La propagande anti-vaccins s’organise !

Tous les moyens semblent bons pour discréditer une approche médicale qui a fait ses preuves depuis un siècle.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Vaccin CC flickr Daniel Paquet

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La propagande anti-vaccins s’organise !

Publié le 6 octobre 2014
- A +

Par Jacques Henry

capture-d_c3a9cran-2014-10-04-c3a0-12-45-12

Louis Pasteur doit se retourner dans sa tombe tant la propagande anti-vaccins prend des proportions inquiétantes. Tous les moyens sont bons pour discréditer une approche médicale qui a fait ses preuves depuis un siècle. C’est Yahoo News qui s’y met en répandant des rumeurs infondées, jugez par vous-même :

Capture d’écran 2014-10-04 à 12.51.31

Le site Medscape a décrit 128 cas d’effets secondaires sérieux sur 10 millions de vaccinations protégeant contre l’HPV sans que l’on n’ait pu établir une relation causale avérée. La société Merck est carrément traitée de criminelle en bande organisée ! L’autisme est devenu le cheval de Troie de la campagne anti-vaccins.

D’après NaturalNews, la rumeur apparue en 2009 (Andrew Wakefield) sur le danger des vaccins provoquant une encéphalite, cause d’autisme, avait paraît-il été confirmée par des études sérieuses, selon un gourou anglais enseignant la chiropractie pédiatrique à propos du vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole), et ceci en dépit des études périodiquement réalisées par Cochrane Library. Ces dernières n’ont en fait jamais pu identifier de relation de cause à effet entre autisme et le ROR. Wakefield avait osé publier de fausses études dans le très respecté journal The Lancet en 1998. L’article en question fut retiré en… 2010 et un autre article paru dans le British Medical Journal en 2011 indiquait clairement que le papier de Wakefield était totalement frauduleux – en quelque sorte du Séralinisme médical, mais qui a eu des conséquences désastreuses et d’autant plus graves qu’il alimente toujours la rumeur et les campagnes anti-vaccins.

NaturalNews est le site web d’un dénommé Mike Adams consacré aux médecines alternatives et qui décrit périodiquement des théories de complots en tous genres. Pour situer le bonhomme, ses articles concernent par exemple les dangers du fluor ajouté dans l’eau potable du robinet, le danger du glutamate de sodium, la toxicité des vaccins, et la létalité des plantes transgéniques. Sur les plantes génétiquement modifiées, il n’y va pas avec le dos d’une petite cuillère, je cite : « Les collaborateurs de Monsanto ont accepté d’accélérer les crimes haineux commis contre l’humanité sous la fausse promesse que l’on peut nourrir le monde avec des OGMs toxiques. C’est un devoir moral et même une obligation pour tous, partout dans le monde, de s’activer à exterminer ces gens qui se sont engagés dans des crimes haineux contre l’humanité ». Adams compare le CEO de Monsanto à Hitler, rien que ça !

Pour mieux cerner la personnalité de cet individu dont le site web est consulté par des dizaines de millions d’internautes dans le monde entier, quand Angelina Jolie a décidé de se soumettre volontairement à une ablation des glandes mammaires en mai 2013 car elle est porteuse des deux allèles du gène BRCA1 provoquant à coup sûr un cancer du sein, Adams écrivit sur son site : « Des millions de femmes sont porteuses du gène BRCA1 et n’ont jamais de cancer du sein parce qu’elles vivent sainement, ont une alimentation anti-cancer, pratiquent des exercices physiques, se protègent du soleil et évitent tous les produits chimiques cancérigènes. » Ce 11 août 2014, ce même site web préconisait un traitement homéopathique contre le virus Ebola. Le billet fut vite retiré en raison de sa monstruosité, mais fin août Adams insistait sur la véracité du traitement préventif contre le même virus avec des plantes.

Yahoo relayé par Google fait la promotion du site NaturalNews sur le net y compris en envoyant des e-mails à ses abonnés du genre :

Capture d’écran 2014-10-04 à 13.32.57

N’en jetez plus la coupe est pleine ! Des dizaines d’autres exemples de fausses rumeurs, d’affirmations mensongères et de conseils dangereux deviennent progressivement la vérité reprise par des médias totalement lobotomisés qui vantent les bienfaits de la naturothérapie, de l’homéopathie, de l’acupuncture et de bien d’autres pratiques obscurantistes. À force d’en parler et de le répéter, des dizaines de millions de gogos finissent par y croire.

Source : Science-Based Medicine, 2 octobre 2014.


Sur le web.

Voir les commentaires (161)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (161)
  • La propagande et le mensonge sont hélas le prix a payer pour la liberté d’expression.
    Qui se chargera de contrer les charlatans? Les campagnes de pub pro vaccins sont bien ternes

  • Mensonges des officiels sur les vaccins: l’appel du Dr Kelly Brogan

    http://www.initiativecitoyenne.be/article-mensonges-des-officiels-sur-les-vaccins-l-appel-du-dr-kelly-brogan-124690357.html

    […] A la suite des demandes du Dr Brian Hooker de pouvoir disposer de l’étude originale sur le ROR (Vaccin Rougeole-Oreillons-Rubéole), comme le « Freedom of information Act » lui en donnait le droit, un chercheur du CDC responsable de la sécurité des vaccins, le Dr William Thompson, a fini par céder à la pression de sa conscience et est devenu lanceur d’alerte. Ces documents ont montré une augmentation de 340% de l’incidence de l’autisme chez les garçons afro-américains. Ils ont ensuite été expurgés des résultats finaux de l’étude dans un acte de violente fraude scientifique. En réponse à cette lettre du Dr Thompson ayant trait à cette révélation, le CDC a rétroactivement modifié les données pour éliminer le signal de danger. A la lumière de cette lettre de 2004 qui confirmait que le CDC avait connaissance de ces données, ainsi que de leur camouflage, la directrice du CDC, le Dr Julie Gerberding s’est parjurée avant de prendre son nouveau poste chez Merck dans la division vaccins. Le Dr Hooker a publié les données originales : voir ICI. […]

  • les dizaines de millions de gogos ne font peut être pas confiance aux vaccins , dont on se demande parfois s’ils sont fait pour prévenir les problêmes de santé ou pour enrichir les labo pharmaceutiques ;

  • cela n’a vraiment aucune importance , les pro vaccins ne changeront pas d’avis et survivront , les autres , aussi ou pas ., c’est un choix individuel et pourvu qu’il le reste , sur ce , le vaccin pour la grippe c’est le 10 octobre pour les gratuits et il est dispo en pharmacie 😉

    • La grippe de l’année dernière ? C’est un peu comme mettre un anti virus sans mise à jour…mdr !
      La souche est déjà obsolète quand elle est en pharmacie, par contre les petites molécules livrées avec, elles sont bien comme il faut.

      Bref. Je passe. Pour ne pas dire autre chose.

      • bien sur mais 40 ans sans grippe, c’est mieux qu’une prière a Marie ou une patte de lapin.
        quand a ton ‘anti-virus’ , avec ou sans mise a jour , c’est un vulgaire placebo

        • Savez vous combien votre corps contient de molécules chimiques ?
          D’apres une étude récente les cancers ont augmenté récemment de 110%.

          On peut prétexter plein de choses, dire que c’est de la pipologie.
          Perso, le principe de précaution m’impose d’éviter d’absorber volontairement des cochonneries.

          Cela retardera peut être l’inévitable. Il faut bien mourir de quelque chose, mais je préférais fumer et boire comme un trou. Au moins je pourrais savoir d’où ça vient !

          • C’est quoi, une molécule pas chimique ?

          • Biais statistique. On meurt du cancer car on meurt beaucoup moins de tout le reste (et qu’on vit en moyenne plus longtemps).

            • Vitre connerie c’est comme de dire « on meurt plus de suicide en sautant d’un immeuble, parce qu’on meurt moins d’infection. » => Rien à voir !

            • C’est l’environnement, la bouffe en carton qu’on mange et tous les produits chimiques (comme les vaccins bien dégueulasses) qu’on nous injecte, qui font que les cancers explosent…

          • « D’apres une étude récente les cancers ont augmenté récemment de 110%. »

            Et le dépistage du cancer a augmenté de combien?

            • @Anticrétins crétin Le dépistage du cancer a augmenté pour faire face aux cancers qui se sont démultiplier à cause de tout ce que j’ai dit dans mon commentaire précédent (bouffe pourrie, vaccins dégueulasse, environnement dénaturé….)

    • Gratuit ? Non, mes cotisations le rendent gratuit pour vous.

  • vous comprendrez peut-être un peu mieux les enjeux de cette campagne
    de vaccination massive en lisant les analyses du Dr Marc Girard
    sur son site web http://www.rolandsimion.org

  • Ah, la rumeur ROR-autisme circule encore? Décidément, ils sont infatigables, ces alarmistes. On a pu prouver le lien entre génétique et autisme, mais ça n’a pas dû remonter jusqu’à leurs oreilles.

    Il suffit pourtant de parler avec des gens (des nonagénaires, si, si, il y en a encore) qui ont grandi à l’époque où les vaccins n’existaient pas pour se rendre compte à quel point les maladies infantiles étaient des tueuses. La diphtérie balayait des familles entières. Ah mais, j’oubliais, c’était dû à l’alimentation et au manque d’hygiène, mais oui, bien sûr… Et ce sont les mêmes clowns qui, souvent, condamnent notre alimentation actuelle en vantant celle du passé. Comprenne qui pourra.

    Après, chacun est effectivement libre de se faire vacciner ou non et d’assumer ses choix sans venir pleurer ensuite, quelles qu’en soient les conséquences. Mais qu’on arrête d’inventer des peurs dans notre société d’opulence où certains individus s’ennuient tellement qu’ils jouent à se faire peur. Faites de l’alpinisme, partez à vélo sur les routes du monde, traversez l’Alaska à pied, construisez le prototype d’une voiture futuriste avec un rotor d’hélicoptère, collectionnez les timbres-poste si ça vous chante, mais, de grâce, arrêtez de vous faire mousser avec des petites décharges d’adrénaline anxiogènes!

  • Bof. Je ne me prononce pas. Mes vaccins ne sont plus à jour depuis 20 ans dejà. Je vais bien. Si si !
    Tient ma bagnole il faudrait faire une révision tous les ans. Un bol de merde ouai !

    Si je suis là apres des millions d’années d’evolution sans vaccins je pense que ça devrait fonctionner comme ça encore un peu.

    Et si…l’humain devenait faible et tout et tout, blabla, c’est du socialisme médical en quelque sorte.

    Il y a deja l’Afrique qui est officiellement le bêta testeur des médocs mondiaux. Laissez nous tranquille.

  • C’est le monde à l’envers ici !
    La propagande on s’en fiche. Il n’existe pas d’interdiction de se vacciner à ce que je sache. En revanche il existe des vaccins obligatoires. Qui soutenez-vous ? Ceux qui veulent notre bien malgré nous ?

    • La question des vaccins n’est pas de vous protéger de vous même malgré vous, mais de faire en sorte que vous ne soyez pas le foyer d’une maladie qui contaminera d’autres personnes.

      La question des vaccins n’est pas une question de santé individuelle, mais de santé publique.
      Je remarque qu’on a une sacrée tendance à confondre ces termes, à parler de santé publique alors qu’il ne s’agit que de santé privée, justifiant ainsi des politiques intrusives…

      • Le même argument que la sécu, le chômage ou la retraite en quelque sorte : il faut mettre de force tout le monde sinon ça ne marche pas ?

          • On peut trouver des points communs : l’échange de la liberté contre la sécurité, l’impossibilité de comparer la santé des communautés vaccinées avec d’autres non vaccinées (puisqu’elles n’ont pas le droit d’exister), la politisation du sujet…

            C’est le même mécanisme pour toutes les protections étatiques : un petit raisonnement imparfait discuté entre experts à une date donnée puis appliqué de force à tous durant des dizaines d’années. Qui vous dit que ce sont les vaccins plutôt que l’hygiène ou la qualité de l’alimentation qui fait progresser la santé ou la durée de vie ?

            Si votre barrière vaccinale existait, pourquoi faudrait-il vacciner les bébés à la naissance ? Et si votre vaccin vous protégeait, pourquoi auriez-vous encore besoin d’une barrière vaccinale ?

            Les vaccins obligatoires sont liberticides par définition. Si vous êtes nombreux à les soutenir, ici, sur Contrepoints, ça montre bien dans quelle propagande on baigne.

      • Les vaccins devraient être systématiquement obligatoires apres 70 ans. Si les bienfaits au niveau individuel sont contestables, les bienfaits pour la société sont en revanche indiscutables.

        Donc, dans le doute, abrégeons la vie de nos vieux. Ils souffriront moins longtemps et coûterons moins chers aux autres.

        Là, c’est dit ! Merde à la fin.
        Oui aux vaccins !!!!!

      • Bonjour ph11
        Je ne suis pas anti vaccins mais l’argument anti contamination ne tient tjs par exemple le tétanos.

      • Sans oublier que ceux qui refusent le vaccin, profitent bien de la protection permise par la couverture vaccinale des autres.
        Des passagers clandestins en quelque sorte.

        • Douar ,

          Je suis tt à fait pour que l’on oblige personne , liberté oblige …à ,se faire vacciner mais alors , si la personne qui a refusé le vaccin est malade de cette même maladie que ledit vaccin devait combattre , eh bien celui qui refuse doit régler lui même la facture de ses soins et non la collectivité !!!

          • L’argument ressemblerait à celui qui consisterait à dire (par exemple) « ceux qui mangent trop gras ont bien cherché leur infarctus. On ne les prendra pas en charge » …

            • Oui , pourquoi une collectivité prendrait elle en compte les décisions individuelles négatives pour leurs personnes d’individus disposant de leur libre arbitre ( refus de vaccination ) ou d’autre , comme dans votre exemple qui mangent trop gras , sans se surveiller et attrapent infarctus , diabètes gras , goutte , surpoids etc …responsabilité , j’écris ton nom ( …vieux principe libéral ) ….

              • Il y a un problème de libre arbitre quand on vaccine un enfant, ce qui lui fait prendre un risque inutile pour le bénéfice des Big Medecine+Pharma.

        • Cette protection
          1) n’a jamais été démontrée
          2) n’a jamais été réclamée

          « Des passagers clandestins en quelque sorte. »

          Trololol

          On est sur un site libéral ou une annexe de l’Humanité?

      • « La question des vaccins n’est pas une question de santé individuelle, mais de santé publique. »

        Trololol

    • Vous savez c’est comme la ceinture de sécurité. Vous pouvez ne pas la mettre mais si vous vous retrouvez projeté dans mon pare-brise, alors ça me concerne.

  • Le retour des anti-vaccin à l’heure d’Ebola est à la limite de l’indigne. Des milliers d’Africains sont en train de mourir car persuadés que le blancs ou les laboratoires cherchent à les contaminer. La propagande à un coût en vie humaine.

    • C’est drôle comme rapprochement. Et si justement les médias voulaient que vous ayez cette réaction pour vous faire accepter l’inacceptable : des tests in vivo sur des Africains sans défenses.
      Remarquez que le sérum existe et a sauvé des Français, des Américains. Hélas, le sérum n’est pas dispo pour les noirs.
      C’est ça la réalité et le cynisme du monde des médocs.

      • « des Africains sans défenses » Selon « Moi », les africains ne sont pas suffisamment développés pour avoir une immunité???

        • Exactement. L’immunité achetée à credit dans nos democratie. En Afrique l’argent, pire qu’en France, reste exclusivement aux dirigeants.

          Historiquement le noir etait esclave, monnaie d’echange et source de grandes richesses pour l’empire Britannique. Les noirs étaient et sont toujours tres résistants aux maladies et aux tests de médicaments grandeur nature.

          Pourquoi les chiens vivent ils beaucoup moins vieux qu’avant ?
          Il y a aujourd’hui une sur médicalisation de l’humain et meme de votre toutou préféré.

          Mais chacun est libre de faire se qu’il veut. Enfin sauf l’Africain, et un peu nous aussi quand même.

          • « L’immunité achetée à crédit dans nos démocraties. » A priori, l’immunité est gratuite, si vous avez du payer, vous vous êtes fait avoir…

          • Ecran de fumée. Vous nous parlez d’esclavagisme, de colonisation, de chiens (???) et d’Histoire en général.
            Ici il est question de l’épidémie d’Ebola.

            Revenez au sujet ou bien prouvez qu’il y a un lien logique entre toutes vos remarques.

      • « Et si justement les médias voulaient que vous ayez cette réaction pour vous faire accepter l’inacceptable : des tests in vivo sur des Africains sans défenses. »

        Votre scepticisme est des plus étrange. Vous préférez ici croire à une théorie du complot généralisée qu’au fait que les vaccins sauvent des vies humaines dans la majorité des cas.

        Ensuite si on a pu sauver des occidentaux du Virus, c’est parce qu’ils ont pu être rapatriés et donc traités dans les meilleurs conditions de soins et d’isolement, ce qui est plus difficilement faisable dans des pays comme le Libéria (surtout avec des patients aussi méfiants que vous). Entre outre rien ne dit qu’ils soient définitivement sauvés mais seulement non contagieux.

        Mais encore une fois, vous préférez un tout autre scénario. De film. Vous me semblez bien immature.

        • Vous racontez n’importe quoi. Le virus de l’épidémie actuelle tue une personne sur deux et il n’y a pas eu assez de cas occidentaux pour tirer des conclusions sur les prises en charges occidentales. De plus, l’isolement n’aide pas à guérir, il protège les personnes saines. Et enfin une vaccination à grande échelle reviendrait effectivement à jouer aux apprentis sorciers.

  • Mon Dieu, de la propagande! Cela fait tellement longtemps que l’on en vois plus!
    Devrions-nous nous plaindre de l’existence de contre-pouvoirs aux lobies pharmaceutiques, eux-memes oeuvrant, c’est bien connu, pour le bien-etre de l’humanité avant celui de leurs actionnaires?. Le Gardazill c’etait quoi deja le probleme?…
    La science evolue aussi par remise en cause, au dela des vagues, la tendance est toujours bonne il me semble.
    … libre a chacun de faire confiance a la medecine scientifique ou aux rebouteux du coin, apres tout c’est « sa » santé non?, Si l’on est vacciné, qu’aurait-on a craindre de ceux qui la refuse?

  • En Afrique l’hygiène est déplorable et les enfants crèvent de faim, plutôt que de développer l’accès à l’eau potable et la nourriture on envoi des vaccins… c’est plus intéressant financièrement !

    Les labos ont réalisés plus de 250 milliards d’euros de CA en 2013, ce sont des entreprises commerciales qui exercent un lobbying puissant à tous les niveaux de la société, notre santé ils s’en moquent…

    Soigner les malades ne suffisait pas, maintenant ont soigne les gens en bonne santé, une rente exceptionnel pour les labos, donc ont cherche encore de nouveaux vaccins, ont vaccine pour tout et n’importe quoi…

    D’éminent scientifique et biologistes tirent la sonnette d’alarme…

    Mes enfants sont vaccinés, mais je m’interroge depuis peu de l’intérêt des vaccins quand à leur efficacité et aux effets secondaires…

  • L’agenda secret de ces gens la est tout simplement de venir a bout de la prétendue surpopulation. Les plus virulents d’entre eux estiment a 500 millions l’optimum de la population mondiale. Comme quoi les théories du complot ne vont pas toutes dans le même sens!

  • Comment ca le peuple veut plu de piqure dans l’c.. euh dans l’epaule!?!alors qu’il se prenne des suppos et dans le bon sens le suppo!eeh oui,combien se sont tromper au vu de sa forme a cette petite fusee,fonctionnellement efficace!;-)

  • NaturalNews est une fumisterie.

    La vaccinologie aussi.

  • A mon vais il y a 2 problèmes avec les vaccins actuels:
    1.Les adjuvants comme la squale ne ou le mercure qui peuvent poser des problèmes neurologiques (par exemple le syndrome de la guerre du golfe).
    2.L’abus de vaccins: on vaccine trop et trop tot.Il faudrait attendre au moins l’age de 10 mois chez un enfant car son système immunitaire n’est pas pret.Enfin utiliser la vaccination avec parcimonie si d’autres solutions ne sont pas possibles comme des mesures préventives ou de terrain.

    Quand aux médecines alternatives elles peuvent constituer une solution pour faire face à l’augmentation insoutenable des couts de la santé si correctement évaluées( évaluations sientifiques sérieuses).

    • Peut être que justement c’est le but ?
      Limiter nos capacités de réflexion.

      • Des questions, encore et toujours des questions…
        Ayez le courage de vos opinions.

        • Non, je vous laisse faire les réponses.
          Je vous laisse aussi les certitudes et les affirmations.
          Cela ne m’interresse pas du tout les arguments et les démonstrations.
          Souvent les gens pensent avoir raison, ils affirment leurs idées, aiment écrabouiller ce qui n’est pas comme ils ont pensé.
          Il y a les socialistes qui aiment bien ça. Parfois les libéraux. Voyez vous l’humain ne m’interresse pas, je cherche le surhumain. Je cherche le juste, le bon, le beau. Pas des arguments. Surtout pas ceux des autres.

          Une petite idée pour ceux qui ont la science infuse: notez, imprimez, comparez. Revenez y dans 10 ans, et on en reparle.

          • « Je vous laisse aussi les certitudes et les affirmations. Cela ne m’interresse pas du tout les arguments et les démonstrations. »

            C’est clair, vous préférez les insinuations. Puisque vous n’avez apporté aucun argument crédible jusqu’à présent, je n’ai aucune raison particulière de changer d’opinion. Et à vous lire ce n’est pas votre problème.

  • Surtout sur ce site réputé champion du libéralisme, le ton de cet article me semble tout aussi blâmable que les excès cités, émanant au bout du compte d’un seul site (mercantile d’ailleurs), voire d’un seul auteur.
    La « propagande anti-vaccins » ne s’organise pas plus aujourd’hui, et en tout cas, il est particulièrement partial de ne pas reconnaître l’importance de la « propagande pro-vaccins ».
    Jacques Henry, biologiste et présumé libéral, pourrait au moins recevoir le doute cartésien quant à l’intérêt de la systématisation, a fortiori de l’obligation notamment en France, d’une pratique médicale non dépourvue de risques, sur une population a priori « en santé » (canadianisme), contre des maladies rares, non contagieuses (tétanos), bénignes (rougeole, oreillons, rubéole), curables (diphtérie), etc.
    La permanence de l’humanité au fil des millénaires et dans le monde malgré des conditions sanitaires ou des politiques vaccinales très disparates suffit à démontrer que l’espèce est viable sans vaccins. Le bénéfice éventuellement apporté par les vaccinations pour l’humanité n’est pas si évident, et vraisemblablement marginal.
    Les obligations que nous connaissons en France sont la négation d’une médecine prétendument libérale, de l’inviolabilité du corps humain, du consentement préalable de l’individu…
    C’est le fondement de l’action d’un mouvement tel que la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations http://infovaccin.fr (à ne pas confondre avec infovac)

    • La « propagande pro-vaccins » (je parlerais d’idéologie) est en tout point superposable à celle du GIEC : négation du doute, de la Méthode scientifique, acharnement hystérique confinant à la démence contre les critiques (hystérie au sens psychiatrique, d’ailleurs le vaccinalisme et l’antivaccinophobie devraient être reconnus comme des maladies psychiatriques), barrage des revues savantes, pseudo-consensus des pseudo-experts (sans la moindre expertise vérifiable), conflits d’intérêt patents des pseudo-experts bouffons niés (contre toute évidence), l’échec patent (des prévisions du GIEC ou d’une campagne de vaccination) est traité comme un succès qui implique qu’on continue dans la voie de l’échec, etc.

    • Excellente contribution.

  • Je ne suis pas encore nonagénaire, mais j’ai connu une époque où les services hospitaliers étaient emplis de pauvres gosses atteints de poliomyélite, handicapés à vie.
    Il n’y a plus de polio: grâce au vaccin.
    Historiquement, on peut prendre connaissance des ravages causés par des maladies, comme par exemple la variole.
    Militer contre les vaccins me paraît tout aussi débile que de militer contre les OGM ou l’énergie nucléaire. C’est refuser le progrès technologique au nom de théories fumeuses.

    • Qu’est-ce qui vous fait croire que la poliomyélite aurait reculé « grâce au vaccin » ?

      • Et si ça n’est pas par le vaccin, comment expliquez-vous que le virus ait été éradiqué dans tant de pays ?

        • « Tant de pays ». Lesquels ? Et une relation avec le taux de vaccination a-t-elle été établie ?

          À vous lire, on croirait que les maladies ne pourraient pas reculer sans les preux efforts scientifiques des fabricants de vaccins. Quel embrigadement !

          Par exemple le docteur Choffat affirme dans « Vaccinations : le droit de choisir » que : « la fréquence des cas avait déjà spontanément décru en France quand, en 1964, la vaccination a été rendue obligatoire ».

          • Une citation n’est ni un exemple, ni même pertinent comme remarque.

            La vaccination peut très bien avoir été rendue obligatoire tardivement. Ca ne prouve en rien l’inefficacité ou la dangerosité du vaccin.

          • C’est simple :

            – quand une maladie est éliminée alors qu’un vaccin existe, c’est la faute au vaccin;
            – quand un type en pleine santé finit sur une chaise roulante après avoir été vacciné, c’est PAS la faute au vaccin, JAMAIS.

            C’est la « science » post-moderne!

          • La plupart des pays, à l’exception de l’Afrique et du sous-continent indien, comme le montre la carte disponible sur wikipedia. La relation avec la vaccination est évidente pour tous ceux qui ont craint la polio pour eux-mêmes ou pour leurs proches, si vous n’y croyez pas, montrez une réfutation. Et bien sûr, ceux qui l’ont pu ont vacciné leurs enfants avant que cela ne devienne obligatoire. Votre propagande n’est heureusement absolument pas crédible, je dis heureusement parce que sinon vous seriez un criminel monstrueux.

            • La relation entre la généralisation de la vaccination Hep B et la SEP est tout aussi évidente.

              • Alors ça vous sera facile de réfuter l’absence de causalité entre vaccination Hep B et SEP. Vous pourrez publier vos résultats, vu qu’actuellement la réfutation n’a jamais pu être faite de manière statistiquement significative et vous serez célèbre. Une fois que vous aurez compris la méthode, vous pourrez tenter la même chose pour la disparition de la polio chez les non-vaccinés.

                  • Il vous répond que si c’est facile à réfuter, vous allez très vite devenir célèbre en le faisant.

                    Mais laissez-moi deviner : on nous empêche de dévoiler la vérité ! Seul votre gourou Marc Girard (ou un autre) détient la vérité et on le bâillonne. Peut-être même que la CIA veut l’abattre !

                    Les gens comme vous ont besoin de se sentir important ou de régler un problème existentielle qui pour X raison leur est propre. Certains vont chercher à réhabiliter les Nazis et d’autres s’en prendre au principe de vaccination. What else ? Internet est un espace de liberté après tout.

      • Vous inversez la charge de la preuve.

        • Ha ha !
          Mais quel embrigadement !

          • Vous savez comment on procède pour prouver une théorie scientifique ? En cherchant à prouver qu’elle est fausse. Et c’est seulement si on y arrive pas que l’on admet qu’elle est correcte à 99%.

            Là vous vous servez de corrélations (vraies ou fausses) pour chercher à prouver vos dires sur inefficacité du vaccin.

            • Une théorie ? Voilà la belle théorie :  » Il n’y a plus de polio: grâce au vaccin. » Mais je peux vous en servir aussi : « Il n’y a plus de polio : elle est partie toute seule. » Une autre : « Il n’y a plus de polio : grâce à l’hygiène. » Une autre encore : « Il n’y a plus de polio : grâce aux prières. » Vous voyez ? Je suis plus grand théoricien que vous.

    • En admettant que les vaccins aient été utiles par le passé, pourquoi continuer à vacciner aujourd’hui?

      Contre des maladies qui guérissent complètement dans la grande majorité des cas!

    • Non monsieur, s il n y a plus de polio aujourd’hui, c est grâce aux progrès sanitaires.

  • Je ne suis pas anti-vaccins, mais j’ai tout de même des questions sur le modus operandi actuel.
    1) Quel intérêt à se vacciner contre une banale grippe si, au moment où le vaccin sort, le virus a déjà évolué?
    2) Pourquoi se vacciner contre le tétanos s’il peut être soigner avec des antibiotiques? Ne serait-ce qu’on prescrit trop souvent des antibiotiques, même quand ils ne sont pas nécessaires?
    3) Grâce aux vaccins, des maladies comme la rubéole ont des moindres symptômes. Si nous tombons malades, la rubéole nous procure des tâches un peu partout et de la fièvre. Mais une fois que nous avons les anticorps, pourquoi devrions-nous encore faire les rappels?

    Je trouve que les professionnels de la santé sont trop habitués à suivre des procédures, des protocoles qui s’appliquent au plus grand nombre sans trop se poser des questions.
    D’un médecin je m’attends qu’il soit capable de faire du cas par cas, qu’avant de me proposer le vaccin contre la coqueluche, il s’assure que je n’ai pas eu la maladie dans le passé. Hélas j’ai pas encore eu la chance de rencontrer un tel médecin.

    • Faute de frappe:
      « s’il peut être soigner »
      Plutôt
      « s’il peut être soigné« 

    • Pour le tétanos, nettoyer vos plaies doit en général être suffisant. Les plaies plus profondes qui ne peuvent être bien nettoyées doivent être couvertes par une prophylaxie anti-tétanique. Des germes anaérobies (clostridium tetani) sous forme de spores peu accessibles aux antibiotiques vont se multiplier et sécréter des toxines neurotropes qui vont occasionner des spasmes et des contractures extrêmement intenses et douloureuses, éventuellement mortelles. D’ou le bénéfice du vaccin…
      L’immunité est fluctuante avec le temps et nécessite régulièrement si vous n’êtes pas en contact avec des germes à une ré-immunisation.

      • Merci pour ces précisions, l’article est très intéressant et il confirme les risques plus élevés chez les seniors.

        Si j’ai soulevé des doutes c’est parce que lors d’un accident en scooter, sachant que je n’étais pas immunisée j’ai été traitée avec des solutions anti-tétanos sur la blessure et des antibiotiques. Je n’ai pas contraint le virus.

        Et , dans le milieu vétérinaire, les chiens aussi peuvent être vaccinés suite à une blessure. Qu’est-ce qui apporte de plus la prévention?

  • Ceux qui défendent la vaccination obligatoire : votre position est tranchée, mais est-elle éclairée ?

    Je suis prêt à parier que vous n’avez rien pour l’étayer. Aucune étude comparative de l’espérance de vie de personnes vaccinées versus non vaccinées, aucune comparaison des épidémies entre des régions vaccinées et des régions non vaccinées. Que dalle qui justifierait un seul vaccin obligatoire.

    Soyez honnête, avez-vous ouvert une fois un ouvrage allant à l’encontre de vos convictions ? Ceux qui critiquent les vaccins, ici, ont creusé le sujet, je reconnais dans leurs arguments des idées qu’on ne trouve pas exposée facilement et qui ne sont pas intuitives. Par exemple AH demande de quelles maladies faudrait-il obliger tout le monde à se protéger. Bonne question car plus le temps passe et plus on vaccine d’office les bébés pour des maladies bénignes. Au train où vont les choses il seront un jour vaccinés contre le rhume…

    Des écologistes s’échinent à prouver une cause humaine à un « changement » climatique qu’ils espèrent catastrophique, juste parce que l’idée colle bien à leurs motivations et ferait avancer leur cause.

    Le vaccin est un symbole de la science mariée au capitalisme, le vaccin est l’idée qu’on puisse entrainer sans risque le système immunitaire sur des cibles affaiblies. Une idée élégante qui suffit à mettre beaucoup d’entre nous, à l’instar des écologistes, dans une posture irrationnelle et surtout liberticide.

  • C’est certain il faut préciser qu’ils sont médecins. Car ils doivent vraiment être très rares dans les rangs des anti-vaccin.

    Bien que si j’avais du temps à perdre, je ne serais pas étonné de découvrir qu’ils sont autant médecins que le supposé scientifique de la NASA qui dévoilait l’imposture de la mission Appolo alors qu’il n’était que libraire sur le site. Ou alors ce sont des énièmes professionnels militants comme on en trouve tant chez les archéos-écolos.

    • Vous êtes complètement endoctriné!

      • Et vous un floodeur propagandiste pas très original (et assez malpoli d’après ce que j’ai pu lire).

        Mais vous aurez toujours le dernier mot car vous êtes toujours plus motivés par votre cause (délirante) que les gens ordinaires comme moi.

        • Déjà mettre dans le même sac les sceptiques des vaccins (des scientifiques très compétents) et ce clown de Mike Adams, c’est le nivellement par le bas.

          A partir de là il ne faut pas s’attendre à un échange serein.

  • Depuis 2009, il existe un vaccin contre le rotavirus fortement préconisé par l’OMS. Ce virus extrêmement contagieux est la cause majeure des gastroentérites. Il a été expérimenté et les études épidémiologiques ont montré une baisse sensible de la contagion en particulier dans les crèches et les écoles maternelles et enfin dans les familles. Un bel exemple de protection de la société par la vaccination au delà de la protection individuelle. J’ai lu quelques commentaires et on voit que les avis sont partagés. Qu’est-ce qu’un vaccin sinon une mise en contact d’une personne avec la maladie qu’il ne développe pas mais qui oriente son système immunitaire afin de s’en protéger efficacement. Il y a encore trente ans on cultivait le virus de la grippe dans des oeufs ! Aujourd’hui ce sont des bactéries et des levures génétiquement modifiées qui produisent un vaccin parfaitement propre constitué des protéines antigéniques du virus ou de la bactérie contre lesquels on veut se protéger. La rougeole tue encore ! Cf les épidémies récentes de coqueluche dans les quartiers huppés de Los Angeles endoctrinés par des gourous anti-vaccination …
    http://jacqueshenry.wordpress.com/2014/09/22/pas-de-doute-lhumanite-regresse-a-commencer-en-californie/
    (auteur de l’article)

    • « Il y a encore trente ans on cultivait le virus de la grippe dans des oeufs ! »

      Ce n’est plus le cas?

      Pourquoi dit-on que le vaccin est contrindiqué pour les personnes allergiques alors?

    • Les vaccins sont « propres » selon votre conception. Aucun de vos vaccins « propres » ne devrait être obligatoire.

    • Bravo et Merci à Jacques Henry. Votre article est très bien. Je l’ai posté sur Facebook et twitter !

  • A lire certaines âneries, les bras m’en tombent!
    On a vacciné, la polio a disparu: mais c’est une coïncidence.
    On a vacciné, la tuberculose a disparu: c’est une coïncidence.
    On a vacciné, la variole a disparu: coïncidence.
    J’arrête là le listing: typhoïde, diphtérie.
    Le monde capitaliste pourri, dans l’unique but de se faire plein de pognon, utiliserait les coïncidences pour bourrer le crâne des braves gens.
    C’est tout simplement monstrueux: chacun est libre de prendre le risque de ne pas se faire vacciner, mais inciter les autres à faire de même en leur racontant des bobards est criminel.
    Et on ose venir dire sur un forum que la polio a disparu d’elle même!
    Ou bien c’est sincère, et complètement idiot.
    Ou bien c’est calculé, et criminel.

    • Pas de coincidences alors?

      Quand une jeune fille en pleine santé meurt après un vaccin, ce n’est donc pas une coincidence!

      Bravo, vous venez de planter le dernier clou dans le cercueil vaccinationiste.

      • Il n’y a pas de coïncidence en tout cas à ce que vous passiez votre temps (et la méthode argumentative est connue) à poser des questions et à placer des sous-entendus dans chacune de vos interventions. Vous êtes incapables d’avancer le moindre argument qui serait réfutable (et ne faites pas celui qui ne comprend pas le sens de « réfutable »).

        Vous êtes un conspirationniste tout ce qu’il y a de plus commun sur Internet.

        • L’explosion des maladies dont SEP après vaccination Hep B, c’est réfutable?

          • Ca n’est surtout pas constaté. Sinon, comment expliquez vous que tous les médecins et toutes les infirmières soient vaccinés contre l’hépatite B si un tel risque existait? Ils sont les premiers à être au courant.
            Certes, le risque mortel à court terme des hépatites B est considérablement plus grand… Ceci dit, les surveillances d’hépatites B fulminantes en réanimation semblent aujourd’hui beaucoup moins fréquentes qu’il y a 15 ou 20 ans.

            • « Sinon, comment expliquez vous que tous les médecins et toutes les infirmières soient vaccinés contre l’hépatite B si un tel risque existait? »

              1) Parce que c’est obligé.
              2) Parce que sinon ils perdent leur boulot.
              3) Parce que.
              4) Je ne comprends pas la question.

              Pourquoi des enfants sont vaccinés contre la grippe, ce qui au mieux ne sert à rien au pire peut détruire leur vie?

        • Non, vous êtes dans le même sac, hélas. Le sac des gens qui ne savent pas communiquer.

          Un vaccin serait bien pour vous deux:
          – le vaccin qui rend vertueux, aimable, emphatique, sympathique, respectueux.

          Bref, un humain un peu plus humain. Pas des mots virtuels sur Internet.

        • Ah est tout à fait hilarant vu les poncifs antivaccinaux hyperconnus qu il sort. ha ne connaît pas grand chose aux maladies infectieuses et Aux nouveaux moyens de production de vaccins ( on peut utiliser des cultures cellulaires autres que les œufs pour le vaccin antigrippal. Ou des insectes ou des plants de tabac modifiés) tNote : la rougeole tue toujours énormément en Afrique ou dans les camps de réfugiés ( quand la rougeole est passée , compte tes enfants), quand elle atteint une tribune non immunisée en Amazonie, c’est 40 pour cent de morts

          • Tribu, désolée
            La France est le seul pays au monde à faire des sep après vaccination anti hep B, ce qui est très louche
            Nous avons un des spécialistes mondiaux pour le vaccin hépatite b , l’affaire est connue ( corrélation n’est pas causalité ). On ne va pas remettre ça

            • « La France est le seul pays au monde à faire des sep après vaccination anti hep B, ce qui est très louche »

              Trololol

              « Nous avons un des spécialistes mondiaux pour le vaccin hépatite b , l’affaire est connue ( corrélation n’est pas causalité ). »

              C’est cela oui, la SEP cause le vaccin.

              • oui, ce qui est trés bizarre est que dans tous les pays du monde, pas d’augmentation de la SEP aprés vaccin hépatite B.. SAUF en france
                encore une exception… ( par contre les coincidences, corrélation sans relation de cause a effet, ca, cela existe )
                pas le temps de vous parler, Mr HA… cela ne donne jamais rien d’expliquer à un anti vaccin, la où il a fait une erreur de raisonnement…

                par contre, voir mourir quelqu’un d’une hépatite B ou d’un cancer du foie, c’est pas top du tout, choses que peut prevenir le vaccin
                par contre, histoire vécue, quand un gamin se pique sur la plage avec une seringue abandonnée par des toxico… cela devient la aussi un peu « chaud »

                • « oui, ce qui est trés bizarre est que dans tous les pays du monde, pas d’augmentation de la SEP aprés vaccin hépatite B.. SAUF en france »

                  Grotesque propagande vaccinaliste, propos digne d’Al Gore.

                  Comment expliquez vous l’augmentation spectaculaires des maladies neurologiques en France après la campagne de vaccination? (alors que les critères de diagnostic d’une SEP ont été renforcés)

                  « par contre, voir mourir quelqu’un d’une hépatite B ou d’un cancer du foie, c’est pas top du tout, choses que peut prevenir le vaccin »

                  Cela reste à démontrer.

    • « chacun est libre de prendre le risque de ne pas se faire vacciner » : c’est faux. Personne ne défends une interdiction de se vacciner, plusieurs en revanche osent défendre l’obligation de se vacciner, sur la base des croyances que vous partagez.

  • J’aime ce genre d’article, ca amène une discussion, merci.

  • Pour info: dans l’expression éculée dont sont friands les journalistes de caniveau anglophones… « heinous crime », le mot « heinous » n’a pas du tout le même sens que « haineux » en français. Haine de qui… de quoi… ??? On se le demande… Le sens de « heinous » dans ce contexte correspond plutôt à « atroce », « affreux », « épouvantable », « barbare », « odieux », « sordide »…

  • … tout bien pesé… « crimes abominable » me semble correspondre assez précisément à « heinous crime »

  • Quelle caricature l’AH :mrgreen:
    Si c’est tout ce que les anti-vaccin ont en reserve: des pauvres type avec un bouquin conspirationniste et trois recettes de rebouteux comme seule culture, ce n’est pas si grave.

    Malheureusement, au dela de cette population indigente, et a l’instar des creationnistes il y a des guru fanatique bien plus intelligents qui savent parfaitement utiliser un language pseudo-scientifique pour attirer les gens sans culture scientifique.

    • Malheureusement, les fanatiques qui veulent contraindre tout le monde à se vacciner ne sont pas une chimère éloignée, ils sont nombreux et présents, même sur Contrepoints.

    • Tout ce que les pro-vaccins ont en réserve, c’est de parler de Natural News.

      La Science, la Méthode, tout ça, ça les dépasse…

    • Les vaccinationnistes sont de véritables caricatures de scientivistes climatocrates du GIEC.

  • La voie de la liberté et de la non-agression, c’est que la peur est toujours une affaire privée.

    Sur une propriété privée, le propriétaire non-vacciné et préoccupé par des risques de contagion a le droit d’exiger qu’un visiteur ait été vacciné au préalable. Il peut aussi exiger que les gens portent un chapeau farfelu. C’est une propriété privée.

    Sur une propriété privée appartenant à un groupe de co-propriétaires, les propriétaires peuvent se concerter pour prendre une action unanime. Que tous les propriétaires se fassent vacciner, ou que d’un commun accord on refuse l’accès aux non-vaccinés. Et si un propriétaire est en désaccord avec les décisions du reste du groupe, il peut toujours séparer ses parts de propriété et instaurer un règlement spécifique sur sa part de propriété privée individuelle. Si la sécession est impraticable, il est toujours possible de vendre la propriété.

    Dans le cas de la « propriété publique », elle appartient à un groupe de propriétaires qu’on apelle « citoyens ». Comme il est extrêmement difficile de faire sécession en réclamant sa part de propriété (ok je fais sécession et je réclâme ma part de propriété privée en privatisant 15 mètres de la rue publique en face de mon domicile privé)… et comme il est impossible de vendre sa part de propriété (peut-on vendre sa citoyenneté?) Il est donc clair qu’un choix collectif s’impose.

    La nature a tous les droits d’introduire un virus contagieux dans nos rues. Par opposition, en aucun cas il est acceptable d’utiliser le gouvernement pour forcer un citoyen à se faire vacciner.

    Donc ceux qui ont peur d’attraper une maladie sont 100% responsables en privé de prendre les moyens qu’il faut. Ils peuvent se faire vacciner afin de pouvoir circuler sur les propriétés collectives en compagnie des co-propriétaires potentiellement contagieux, ou ils peuvent décider de rester sur leur propriété privée et de refuser l’accès sur leur propriété privée aux personnes qui ne sont pas vaccinées.

  • Du concret, du vécu,

    Lors des vaccinations infantiles, un pb est la difficulté de se procurer en pharmacie les vaccins usuels séparés. Par contre, vous y trouverez aisément des tetra, penta ou multivacc. Le choc vaccinal est démultiplié pour des enfants en bas age dont certains sont encore fragile, le risque lui s’accroit d’autant.

    • La liberté de choix des produits toxiques qu’on injecte aux gosses n’est pas défendue sur ce site soi-disant libéral.

      « Libéral » : pour le droit de se bousiller la santé, pas pour le droit de se protéger!

      Les libéraux en carton sont pathétiques.

  • Nous sommes en train de parler de la lutte contre des fléaux, qui atteignent un grand nombre d’individus, et causent de grands malheurs.
    Ces fléaux peuvent être entièrement supprimés en utilisant des vaccins, sous la condition que la population entière soit vaccinée, afin de supprimer la propagation de l’agent pathogène.
    Il existe, lorsqu’on applique ces moyens, des accidents, qui représentent un nombre absolument infime de personnes, mais qui sont réels.
    Il faut donc mettre en balance le pour et le contre: échanger un nombre énorme de malades potentiels qui restent sains, contre un nombre infime d’accidents.
    La réponse coule de source!
    Toutefois il existe des individus, qui par peur d’être dans le nombre des accidents, refusent le vaccin. Ceux là, tout simplement, comptent sur les autres, ceux qui sont vaccinés, pour échapper à la maladie. Ils n’ont pris aucun risque, et vivent tranquille grâce au risque pris par les autres.
    Et puis, à côté de ce fait, il existe des propagandistes « anticapitalistes », qui utilisent la situation pour tenter de démontrer que seul l’appât du gain pousse les fabricants de vaccins à raconter des bobards pour vendre quelque chose d’inutile et de dangereux.
    Ces propagandistes, de plus, utilisent le fait qu’ils se trouvent en terrain libéral: il y a en effet une contradiction entre la théorie libertaire, et l’application de la vaccination obligatoire.
    Ils jouent donc sur du velours à « foutre la merde » sur ce forum!

    • Si l’on compte les participants ici qui s’en remettent à la contrainte étatique, et les anti-capitalistes parmi les sceptiques, nous sommes bien peu de libéraux en effet.

  • Ce forum n’est pas un lieu d’expertise scientifique ou médicale. Si certains veulent écrire avec l’autorité de la science, citer leurs sources et le cas échéant parler sous leur vrai nom es qualité de Dr ou de Pr.

    Un risque statistiquement faible peut être perçu pour soi ou ses proches comme un risque à ne pas courrir (accident automobile). Surtout s’il s’agit de ses propres enfants. Quand on parle de ROR ou de rubéole comme dans l’article, il s’agit bien de vaccinations infantiles.

    Quant au virus Ebola au Libéria, c’est tragique. Rappelons que ce pays a été en guerre civile il y a peu. L’organisation sanitaire du pays a du être ruinée. L’épidémie arrive souvent après une guerre.

    • « Un risque statistiquement faible peut être perçu pour soi ou ses proches comme un risque à ne pas courrir »

      Mais dans ce cas tu cours le risque statistiquement fort d’être atteint de la maladie en question- sauf si toutes les autres personnes de ton entourage s’étant fait vacciner, la maladie est stoppée.
      Et si toutes ces personnes ont raisonné comme toi, tu n’auras qu’à t’en prendre à toi-même si tes gosses sont poliomyélitiques ou tuberculeux.

  • Oui, mais ce n’est pas parce que les premiers vaccins de la médecine d’autrefois étaient efficaces,
    que les vaccins actuels des labos mercantiles d’une médecine à ses bottes le seraient plus, quand on voit les conséquences de ces deux dernières décennies.

    Et puis la nature n’a encore jamais faillit sa mission, des peuples vivent en foret depuis des siècles sans jamais avoir étés vaccinés, comme ces générations de paysans du milieu rural européen..

    Hélas pour les idéologies communautaires hygiénistes, chacun est libre de sa santé, et accessoirement de ne pas adhérer à l’alarmisme vaccinal, ou de préférer s’en référer à la nature, et même à Bouda si c’est le choix de certains.

    Et supposons que tout le monde soit obligé de se vacciner, il y aurait toujours une partie qui s’en détourneraient, ce qui annule le prétexte de toute obligation qui en France, serait évidement suspecte et non suivie, comme cela c’est déjà produit.

    • « Et puis la nature n’a encore jamais faillit sa mission, des peuples vivent en foret depuis des siècles sans jamais avoir étés vaccinés, »

      1)Les peuples vivant en forêt sont loin (très loin) d’avoir une espérance de vie égale à la nôtre.
      2)Et pourtant, une énorme mortalité infantile a fait une sélection rigoureuse des individus les plus robustes.

  • On mélange tout dans ce forum !!
    Le principe actif d’un vaccin est efficace contre la maladie que l’on veut combattre , il me semble difficile d’affirmer le contraire
    Le problème n’est pas là : il y a d’autres produits dans un vaccin que le principe actif , et ce sont eux qui sont mis en cause .
    Thimerosal à base de mercure Toxique , Alumine toxique , etc…
    Et on sait faire des vaccins sans ces autres produits , mais plus chers ……
    De plus , on sait que le taux d’effets secondaires dangereux à cause des autres produits est faible .
    Mais pas nul
    Donc , le risque existe avec les vaccins
    C’est ça le débat !
    Pas de savoir si les vaccins sont efficaces ou pas , mais si ils présentent des effets secondaires dangereux .
    Visiblement , on ne veut pas débattre sur ce point ….

    Appamée

  • Pour ceux qui croient encore les GIECOMSistes climatovaccinostrologues :

    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article316

  • Bonjour,

    Permettez-moi de vous faire part de mon expérience dans de nombreux secteurs (médical, social…) qui me permet de dire aujourd’hui que ce projet est absurde.
    Je trouve que le gouvernement a à nouveau trouver un moyen de « diviser pour mieux régner » ou qu’il cherche comment faire pour se « rattraper » avec les pharmaciens qui n’ont aucune envie de vacciner du reste…
    En revanche, il semble ignorer qu’il y a sur l’ensemble de la France des lieux comme les PMI (Centre de protection Maternelle et infantile) avec des équipes de professionnels :médecins, infirmières puéricultrices (bac + 4)… qui assurent gratuitement le suivi et les vaccinations des enfants de la naissance à 6 ans. Il faudrait plutôt, comme le dit très justement un internaute d’ailleurs, mettre en place avec les partenaires sociaux, une campagne de vaccinations nationale. Les pharmaciens pourront dans ce sens (ce qu’ils font déjà d’ailleurs) informer la population française sur l’importance de la Vaccination. Il faudrait aussi que le gouvernement soit plus sensible au fait que nous sommes une population multi culturels, ce qui fait sa richesse, et que pour certaines ethnies, le « Vaccin » est encore tabou ou inutile…
    Quand est-ce qu’ils arrêteront de faire n’importe quoi ?…..

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Liz Wolfe.

La rentrée scolaire a lieu lundi pour les écoles publiques du district de Columbia (DCPS), qui exigent - par un vote du conseil municipal - que tous les élèves âgés de 12 ans et plus soient vaccinés contre le Covid-19. En plus des adolescents qui doivent fournir une preuve de vaccination, les élèves de tous âges doivent fournir la preuve d'un test covid négatif avant le premier jour d'école.

La maire démocrate Muriel Bowser a déclaré lors d'un point de presse :

"Nous ne proposons pas d'apprentissage à dista... Poursuivre la lecture

Russie Kaliningrad OTAN
3
Sauvegarder cet article

Comme le perçut déjà Étienne de la Boétie, tout régime politique, même le plus autoritaire, a besoin de l’obéissance d’une majorité de la population afin de garder le pouvoir. Le règne par la peur n’a jamais été suffisant sur le long terme.

La propagande est donc fondamentale pour tout régime politique, afin d’obtenir l’assentiment - ou du moins conserver l’indifférence – du peuple.

 

Thèmes de propagande soviétique 

Tous les États utilisent des outils de propagande et de contrôle de l’information afin de s’assurer l... Poursuivre la lecture

Les soignants non vaccinés contre le covid ne seront pas réintégrés. Du moins pas avant encore de longs mois et au bout d’un chemin tortueux dépendant du bon vouloir de la Haute Autorité de Santé, qui s’est encore prononcée contre il y a huit jours...

Cette situation réussit la rare performance d’être à la fois logique et scandaleuse. Il faudra pourtant bien trancher le nœud gordien, c’est-à-dire réintégrer un jour ou l’autre ces soignants indispensables à un système de soins en tensions et qui n’ont, eh oui, commis aucune faute.

<... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles