Le deuxième libéral du « Parti Libertarien » élu en Russie

Le peuple russe a parlé, et a élu un libéral.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
champagne ! credits acearchie (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le deuxième libéral du « Parti Libertarien » élu en Russie

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 18 septembre 2014
- A +

Par Zenon Evans.

champagne ! credits acearchie (licence creative commons)

Ou, du moins, 662 personnes ont déposé un bulletin pour le président du Parti Libertarien Russe et candidat indépendant Andey Shalnev pour l’élection du conseil régional moscovite. Ça pourrait ne pas sembler beaucoup, mais avec 28,36% des voix dans le district de Pushkino, il est second en termes de votes, ce qui lui donne le droit de siéger comme conseiller d’un district de plus de 100 000 personnes.

Shalnev, qui a été président du parti depuis 2010, est le deuxième membre du Parti Libertarien à avoir été élu en Russie. La première, Vera Kichanova (son interview sur Reason), décrit Shalnev comme « un homme politique de principes », et sa victoire comme « immense pour notre camp ».

Arriver ici ne fut pas facile. La Russie est déjà considérée par Freedom House comme « non libre » (avec des perspectives négatives) et Vladimir Poutine mène en Russie une campagne agressive contre l’opposition politique, les journalistes indépendants et les activistes internet. Shalnev a presque sûrement été mis en ligne de mire. Le candidat affirme qu’il y avait « comparé à d’autres élections, un pourcentage élevé de votes par procuration », qui, pense-t-il, est le résultat de « l’achat systématique des votes d’alcooliques, de voyous du coin, et retraités dans le besoin ». On les payait 200 roubles (environ 4 euros), afin qu’ils votent pour le candidat du parti de Poutine Russie Unie.

D’après le Facebook de Vera Kichanova, des centres de votes émettaient des publicités pour le candidat de Russie Unie, et il y avait de douteux et inexplicables « centres de votes mobiles de réserve » mis en place dans des bus uniquement dans ce district.


Traduction Contrepoints de « Second-Ever Libertarian Elected in Russia » paru sur Reason.com

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Il s’agit bien d’un élu libertarien.
    L’URL du site du parti est http://libertarian-party.ru et le nom en russe « Libertarianskaja Partija Rossii »

    C’est malheureux de faire de telles erreurs alors que l’article d’origine de Reason titre correctement « libertarian » et pas « classical liberal ».

    Soyez plus vigilants à l’avenir.

  • Excellente nouvelle mais photo d’illustration malheureuse s’il en est…

  • Une bonne nouvelle et une lueur d’espoir, bon courage aux libertariens russes.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’Occident semble avoir accéléré son déclin dans une espèce de folie autodestructrice rarement égalée.

Les sociétés occidentales subissent les conséquences de la scandaleuse gestion de la pandémie de covid de leurs dirigeants politiques et souffrent d’une inflation des prix, auto-infligée par leurs propres sanctions contre la Russie.

C’est dans ce contexte qu’il faut lire le dernier livre de Olivier Piacentini, La Chute Finale : l’Occident survivra t-il ?.

 

Ce déclin ne date pas d'hier

Comme l’explique avec b... Poursuivre la lecture

Trois bonhommes Monopoly, l'un se couvrant les yeux avec ses mais, le deuxième les oreilles et le dernier la bouche
2
Sauvegarder cet article

Un article de La Nouvelle Lettre

 

Pas enseigné, pas pratiqué, le libéralisme est caricaturé : loi de la jungle, vol organisé, égoïsme débridé, inégalités croissantes, victoire de l’avoir sur l’être, société de consommation, concurrence sauvage, obsession de la rentabilité, etc. Il est facile de réfuter ces attaques : la réalité est autre.

Il y a mieux à faire : il est temps d’appliquer les vrais principes libéraux. Pourquoi préciser les « vrais » principes ? Parce qu’il est dit beaucoup de choses ridicules et menson... Poursuivre la lecture

Vladimir Poutine
1
Sauvegarder cet article

Le poutinisme français est un phénomène étrange, passionnant si l’on veut bien prendre la peine de l’observer et peut-être inquiétant pour l’avenir.

Quel que soit le forum politique online sur lequel vous avez l’habitude de vous rendre, vous les avez rencontrés : on trouve des pro-Poutine à peu près partout sur le champ de bataille du débat démocratique français, de la droite à la gauche, chez les conservateurs comme chez les révolutionnaires, chez les encartés comme chez les électrons libres, de tous âges, de toutes conditions sociale... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles