Valls : déterminé, il vous promet tout – et son contraire – d’ici… 2021

Discours de politique générale : pour Manuel Valls, il n’y a visiblement pas le feu au lac.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Valls : déterminé, il vous promet tout – et son contraire – d’ici… 2021

Publié le 9 avril 2014
- A +

Par Nicolas Nilsen.

Valls Assemblée nationale

Le (très ennuyeux) bric à brac de politique générale du Premier ministre peut se résumer ainsi : « Mesdames et messieurs les députés, je n’ai strictement rien retenu de votre message des municipales mais il faut aller à l’essentiel – et l’essentiel c’est la France. Et donc nous ferons tout, je dis bien tout – y compris son contraire – pour que ce que je propose soit fait… d’ici 2015… d’ici 2017… d’ici 2020… ou d’ici 2021… Parce que oui, la France c’est la lumière de l’universel. Et c’est donc le cœur battant pour la France que je vous demande aujourd’hui de m’accorder votre confiance pour qu’ensemble, cette confiance, nous la rendions aux Français. »

Donc un message fort qui, dès aujourd’hui, va évidemment mobiliser les énergies, motiver les entrepreneurs, faire revenir les investisseurs, créer des emplois et rassurer les Français qui doutaient. Quelques dates pour les impatients :

La France va devoir attendre…

  • La réduction du nombre des régions françaises pour… 2017
  • La suppression des conseils généraux pour…2021
  • Une nouvelle carte intercommunale pour… 2018
  • La baisse des cotisations salariales pour les smicards pour…2015
  • Le nucléaire à 50% de la production d’électricité pour… 2025
  • La consommation d’énergies fossiles réduite de 30% d’ici… 2030
  • L’allègement du coût du travail de 30 milliards d’euros pour… 2016
  • La suppression des cotisations à l’Urssaf au niveau du smic pour… 2015
  • La suppression de la surtaxe de l’impôt sur les sociétés en… 2016
  • L’abaissement du taux de l’impôt sur les sociétés de 28% en… 2020
  • etc.

Donc, pour Valls, il n’y a pas le feu au lac. Ça tombe bien d’ailleurs : il n’y a que 6 millions de demandeurs d’emploi à Pôle emploi et les Français ne sont absolument pas pressés !

Comme le dit Denis Payre du mouvement « Nous-Citoyens » : « Les mesures qui ont le plus d’impact ne seront pas mises en place avant la fin du quinquennat ! » Et Sophie de Menthon : « Le temps de l’entreprise n’est pas celui de l’État. Ces mesures sont sans communes mesures avec nos besoins. »

Des « représentants » indignes

Ceux qui auront regardé, à la télé ou en vidéo, le discours de politique générale auront sans doute été frappés comme moi par l’indignité de tous ceux qu’on continue – abusivement – à appeler nos « représentants ».

Luc Ferry, a très bien exprimé son dégoût de cette classe politique sinistrée sur son compte Facebook :

dpg_ferry
C’est aussi parce qu’ils ne se comportent plus comme de dignes « représentants du peuple souverain » que je considère qu’il va décidément falloir se passer d’eux en multipliant les référendums.


Sur le web.

Voir les commentaires (16)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (16)
  • Je viens de lire cet excellente synthèse pour laquelle il n’y a aucun commentaire. par contre quand on parle du climat (51 commentaires) tout un frétillement se profile. Pourtant réduire le nucléaire à 50 % en France à l’horizon 2025, en le remplaçant par quoi ? Réduire l’usage des énergies fossiles de 30 % d’ici 2030, mais comment ? Et pourtant ces deux objectifs sont liés. Et ce qui est incompréhensible c’est cette confusion des écologistes français qui confondent émissions de CO2 et électricité alors que la France, dans ce domaine est le pays le plus propre d’Europe. C’est à n’y rien comprendre ! La facture d’électricité des Allemands a doublé en 5 ans, celle des Danois a triplé en dix ans, va-t-on vivre le même scénario en France sous le fallacieux prétexte que le nucléaire peut être avantageusement remplacé à hauteur de 50 % par des moulins à vent et des panneaux solaires ? Valls est donc comme tous les autres politiciens au pouvoir un doux rêveur qui arrivera à mettre à genoux l’économie française ou du moins ce qu’il en reste. Rien de nouveau ! Toujours la même démagogie gauchiste …

    • Oui, mais c’est parce que nous laisse sans voix.
      Tout le monde voit, sait, comprend parfaitement que c’est du vent.
      Donc ça ne vaut pas la peine de commenter.
      Juste H Désir parce que le débarquer du PS pour le mettre à l’Europe, c’est la goutte qui fait déborder la vase, le signe qui montre bien que ce gouvernement est vraiment rien.

  • La politique est un monde de tarés, qui marche cul par dessus tête. Voyez la nouvelle du jour. Désir, le nullâtre qui dirigeait le PS depuis 2012, il est tellement nul qu’ils sont décidé de le virer en le nommant secrétaire d’Etat. La politique est bien l’expression ultime du Principe de Peter. Plus t’es nul, plus t’es promu à un poste où brillera encore plus ton incompétence. En tout cas avec les socialistes, comme la mode de la nullité et de l’inefficience crasse a été édifiée comme modèle par le premier d’entre eux, les autres disent « je suis aussi nul que le normal d’en haut, pourquoi pas moi ? » Nommez moi un socialiste actuel qui auraient pu faire une carrière brillante dans le privé. A part monnayer son carnet d’adresse, bien sûr, j’appelle pas cela une compétence… Bien que cela rapporte ! J’attends ! Dans le privé, un nul est au mieux placardisé, au pire viré, sauf s’il est syndicaliste. Les nuls deviennent syndicalistes dans les grosses entreprises privées et publiques en général. Tout le monde le sait. En politique, tu deviens secrétaire d’Etat. Ne me dites pas qu’ils ont que cela au PS, cela devient inquiétant, cette armée mexicaine avec autant de généraux impotents bientôt sans fiefs et sans troupes… Sans idées, perspectives et conscience de la réalité, on savait déjà…

  • Les marchés vont se charger de changer le tempo.

  • Alors décortiquons en détail la mauvaise fois et la stupidité de cet article :

     » ◾La réduction du nombre des régions françaises pour… 2017  »

    Oui, alors déjà il en supprime quand même la moitié, en suite il leur laisse le temps de se réorganiser elle même jusqu’en 2015, et vous croyez que ce genre de réorganisation ca se fait en 3 mois ?

     » La suppression des conseils généraux pour…2021  »

    Là ok ca fait long. Mais ca reste génial : il vient juste d’annoncer enfin la suppression des départements ! ca n’est pas un progrès ?

     » Une nouvelle carte intercommunale pour… 2018  »

    Je suppose que c’est pour se caller sur le calendrier des élections vu qu’on vient d’élire de nouveaux maire, certes ca aurait pu être un ou deux ans en avance. Ca reste une bonne nouvelle.

     » La baisse des cotisations salariales pour les smicards pour…2015″

    Ba oui forcément on est en 2014, il faut bien voter le budget de la sécurité sociale, ca serait juste un peu illégale de supprimer des ressources en cours d’année…

     » Le nucléaire à 50% de la production d’électricité pour… 2025  »

    Par ce que pour vous c’est une urgence ? Et vous croyez que ca se fait du jour au lendemain une telle transition ? vous voyez un peu les investissement qu’il faut faire ? vous comprenez qu’il s’agit de remplacer progressivement les centrales qui vont arriver en fin de vie par de nouveaux modes de production et que donc ca ne se fait pas en 1 an ?

     » La consommation d’énergies fossiles réduite de 30% d’ici… 2030  »

    Oui, par ce que vous avez viré écolo, vous voulez réduire les émissions de 30% d’ici 3 ans ?

     » L’allègement du coût du travail de 30 milliards d’euros pour… 2016  »

    Ba oui y a déjà des mesures importante en 2015 et il y a un niveau de déficit à garder sous contrôle, ca correspond aussi au calendrier des économies qui financeront cette baisse.

     » La suppression des cotisations à l’Urssaf au n5iveau du smic pour… 2015  »

    Même remarque que pour l’autre mesure d’allégement annoncé pour 2015.

     » La suppression de la surtaxe de l’impôt sur les sociétés en… 2016
    ◾L’abaissement du taux de l’impôt sur les sociétés de 28% en… 2020  »

    OK ca aurait pu être plus rapide, toujours la question du contrôle du déficit sachant que les économies ne se feront pas du jour au lendemain, ca reste une bonne nouvelle qu’il faut saluer.

    • Vous croyez que toutes ces mesures vont être réellement prises ? Je n’y crois pas.

      – Parce qu’à chaque mesure prise, ceux s’estimant lésés descendront dans la rue et le pouvoir en place fera machine arrière, comme d’hab., la peur au ventre. Les manifestations peuvent facilement, dans la situation actuelle et à venir, dégénérer et finir en émeutes avec les banlieues armées jusqu’aux dents qui n’attendent que ça.

      – Parce qu’il y a longtemps que les politiciens de tous bords savent les mesures à prendre et n’ont rien fait jusqu’ici.

      – Parce que ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui sont conscients qu’ils n’ont pour ainsi dire aucune chance d’être réélus en 2017, sauf revirement spectaculaire de la situation, or les miracles n’existent pas. C’est de l’enfumage pour gagner du temps.

      – Parce que les marchés n’attendront pas la saint glin glin pour sonner le tocsin.

      – Parce qu’il n’y a plus aucune marge de manoeuvre.

      The game is over and lost. Echec et mat.

      Soyez certain que j’aimerais me tromper.

      • Oui l’important, c’est de gagner du temps pour continuer à placer ses copains dans les postes qui se libèrent où que l’on crée au fur et à mesure. Flamby fait d’ailleurs tourner la promotion Voltaire à tous les postes afin qu’ils placent des clients respectifs dans toutes les administrations et assimilés.

    • C’est vrai qu’il faut du temps pour réformer, surtout quand on est plus au pouvoir.

    • En Italie, Mattéo Renzi fait passer un réforme majeure par mois dont la division par plus de deux du Sénat, son changement de fonction, la réorganisation des régions, etc. Valls nous promet une réforme majeure par an. On voit quand même clairement la différence de rythme … Nous sommes dans l’urgence et on nous sort que la moindre mesurette a besoin de plusieurs années de palabres. cela fait 2 ans que Flamby nous fait le coup de la grande négociation pour au final adopter son point de vue à la virgule près. Cela fait surement palsir aux partenaires sociaux qui ont fait pelin de réunion, approfondi leurs réseaux et mangé pleins de petits fours à l’oeil dans les palais dorés de la République, mais les français ne sont pas dupes de cet immobilisme.

  • C’est extrêmement bizarre les mesures sont bonnes mais programmées, pour ne pas être appliquées. Politique de la terre brulé, » bon d’accord le socialisme ça ne marche pas, on va vous afficher du libéralisme mais comme on y crois pas, on fait tout pour que ça foire.
    h 16 prévoyait une dissolution, je commence a y croire. Car le chômage vat continuer de progresser, l’extrême gauche accusera la politique libéral, pendant que la droite du laxisme d’un agenda délirant. La popularité de cette espèce de gouvernement peut tombé à 5 %, d’autant que les autres pays s’améliorent.
    Malades mentaux, c’est bien en fait, pour qualifier ces gens là.

    • Je ne crois pas à la dissolution car Flamby n’aurait aucune chance d’avoir une assemblée à gauche. Cela mécontenterait trop son réseau socialiste. Le calcul avec victoire en tant qu’opposant en 2017 ne marche pas car Flamby ne passerait probablement pas sauf tricherie les primaires du parti.

      Moi je pencherais plutôt quand l’échec de Valls sera flagrant, c’est à dire dans un an, à l’utilisation du référendum sur des sujets sociétaux bien clivants de type vote des étrangers. Voir même sur la sortie de l’euro, ce qui serait bien démagogique afin de repousser la faute sur d’autre.

  • Je trouve que c’est un très bon discours général sur la politique

  • Ce que j’aurais aimé entendre…
    « En rentrant dans ce palais de la république j’ai pu lire sur le fronton « égalité » eh bien messieurs, le temps de l’égalité est venu. A partir de maintenant vous, les élus, vous allez être les égaux de ceux qui vous ont amené dans cette enceinte ; toutes vos indemnités seront fiscalisées ! Je vous demande votre vote de confiance. »

    • Ah oué, celle là elle aurait été bonne!

      Il aurait pu rajouter « vos niches fiscales vont être également supprimées, par vous même ».

      La fin de la phrase résume le problème…

  • Pourquoi pas 2021, c’est Valls en trois temps. Il faut voir ce que les annonces de Valls deviennent.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Moment historique pour certains, enfilement de platitudes pour les autres, le discours de politique générale de la nouvelle "Première ministre" Élisabeth Borne ce mercredi s’est voulu rassurant.

Rassurant pour les élus, tant madame Borne a laissé entendre que le gouvernement « jupitérien » allait lâcher un peu de lest et impliquer un peu plus les collectivités territoriales dans les décisions collectives en matière d’éducation, de santé ou de ruralité.

En 10mn, Borne vante la décentralisation et déplore l'ém... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Candidat sous la casaque présidentielle, Manuel Valls a été éliminé dès le premier tour de la 5e circonscription des Français de l’étranger regroupant Monaco, Andorre, l'Espagne, et le Portugal. La claque l’a laissé sans voix : il a même décidé de fermer son compte Twitter.

🔴 Après sa défaite dès le premier tour des élections #Législatives, Manuel Valls supprime son compte Twitter. pic.twitter.com/pwNVKemzwx

— Élections 2022 🗳 (@2022Elections) June 5, 2022

La défaite de l’ancien Premier minist... Poursuivre la lecture

À la suite de la réforme de la Constitution française de juillet 2008, des circonscriptions législatives sont créées à l'étranger pour permettre aux Français établis hors du pays d'élire des députés à l'Assemblée nationale, les Français hors de France n'étaient auparavant représentés qu'au Sénat.

Ces députés, au nombre de 11 (un par circonscription hors de France), ont été élus pour la première fois lors des élections législatives de 2012. Les Français établis hors de France ont voté pour la seconde fois lors des élections législatives... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles