Mutation du virus terroriste

C’est à une mutation du virus djihadiste que nous avons affaire.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
jihad credits zoriah (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mutation du virus terroriste

Publié le 13 janvier 2015
- A +

Par Guillaume Nicoulaud.

jihad credits zoriah (licence creative commons)

Le mode opératoire c’est le jihad du pauvre : de petites unités recrutées sur place, disposant d’une logistique minimale et agissant de manière totalement autonome. Leurs cibles sont avant tout symboliques. Ils ne cherchent pas à nous faire peur et encore moins à « venger le prophète » : ce qu’ils veulent c’est créer un climat de guerre civile en montant les non-musulmans contre les musulmans et réciproquement.

Je n’invente rien. Tout ceci a été théorisé par un certain Abou Moussab al-Souri (« le Syrien »), tête pensante d’Al-Qaïda « canal historique » et ce, depuis 2004. C’est explicite. C’est un fait qui s’impose à nous tous : ce « nouveau jihad » version al-Souri se met en place depuis dix ans et c’est lui qui vient de nous frapper. Pour autant que je sache, tous les spécialistes du phénomène djihadiste sont d’accord là-dessus.

C’est à une mutation du virus djihadiste que nous avons affaire. Une mutation conçue, précisément, pour s’adapter à l’environnement créé par le Patriot Act et l’invasion de l’Afghanistan. Faut-il en dire plus sur les chances de succès des politiques sécuritaires qu’on nous promet (et je passe sur l’idée qui consiste à rétablir la peine de mort pour faire peur à des kamikazes…) ? Combien de temps allons-nous encore mettre pour sortir des postures et des vœux pieux et commencer enfin à réfléchir ?

Sur le web

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Régler le problème du wahhabisme ( qui est considéré comme une secte par les autres écoles théologiques musulmanes) et de sa diffusion et vous aurez régler une partie importante du problème. C’est à dire régler le problème de l’Arabie Saoudite et autres …Et pas des solutions bidons( surveillance généralisée, détention sans jugement) ou contreproductives ( torture , peine de mort, tribunaux militaires ,…).

  • Le Japon nous montre la voie, pas de visa, pas lieu de culte = pas d’emmerdes !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Julien Théron. Un article de The Conversation.

Le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan a été célébré par les djihadistes du monde entier. Le Middle East Institute, un groupe de réflexion de Washington, estime que leur succès représente une « victoire majeure » pour les groupes djihadistes comme Al-Qaïda ou l’État islamique (EI).

Moscou, Pékin, New Delhi et même Islamabad sont profondément préoccupés par la situation sécuritaire en Afghanistan. Et pour cause : les liens des talibans avec Al-Qaïda n’ont jamais été rom... Poursuivre la lecture

fin de la liberté patriot act surveillance
0
Sauvegarder cet article

Par Julien Plouchard.

C’est dans l’émotion des semaines qui suivirent les attaques terroristes d’Al-Qaida sur le sol américain le 11 septembre 2001 que les États-Unis adoptèrent le Patriot Act, lequel mettait en place au nom de la guerre contre le terrorisme une société sous la surveillance d’un État policier et réduisait les libertés au nom de la sécurité. Cette loi a déjà vingt ans…

Le Patriot Act, une loi d’exception qui s’inscrit dans la durée

À la suite des attentats à la bombe du World Trade Center en 1993 et d’Oklahoma Ci... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par François Jolain.

L’État français a forcé l’entreprise ProtonMail à révéler l’adresse IP d’un militant écologique au nom de la lutte antiterroriste. Pour en comprendre l’importance, il faut rappeler qu’une adresse IP permet au gouvernement de remonter au domicile de l’internaute, brisant ainsi son anonymat.

ProtonMail a donc contribué à l’arrestation du militant. Or, ProtonMail est une entreprise de mails suisse se proclamant protectrice de la vie privée et ne collectant par défaut aucune donnée personnelle.

Ce par déf... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles