Meurtres à Charlie Hebdo, une insoutenable tragédie

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Je suis Charlie

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Meurtres à Charlie Hebdo, une insoutenable tragédie

Publié le 7 janvier 2015
- A +

Je suis Charlie

Toute l’équipe de Contrepoints tient à exprimer sa très grande tristesse, révulsion et colère devant l’attaque d’une lâcheté immense dont a été victime Charlie Hebdo.

Les coupables, s’ils croient peut-être s’être couverts de gloire, se sont, par leurs actes, abaissés au rang de barbares et de sauvages. Nous savons que tant que ces meurtriers courront, qu’ils ne seront pas arrêtés en ayant à rendre compte de leurs actes dans le respect de la justice, les forces de l’ordre de notre pays ne connaitront pas le repos.

Nous tenons surtout à exprimer nos condoléances à tous ceux qui ont aujourd’hui, dans cet attentat, perdu un père ou une mère, un fils ou une fille, un frère ou une sœur, un ami, un être cher.


Lire aussi : Charlie Hebdo massacré

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • C’est bien : c’est soft, digne et concis. Même le second paragraphe aurait pu être omis car il est implicite.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Damien Theillier.

En tant que professeur de philosophie et également catholique je suis doublement touché par les assassinats de Samuel Paty et des trois catholiques tués dans la basilique de Nice.

Et pourtant je ne suis pas Charlie. Et je ne suis pas non plus un admirateur inconditionnel du pape François, le pape des « migrants » et de la fraternité universelle.

Je montrerai dans cet article pourquoi il est nécessaire de renvoyer dos-à-dos ces deux discours tout aussi faux et pervers l’un que l’autre.

Parlons d’a... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

« Tout ça pour ça » titrait Charlie Hebdo le mois dernier en republiant ses caricatures du prophète Mahomet alors que s’ouvrait le procès des attentats de janvier 2015.

Massacre à la kalachnikov, couteau planté dans la gorge et maintenant décapitation de Samuel Paty, enseignant d’histoire et géographie dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine qui voulait éveiller ses élèves à la liberté d’expression, violence, haine et sang répandu – tout ça pour des dessins, de simples dessins d’un magazine satirique à... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

Plusieurs titres de presse se sont unis à l’initiative du directeur de publication de Charlie Hebdo pour défendre la liberté d’expression dans une « lettre ouverte ». Le texte alerte sur les menaces totalitaires sans précédent qui pèse sur l’expression libre des idées en France, au moment où se déroule le procès des assassins de la rédaction de Charlie Hebdo :

« Aujourd’hui, en 2020, certains d’entre vous sont menacés de mort sur les réseaux sociaux quand ils exposent des opinions singulières. Des médias sont o... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles