Hollande : quel coup de pouce ?

Le regard de René Le Honzec.

 

retraites hollande rené le honzec

 

Ce gouvernement de nuls prétend guider le monde dans la croisade anti-islamiste qu’Hollande s’efforce de prêcher comme un nouvel Urbain II. Il n’est cependant même pas capable de réfléchir à courte ni même à moyenne distance. Le 12 septembre, annonce du gel des petites retraites de moins de 1200 euros. 15 septembre, Le Guen annonce que « oui, mais non, Valls va donner un coup de pouce aux petites retraites ». C’est le mépris d’élus qui ne comprennent vraiment pas les « sans-dents », qui les ignorent eux et leurs mandibules fantomatiques. Pire, ils ignorent l’effet d’annonce de ce genre décision. Embaucher 60 000 enseignants sans être capable d’anticiper les dépenses exactes induites (rappelez-vous la prestation du candidat Hollande) tout en étant incapable de comprendre que les petits, les obscurs, les sans-grades sont ceux qui ont besoin de « coup de pouce » à longueur de temps, et non pas de coups de pied au Q. Rappelez-vous de Valls faisant dégager les SDF déparant avec le décor de chez sa femme… L’incapacité de Hollande à apprécier les prix de base rapportée par Trierweiler. Et pour revenir au sujet du jour, la Conférence Islamique, ah, non, je me trompe, la Conférence contre l’État Islamique au Levant, je précisais dans mon précédent billet l’incapacité de l’Etat à régler les ardoises des OPEX de 2014, alors si on fait joujou là-bas… Ce gouvernement est incapable de maîtriser ses dépenses, incapable de les hiérarchiser. Incapable.