Nouvelle contraction de l’activité manufacturière en France

L’activité dans le secteur manufacturier en France s’est de nouveau contractée en mai après avoir enregistré en mars et avril sa première croissance depuis la mi-2011.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Nouvelle contraction de l’activité manufacturière en France

Publié le 2 juin 2014
- A +

Markit logoSelon Markit, l’indice global du secteur manufacturier est ainsi retombé à 49,6, contre 51,2 en avril, la barre des 50 séparant croissance et contraction de l’activité. Il avait été annoncé à 49,3 en première estimation.

Les entreprises interrogées signalent une baisse du volume des commandes reçues pour la première fois en mai depuis trois mois du fait notamment de la faiblesse des budgets de leurs clients. Les résultats décevants de mai mettent en évidence l’atonie d’un secteur qui peine à trouver l’élan nécessaire à une véritable reprise, les principaux indices de l’enquête ayant affiché des moyennes proches de la stagnation au cours des six derniers mois.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
liberté
10
Sauvegarder cet article

Il est communément dit qu’en France, le libéralisme n’aurait aucun ancrage populaire, aucune existence politique, aucun passé et donc par voie de conséquence, aucun avenir.

On est en droit de se poser la question de savoir si c'est une réalité ou un mythe savamment entretenu à la fois par les libéraux désespérés du niveau de collectivisme du pays et par les collectivistes habitués à prendre leurs vues pour des réalités.

Si cela était vrai, pourquoi entendons-nous parler tout le temps de libéralisme ?

Certes, c’est princip... Poursuivre la lecture

Par Emmanuel Dupuy et Edoardo Secchi[1. Emmanuel Dupuy est président de l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE) et Edoardo Secchi est président du Club Italie-France]. Un article de Conflits

En novembre 2021, France et Italie ont signé le Traité du Quirinal qui vise à renforcer les liens économiques entre les deux pays. Mais derrière les objectifs officiels affichés c’est aussi une pensée de l’Europe qui se manifeste.

La signature, le 26 novembre dernier, du Traité du Quirinal, entre le Président de la République, Em... Poursuivre la lecture

C’est un fait regrettable, la France est le pays développé le plus taxé au monde. Elle est devenue malheureusement et pour longtemps un enfer fiscal.

Principalement sous la présidence Macron, le ministre des Finances veut nous faire croire que les impôts ont diminué. C’est vrai pour certains tandis que d'autres ont augmenté. Et ce n’est pas fini car deux domaines vont aggraver la situation : la transition écologique et surtout le retour de l’inflation et donc obligatoirement une remontée des taux d’intérêts.

 

Prélèveme... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles