle génération, ils feront comme les autres parce les voix se gagnent sur des promesses de toujours plus d’alloc, d’aides, etc…. ). Les français sont drogués, vous n’aurez pas un politique en france ayant la possibilité de changer quoique ce soit. La fonction publique (5 millions), les syndicats bloqueront tout. Trouvez moi une Miss THATCHER ou un MR THATCHER en france. L »effondrement du pouvoir et de l’économie mettra au pouvoir des extrémistes pas des libéraux. C’est claire, net et précis.

            • Je ne suis pas aussi categorique: Thatcher n’est pas arrivé au pouvoir en pleine effervescence economique, parfois face au pire, certains finissent raisonnablement pas accepter le bon sens, comme en UK. Nous ne sommes pas a l’abris de voir un candidat plus liberale l’emporter, nous sommes en manques de candidats liberaux…

  • Lol Et dans le sondage d’hier Sarkozy était placé devant Juppé de manière assez large …

    Bref il n’y a que BVA pour donner un tel soutien à Juppé, tous les autres institut de sondage disent l’inverse …

    De toute façon Bruno Le Maire est le meilleur candidat, Juppé est le candidat de la gauche

    • « De toute façon Bruno Le Maire est le meilleur candidat »

      Exacte ! et de très loin !

      • Et oui.

        BLM est jeune, dynamique, crédible et surtout il se dit de droite lui.

        Bien que le trouve beaucoup trop modéré sur certains sujets( identité national et immigration, sécurité, imposition, programme scolaire …), il est pour l’instant le meilleur poulain dans l’écurie UMP.

        • « surtout il se dit de droite lui »

          Zut, il s’est grillé tout seul alors. Et y’en a pas un qui se dit libéral dans le tas? Non je déconne, on aurait plus de chance en cherchant un gaucho qui comprend réellement l’économie.

  • Jupé le premier ministre de Chirac a été très mauvais. Rien ne permet de croire qu’il serait un bon Président. Lors de la grève des transports à Paris et la banlieue de 1995 il a payé tous les jours de grève et il voulait inscrire les services publics « à la française « dans la constitution » Le Maire est le seul à incarner un renouveau, enfin je l’espère.

    • Ne pas oublier la dissolution de 1997, dont le résultat a été la cause de la gestion calamiteuse de Juppé …

      N’oubliez surtout pas les multiples retournement de veste de Juppé …

      http://www.lepoint.fr/politique/quand-juppe-etait-de-droite-07-02-2015-1903066_20.php

      « Alain Juppé ? Il a été ce que Sarkozy serait aujourd’hui. Il n’est que de se souvenir des fameux États généraux de l’immigration de la droite et du centre (RPR-UDF-CNI) pour s’en convaincre. En 1990, Alain Juppé était le secrétaire général du RPR et son parti défendait à la tribune « une différentiation entre Français et étrangers pour les prestations sociales et familiales, afin d’éviter un phénomène d’appel considérable à l’immigration ». Ou encore : « Notre attitude, déclarait Jacques Chirac, est fondée sur la volonté de défendre la société française, dans sa civilisation, sa personnalité et ses équilibres humains. » Dans la conclusion de synthèse de ces États généraux, on pouvait lire : « Être étranger en France, ce n’est pas avoir automatiquement et intégralement tous les droits liés à la citoyenneté française. Les avantages sociaux peuvent être légitimement liés à des conditions de durée de résidence, de nationalité et de réciprocité. » Il était également question de la fermeture des frontières et de l’incompatibilité entre l’islam et nos lois. Ce même jour, Yvon Briant, ex-député FN, qui présidait alors le Centre national des indépendants (CNI), déclarait, sous les applaudissements, « nous sommes prêts à chausser les bottes de sept lieues alors que les socialistes hésitent entre les charentaises et les babouches ».

      La constance n’étant pas le fort de nos politiques, le Juppé de 1990 n’est pas celui de 2015 ni même celui de 2012 qui déclarait que « l’islamophobie » était pour lui « un point de clivage fondamental à l’UMP ». Au sujet du texte de synthèse des États généraux de 1990, il a affirmé sur le plateau de l’émission Des paroles et des actes : « Rétrospectivement, c’était une erreur. »  »

      http://www.ledauphine.com/isere-sud/2015/02/06/quand-carignon-etait-exclu-du-rpr-par-juppe-pour-avoir-appele-a-voter-ps

      « C’est lundi soir qu’Alain Juppé a publié un billet dans lequel il a appelé à « faire barrage au FN » pour le second tour de la législative partielle du Doubs, opposant un socialiste à une frontiste. Et qu’il a précisé qu’il voterait PS s’il était électeur dans cette circonscription. Une déclaration fracassante – venant contredire le “ni-ni” (ni FN, ni PS) jusque-là en vigueur à l’UMP – qui a relancé un vaste débat politique.
      Et au milieu des déclarations des uns et des autres, une vidéo extirpée des archives de l’INA a vite fait le tour des réseaux sociaux. Dans cet extrait d’un JT de 1990, on voit le même Alain Juppé s’insurger contre la prise de position d’un certain Alain Carignon, et lui promettre « une procédure de mise en congé du RPR »…
      Mais qu’avait donc dit Alain Carignon pour être suspendu du parti ?
      En 1990, tandis que le second tour d’une élection cantonale à Villeurbanne opposait un candidat de gauche à un autre frontiste, celui qui était alors maire de Grenoble avait appelé… à un vaste front républicain contre le FN, et donc à voter PS. »

      Et le bouquet final

      http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/decryptages/2015/02/03/25003-20150203ARTFIG00054-comment-alain-juppe-s-est-converti-au-front-republicain.php

      « A-t-il changé de stratégie vis-à-vis du Front national? Avant plutôt hostile au réflexe de voter socialiste en cas de second tour PS/FN, Alain Juppé se ravise et choisit de «faire barrage au FN». Et le maire de Bordeaux est formel: «Si j’étais électeur de la 4ème circonscription du Doubs, je sais ce qu’en mon âme et conscience je ferais: pour barrer la route à une candidate FN qui croit, entre autres choses, ‘en l’évidente inégalité des races’, je ne m’abstiendrais pas, je voterais pour le candidat qui l’affronte, c’est-à-dire le candidat PS», a-t-il écrit sur son blog, dans un post publié tard lundi soir.

      Mais le candidat déclaré à la primaire de la droite et du centre est prudent. «Ce n’est pas pour autant que je vais m’engager dans un Front Républicain qui scellerait une alliance avec le PS», prend-il soin de préciser. Et pour cause: au cours des 25 dernières années, l’ancien président de l’UMP avait pour habitude de critiquer le principe de front républicain, déclarant même dans certains contextes préférer voter blanc.  »

      Lorque l’on regarde a la loupe le parcourt politique de Juppé, on finit par ce demander si Jacques Dutronc n’avait pas pensé a lui quand il a composé sa chanson « l’opportuniste » …

      Et que dire de ses multiples casseroles …

  • « Nicolas Sarkozy est en véritable chute libre dans la course à l’investiture UMP pour la prochaine élection présidentielle, selon un sondage BVA pour iTélé. Les Français ne sont plus que 13% … »

    Euh … la rédaction de CP ne serait elle pas atteinte du syndrome du surmoi marxiste qui affecte profondément la presse nationale ?

    Ce ne sont pas les Français qui vont choisir leur candidat UMP pour 2017, mais les sympathisants UMP …

    Assez étonnant de relayer ainsi la manipulation moralisatrice bien connue qu’affectionne la gauche : Vu que les sympathisants PS et FN sont plus pour Juppé que pour Sarkozy … Juppé devient le meilleur candidat de l’UMP.

    • Bof Juppé n’est pas le meilleur candidat pour les frontistes …

      Le sympathisant FN moyen n’a rien en commun avec Juppé, la seul raison pour un frontiste de voter Juppé lors de la primaire pourrait être une volonté de nuire à l’UMP . Car tous le monde sait que la candidature Juppé serait la meilleure pourvoyeuse de voix de Marine Le pen.

      Mais ne vous inquiétez pas, seule BVA dit que Juppé est le favori des électeurs de droite, dans le sondage ODOXA d’hier Sarkozy était très largement devant Juppé … aucun autre institut de sondage ne fait les mêmes prédictions que BVA a ce sujet …

      • Je ne m’inquiète pas … je trouve juste un peu bizarre que la rédaction de CP fasse l’écho de ce sondage et de cette manière et qu’elle conclut de manière définitive par « Incontestablement, le retour de Nicolas Sarkozy est donc pour le moment un échec »

        Un brin partisan tout cela.

        • « Un brin partisan tout cela. »

          Ce qui serait partisan, ce serait de ne pas faire « l’écho de ce sondage et de cette manière ».

      • D’autant que je partage votre qualificatif de Post Marxiste pour Juppé, qui semble être le dernier rempart au compromis du CNR qu’une bonne majorité de l’UMP est bien décidé à faire voler en éclat.

        • C’est évident que Juppé est devenus un post marxiste, une vision pseudo-libérale de l’économie ( histoire de rameuter les masses peu au point sur ce sujet et ayant assez du socialisme) et une volonté de détruire les piliers de la civilisation occidentale . C’est plutôt typique, tout les anciens cocos d’Europe de l’Est sont maintenant des « libéraux » de gauche mais cela reste de bon vieux marxiste déguisés … Comme ils ont fini par comprendre que leurs système économique était voué a l’échec, ils ont tentés de copier ( de manière assez raté) ce qui fonctionne mais comme ils ont toujours la mentalité sectaire et dictatorial ainsi que l’idéologie de l’homme nouveau libéré des aliénations( en gros démolir la civilisation occidentale) qui caractérise les marxistes.

          Il a peut être un jour été de droite ( quoique Chirac s’est fait passer pour un droiteux après avoir vendu l’huma dans sa jeunesse) mais il ne l’est absolument pas en ce moment précis.

          Il se définit comme un gaulliste libérale mais veut a tous prix imposer sa vision du monde par le haut de manière quasi théocratique comme a la belle époque des soviets, quant a son gaullisme laissez moi rire, cela ferait un moment que De Gaulle l’aurait renié …

      • Euh Juppé c’est juste la cauchemar du FN, il ratisse large et par conséquent battrait le FN assez facilement.

        • Le FN ne veut pas gagner les présidentielles … qu’est-ce qu’il ferait du pouvoir ? Il veut juste récupérer le maximum d’influence pour que la mafia familiale puisse se faire le maximum de blé.

          Si le FN avait voulu le pouvoir, cela ferait longtemps qu’il aurait fait des alliances … mais il ne veut surtout pas risquer de mettre les mains dans le cambouis.

          Et oui, la presse et la gauche entretiennent le mythe de l’alliance sacré : tout le monde il est gentils, tout le monde il est beau … et ont intronisé Juppé dans ce rôle.

        • lol non, bien au contraire …

          Les sondages montrent que la candidature Juppé fait gonfler le score du FN de 2-3 points de pourcentage …

          Hors dans le contexte actuel faire 2-3 points de moins est suffisant pour disqualifier l’UMP du second tour et faire passer le PS …

          Mais comme vous vivez aux USA, il est normal que vous ne connaissez pas la situation du terrain … la France n’est pas Paris …

          Ce qui est merveilleux avec les juppéistes, c’est leurs déconnexion total avec la réalité … vous pensez tous que c’est du tous cuit alors que l’élection du doubs avec un candidat UMP juppéiste a montré le contraire … les droiteux préfèrent largement les « petit blond » …

  • moi j avait voté pour lui a l epoque ,mais maintenant degage et laisse la place a marine ,qu elle fasse le menage …!!

    • Elle va rien faire du tout à part foutre l’économie dans la merde.

      • Comme si l’économie n’était pas déjà dans la merde !

        • justement il faut tout foutre en l air ,le code du travail les syindicats ,tout comme en 45 et repartir sans entraves ,l economie n a jamais ete aussi productive sans l oppression de l etat ,des que les goiverneemnts ont reppris la main la misere est arrivee

          • Lis le programme de Marine La Pine et participe au grand jeu permettant de gagner un voyage au Seychelles: le premier qui trouve plus de 3 différences avec le programme de Jean Cul Méchancon au niveau économique remporte le voyage.

  • Bienvenue au bal des tocards…

  • sarkozy élu l’un des meilleurs menteurs politiques , sarkozy qui fait des bras et des jambes pour être vu à la fameuse marche de charlie hebdo , sarkozy qui ne pense qu’à gagner de l’argent sans se fatiguer , …..c’est encore un ado m’a dit la mamie dont je m’occupe ; sarkozy , on n’a déjà gouté , passons à quelqu’un d’autre…reste à savoir qui ….parce que finalement , on n’est pas vraiment gaté côté choix pour 2017 ;

  • Vous oubliez le rôle des médias qui mettent sans cesse Juppé sur le devant de la scène alors qu’il n’a rien à dire mais qu’il a l’avantage d’avoir les faveurs de la gauche. Sarkozy, qui n’est pas silencieux mais qui est sans doute très gênant quand il dit qu’il ne suffira pas de réformer à la marge et qu’il faut tout reconstruire, est ignoré par les médias. C’est ainsi que cela fonctionne aujourd’hui et la gauche l’a bien compris. Pour s’en convaincre, il suffit de se forcer à regarder les infos à la télé: cela permet de se rendre compte de l’entreprise de propagande qu’est devenue la télévision. On ne faisait pas mieux dans l’ex-URSS! Ce n’est pas la liberté d’expression qui est danger, c’est le pluralisme que celle-ci est censée servir.
    Pour beaucoup, Juppé serait un bon président vu qu’il ne changera rien au périmètre de l’État, ni aux privilèges divers et variés qui ruinent le pays. Je précise que je ne suis pas inconditionnelle de Sarkozy…

  • Si on a à l’élection de 2017on a Juppé-Hollande, on aura le match des 2 champions du monde toute catégories des bénéficiaires de régimes spéciaux et cumulards de rente d’état……Entre un Juppé qui a reculé en quelques jours devant la rue pour la fin des régimes spéciaux et Hollande qui annule les carences aux déjà privilégiés en droits sociaux…..Le tout sauce Keynésienne, c’est encore 5 ans de chômage de masse, 5 ans de clientélisme, de connivences, d’immobilisme, d’Enarchie. Catastrophe annoncée…

  • Ce sondage est ponctuel.il est évident qu’un électeur socialiste voyant que juppé appelle à voter socialo ds le doubs, va répondre à ce sondage en préférant juppé. De ttes façons juppé est poussé par la vieille garde gaulliste de l’ump* celle qui en 81 avec chirac a poignardé giscard pour nous amener 14 ans de socialisme.là où tous nos maux se sont installés.les mêmes ont dissous l’A.Nationale en 92 pour nous ramener une cohabitation de 5 ans de socialisme avec jospin et aubry (35 h).
    Si juppé est élu en 17 il continuera une politique socialo-étatiste.je vais etre maintenant lapidaire: le peuple français élit bien les representants qu’im mérite.

    • Vous voulez dire la vieille garde « gaulliste » …

      De Gaulle aurait renié la plupart de ses gens là vous savez …

      Juppé n’a rien de gaulliste, ce n’est pour lui qu’un label …

      Pourtant De Gaulle était très a droite et plutôt nationaliste, maurrasien même …

      Juppé et ses alliés ne sont pas des gaullistes mais de vulgaire post marxiste, ils ont la même vision du monde qu’un socialiste de base mais ils font croire qu’ils sont de droite et libéral .

      • Vous pouvez même mettre De Gaulle dans la mouvance royaliste, vous ne serez pas loin de la réalité : la 5° a été pensée comme une monarchie dont le roi serait élu.

        Mais c’est quand même De Gaulle qui a avalisé le programme communiste du CNR …

        Les « Gaullistes » sont marqués par cette ambiguïté, et Juppé est l’un d’entre eux.

  • De toutes façons l’UMP, le PS, et la galaxie de petits partis au milieu, ont pas mal de raisons politiques de se mettre ensemble. S’ils ne le font pas c’est juste parce qu’ils peuvent mieux se partager des postes ainsi (sans même qu’ils aient besoin de s’entendre au préalable). Les différences internes sont plus grandes dans ces partis qu’entre leurs leaders respectifs. Sarkozy joue un peu plus la partition de l’homme unique, la démocratie par l’incarnation… un des principaux maux dont souffre la France, mais ce n’est que du (mauvais) spectacle. Les postures réactionnaires sur les changements de comportements des individus ne les regardent pas, l’approche de la Nation, du capitalisme et de l’industrie est pour tous la même.
    A droite le fondement racial de la reterritorialisation de l’économie du FN est désagréable, mais le FdG avance globalement sur les mêmes dynamiques.
    La crise de la représentativité politique est très profonde, et j’ai vraiment du mal à voir la pertinence de ces sondages. Je suis moi-même régulièrement sondé, les questions posées sont tout aussi dysfonctionnelles que leur objet.

    • les « postures réactionnaires  »

      Que voulez vous dire par là ? l’utilisation du mot réactionnaire est un marqueur de gauche …

      • S’opposer au mariage pour tous = réac

        S’opposer par principe, en général, aux bio tech = réac

        • Vous êtes au courant que « réac  » était la façon que les soviétiques nommaient les gens qu’ils envoyaient au goulag ? Ce mot date de la révolution française et qualifiait les « ennemis » de la révolution, qui en générale finissaient par être guillotiné …

          De plus en quoi le mariage pour tous est une bonne chose ? le mariage est une ancienne tradition datant de la Rome et de la Grèce antique ( au moins), pourquoi la démolir ?au noms de quoi ?

          Il aurait été bien plus simple de créer un contrat d’union civil pour les homosexuel comme l’a fait la Suisse …

          Quant aux bio tech, tous n’est pas a tolérer dans ce domaine, le clonage d’humain ou la création d’hybride par exemple …

          Vous m’avez l’air d’avoir une fascination malsaine pour tous ce qui est « moderne », ce n’est pas parce qu’une chose est nouvelle qu’elle est forcement géniale … le changement n’est pas intrinsèquement bon vous savez … on ne peut pas qualifier la création de la bombe nucléaire ou la révolution russe comme de bonne chose, et pourtant ce sont aussi des changement …

          • « au noms de quoi ? »

            Au nom de l’égalité et de la liberté, lol.

            « Il aurait été bien plus simple de créer un contrat d’union civil pour les homosexuel comme l’a fait la Suisse … »

            Au nom de quoi les homos seraient exclus du mariage?

            Et en quoi serait-ce plus simple?

            « Vous m’avez l’air d’avoir une fascination malsaine pour tous ce qui est « moderne », »

            Ah oui, à quoi voyez-vous ça?

            « ce n’est pas parce qu’une chose est nouvelle qu’elle est forcement géniale »

            Certes.

            Vous m’avez l’air d’avoir une fascination malsaine pour tous ce qui est « ancien », ce n’est pas parce qu’une chose est vieille qu’elle est forcement parfaite… l’immobilisme n’est pas intrinsèquement bon vous savez …

            « on ne peut pas qualifier la création de la bombe nucléaire »

            qui a permis de faire plier plus rapidement le Japon

            « comme de bonne chose »

            Si, on peut.

            • « Au nom de l’égalité et de la liberté »

              Mais pour que l’on puisse parler d’égalité devant la loi, il faut que les individus soit égaux a la base …

              Hors un couple homosexuel ne peut pas faire d’enfant contrairement a un couple hétérosexuel, hors les enfant sont le but même du mariage …

              En quoi le fait que les homos n’aurait pas eut accès au mariage mais a un contrat d’union civil garantissant les mêmes droit, leurs auraient enlevé une liberté ? il n’y aurait que le nom qui change ?

              « Au nom de quoi les homos seraient exclus du mariage? »

              Comme je l’ai dit plus, les homos ne peuvent pas faire d’enfant … hors le mariage est un cadre légal dont le but est de constituer de façon durable un cadre de vie commun aux parents et aux enfants pour leur éducation.

              « Et en quoi serait-ce plus simple? »

              Il n’y aurait pas eut 2 ans de polémique et des tas de manif …

              « Ah oui, à quoi voyez-vous ça? »

              A votre manière d’écrire, ainsi que les exemple que vous avez cité .

              « ce n’est pas parce qu’une chose est vieille qu’elle est forcement parfaite »

              Non mais elle est en général plus fiable qu’une nouveauté, surtout si elle est parvenu a perdurer pendant des siècles voire des millénaires …

              « l’immobilisme »

              Aucun rapport, l’immobilisme implique un blocage devant une situation ayant besoin de reforme, hors dans les cas citée ce n’est pas le cas.

              « qui a permis de faire plier plus rapidement le Japon »

              Cela a aussi permis la guerre froide, ainsi que le risque de voir le monde se faire carboniser …

              « Si, on peut. »

              Donc vous estimez que le régime soviétique, la répression et les goulag furent positif … intéressant comme de point de vue ….

              • « hors les enfant sont le but même du mariage »

                On n’interdit pas encore aux couples stériles de se marier!

                « Il n’y aurait pas eut 2 ans de polémique et des tas de manif … »

                C’est vous qui le dites.

                Le PACS avait mis en émois l’excitée de la Bible mariée à son cousin!

              • Sur le mariage homosexuel… si, les homosexuels peuvent faire des enfants. De manière générale les gens peuvent faire des enfants en dehors du mariage. Le seul truc impossible c’est que des homosexuels ne peuvent pas faire d’enfant, ensemble. Alors évidemment le mariage est un rite qui était autrefois lié à des contingences matérielles fortes qui rendaient les relations entre le père et la mère très difficiles à contourner : elles devaient être respectées par rapport à des contraintes très concrètes. Ce n’est plus le cas.
                Alors évidemment il y aura toujours des moralistes illuminés par une Vérité divine qui expliqueront qu’un enfant qui n’est pas élevé par ses parents biologiques n’est pas vraiment complet. Dans les faits les gens, même tout à fait hétérosexuels, s’en sortent très bien. La différence entre avant et maintenant ce n’est pas une perte de principes, c’est un gain de moyens : le foyer monoparental est viable, ça marche c’est tout.
                A partir de là le contrat du couple est libéré de tout un tas de contraintes. Si le rite du mariage, autrefois, rendait symbolique des liens matériels, il sert aujourd’hui à rendre matériel (dans la représentation) un engagement symbolique, même chez les plus croyants (après… la pensée magique peut faire croire que le symbolique et le matériel sont une seule et même Vérité, peu importe).

                • Oui vous avez raison le mariage civile doit être supprimé, il ne correspond plus à aucun besoin à part celui de l’état qui trouve un outil supplémentaire de contrôle et de domination de la population. Il est temps que le mariage redevienne ce qu’il aurait du devenir : une affaire purement privé. C’est ne ce sens que le mariage homo est une mauvaise réforme si on voulait instaurer une égalité entre les homos et les hétéro il fallait supprimé le mariage ce qui aurait été en plus un acte de justice vis à vis des célibataires qui sont injustement traités.

                  • L’état en tant qu’autorité pouvant faire accepter un contrat en dernier ressort ça me semble correct dans l’état actuel des choses. On peut difficilement s’attendre à ce que l’état se désinvestisse lui-même d’une autorité, il n’y a aucune structure de gouvernance qui fonctionne de cette manière (ni publique ni privée). Je pense que l’ouverture du mariage, aux homos et à tout un tas d’autres choses pouvant constituer un projet de foyer viable, peut être vue comme une transition nécessaire.
                    Pour ce qui est de l’individu, et par là même le « célibataire », je ne suis pas certain mais il me semble que la notion à faire sauter c’est celle du foyer fiscal. C’est pour moi l’une des priorités des libéraux. Ça aurait le mérite par ricochet de donner le la lisibilité.

              • « Hors les enfant sont le but même du mariage … »

                Rarement lu quelque chose d’aussi con, bien que ce ne soit pas la première fois. On devrait donc interdire le mariage à tout couple dont l’un des membres est stérile ou ne veut tout simplement pas d’enfant.

                Mon Dieu, les droiteux sont vraiment aussi débiles que les gauchos…

            • Ni le mariage pour tous, ni les biotechnologies n’ont à voir avec la liberté :

              Rien n’empêche les homosexuels d’avoir des enfants, la notion du mariage n’est qu’une autorisation demandée à Maman Etat pour être reconnu socialement et que l’autorité parentale soit sanctuarisée. C’est un fait social, qui n’a rien à voir avec la liberté.

              C’en est de même pour les biotechnologies.

              C’est une manipulation socialiste et plutôt gauchiste de faire croire qu’en arrêtant d’interdire quelque chose, on défend la liberté, alors que ce n’est qu’un os à ronger.

              Ces deux sujets sont des sujets moraux, reposant sur la vision, le sens du monde, donc des sujets profondément religieux. Donc des armes de propagande gauchiste antilibérale.

              La seule liberté dans ce cas, consisterait à aut

              • consisterait à autoriser n’importe quel contrat et à le sanctuariser, au lieu de ne reconnaitre que l’union civile uniquement pour le mariage, la parentalité étatique, la filiation déclarée, l’adoption régulée, etc … ce qui permettrait aux religions d’exercer librement.

              • Dans tout contrat il y a une autorité tierce qui le reconnait et qui peut être saisi par l’une des parties en cas de non-respect supposé. Après l’était pourrait très bien reconnaître des contrats bien plus larges que celui du mariage, et il me semble que c’était l’objectif initial du PACS dans une idée de reconnaissance des droits individuels.
                S’il faut commencer par quelque chose c’est d’abord de refuser l’idée de foyer fiscal qui est une aberration.

                Pour les religions, il me semble qu’elles s’exercent déjà, non ? Chez les catholiques il y a même des curés qui refusent de célébrer le mariage à l’église quand l’un des membres du couple n’est pas baptisé tandis que d’autres l’acceptent.

                • Un ministre religieux ( prête, imam, rabin …) qui célèbre un mariage religieux entre deux personnes qui ne sont pas mariées civilement encourt la prison.

                  Donc pas possible pour les religieux de refuser le foyer fiscal.

                  • Ok. Nous ne sommes pas libres de choisir l’autorité en question. L’état pourrait se contenter de ne pas reconnaître le mariage religieux. Et comme de toutes façons il a le monopole des moyens de coercition…
                    Je pense que l’état n’est pas indépassable, après je n’ai pas trop confiance dans les autorités religieuses qui présentent les même structures hiérarchiques.
                    Pour ce qui est du foyer fiscal, c’est autre chose: les autorités religieuses n’ont tout simplement plus le droit de lever des impôts.

          • « Quant aux bio tech, tous n’est pas a tolérer dans ce domaine, le clonage d’humain »

            C’est de la science-fiction!

            « ou la création d’hybride par exemple … »

            Pardon? Quel hybride?

            On peut revenir à la réalité?

            • « C’est de la science-fiction! »

              Ou pas …

              http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140722.OBS4414/le-clonage-humain-devient-realite.html

              « Pardon? Quel hybride? »

              En génétique, l’hybride est un organisme issu du croisement de deux individus de deux variétés, sous-espèces (croisement intraspécifique), espèces (croisement interspécifique) ou genres (croisement intergénérique) différents.

              J’espère que vous savez qu’en peut par ingénierie génétique , mélanger les gène de 2 espèces différentes pour en créer une autre … en agriculture cela s’appelle des OGM … Maintenant imaginez que l’on peut faire la même chose avec des animaux et des humains …

              La bio n’a pas l’air d’être votre fort …

      • « l’utilisation du mot réactionnaire est un marqueur de gauche … »

        Je suis peut être de gauche alors!

      • J’utilise le mot « réactionnaire » par rapport à l’idée que les systèmes hiérarchiques traditionnels déjà obsolètes devraient être remis en place, que l’organisation présente est décadente. Les conservateurs de leur côté sont dans une approche de maintien de l’ordre, ce qui n’est pas la même chose.
        De manière générale les réactionnaires s’opposent aux dynamiques sociales qui ne sont pas soumises aux autorités nationales, par exemple la mondialisation.

  • A tout les libéraux !!! Allez-y !!! trouvez et poussez un candidat véritablement libéral !!!

    • Pour l’instant il n’y a que BLM …

      Ou sinon le FN version canal historique, celui de JMLP dans les années 80 …

      A part ça il n’y a pas grand chose d’autre ….

      • « Ou sinon le FN version canal historique, celui de JMLP dans les années 80 … »

        Sur le plan économique peut-être, mais pas du tout en phase avec la philosophie libérale, il n’avait pas les mêmes mentors !

        • Tout dépend de ce que vous étendez par philosophie libérale …

          La lutte contre l’immigration de masse, la défense de la civilisation européenne et du peuple français ne vont pas spécialement a l’encontre de la philosophie libérale.

          Il est vrai que je ne connais pas en détail son programme de l’époque étant trop jeune pour cela, mais je sais qu’il était considéré comme le reagan français

          • Marine avait annoncé à haute voix qu’elle s’attacherait à rendre le FN « présentable ».
            « Présentable », cela veut dire « de gauche et marxisant ».
            C’est ce qu’elle a fait. Elle a même accueilli des énarques.

            • Et oui le FN devient de moins en moins de droite …

              MLP fait perdre son originalité a se parti … plus le temps passe plus elle en fait une coterie péroniste marxiste

              • Elle gomme le côté raciste, l’essentialisme est toujours un peu présent, mais disons qu’elle s’inscrit plus dans l’action. Les idées de territoire, d’authenticité, d’autorité, de bon sens… etc. sont toujours présentes.

          • Dans un sac (sans jeux de mots) nous avons le poujadisme, le pétainisme, le libéralisme et l’ extreme droite retirez l’intrus ?

            « La lutte contre l’immigration de masse, la défense de la civilisation européenne et du peuple français »
            JMLP a quelques complaisances avérées avec le national socialisme ce qui n’a rien à voir heureusement avec le libéralisme, svp évitez ces amalgames.

            D’autre part, le libéralisme privilégie l’individu à tout dirigisme d’état, ce qui n’est pas le cas des différentes formes droite extreme. Les Français d’abords ne peut pas être un slogan libéral.

            •  » le poujadisme »

              Il s’agissait d’un mouvement anti fiscal, pas spécialement étatiste, de plus le fait d’être d’extrême droite n’est pas particulièrement contraire au libéralisme … une grande parts des partis d’extrême droite en Europe sont aussi favorable au libéralisme économique .

              « JMLP a quelques complaisances avérées avec le national socialisme  »

              http://www.lexpress.fr/informations/quand-le-pen-voulait-rejoindre-les-ffi_680693.html

              Vu qu’il a voulu rejoindre la résistance dans sa jeunesse, on ne peut pas vraiment dire qu’il était pro nazi …

              « Les Français d’abords ne peut pas être un slogan libéral. »

              Ce n’est pas réellement incompatible, c’est même le principe de la fonction publique … pourtant je n’entend pas grand monde s’en plaindre, même parmi les libéraux …

              • La compatibilité, bien qu’elle me semble très difficile à trouver, est secondaire. Ceux qui prônent « Les français d’abord » peuvent prendre l’étiquette libérale sur tout ce qui ne les intéresse pas. Dans les faits ils mettent en place des systèmes de contrôle très stricts pour arriver à leur fin première en promettant qu’un jour, quand leur idéal sera en place, ils pourront garantir la liberté de chacun, mais c’est un horizon jamais atteint.

                Les libéraux font du libéralisme la priorité plutôt qu’une simple compatibilité secondaire éventuelle et théorique.

                • « Les libéraux font du libéralisme la priorité plutôt qu’une simple compatibilité secondaire éventuelle et théorique. »

                  Surtout, les authentiques libéraux basent le fonctionnement de la société sur le droit naturel de l’individu. Sinon on pourrait assimiler la Chine d’aujourd’hui à une forme de libéralisme ou les opinions de JMLP à du libéralisme.

                  « Les français d’abord » c’est l’opposé aux principes du droit naturel donc de la philosophie libérale. Certes les tyrans, petits et grands, ont besoin d’être libres, mais seulement eux.
                  Le libéralisme c’est la liberté de tous; le bémol c’est que la liberté absolue, dans la propriété privée; peut conduire à une tyrannie locale.

                  Sinon, si JMLP n’avait pas de complaisance avec le national socialisme, il n’aurait pas fait ses dérapages verbaux et il n’aurait pas fréquenté certaines personnes ni certains groupuscules.

                  • J’ai donné mon opinion à ce sujet : je ne vois pas de compatibilité.
                    Mais la discussion sur cette compatibilité ne mène pas loin.

                    Si on a du vin blanc dans le réfrigérateur et tout sauf du fromage, on peut être confiant sur le fait qu’on ne mangera pas de fromage, même si c’est très très compatible. Et si quelqu’un en pyjama qui est en train de se servir un verre enfoncé dans un canapé dit « il est bon ce vin blanc, je devrais peut-être aller à la fromagerie », il ne faut pas trop compter dessus. Et si on l’accompagne dans le canapé pour boire un verre de vin blanc, prétendre qu’on veut du fromage est proche du mensonge.

          • Le FN canal historique est ce que l’on fait de plus anti-libéral possible : l’utopie d’un ordre moral civilisationnel unique est un constructivisme.

            Cette légende est la même qui ferait du Tea-party US un ténor du libéralisme, déclaration qui est du même niveau d’escroquerie.

            Le libéralisme prône la diversité, pas la pensée unique.

      • « Pour l’instant il n’y a que BLM … »

        On a dit libéral!

    • Il me semble que dans un premier temps il est nécessaire de clarifier les positions actuelles des politiques, tant le « libéralisme » est une étiquette qui a été utilisée par certains comme repoussoir, par d’autres comme argument publicitaire. Ce qu’on appelle la droite et la gauche, construites sur des réalités du 20è siècle, ne sont plus que des formes de spectacle adressées à des clientèles de plus en plus versatiles.
      Il faudrait une grande coalition UMPS+galaxie intermédiaire afin qu’une force réellement libérale (et non juste de façade) puisse se différencier ; aujourd’hui c’est trop facile de faire semblant. Le problème, et on le voit avec l’UMP, c’est que les stratèges des différents partis prennent bien garde à l’empêcher: ce serait tuer la poule aux œufs d’or. Tant que cette irresponsabilité règnera je n’imagine qu’un grand désordre, une grave crise politique, pour permettre une réorganisation autour d’un clivage plus pertinent pour le 21è siècle.

      Plus simplement je pense qu’il serait possible de prôner la fin des licences d’exploitation des fréquences audio-visuelles par des producteurs de contenu. En garantissant l’absence de conflit d’intérêt et de biais de concurrence sur l’Internet il serait possible de garantir l’exercice d’une pleine concurrence entre les médias. En parallèle il est possible de prôner la fin des subventions accordées à tous les organes de presse. A partir de là, de la fin du spectacle de la représentativité et de l’incarnation, je crois que la responsabilisation individuelle des Citoyens dépassera le rôle de spectateur donné par le simple vote.

  • je sais bien que l’on ne peut pas attendre grand chose de l’ump qui est un parti étatiste et antilibéral mais franchement, ils sont de pires en pires. qu’est ce que juppé a de droite ?? ce mec est à gauche. c’est un post marxiste. il est encore pire que Sarko. perso, je préfère Fillon à Sarkozy et à Juppé. Fillon reste un politicien et il n’est pas libéral mais il a des idées intéressantes et il est de loin le moins pire dans l’ensemble de la classe politique (ce qui n’est pas très dur). autre personne que j’aime bien à l’ump c’est Hervé Mariton.

    • Merci pour Hervé Mariton. Il s’intéresse lui à la crise économique.
      Sera t’il à la présidentielle 2017?

      • malheureusement non. il faut pas rêvé il est beaucoup trop à droite pour la plupart des francais. il suffit de voir son score dans les primaires à l’ump (primaires qui se tient pour des militants qui sont beaucoup plus radicaux que les électeurs)

  • Le principe de l’UMP, c’est la primauté de la personnalité sur le programme. Puisse le sort de Sarkozy envoyer ce principe à la poubelle pour quelques décennies !

    • C’est l’incarnation d’un destin commun, un truc comme ça. On est clairement dans une idée très dirigiste de la société et des hiérarchies pyramidales très proche du PS, même si ce dernier fonctionne plutôt sur la représentation. Ça se ressemble beaucoup, même si les clientèles ne sont pas structurées de la même manière (le modèle militaire d’un côté, le modèle syndical de l’autre… mais enfin bon).

  • Pour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle !
    J’avais vraiment peu que Sarkommence …

  • Aussi haut que siège un homme, c’est toujours sur son cul qu’il le fait
    Il est encore trop haut à mon goût
    Il a humilié tant de gens, qu’il faudrait qu’il tombe en valeurs négatives (… en sondage …) pour atteindre le niveau d’humiliation qu’il mérite

    • Le problème est que seul BVA trouve arrive a la conclusion selon laquelle Juppé est le favori … tout les autres institut de sondage disent le contraire, dont Odaxa il y a a peine 2 jours …

      Je ne suis pas particulièrement Sarkozyste mais je peine a trouver quelles personnes il a humilié ? mis a part les tenant du politiquement correct qui ont fini traumatisé par sa présidence …

      Le seul problème de Sarkozy est de n’avoir jamais joint la parole a l’acte, le karcher, l’immigration choisie, le travailler plus pour gagner plus, les baisses d’impôts on les attend toujours …

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L'Élysée maintient la consigne déjà édictée par Emmanuel Macron il y a cinq ans, et héritée de Nicolas Sarkozy en 2007. Les ministres défaits lors du scrutin des 12 et 19 juin devront quitter le gouvernement, a confirmé le palais présidentiel ce dimanche. Élisabeth Borne, fraîchement nommée à Matignon, ne dérogera pas à la règle. La moitié du gouvernement est concernée.

Bien que la situation soit nettement différente de celle de 2017 - ils n'étaient que six concernés -, l'Élysée a décidé de maintenir la consigne déjà édictée par Emmanu... Poursuivre la lecture

C’est la dernière ligne droite avant l’élection présidentielle, et Valérie Pécresse continue de stagner dans les sondages.

??? L'évolution de l'ensemble des sondages publiés pour le premier tour :

?Macron 29% ↘️ ⚫️Le Pen 18% ↗️ ?Mélenchon 14% ↗️ ?Pécresse 11% ↘️ ?Zemmour 11% ↘️ ?Jadot 6% ➡️ pic.twitter.com/ulxIu1T0DB

— mathieu gallard (@mathieugallard) March 24, 2022

Parmi les raisons qui affaiblissent sa candidature, certains accusent le silence embarrassant de celui qui reste le mento... Poursuivre la lecture

Le premier grand meeting de Valérie Pécresse au Zénith a fait salle comble mais n’a guère suscité l’enthousiasme. Son projet de « nouvelle France » se voulait rassembleur, il n’a pas convaincu les commentateurs qui l’ont accusé d’enchaîner les platitudes, de copier ses adversaires et même de surjouer l’autorité pour tenter de s’imposer.

Meeting tellement raté que des militants ont quitté la salle ! ?#PecresseZenith #ValerieDetresse pic.twitter.com/NNM1kxVHBt

— Goery_|?? (@Goery_) February 13, 2022

Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles