507,4 millions d’habitants dans l’UE

Au 1er janvier 2014, la population de l’Union européenne était estimée à 507,4 millions de personnes, contre 505,7 millions au 1er janvier 2013.

Cette hausse résulte d’un accroissement naturel de la population de 80 000 personnes et d’un solde migratoire de 700 000 personnes, tandis que le reste de cette augmentation est dû à des ajustements statistiques. La tendance à long terme montre que la population des pays constituant l’Union a augmenté d’environ 100 millions de personnes depuis 1960 (passant de 407 millions à 507 millions de personnes).

Eurostat population Union européenne janvier 2014

En 2013, 5,1 millions de bébés sont nés dans l’Union. Le taux brut de natalité a été de 10,0 naissances pour 1 000 habitants, en baisse comparé au taux de 10,4‰ enregistré en 2012. En 2013, 5,0 millions de décès ont été enregistrés dans l’Union. Le taux brut de mortalité a été de 9,9 décès pour 1 000 habitants, stable par rapport à 2012.

La plus forte croissance positive naturelle de la population (c’est-à-dire la différence entre les
naissances vivantes et les décès pour 1 000 habitants) a été enregistrée en Irlande (+8,5‰), loin devant Chypre (+4,7‰), le Luxembourg (+4,2‰), la France (+3,6‰) et le Royaume-Uni (+3,2‰). En conclusion, en 2013, la population a augmenté dans quinze États membres et a baissé dans treize.