Les retraités au secours des actifs ?

Personnes âgées mangeant des glaces (Crédits : rev stan, licence CC-BY 2.0), via Flickr.

La France, ce curieux pays où les retraités subventionnent des actifs incapables de subvenir à leurs propres besoins…

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

vieux mangeant des glaces credits rev stan (licence creative commons)

Près d’un tiers des retraités (29%) soutiennent financièrement leurs proches, selon un sondage Odoxa réalisé pour le compte du Parisien-Aujourd’hui en France et la Caisse d’épargne. « Avant la Première guerre mondiale, les jeunes qui gagnaient leur vie donnaient de l’argent aux plus âgés. Cette donnée s’est désormais inversée », indique Céline Bracq, directrice générale d’Odoxa.

L’aide intergénérationnelle s’effectue dans les deux tiers des cas des retraités vers leurs enfants : « ils soutiennent les actifs de plus en plus confrontés à des problèmes d’emploi », une situation que les retraités jugent normale. Quelle que soit leur catégorie de revenus, 64% des retraités ont déjà abordé la question de l’héritage avec leurs proches et 86% estiment que leurs enfants et petits-enfants n’ont pas tendance à les solliciter outre mesure. Les donations restent très liées au niveau de la pension : en effet, 37% des retraités, les plus aisés, ont effectué une donation, plus de la moitié de ceux gagnant 3 500 € nets par mois en ont réalisé une contre près d’un quart pour ceux vivant avec moins de 2 500 €.

Ne serait-il pas plus sain que les retraités touchent au prorata de leurs cotisations et que les actifs, dont le coût du travail se verrait ainsi soulager d’une part du fardeau des charges, soient ou mieux rémunérés ou détenteurs d’un emploi ? Le système pervers dans lequel nous vivons fait verser aux retraités des pensions disproportionnées par rapport au capital constitué lors de leur activité, les faisant financer en ponctionnant le salaire des actifs qu’ensuite, généreusement, ces mêmes retraités disent « aider ». Le meilleur moyen d’aider les actifs aujourd’hui, c’est de diminuer les pensions de retraites, de réduire les charges liées au travail afin de le rendre plus accessible et de permettre ainsi à ceux qui font la richesse d’en profiter !


Sur le web